Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Musique et littérature

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Musique et littérature - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Musique et littérature   Musique et littérature - Page 8 Icon_minitimeMer 26 Sep 2012 - 10:55

La Symphonietta de Janacek occupe l'espace en toile de fond des premières pages du livre 1 de 1Q84.
Je ne connaissais pas et ne suis pas particulièrement emballé (par Janacek. Pour Murakami, il me faudra attendre encore quelques dizaines de pages pour me faire une première idée).


_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Musique et littérature - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Musique et littérature   Musique et littérature - Page 8 Icon_minitimeMer 26 Sep 2012 - 12:51

ah !?

j'aime bien moi, c'est dynamique sans être grandiloquent...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Musique et littérature - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Musique et littérature   Musique et littérature - Page 8 Icon_minitimeMer 26 Sep 2012 - 13:14

Murakami passe son temps à citer des compositeurs ou artistes occidentaux mais il n'en dit jamais rien d'intéressant. Ça fait juste bien de les évoquer en tenant plus de la tapisserie que d'une véritable nécessité ou d'un 'intérêt personnel qui serait utile à l'histoire. Et je trouve ça plutôt agaçant. À l'inverse de ce que font Powers ou Conroy dans leurs romans par exemple . D'une manière générale et à l'image de ces citations vides Murakami me semble creux et exsangue. Mais je n'en ai lu que 3.

Janacek est un compositeur formidable mais la Sinfonietta n'est pas forcément immédiatement séduisante. Il vaut mieux commencer par ses opéras ou sa messe Glagolithique.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

Musique et littérature - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Musique et littérature   Musique et littérature - Page 8 Icon_minitimeMer 26 Sep 2012 - 13:37

Marko a écrit:
Murakami passe son temps à citer des compositeurs ou artistes occidentaux mais il n'en dit jamais rien d'intéressant. Ça fait juste bien de les évoquer en tenant plus de la tapisserie que d'une véritable nécessité ou d'un 'intérêt personnel qui serait utile à l'histoire. Et je trouve ça plutôt agaçant.
C'est le sentiment que j'ai après les 35 premières pages de 1Q84. Du remplissage par un auteur passant son temps à décortiquer à l'extrême des scènes banales. Pour le moment, je trouve que cela nuit terriblement au dynamisme de l'ensemble dans lequel je ne retrouve pas la magie de Kafka sur le rivage.
Mais je n'en suis qu'au début.

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Musique et littérature - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Musique et littérature   Musique et littérature - Page 8 Icon_minitimeMer 26 Sep 2012 - 13:40

shanidar a écrit:
double actualité qui donne envie :

sortie du nouveau disque de Cecilia Bartoli, Mission, consacré à un prêre italien du XVIIème siècle : Agostino Steffani

Musique et littérature - Page 8 Bartol10

et non seulement Cecilia Bartoli chante les oeuvres de Steffani mais en plus elle s'est longuement intéressée à la vie tumultueuse de ce prêtre, missionnaire chez les protestants allemands et grand diplomate (peut-être même un espion...). Cela a donné envie à Donna Leon d'écrire un livre qui vient donc compléter la sortie du disque :

Musique et littérature - Page 8 Bartol11 Les joyaux du paradis

et voici les deux femmes réincarnées et joueuses :

Musique et littérature - Page 8 Bartol12
cela donne envie.. je viens de voir un peu plus près.. et je pense que je vais noter Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Musique et littérature - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Musique et littérature   Musique et littérature - Page 8 Icon_minitimeMer 26 Sep 2012 - 18:11

Harelde a écrit:
La Symphonietta de Janacek occupe l'espace en toile de fond des premières pages du livre 1 de 1Q84.
Je ne connaissais pas et ne suis pas particulièrement emballé (par Janacek. Pour Murakami, il me faudra attendre encore quelques dizaines de pages pour me faire une première idée).

C'est pourtant une si belle musique...

Marko a écrit:
Murakami passe son temps à citer des compositeurs ou artistes occidentaux mais il n'en dit jamais rien d'intéressant. Ça fait juste bien de les évoquer en tenant plus de la tapisserie que d'une véritable nécessité ou d'un 'intérêt personnel qui serait utile à l'histoire. Et je trouve ça plutôt agaçant. À l'inverse de ce que font Powers ou Conroy dans leurs romans par exemple .

Je serais d'accord avec toi en ce qui concerne Murukami.
Mais je ne trouve pas plus d'intérêt à ce que Powers dit sur la musique.
Question d'appréciation.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Musique et littérature - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Musique et littérature   Musique et littérature - Page 8 Icon_minitimeMer 26 Sep 2012 - 19:16

Disons qu'à défaut d'analyser ou d'expliquer des choses sur les musiques citées elles ont au moins chez Powers une raison d'être et les personnages de cette famille en sont complètement imprégnés, habités. Elles sont le fil conducteur et une sorte de trait d'union entre eux. Un fluide vital qui irrigue le récit et crée aussi la dynamique du roman. Il y a de belles évocations du chant (celui du frère dont la voix est extremement pure, celle de Marian Andersson qui incarne la fierté et l'unite du peuple noir...). Le classique comme le jazz racontent quelque chose de cette famille et des événements qu'elle traverse. Elle est le reflet de leur foi, de leur espoir, de leur révolte, de leur solitude...La musique et le chant sont un personnage et l'âme du récit.

Murakami se contente de dire au gré des pages que tel personnage lit tel bouquin, tel autre écoute telle musique. Et voilà tout. Ça fait bien de les citer mais ça ne dit rien d'eux. C'est plaqué artificiellement. Après on se dit ouahhh Murakami parle de Debussy ou de Janacek.... C'est inutile.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Musique et littérature - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Musique et littérature   Musique et littérature - Page 8 Icon_minitimeMer 26 Sep 2012 - 19:55

Mais le bon côté des choses : les ventes de Janacek ont explosé au Japon et ailleurs, et il a ainsi fait découvrir à beaucoup ce compositeurs (déjà ultra connu de ceux qui s'intéressent à la musique classique, mais ça a pu amener des gens à s'y intéresser, et ça c'est bien).
A la Fnac, quand le premier volume de la trilogie Murakamienne est sortie, il y avait le compact à côté du livre, sur un présentoir. Une interprétation qui n'était a priori pas vraiment de référence, et pas donné (près de 20 euros, de mémoire, alors qu'on en trouve de bonnes versions à petits prix).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Musique et littérature - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Musique et littérature   Musique et littérature - Page 8 Icon_minitimeMer 26 Sep 2012 - 20:04

Sous cet angle c'est utile effectivement. Et si l'un d'entre vous peut copier un ou deux passages où il en parle ça m'intéresserait pour voir s'il en dit quelque chose d'intéressant.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Musique et littérature - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Musique et littérature   Musique et littérature - Page 8 Icon_minitimeMer 26 Sep 2012 - 20:43

eXPie a écrit:
Mais le bon côté des choses : les ventes de Janacek ont explosé au Japon et ailleurs, et il a ainsi fait découvrir à beaucoup ce compositeurs (déjà ultra connu de ceux qui s'intéressent à la musique classique, mais ça a pu amener des gens à s'y intéresser, et ça c'est bien).
A la Fnac, quand le premier volume de la trilogie Murakamienne est sortie, il y avait le compact à côté du livre, sur un présentoir. Une interprétation qui n'était a priori pas vraiment de référence, et pas donné (près de 20 euros, de mémoire, alors qu'on en trouve de bonnes versions à petits prix).

Le revers de la médaille c'est quand les choses s'inversent, je m'explique: un air de La Traviata de Verdi me fait systématiquement penser aux serviettes hygiéniques Vania, parce qu'il avait servi de fond musical sur cette délicate publicité.
Donc oui ça fait peut-être connaître des compositeurs ce genre de stratagème, mais ce n'est pas forcément le bon chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Musique et littérature - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Musique et littérature   Musique et littérature - Page 8 Icon_minitimeMer 26 Sep 2012 - 21:57

Marko a écrit:
Sous cet angle c'est utile effectivement. Et si l'un d'entre vous peut copier un ou deux passages où il en parle ça m'intéresserait pour voir s'il en dit quelque chose d'intéressant.

Extrait 1 :
Citation :
La Sinfonietta avait été écrite en 1926. Janáček avait connu une vie conjugale malheureuse et sans amour mais, en 1917, alors qu’il avait soixante-trois ans, il avait rencontré une femme mariée, Kamila, dont il était tombé amoureux. L’amour d’un homme et d’une femme âgés, déjà mariés. Janáček, qui avait souffert de dépression durant un certain temps, retrouva un impétueux désir de création grâce à la rencontre avec Kamila. Et les chefs-d’œuvre de ses dernières années se succédèrent.
Un jour, alors qu’ils se promenaient tous deux dans un parc, ils entendirent un concert qui se donnait dans un kiosque à musique. Ils s’arrêtèrent pour écouter. À ce moment-là, Janáček fut inondé par un sentiment de bonheur imprévu, qui lui inspira le début de la Sinfonietta. Il eut la sensation que quelque chose éclatait dans sa tête, qu’il était pris par une sorte d’extase vivifiante, comme il le raconta lui-même avec émotion. Il se trouve qu’à cette époque on lui avait demandé de composer une œuvre pour fanfare, destinée à une grande fête sportive. Ainsi naquit la Sinfonietta, résultat de cette commande particulière et de l’«inspiration musicale» qu’il eut dans le parc. L’œuvre porte aussi le nom de Petite Symphonie. Sa composition n’a rien de traditionnel. La fanfare festive et éclatante, jointe aux cuivres et à l’ensemble des cordes, typique d’Europe centrale, crée une atmosphère tout à fait originale– voilà ce que disait le commentaire.

Ce n'était pas Frédéric Mitterrand, mais bien Murakami Haruki.

Extrait 2 :
Citation :
Combien y aurait-il d’auditeurs, à l’écoute des premières mesures de la Sinfonietta de Janáček, qui reconnaîtraient immédiatement ce morceau? Disons: entre «très peu» et « presque aucun ». Mais Aomamé, elle, pour une raison ou une autre, en était capable.
Janáček avait composé cette courte symphonie en 1926. Le thème principal avait été conçu à l’origine pour une fanfare à l’occasion d’une rencontre sportive. Aomamé imaginait la Tchécoslovaquie de 1926. Après la Première Guerre mondiale, le pays s’était enfin libéré de la très longue domination des Habsbourg, les gens buvaient de la bière Pilzner dans les cafés, ils fabriquaient des mitrailleuses efficaces et raffinées, ils goûtaient la paix passagère qui visitait l’Europe centrale. Franz Kafka, encore méconnu, avait disparu deux ans auparavant.
Bientôt apparaîtrait Hitler, qui ne ferait qu’une bouchée de ce joli petit pays. Mais, en ce temps-là, tout le monde ignorait que des événements aussi terribles allaient advenir. Ce que l’Histoire enseigne de plus important aux hommes pourrait se formuler ainsi : « À l’époque, personne ne savait ce qui allait arriver. »
En écoutant cette musique, Aomamé imaginait les vents qui balayaient sans obstacle les plaines de Bohême et laissait ses pensées vagabonder sur l’Histoire.
Blablabla. C'est moi qui ai mis en gras. Le début de la Sinfonietta est tellement caractéristique que quiconque l'a entendue une fois ou deux, il me semble, percutera tout de suite que c'est elle. Ca ne commence pas de manière anonyme, elle est ultra-caractéristique, non ?

Citation :
Pourquoi ai-je su immédiatement que c’était la Sinfonietta de Janáček ? Pourquoi savais-je que ce morceau avait été écrit en 1926 ? L’œuvre n’est pas populaire au point d’être reconnue dès les premières mesures. D’ailleurs, jusqu’ici, je n’ai jamais été folle de musique classique. Je ne sais pas vraiment distinguer Haydn de Beethoven. Pourquoi alors ai-je été aussitôt capable d’affirmer avec certitude que c’était la Sinfonietta de Janáček ? Et puis pourquoi ce morceau m’a-t-il ébranlée ?
Oui, elle s’était senti touchée, à titre tout à fait personnel.

P.S. : je ne me suis pas fatigué à tout recopier, là j'ai fait du copier-coller.
J'ai l'impression que c'est bourré de considérations générales café du commerce. Je doute de plus en plus de jamais lire ce truc...


Dernière édition par eXPie le Mer 26 Sep 2012 - 22:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Musique et littérature - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Musique et littérature   Musique et littérature - Page 8 Icon_minitimeMer 26 Sep 2012 - 22:21

Il se contente de raconter sans aucune approche personnelle tout ce qu'on peut lire sur Janacek dans n'importe quelle biographie. Rien de littéraire dans tout ça mais ça a le mérite de faire découvrir le compositeur à ses lecteurs. Merci Expie

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Musique et littérature - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Musique et littérature   Musique et littérature - Page 8 Icon_minitimeMer 26 Sep 2012 - 22:44

Comme quoi Murukami et ses citations ont du bon. Même s'il ne dit rien d'intéressants sur les compositeurs et la musique, il fait vendre du Jancek.

Alors que Powers, d'accord la musique est intégrée dans l'intrigue, mais bon. Je me permets de rebondir sur quelque chose que tu as dis Marko, parce que je trouve cela très représentatif. "Marianne Anderson qui incarne la fierté du peuple noir" difficile de faire plus cliché que ça. Et il nous le dit et nous le dit, pour le cas où on n'aurait pas compris.
Entre le cliché et la citation, franchement je me demande si la simple citation ne vaut pas mieux. C'est moins lourd au final.

Mais je sais que tu ne seras pas du même avis. Wink

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Musique et littérature - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Musique et littérature   Musique et littérature - Page 8 Icon_minitimeMer 26 Sep 2012 - 22:55

Un cliché qui est aussi une émouvante réalité. Ce concert sur le Mall était un moment incroyable et comme un espoir pour la population noire. Marian Anderson a contribué à lutter contre le racisme par son rayonnement. Que Powers utilise cet événement est peut être un cliché mais il illustre la problématique de cette famille métissée et je pense que beaucoup de gens ne connaissaient pas cette chanteuse et c'est une belle façon de l'évoquer.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Musique et littérature - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Musique et littérature   Musique et littérature - Page 8 Icon_minitimeMer 26 Sep 2012 - 23:01

Comme je disais, nous nous n'avons pas la même analyse. Je ne peux jamais trouver un cliché émouvant. Ne dire que cela de Marianne Anderson est très réducteur. Finalement dit-il plus et d'une façon plus originale que Murakami ? Parce que Jancek qui le connaît ? Mais bon, nous allons rester sur nos positions.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Musique et littérature - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Musique et littérature   Musique et littérature - Page 8 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Musique et littérature
Revenir en haut 
Page 8 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» vive la littérature équitable !!
» A propos de l'édition
» Questions diverses et variées, sur stages et formations
» Muhammad, Vie du Prophète
» Littérature jeunesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général…-
Sauter vers: