Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Miossec

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Miossec - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Miossec   Miossec - Page 2 Icon_minitimeVen 7 Aoû 2009 - 16:44

Un nouveau Miossec : A Montparnasse (titre de l'album exprès pour faire plaisir à Aériale)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Miossec - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Miossec   Miossec - Page 2 Icon_minitimeVen 7 Aoû 2009 - 19:51

Queenie a écrit:
Un nouveau Miossec : A Montparnasse (titre de l'album exprès pour faire plaisir à Aériale)


Merci Queenie. Ecouté à la radio ce matin ...Je l'aime déjà bien ce titre!


Dernière édition par aériale le Ven 20 Nov 2009 - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Lyne
Sage de la littérature
Eve Lyne

Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

Miossec - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Miossec   Miossec - Page 2 Icon_minitimeVen 7 Aoû 2009 - 21:25

J'aime beaucoup ce chanteur, que j'ai découvert lors de son duo avec Cali. J'ai un grand faible pour La Mélancolie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

Miossec - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Miossec   Miossec - Page 2 Icon_minitimeLun 10 Aoû 2009 - 15:15

Eve Lyne a écrit:
J'aime beaucoup ce chanteur, que j'ai découvert lors de son duo avec Cali. J'ai un grand faible pour La Mélancolie.

Et moi je ne comprends pas comment on peut les rapprocher tous les deux !
(oui, sans doute parceque y'en a un que j'aime, et l'autre qui me rend nerveuse).

D'autant plus que certaines chansons de Miossec me rappellent Cali...

Cali :
Citation :
Est-ce que tu vois, toi aussi, quand tu fermes les yeux, quand tu serres le poing,
Haut vers le ciel, est-ce que tu sens l'odeur délicieuse de la liberté
Quand tu craches des soleils, la tête haute, dans le vent, quand tu chantes à tue-tête
A l'amour qui revient, couronné de lauriers

Miossec ...
Citation :
C'est drôle de voir ce que nos pensées sont devenues
On était tellement de gauche
Aujourd'hui on ne sait plus
On compte les plaies, les bosses
Tout ce qu'en marche on a perdu
On se dit que de toute façon l'histoire est moche
Ce qui n'était pas gagné d'avance est désormais perdu
Alors on laisse les mains dans nos poches
Même plus envie d'avoir le poing tendu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Miossec - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Miossec   Miossec - Page 2 Icon_minitimeLun 10 Aoû 2009 - 16:29

Maryvonne a écrit:
Eve Lyne a écrit:
J'aime beaucoup ce chanteur, que j'ai découvert lors de son duo avec Cali. J'ai un grand faible pour La Mélancolie.

Et moi je ne comprends pas comment on peut les rapprocher tous les deux !
(oui, sans doute parceque y'en a un que j'aime, et l'autre qui me rend nerveuse).

D'autant plus que certaines chansons de Miossec me rappellent Cali...

Cali :
Citation :
Est-ce que tu vois, toi aussi, quand tu fermes les yeux, quand tu serres le poing,
Haut vers le ciel, est-ce que tu sens l'odeur délicieuse de la liberté
Quand tu craches des soleils, la tête haute, dans le vent, quand tu chantes à tue-tête
A l'amour qui revient, couronné de lauriers

Miossec ...
Citation :
C'est drôle de voir ce que nos pensées sont devenues
On était tellement de gauche
Aujourd'hui on ne sait plus
On compte les plaies, les bosses
Tout ce qu'en marche on a perdu
On se dit que de toute façon l'histoire est moche
Ce qui n'était pas gagné d'avance est désormais perdu
Alors on laisse les mains dans nos poches
Même plus envie d'avoir le poing tendu

Tu donnes la réponse à ta propre question du pourquoi on les rapproche là non?

J'aurais plutôt dit que c'était Cali qui "pompait" Miossec moi... mais bon... En même temps s'ils ont des similitudes ils ont aussi leurs propres petits univers perso je trouve.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

Miossec - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Miossec   Miossec - Page 2 Icon_minitimeLun 10 Aoû 2009 - 23:50

Je réponds vite fait, avec un verre de trop de Saint Nicolas de Bourgueil, ce qui risque de ne pas aider…

Queenie a écrit:
Tu donnes la réponse à ta propre question du pourquoi on les rapproche là non?.
C'est là où je réalise qu'il faut vraiment que j'apprenne à m'exprimer correctement.
Heu, non.. parce que je ne comprends pas le rapprochement (il y a eu un livre entier avec un face à face entre les deux monsieurs).
Les deux extraits étaient pour montrer deux approches de l’engagement chez ces deux artistes.

Queenie a écrit:
J'aurais plutôt dit que c'était Cali qui "pompait" Miossec moi... mais bon... En même temps s'ils ont des similitudes ils ont aussi leurs propres petits univers perso je trouve.
Bah oui, je suis tout à fait d’accord, et c’est bien pour ça que je ne peux pas les classer ensemble.
Je ne parlais pas de pompage, mais de thématiques certes communes,
mais traitées de façon radicalement différente. Je sais que celle de Miossec a été écrite avant. J’ai l’impression que cette chanson s’adresse à Cali.
Chez Cali, tout est noir ou blanc c’est de la bonne chanson engagée (démagogique au possible). Le tube qui te ne remet pas trop en question.
Miossec passe son temps à rappeler que tout est éphémère, même les belles causes, que l’homme est faillible même quand il a les meilleures intentions du monde.
Je me demande comment Cali va évoluer dans quelques années (comme Renaud ???).

Cali enfonce des portes ouvertes (pour les chansons engagées, même si les romantiques ne me touchent pas plus). Je n’en dirais pas plus sur lui, parce que je sais qu’il y a un truc chez lui qui me déplait et qui me rend pas du tout objective (son côté narcissique entre autre).
J’arrête là, je vais être de mauvaise foi (je vous épargne son rôle dans le film « magique ».
Je me sens plus en phase avec Miossec (et de loin), malgré tous les reproches qu’on peut lui faire (2 rimes par chansons, réactions imprévisibles en concert...)

Je ne sais pas si je suis plus claire…

Sinon, pour revenir au sujet du topic… si j’ai beaucoup écouté les premiers albums, je dois reconnaître que certaines chansons de « l’étreinte» m’ont déçues, et finalement, j’ai écouté l’album entier peu de fois. En gros, plus les albums sont récents, plus j’en élimine. Mais c’est sans doute que je vieillis.

J’en garde néanmoins l’émotion de certaines chansons, que je trouve magnifiques…
Pour en citer une (qui n’a pas été encore mentionnée), « Gilles », elle est classe,
ou encore « le voisin » (je ne sais combien d’écoute avant d’en comprendre le sujet !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Miossec - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Miossec   Miossec - Page 2 Icon_minitimeMar 11 Aoû 2009 - 8:58

Beaucoup plus clair! Et je suis globalement d'accord.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Miossec - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Miossec   Miossec - Page 2 Icon_minitimeSam 5 Sep 2009 - 19:42

Bientôt un nouvel album, en colaboration avec Tiersen :

Citation :
Peut-être toute la France attend-elle le nouvel album de Tiersen. Toute ? Non. Quelques villes en ont entendu les échos. La Rochelle, Lorient, Saint-Brieuc, Cherbourg, Douai, Amiens, Villefranche, Grenoble, Brest, Martigues… C'était l'hiver dernier.
Un hiver où deux Bretons ont étrenné « Finistériens ». Yann Tiersen et Christophe Miossec se sont alliés et ont sorti leur lyrisme écorché. Pour Tiersen, rien de nouveau, il fonctionne quasi toujours ainsi : jouer sur scène ce qui ne sera fixé qu'ensuite sur un disque. Pour Miossec, c'était une deuxième : pour « 1964 », sorti l'année de ses quarante ans en 2004, il avait également étrenné ses morceaux en public, avant d'aller en studio.

Deux poètes rock
Géographiquement (ils sont de la même région), générationnellement, culturellement, le « Pacs lyrique » Miossec-Tierson est tout ce qu'il y a de plus rationnel. Les deux hommes sont proches et s'étaient côtoyés musicalement. L'idée est de Tiersen, même si celle d'une tournée semble, elle, être née chez Miossec. Résultat ? Plus qu'en écho, les deux lignes mélodiques sont parfaitement en symbiose.

Selon toute logique, « Finistériens » aurait pu être un album co-signé. Mais c'est bel et bien le nouvel album de Miossec, qui a écrit tous les textes (sauf « Nos plus belles années », texte de Georges Perros, écrivain qui lui est cher) :

« Yann voulait absolument le réaliser, uniquement le réaliser. Et puis il travaille aussi sur son album prévu pour 2010, donc ça aurait fait beaucoup de Tiersen au carrefour… »


Il y a aussi une autre raison. Une ombre. Le drame de « Everything That Happens Will Happen Today », le deuxième album que deux génies du rock nommés Brian Eno et David Byrne (que ceux qui ne connaissent pas les Talking Heads se rendent illico au prochain paragraphe) sortirent ensemble l'an passé, vingt-sept ans après « My Life in the Bush of Ghosts ». Pour Miossec, qui pense tout de suite au duo sus-cité leur disque « est une catastrophe » :

« C'est incroyable d'être aussi médiocre après tout ce qu'ils ont fait ? Ça me fout les jetons. »

De l'amour au milieu ouvrier, de l'intime à l'universel
Ici, la langue est toujours ce subtil roulis qui, en une formule, dit l'essentiel dans le désuet (« Jusqu'à présent tout va bien/ restons calme restons sereins/ jusqu'à présent tout va bien/ touchons du bois promenons le chien »).

Comme toujours, l'univers est le déchirement amoureux, la fragilité des sentiments (« C'est ta haine qui me montre sous mon vrai jour », « Je voudrais te voir disparaître »), l'intranquille rupture (le beau morceau « Haïs-moi ! »), le renoncement, la violence renfermée et la faiblesse des hommes. On boira « Nos plus belles années », ou encore « Loin de la foule », sur l'art de savoir se taire pour aimer.

Mais « Finistériens » a un côté britton : la « working class » pour préoccupations. Si Miossec n'a jamais oublié ses racines populaires, s'il avait un peu chanté l'ouvrier, il n'avait jamais exprimé avec tant de détail des préoccupations sociales.

Les superbes « CDD » et « Chiens de paille » sont des manifestes, comme un écho à l'université d'été du Medef : « Donner sa vie à qui à quoi/ pour quel patronat, pour quel résultat », « Je n'en peux plus de cette vie-là/ je craquerai avant la fin du mois ». « Les joggers du dimanche » est probablement le plus subtil de tous les morceaux : il repose sur des questions sans réponse et décrit avec tact et sens du détail ce à quoi on pense quand on n'a rien que son pas de course pour trouver un sens à sa vie.

Ne plus être l'acteur principal de ses propres chansons
C'est précisément par ce tact que, ici plus que jamais, Miossec a haussé le niveau. Elargi ses préoccupations, regardé le réel plus en détail. « Envie de faire du naturalisme, sortir de la branlette habituelle »,
dit-il. Miossec avoue que travailler avec Tiersen lui a donné envie de se détacher de lui-même, l'a obligé à « ouvrir les angles » et « à ne plus être l'acteur » de ses propres chanson, un défaut bien français.

Le chanteur devient ici un auteur de chansons littéraires : il ne se contente plus de l'intime, mais unit une histoire individuelle à un sort collectif, à l'universel. L'âme même de la littérature et de toute poétique… Ce niveau textuel, allié aux histoires « working class heroes », rappelle des auteurs britanniques tels que John King ou Irvine Welsh, dont les préoccupations sont identiques –car Miossec est fidèle au football comme il est fidèle à l'idée de gauche.

Lors de notre entretien, Miossec évoque l'écrivain anglais Nick Hornby ou le sublime Américain T.C. Boyle. Et puis, au détour de quelques références, joie : voici que Miossec parle de « Freelance, Grover Lewis à Rolling Stone », ce livre dont nous parlions en juillet. Cet objet narratif éminemment rock, éminemment littéraire.

Le « chansonnier » (comme il se plait à se nommer) aime la forme courte, donc la nouvelle et la poésie. « Seul ce que j'ai perdu m'appartient à jamais », première phrase du premier morceau, est un emprunt à une poétesse israélienne.
Une chose m'a marqué, une fois éteinte ma caméra : quand de nombreux interviewés, après l'entretien, me posent des questions sur mon matériel ou sur l'interview elle-même, c'est vers un livre que s'est illico penché Miossec. Un livre que j'avais sciemment laissé dépasser de mon sac : « Les Heures souterraines », de Delphine de Vigan (une auteure importante de la rentrée littéraire, sur qui portera un prochain article du Cabinet). Pas complètement un hasard, tant les écorchures et la description patiente du réel et des sentiments sont communes à ces deux auteurs, qui ne se connaissent absolument pas.

« Les Heures souterraines », voilà qui sonnerait bien dans un disque de Miossec.

Article de Rue 89, ; il me tente beaucoup ce nouvel album !

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Miossec - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Miossec   Miossec - Page 2 Icon_minitimeMar 6 Avr 2010 - 18:29

Des fois on tombe sur de vieux trucs :

Cali & Miossec.