Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Ann Radcliffe

Aller en bas 
AuteurMessage
Nibelheim
Main aguerrie
Nibelheim

Messages : 389
Inscription le : 02/09/2007
Age : 30
Localisation : Cambrai

Ann Radcliffe Empty
MessageSujet: Ann Radcliffe   Ann Radcliffe Icon_minitimeSam 12 Jan 2008 - 13:44

Eh voilà, je voulais créer ce petit sujet pour vous parler d'une romancière que j'ai découvert en Décembre dans le contexte du challenge ABC :

Ann Radcliffe. (1764-1823)

Ann Radcliffe Radcli10


Romancière anglaise à cheval entre le XVIIIème et le XIXème siècle, Ann Radcliffe est devenue le fer de lance du roman gothique, appelé également roman noir en France. Un peu oubliée aujourd'hui, comme pas mal de ses contemporains dans le genre, elle a cependant marqué les esprits à l'époque. Elle inspirera notamment Walter Scott, ou même Jane Austen qui parodie l'engouement de son temps pour le style gothique dans Northanger Abbey. Ses romans étaient alors très prisés par les jeunes femmes de l'aristocratie et de la haute bourgeoisie.

Voilà pour la petite présentation. Afin d'être plus claire, j'ajoute à cela quelques mots sur ce qu'était le roman gothique alors. Cette veine est liée à la redécouverte du style gothique (architectural) vers la fin du XVIIIème, ainsi qu'au goût naissant pour le passé, l'étrange et les histoires macabres. L'Angleterre devient la terre de prédilection de ce nouveau style littéraire avec une dichotomie qui s'opère entre le roman gothique plus "sentimental", terrain de prédilection des femmes (c'est ici que nous pouvons placer Mrs. Radcliffe) et le roman gothique plus directement versé dans l'horreur (nous pouvons alors penser au célèbre Moine de Lewis ou encore au Manuscrit trouvé à Saragosse). Ce style s'essoufflera peu à peu et disparaîtra vers les années 1820, mais la littérature en garde longtemps certaines traces et quelques procédés. Pour rester dans la littérature anglaise, nous pouvons citer les soeurs Brontë qui héritent en partie du style gothique, quelques années plus tard.



Les mystères d'Udolphe
Ann Radcliffe Myster10

Citation :
La romancière nous emmène dans un long voyage à travers la France du Sud et l'Italie, en passant par de sombres et inquiétantes forêts, par de hautes montagnes et par de vieux châteaux. Udolphe, sombre ruine et lieu de séquestration, apparait comme un lieu central dans cette histoire. Sordides histoires de meurtres et de revenants, enlèvements et bandits patibulaires, airs mélancoliques s'élevant au loin, passés troublés et secrets de famille, le périple d'Emilie la confrontera à de multiples épreuves.
Mystères, rebondissements, enlèvements, voix éthérées, revenants, immenses forêts regorgeant de brigands, orages, toutes les angoisses d'un autre temps sont présentes dans ce livre. Bien écrit, il n'est pas exempt de certaines lourdeurs, mais ça n'en est pas moins une très belle découverte pour moi. Le récit, l'ambiance, la langue (la traduction est ancienne) tout confère à cet ouvrage un charme désuet, à nous, lecteurs du XXIème siècle habitués aux pires horreurs et aux pires violences dans les récits. Rien de tout cela ici, mais beaucoup d'angoisses dans le cadre de vieux châteaux plein d'histoires. Bref, un coup de coeur pour ma part.[center]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carnets-plume.blogspot.com
Invité
Invité



Ann Radcliffe Empty
MessageSujet: Re: Ann Radcliffe   Ann Radcliffe Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 9:36

Ann Radcliffe est un auteur de référence concernant la littérature gothique et elle fait partie de ma LAL depuis des lustres !
Merci d'avoir ouvert un fil sur cet auteur Nibelheim bravo
Revenir en haut Aller en bas
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Ann Radcliffe Empty
MessageSujet: Re: Ann Radcliffe   Ann Radcliffe Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 20:29

J'ai lu ce roman il y a quelques années, mais je dois dire que je n'ai pas adhéré à ce livre qui m'a semblé bien long et bien mièvre par moments, sûrement à cause de cette héroïne complètement oie blanche ! Mais certains passages sont splendides et Radcliffe sait vraiment tisser des atmosphères. Dans le genre gothique 'Le Château d'Otrante' d'Horace Walpole est aussi considéré comme un chef d'oeuvre, mais je ne l'ai pas encore lu.
J'avoue par contre avoir adoré Frankenstein de Mary Shelley, les thèmes me semblaient plus intéressants et il est difficle de ne pas être vraiment pris par le récit. C'est un livre magnifique à bien des points de vue.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Ann Radcliffe Empty
MessageSujet: Re: Ann Radcliffe   Ann Radcliffe Icon_minitimeDim 13 Jan 2008 - 21:17

Je pense que l'ouverture d'un fil sur la littérature gothique ou néo-gothique ne serait pas superflu innocent
Je pense notamment aux auteurs suivants : Bram Stocker, Maturin, Matthew Gregory Lewis, Sheridan Le Fanu, Polidori, Théophile Gautie, Edgar-Allan Poe , Stevenson, Karen Blixen ... aime
Revenir en haut Aller en bas
Nibelheim
Main aguerrie
Nibelheim

Messages : 389
Inscription le : 02/09/2007
Age : 30
Localisation : Cambrai

Ann Radcliffe Empty
MessageSujet: Re: Ann Radcliffe   Ann Radcliffe Icon_minitimeLun 14 Jan 2008 - 14:32

Oui, Sentinelle, ça me semble être une bonne idée ! enthousiaste

domreader :

Je compte lire Frankenstein de Mary Shelley cette année justement : c'est la lettre S de mon challenge ABC ... chut

Sinon, par rapport à ce que tu reproches à Emily, : oui, c'est une des principales critiques que l'on fait aujourd'hui à ce roman (critique avec laquelle j'adhère ne serait-ce qu'en partie). Pour ma part, j'avoue que cela ne m'a pas gênée : cela me semblait vraisemblable dans le contexte de l'époque, finalement. Une jeune fille de bonne famille, avec une éducation spéciale, non préparée aux hostilités du monde ... Il faut dire en plus que la perspective d'être mariée de force, les réactions des personnages extérieurs et le danger du chateau d'Udolphe semblent être des raisons suffisantes pour se sentir mal et pour pleurer. Par contre, l'extrême charité d'Emily, sa conscience morale apparaissent en effet assez exaspérantes aujourd'hui xD.

Toujours est-il que ce point là ne m'a pas tant gênée que cela, je me suis habituée au caractère et aux particularités de la protagoniste et j'ai lu le pavé en peu de temps au final. Je me suis vraiment laissée prendre par les ambiances et l'intrigue (va-t'elle retrouver Valancourt, quelle est l'étrange chose entraperçue derrière le voile ?). Il est vrai que les explications de fin (pour justifier les faits qui apparaissaient comme "surnaturels") relèvent de l'extraordinaire facilité de scénario, et que cela m'a fait plutôt rire laugh , à ce niveau là, l'auteur a sans doute pas si bien joué son coup, mais le fait d'expliquer le phénomène surnaturel est tout de même quelque chose de super important : on échappe au merveilleux et on entre dans le fantastique, peu à peu. C'est d'ailleurs en cela que le gothique me plaît, notamment celui de Mrs. Radcliffe : le surnaturel est l'effet d'une conscience, d'une imagination qui se met en branle, de fantasmes et d'interprétations ; ce n'est plus un merveilleux non remis en cause comme c'est le cas dans Le Moine ou plus tôt dans des nouvelles comme Le diable boiteux ... En cela, Les mystères d'Udolphe me semble tout à fait intéressant car le surnaturel change de nature et que c'est un pas vers le fantastique tel qu'on l'entendra plus tard ...

Voilà je me suis un peu écartée de ma réponse première, mais ce petit développement est venu ensuite, et il concerne toujours le sujet, alors ... C'est en effet un des points importants qui m'ont fait apprécier autant ce roman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carnets-plume.blogspot.com
Invité
Invité



Ann Radcliffe Empty
MessageSujet: Re: Ann Radcliffe   Ann Radcliffe Icon_minitimeLun 14 Jan 2008 - 16:51

Ton commentaire est très intéressant, Nibelheim.

J'ai étudié Radcliffe dans le cadre d'un concours et je l'avais abordée avec plein de préventions, m'attendant à une avalanche de clichés, de mièvrerie et d'effets grand-guignol surannés. Or j'ai vraiment été séduite, c'est même l'une de mes lectures imposées auxquelles j'ai pris le plus de plaisir cette année-là. Comme quoi, les à-priori...
J'ai trouvé l'histoire passionnante, les descriptions de la nature fort belles, et je n'ai même pas été déçue par l'explication finale rationalisante. Razz

Si ce genre vous intéresse, je vous conseille l'ouvrage de référence qu'est Le Roman gothique anglais,1764-1824 , de Maurice Lévy (LE grand spécialiste en la matière).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Ann Radcliffe Empty
MessageSujet: Re: Ann Radcliffe   Ann Radcliffe Icon_minitimeLun 14 Jan 2008 - 18:19

J'apprécie également beaucoup ton commentaire Nibelheim. Je partageais aussi un peu ces craintes, raison pour laquelle ce livre est dans ma LAL depuis tellement longtemps mais ce que vous m'en dites me pousse à dépasser mes à-priori, d'autant plus que j'aime beaucoup le roman gothique, il y a un je ne sais quoi que me charme véritablement aime

Je note ta référence Nezumi miammiam
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Ann Radcliffe Empty
MessageSujet: Re: Ann Radcliffe   Ann Radcliffe Icon_minitimeMer 3 Fév 2010 - 18:12

Je n'avais pas été particulièrement emballé par Les mystères d'Udolphe, mais j'ai lu ça il y a quand même un certain nombre d'années... Venant après Bram Stoker, Mary Shelley et John Sheridan Le Fanu, peut-être n'étais-je pas dans le bon état d'esprit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Ann Radcliffe Empty
MessageSujet: Re: Ann Radcliffe   Ann Radcliffe Icon_minitimeMer 3 Fév 2010 - 18:48

Il y a aussi Lewis, "Monk" Lewis, qu' Antonin Artaud a traduit et adapté
personnellement Le Moine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alberte
Espoir postal
Alberte

Messages : 32
Inscription le : 23/07/2008

Ann Radcliffe Empty
MessageSujet: Re: Ann Radcliffe   Ann Radcliffe Icon_minitimeDim 31 Oct 2010 - 11:08

Bonjour, ça fait longtemps que je ne me suis pas baladée sur ce forum et c'est dommage car il est agréable et avec une grande quantité de sujets très intéressants !
J'ai lu quelques livres d'Ann Radcliffe (pas facile de les trouver en français) et je dirais que celui qui recherche une littérature gothique "douce" et un peu avec un style eau de rose doit lire du Ann Radcliffe. Le Moine de M.G.Lewis, ou Zofloya de Charlotte Dacre sont beaucoup plus crus et bien moins naifs que les livres d'Ann Radcliffe. Udolpho est stressant, la seconde partie est la meilleure je pense.
Le château d'Otrante de H. Walpole est un peu bizarre, c'est pourtant considéré comme le premier de ce mouvement littéraire. Par contre, je ne comprends pas qu'on puisse qualifier de Gothique les Dracula, Frankesitein... il y manque tout de même le romantisme des premiers romans gothiques.
Je ne connaissais pas Le Fanu, ni le livre de Maurice Lévy, je file en apprendre davantage sur ces auteurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Ann Radcliffe Empty
MessageSujet: Re: Ann Radcliffe   Ann Radcliffe Icon_minitimeDim 31 Oct 2010 - 12:19

Alberte a écrit:
Bonjour, ça fait longtemps que je ne me suis pas baladée sur ce forum et c'est dommage car il est agréable et avec une grande quantité de sujets très intéressants !
et cela fait toujours plaisir de voir des anciens membres revenir Very Happy
malheureusement un bug a 'bouffé' ton avatar marrant avec la poupé.. si tu repasse, tu peux en mettre un à nouveau Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alberte
Espoir postal
Alberte

Messages : 32
Inscription le : 23/07/2008

Ann Radcliffe Empty
MessageSujet: Re: Ann Radcliffe   Ann Radcliffe Icon_minitimeVen 19 Nov 2010 - 22:37

Hello Kenavo ! Merci de ce message. Je ne retrouve pas mon avatar (mais je vais tâcher de le dénicher à nouveau). J'en ai mis un autre en attendant, un vieux souvenir. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature
tina

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

Ann Radcliffe Empty
MessageSujet: Re: Ann Radcliffe   Ann Radcliffe Icon_minitimeLun 1 Oct 2012 - 12:29

Les mystères de la forêt

Un roman qui débute dans la bonne tradition gothique et finit sur un fleuve sentimental qui m’a lassée.

D’AR, je n’ai lu que 2 livres, L’italien ou le confessionnal des pénitents, et Les mystères d’Udolphe. Dans les 2 cas, je me souviens d’une atmosphère sombre et d’une langue châtiée, parfois lourde. J’en garde un bon souvenir.

Ici, tout tourne autour de la candide figure d’Adeline, jeune fille rejetée par son père, dont tous les hommes tombent amoureux au point de l’enlever et de la séquestrer sans arrêt. Elle est pure, elle résiste, bref, c’est le parangon de la vertu.

La question du livre est de savoir si la vertu l’emportera sur le vice, symbolisé, entre autres, par le personnage de La Motte, un escroc en fuite, qui la prend sous son aile et pêche par son goût du lucre et du luxe.

Les premières scènes se déroulent au coeur une forêt, dans une abbaye en ruines, refuge isolé de La Motte. On se prend au jeu de ce labyrinthe de couloirs aux bruits suspects, de sous-sols secrets avec notamment un squelette dans un coffre et une légende maléfique sur ledit squelette. Quelques voix non identifiables se font aussi entendre…

J’ai adoré cette partie là, très prenante.

Ensuite, on passe à autre chose. Sont orchestrés plusieurs kidnappings de la belle vierge et le roman se transforme en histoire de cape et d’épée, à mi-chemin entre l’aventure et la sensiblerie (j’ai rarement vu une héroïne autant courtisée !) et du coup, le charme envoûtant des 200 premières pages s’évapore sous une avalanche de poncifs fatigants.

Curieux livre donc, avec une césure très nette entre deux parties, qui brise net l’unité de l’ensemble.

C’est à lire quand même quand on aime la période et le genre, pour le style, la façon de penser et l’écriture résolument d’un autre siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Ann Radcliffe Empty
MessageSujet: Re: Ann Radcliffe   Ann Radcliffe Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Ann Radcliffe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: