Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Daniel Pennac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
grain de sel
Envolée postale


Messages : 122
Inscription le : 01/03/2007
Localisation : Lyon

MessageSujet: note de lecture   Dim 9 Mar 2008 - 17:59

Comme un roman de Danniel Pennac
extrait :
"Quand un être cher nous donne un livre à lire, c'est lui que nous cherchons d'abord dans les lignes, ses goûts, les raisons qui l'ont poussé à nous flanquer ce bouquin entre les mains, les signes d'une fraternité. Puis, le texte nous emporte et nous oublions celui qui nous y a plongé ; c'est toute la puissance d'une oeurvre, justement, que de balayer aussi cette contingence-là !
Pourtant, les années passant, il arrive que l'évocation du texte rappelle le souvenir de l'autre ; certains titres redeviennent alors des visages."

C'est tellement vrai !! Moi ça me parle énormément....
Je pense d'ailleurs que j'ai dû hocher de la tête (comme oui-oui) tout au long de ma lecture tellement j'étais daccord avec ce que je lisait :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoradeslivres.com
grain de sel
Envolée postale


Messages : 122
Inscription le : 01/03/2007
Localisation : Lyon

MessageSujet: note de lecture   Dim 9 Mar 2008 - 18:00

la Fee Carabine | Pennac

Quelle agréable surprise que ce livre !! Surprise car je ne m'attendais pas du tout à être "embarquée" dans une intrigue policière et agréable car j'ai vraiment adoré la façon d'écrire de Pennac , ainsi que l'ambiance de ce livre (j'ai pensé tout du long à Fred Vargas et ses inspecteurs et personnages loufoques).
Des personnages il y en a beaucoup tous vraiment très originaux et je ne pourrais pas dire ma préférence, car tous à leur manière sont marquants car tellement bien décrit......puis enfin l'histoire un peu difficile à suivre au départ mais qui s'amplifie et vous happe et donc impossible de lâcher le livre (quasiment) avant de l'avoir terminé !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoradeslivres.com
Bédoulène
Abeille bibliophile


Messages : 17335
Inscription le : 06/07/2007
Age : 71
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Mar 25 Mar 2008 - 23:31

Je viens de terminer "chagrin d'école". Ce livre n'est pas un roman, à mon sens, plutôt un documentaire.
L'auteur endosse tout à tour le statut d'élève cancre et celui d'enseignant.
Un témoignage lucide et honnête sur les affres du cancre et, sans complaisance, sur certains enseignants qui les ont laissés s'installer dans un "non avenir".
Un constat de l'échec de l'Education Nationale par déficit de formation : l'ignorance des Enseignants devant les élèves ignorants.
La transmission du savoir pour être efficace doit intégrer les problèmes sociaux, économiques, environnementaux...
L'auteur dénonce notamment la prépondérance de la consommation qui fait de lélève un "élève client" donc une perte de l'élève Individu au profit de l'élève Marketing.

La métaphore finale résume dans une envolée l'essentiel de la méthode que l'auteur enseignant honnore.

Quelques passages répétitifs mais la lecture de ce livre est agréable, c'est avec tendresse, humour et honnêteté que l'auteur nous délivre son message. De plus ce récit est très argumenté.

quelques passages :

"


"- les profs, ils nous prennent la tête, m'sieur !
- tu te trompes. Ta tête est déjà prise. Les professeurs essayent de te la rendre.
Cette conversation je l'ai eue dans un lycée technique de la région Lyonnaise. Pour atteindre l'établissement il m'avait fallu traverser un no man's land d'entrepôts en tous genres où je n'avais rencontré âme qui vive. Dix minutes de marche à pied entre de hauts murs aveugles, des silos de béton à toit de fibrociment, c'était la jolie promenade du matin que la vie offrait aux élèves logés dans les barres alentour."

"- et toi Samir, qu'est-ce que tu portes, là ?
Même réponse instantanée :
-C'est mon L, m'dame !
Ici j'ai mimé une agonie atroce, comme si Samir venait de m'empoisonner et que je mourais en direct devant eux, quand une autre voix s'est écriée en riant :
- Non, non c'est un pull ! Ca va m'sieur, restez avec nous, c'est un pull, son L c'est un pull !
Résurrection :
-Oui c'est son pull-over, et même si pull-over est un mot d'origine anglaise, c'est toujours mieux qu'une marque !
[...]
parce que ce sont les marques, Maximilien, qui vous prennent la tête, pas les profs !
Elles vous prennent votre tête, elles vous prennent votre argent, elles vous prennent vos mots, et elles vous prennent votre corps aussi, comme un uniforme elles font de vous des publicités vivantes, comme les mannequins en plastique des magasins !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi
Sage de la littérature


Messages : 2032
Inscription le : 19/07/2007
Localisation : Auvergne

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Sam 12 Avr 2008 - 1:40

Comme un roman est constitué de courts chapitres dans lesquels Pennac aborde le thème de la lecture. Comment devient-on lecteur ? Comment lit-on ? Le droit de lire ou de ne pas lire etc
Le genre de sujets que l'on trouve très souvent sur des forums de discussions et Pennac y répond avec intelligence et simplicité. Il est impossible de ne pas retrouver, dans ses textes, une attitude que l'on a pu observer ou avoir soi-même. Le tout est émaillé de réflexions pédagogiques plutôt sympatiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile


Messages : 17335
Inscription le : 06/07/2007
Age : 71
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Sam 12 Avr 2008 - 12:44

merci Mimi, ce livre me parait intéressant.

j'ai besoin de lire plusieurs livres d'un auteur pour le "connaître"

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Héri
Envolée postale


Messages : 193
Inscription le : 16/04/2008
Age : 24
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Mer 16 Avr 2008 - 14:36

J'ai lu il y a quelques temps maintenant Comme un Roman et j'avais vraiment beaucoup aimé. Je m'étais vraiment "retrouvée" dans certaines réflexions de Daniel Pennac.
J'avais lu ce petit livre très rapidement et avec un grand plaisir !

J'aimerais bien lire Chagrin d'école, malgré les avis mitigés, il me fait bien envie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://librheri.wordpress.com
Bédoulène
Abeille bibliophile


Messages : 17335
Inscription le : 06/07/2007
Age : 71
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Jeu 17 Avr 2008 - 8:30

suis ton envie Héri et tu viens nous en parler !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire


Messages : 4502
Inscription le : 26/09/2007
Age : 44
Localisation : Saint-Sever (Landes)

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Jeu 17 Avr 2008 - 8:44

Beaucoup de mal à lire "Comme un roman" en entier... Je crois que j'en ai trop lu d'extraits lors de ma formation, pour les résumer, les synthétiser, les comprendre finement et traduire la pensée pédagogique qui en découle... Décortiqué dans tous les sens, ce texte a perdu son attrait.... Je ferai l'effort, peut-être.
Par contre toujours bien aimé la petite famille Malaussène...

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grain de sel
Envolée postale


Messages : 122
Inscription le : 01/03/2007
Localisation : Lyon

MessageSujet: Chagrin d'école de Pennac   Mer 21 Mai 2008 - 11:52

Très bonne lecture, vraiment !!
Pennac m'a une fois de plus "parlé" dans son analyse de l'école (comme dans celui sur l'apprentissage de la lecture dans "comme un roman").
Son approche un peu "fouillis" sur le thème de l'école d'hier et d'aujourd'hui le rend agréable à lire, car il ne dit pas qu'il sait et qu'il a raison, il nous livre du vécu et m'occupant moi même de jeunes adolescents en rupture ou difficultés scolaire, j'ai trouvé sa façon de penser et critiquer l'école (et la société) très réaliste. Une lecture qui fait échos et dans laquelle je me retrouve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoradeslivres.com
Scarabée
Envolée postale


Messages : 231
Inscription le : 14/05/2008
Age : 32

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Lun 14 Juil 2008 - 12:27

Personnellement j'apprécie beaucoup Chagrin d'école que je n'ai pas encore tout à fait fini. C'est vrai que ce n'est pas un "vrai" roman mais qu'il fait plutôt office d'un documentaire romancé on va dire.
Il le fait très bien et comme le métier de prof me touche de très près, j'ai naturellement accroché et apprécié ses réflexions nuancées et pertinentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
grain de sel
Envolée postale


Messages : 122
Inscription le : 01/03/2007
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Ven 18 Juil 2008 - 19:42

La petite marchande de prose | Daniel Pennac


Deuxième rencontre avec la famille Malaussène, emballée une fois de plus. C'est qu'on s'y attache à cette famille, au quartier et à tous ceux qui y habitent.
Le monde de l'édition, et la "politique" du best-seller qui sont au coeur de cette enquête m'ont rendu ce roman encore plus attrayant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoradeslivres.com
la-lune-et-le-miroir
Envolée postale


Messages : 287
Inscription le : 24/07/2008
Age : 49
Localisation : Dordogne

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Ven 25 Juil 2008 - 16:00

De Pennac, je connais : La fée carabine, Comme un roman, et Messieurs les enfants.
Mon préféré est "Messieurs les enfants" avec son début 'jubilatoire' qui a concerné chacun de nous quand petit le professeur listait avec son doigt le nom des élèves en vu d'en interroger un. Et la tout le monde regarde sa feuille et attend la sentence honte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-lune-et-le-miroir.skyrock.com/
Sophie
Sage de la littérature


Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Mar 5 Aoû 2008 - 22:03

CHAGRIN D'ECOLE

Cancre, Daniel Pennac est pourtant devenu professeur de français. Dans ce livre, il se raconte: ses souffrances lorsqu'il tentait d'apprendre des leçons qui ne rentraient pas dans sa caboche, ses doutes, son sentiment d'être un crétin et puis, finalement, un travail qui, ironie du sort, le fait replonger dans le monde des cancres.

Ce livre est un joyeux fourre-tout, aux chapitres courts,tantôt souvenir de cancre,tantôt récit d'ancien prof, tantôt réfléxion sur l'éducation et la pédagogie. Alors, oui, parfois, on a l'impression que Daniel Pennac est LE Superman de l'Education nationale, qui détient toutes les ficelles et sait comment intéresser les élèves au français, pendant que ses collègues rament. Mais dans l'ensemble, c'est un beau témoignage d'un homme qui a connu les deux versants: élève/ professeur, enfant cancre/adulte à la science infuse.
Dans mon métier, je vois quotidiennement des enfants qui ont des difficultés à l'école, et ce livre m'a permis d'aller un peu plus vers eux, de mieux les comprendre et imaginer cette douleur qu'ils endurent à cause de l'école.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
lyana79
Envolée postale


Messages : 208
Inscription le : 04/04/2008
Age : 36
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Sam 9 Aoû 2008 - 10:21

J'ai projeté de lire "Chagrin d'école" en Septembre.Je l'ai déjà réservé à la biblio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.partagelecture.forums-actifs.com
Eve Lyne
Sage de la littérature


Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Lun 25 Aoû 2008 - 22:51

Babelle a écrit:
ça me fait penser à un autre de nos fils (je cherche le lien) où la question posée est "Qui vous a donné le goût de la lecture?". Il me semble qu'aucun membre de Parfum ne cite un professeur...

Le goût de la lecture je l'ai eu très jeune. Cependant mon professeur de français de 4ème m'a convaincue qu'il fallait persévérer et que toute lecture était utile. Il m'a donné le goût de la diversité en plus, en insistant sur le fait que l'important était de lire ce qui me plaisait, ce que j'ai fait par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Daniel Pennac   Aujourd'hui à 2:52

Revenir en haut Aller en bas
 
Daniel Pennac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Daniel Beaupain.
» Présentation Daniel Lefèvre
» Daniel Tammet
» Daniel BALAVOINE 20 ans deja...
» citation de Daniel BALAVOINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: