Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Matsumoto Seicho

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Matsumoto Seicho - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Matsumoto Seicho   Matsumoto Seicho - Page 2 Icon_minitimeJeu 22 Mar 2012 - 19:56

Excellent!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Matsumoto Seicho - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Matsumoto Seicho   Matsumoto Seicho - Page 2 Icon_minitimeJeu 22 Mar 2012 - 20:06

Marko a écrit:
Excellent!

Ah oui, ça m'a fait bien rire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Matsumoto Seicho - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Matsumoto Seicho   Matsumoto Seicho - Page 2 Icon_minitimeJeu 22 Mar 2012 - 20:08

Si vous avez lu le spoiler, c'est que vous ne vouliez pas lire le roman de toute façon.

Spoiler:
 

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Matsumoto Seicho - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Matsumoto Seicho   Matsumoto Seicho - Page 2 Icon_minitimeJeu 22 Mar 2012 - 20:47

Arabella a écrit:
Si vous avez lu le spoiler, c'est que vous ne vouliez pas lire le roman de toute façon.

Spoiler:
 
Oh non pas spécialement même si j'en écoute peu.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Matsumoto Seicho - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Matsumoto Seicho   Matsumoto Seicho - Page 2 Icon_minitimeVen 23 Mar 2012 - 8:30

Au moins ça ne laisse pas d'empreintes d'adn, de traces de doigts, de fibres...

Comment les experts s'en sortiraient avec un telle méthode.

Je crois que je décèderais très très rapidement.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Matsumoto Seicho - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Matsumoto Seicho   Matsumoto Seicho - Page 2 Icon_minitimeVen 23 Mar 2012 - 14:50

Queenie a écrit:


Comment les experts s'en sortiraient avec un telle méthode.

Ils concluent à la mort naturelle. Le crime parfait. rire

Et le même procédé sert à faire fuir les vendeurs à domicile. dentsblanches

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Matsumoto Seicho - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Matsumoto Seicho   Matsumoto Seicho - Page 2 Icon_minitimeVen 23 Mar 2012 - 18:25

Arabella a écrit:
Queenie a écrit:


Comment les experts s'en sortiraient avec un telle méthode.

Ils concluent à la mort naturelle. Le crime parfait. rire

Et le même procédé sert à faire fuir les vendeurs à domicile. dentsblanches

Et les télé-opérateurs ?

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Matsumoto Seicho - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Matsumoto Seicho   Matsumoto Seicho - Page 2 Icon_minitimeVen 23 Mar 2012 - 19:18

A l'époque où le livre fut écrit, je ne crois pas que cela existait. Au moins c'était beaucoup moins gênant. Mais je pense que le procédé est adaptable. rire

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Matsumoto Seicho - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Matsumoto Seicho   Matsumoto Seicho - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Juil 2013 - 21:43

Tokyo Express

Deux cadavres sont découverts au bord de la mer. La police pense immédiatement à un double suicide, pratique apparemment tellement courante au Japon, qu'on ne pratique même pas l'autopsie. Mais un inspecteur a un doute, sur la base d'un ticket de repas découvert dans la poche de l'homme. Mais ses recherches n'aboutissent pas à grand chose. Toutefois, la mort de l'homme pose question en haut lieu : mêlé à une importante affaire de corruption, son décès paraît de par trop providentiel pour des gens haut situés. Un jeune inspecteur de Tokyo se charge de découvrir la vérité.

Ce qui est étrange c'est la façon dont est menée cette enquête. D'une certaine façon, l'inspecteur dès le départ ou presque connaît le coupable. Tous les indices matériels découverts successivement innocentent l'homme, néanmoins, notre inspecteur s'obstine de plus en plus, et finit aux forceps à trouver des failles dans les alibis. Mais c'est tellement incertain, que sans le double suicide du présumé coupable et de sa femme, il n'est pas sûr qu'un tribunal l'aurait condamné. Le livre décrit donc cette traque de l'indice, en particulier dans les horaires de trains. Même si final, c'est de l'avion que viendra le salut de notre inspecteur.

Cela se lit facilement, il faut dire que les phrases sont courtes, factuelles. Pas d'états d'âme, ni d'aspects psychologiques très développés. Je ne me suis pas ennuyée, même si j'ai un peu zappé quelques démonstrations ferroviaires, mais je suis à peu près certaine que d'ici quelques semaines, je ne m'en souviendrai plus. Enfin, je ne sais pas. Au début de ma lecture, j'avais une sensation de déjà vu. C'était en réalité provoqué par le fait que j'avais déjà lu un autre roman de l'auteur, et que l'écriture est la même, la même sécheresse dans la description des faits bruts, et le même soucis des trains (était-il subventionné par la SNCF nippone ?). Donc c'est qu'il doit y avoir quand même quelque chose d'un peu marquant, spécifique en tous les cas. Et je crois que c'est cette écriture, simple et factuelle qui contribue grandement au succès du livre, qui devient une lecture idéale pour les trajets (par exemple en train) auxquels l'homme moderne est soumis en permanence.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Matsumoto Seicho - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Matsumoto Seicho   Matsumoto Seicho - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Juil 2013 - 22:17

Il était peut-être comme Ozu, un grand fan des trains ?

Apparemment, Matsumoto Seicho a eu le prix Akutagawa en 1952... Je suppose (je peu évidement me tromper) que ce n'était pas pour une nouvelle policière. En tout cas, que le texte primé doit avoir une certaine valeur littéraire.

Hé hé, tu ne t'es pas ennuyée justement parce que tu as zappé les démonstrations ferroviaires... rire 

C'est vrai que ça se lit facilement.
Mais la résolution de l'intrigue (si je m'en souviens bien), m'avait quand même gêné...
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Matsumoto Seicho - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Matsumoto Seicho   Matsumoto Seicho - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Juil 2013 - 22:25

En effet, il a pensé à l'avion relativement tard. Mais même lorsqu'il y a pensé, cela n'a pas résolu l'affaire.

Spoiler:
 

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Matsumoto Seicho - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Matsumoto Seicho   Matsumoto Seicho - Page 2 Icon_minitimeLun 1 Juil 2013 - 22:29

Arabella a écrit:
En effet, il a pensé à l'avion relativement tard. Mais même lorsqu'il y a pensé, cela n'a pas résolu l'affaire.

Spoiler:
 

Ah oui, merci, c'est vrai, ça me rappelle quelque chose. jemetate 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Contenu sponsorisé




Matsumoto Seicho - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Matsumoto Seicho   Matsumoto Seicho - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Matsumoto Seicho
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature japonaise-
Sauter vers: