Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Ikezawa Natsuki

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Ikezawa Natsuki - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ikezawa Natsuki   Ikezawa Natsuki - Page 3 Icon_minitimeJeu 5 Mar 2009 - 8:13

Bonne nouvelle, merci Expie !
Revenir en haut Aller en bas
Scarabée
Envolée postale
Scarabée

Messages : 231
Inscription le : 14/05/2008
Age : 35

Ikezawa Natsuki - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ikezawa Natsuki   Ikezawa Natsuki - Page 3 Icon_minitimeSam 23 Mai 2009 - 14:48

Des os de corail, des yeux de perle

Ce recueil de trois nouvelles m'a moins transporté que Tio du Pacifique ou encore que La vie immobile. La magie y est moins présente. Par contre l'atmosphère qui règne ici est une espèce de mélancolie dégagée par les trois histoire.
Dans la première, une femme rassemble les os de son mari défunt et on assiste aux réflexions post mortem du dit mari.
Dans la deuxième il s'agit de la disparition d'une femme et de son enfant.
Enfin il s'agit d'un survivant à une sorte d'épidémie qui a eu raison de l'humanité.
Des supports différents traitant d'un même thème: l'errance, la disparition, la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Ikezawa Natsuki - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ikezawa Natsuki   Ikezawa Natsuki - Page 3 Icon_minitimeSam 23 Mai 2009 - 17:43

Sur le fil des repérages nouveautés, j'en ai parlé de son nouveau livre ici Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Ikezawa Natsuki - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ikezawa Natsuki   Ikezawa Natsuki - Page 3 Icon_minitimeSam 23 Mai 2009 - 18:22

Des os de corail des yeux de perle, moi je l' avais trouvée très belle cette nouvelle, Valuk !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Ikezawa Natsuki - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ikezawa Natsuki   Ikezawa Natsuki - Page 3 Icon_minitimeDim 24 Mai 2009 - 16:44

bix229 a écrit:
Des os de corail des yeux de perle, moi je l' avais trouvée très belle cette nouvelle, Valuk !
Oui, moi aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Ikezawa Natsuki - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ikezawa Natsuki   Ikezawa Natsuki - Page 3 Icon_minitimeDim 24 Mai 2009 - 16:46

La Femme qui dort (119 pages, Editions Philippe Picquier, traduit en 2009 par Corinne Quentin).
Ce recueil contient trois nouvelles.

1/ Les origines de N'kunre. Vingt-cinq pages.
La nouvelle commence ainsi :
Citation :
"Encore aujourd'hui toutes sortes d'explications circulent à propos de l'origine de N'kunre. Certains disent qu'elle s'est répandue exactement comme une épidémie. Elle sembla d'abord se limiter à une région particulière mais peu à peu elle traversa les frontières, envahit le continent, traversa les mers et finit par illuminer le monde entier.
Si une épidémie répandue par Dieu et non par le diable pouvait exister, qui ne plongerait pas les hommes dans un profond malheur mais les entraînerait vers la béatitude, cette épidémie devrait s'appeler N'kunre." (page 7).
Il n'est pas besoin d'en dire trop sur cette nouvelle. Elle se situe dans la lignée de la nouvelle L'Homme qui revient. C'est utopique... enfin, on l'espère, car comme l'histoire est racontée du point de vue d'un narrateur "objectif", presque désincarné, on peut penser que cette épidémie positive prive les hommes d'une part essentielle d'eux-mêmes...
Si l'on voulait émettre une critique, on pourrait dire que cette nouvelle ne va pas au fond des choses, qu'il y aurait beaucoup à développer. Mais enfin, elle correspond au titre : les origines de N'kunre. Pas plus.
Elle est quand même pas mal du tout. Il y a les thèmes habituels de l'auteur : habitants de coins reculés, message de paix à la limite de la cosmogonie, des mythes venant de très loin.

2/ Mieux encore que les fleurs. Quarante pages.
Le narrateur discute avec une connaissance qu'il a retrouvée après quinze ans. Il lui raconte le seul fait un peu étrange et intéressant qui lui est arrivé. Il était à Okinawa (où est né Ikezawa), il faisait un petit boulot dans un hôpital, et il a eu une aventure. Tout le fait bizarre repose sur les motivations de cette aventure.
La nouvelle se lit sans déplaisir, Ikezawa a du métier. Mais elle reste anecdotique.

3/ La Femme qui dort. Trente-neuf pages.
Une femme au foyer qui a suivi à l'étranger son mari expatrié dans le cadre de son travail. Un jour, alors qu'elle s'occupait de son travail ménager, elle a brusquement sommeil, un sommeil surnaturel...
Citation :
"Ce n'est pas une simple envie de dormir. C'était comme si une force impérieuse l'attirait vers le sommeil. Ce genre de chose ne peut pas m'arriver, se dit-elle, tout en essayant de résister, mais elle ne pouvait pas résister et, comme un avion décolle du sol, elle s'envola tout à coup vers le sommeil. [...]
Et elle continue à voler. A des hauteurs où il n'y a plus d'air dans le ciel, son coeur, enfermé dans une capsule transparente, poursuit son vol. Mais elle n'en a pas vraiment conscience. Tout se passe dans le monde du sommeil. Muette, calme, elle ferme les yeux, se laisse transporter sans rien faire. Elle est haut, très haut dans le ciel." (page 85).
Elle participe à un rituel traditionnel d'Okinawa. Ce rituel, qui se perd, survit ainsi de façon magique.
Bon. C'est documenté et il y a quelques beaux passages, typiquement Ikezawaiens.
Citation :
"Depuis le rêve de ces derniers jours je me sens comme un grand bateau qui sombre dans une mer peu profonde ; je me sens couler vers le fond de moi-même et là, sans le moindre tangage, immobile au milieu du vaste océan sur lequel je ne naviguerai plus, j'ai l'impression que l'eau va me traverser librement au gré des marées et que des milliers de petits poissons viendront se réfugier là. C'est sans doute parce que le bateau coule que je deviens quelqu'un d'autre. [...] Mon mari n'a sans doute aucune idée de ce bateau qui sombre en moi." (page 112).
Cela rappelle certains passages de Des os de corail, des yeux de perle. Mais La Femme qui dort est très en dessous de cette nouvelle.


En conclusion : un recueil de nouvelles pas mauvaises, mais pas vraiment marquantes. La première laisse augurer d'un bon recueil, mais le reste est vraiment trop anecdotique... Dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Ikezawa Natsuki - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ikezawa Natsuki   Ikezawa Natsuki - Page 3 Icon_minitimeDim 24 Mai 2009 - 20:08

Ton commentaire ne me donne pas envie de me précipiter sur ce livre eXPie, je crois que pour continuer avec cet auteur je vais poursuivre par Tio du Pacifique.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Ikezawa Natsuki - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ikezawa Natsuki   Ikezawa Natsuki - Page 3 Icon_minitimeDim 24 Mai 2009 - 20:45

Arabella a écrit:
Ton commentaire ne me donne pas envie de me précipiter sur ce livre eXPie, je crois que pour continuer avec cet auteur je vais poursuivre par Tio du Pacifique.
Ah oui, il n'y a aucune comparaison possible entre les deux. Sauf pour dire que Tio, c'est beaucoup mieux.
Peut-être que j'attendais trop de La Femme qui dort. Nezumi m'a l'air d'avoir un avis différent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Ikezawa Natsuki - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ikezawa Natsuki   Ikezawa Natsuki - Page 3 Icon_minitimeDim 24 Mai 2009 - 22:09

eXPie a écrit:
Peut-être que j'attendais trop de La Femme qui dort. Nezumi m'a l'air d'avoir un avis différent.
après ton commentaire je vais attendre l'avis de Nezumi pour décider si j'ai vraiment besoin d'urgence de ce livre Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Ikezawa Natsuki - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ikezawa Natsuki   Ikezawa Natsuki - Page 3 Icon_minitimeMar 26 Mai 2009 - 9:50

eXPie a écrit:
Peut-être que j'attendais trop de La Femme qui dort. Nezumi m'a l'air d'avoir un avis différent.

S'ils ne peuvent pas être comparés, c'est qu'avant tout ils sont très différents, tant sur le fond que sur la forme.
Tio du pacifique est constitué de nouvelles, mais qui sont liées. Le livre nous fait pénétrer dans un petit univers bien particulier, rencontrer ses habitants les uns après les autres, découvrir son mode de vie et ses légendes, et bien sûr il y a le personnage incroyablement attachant de Tio.
La femme qui dort, bien plus court, est composé de trois longues nouvelles indépendantes qui n'ont pas grand chose à voir les unes avec les autres. Même si ce recueil n'a pas sur nous l'impact de Tio, il n'est pas pour autant ennuyeux ou raté.
conciliabule De toutes façons, quand il s'agit d'un auteur que j'aime particulièrement, pour ne pas être déçue, j'évite de placer trop d'attentes sur ses nouveaux opus et pour paraphraser nos amis footeux, je "prends les livres les uns après les autres"...

La femme qui dort

Mystère, contrées exotiques et étranges, survivance des rites anciens et chamaniques, fonction essentielle du rêve, humanisme...Tels sont les ingrédients de ces nouvelles que j'ai lues avec plaisir. Elles sont peut-être en dessous de ce qu'il a écrit avant (je ne le connais pas assez), mais, par leur originalité et la qualité de l'écriture, simple et précise, elles sont nettement en dessus des productions d'autres écrivains.
Les origines de N'Kunre nous fait rêver à un monde où règneraient paix et compréhension de l'autre, où les hommes apprendraient à juguler avidité, égoïsme et violence. Une approche plutôt originale, et pour une fois optimiste, du principe de la pandémie balayant l'humanité (pour une fois ce n'est pas un virus meurtrier) si souvent utilisé dans les romans et les films.
La seconde nouvelle Encore mieux que les fleurs a un côté plus classique, plus inhabituel chez Ikezawa. On est dans le registre de l'histoire de revenants si prisée dans le monde asiatique. J'ai récemment lu une nouvelle assez semblable chez Sôseki.
J'ai beaucoup aimé la dernière nouvelle, La femme qui dort, où une femme au foyer prend part, "nuit" après "nuit", à des rites chamaniques okinawaïens. Ce mélange d'onirisme et d'étude ethnographique est étonnant et la nouvelle a un côté très énigmatique que l'explication finale ne dissipe pas. Comme l'héroïne, on ne comprend pas tout ce qui se passe, mais on se laisse bercer, apaiser, par les mots, les incantations.
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Ikezawa Natsuki - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ikezawa Natsuki   Ikezawa Natsuki - Page 3 Icon_minitimeMar 26 Mai 2009 - 10:28

Nezumi a écrit:
Elles sont peut-être en dessous de ce qu'il a écrit avant (je ne le connais pas assez), mais, par leur originalité et la qualité de l'écriture, simple et précise, elles sont nettement en dessus des productions d'autres écrivains.
Oui, c'est vrai, pour d'autres écrivains, je m'en contenterais, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Ikezawa Natsuki - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ikezawa Natsuki   Ikezawa Natsuki - Page 3 Icon_minitimeMar 15 Juin 2010 - 20:57

LES HISTOIRES QUE ME RACONTAIT TIO DU PACIFIQUE

Imaginez un gamin de 12 13 ans qui aurait la sagesse d' un vieux griot africain tout en gardant
la fraicheur d' un Tom Sawyier.
Ce roman est tellement beau que je renonce à en parler. Tout comme celui de Nirmal Verma...
C' est un livre de savoir innocent et inspiré. Un conte pour enfants de tout age et qui ne doit rien
à personne, meme pas à Mark Twain...
Mais tout à son auteur inspiré : IKEZAWA Natsuki !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Ikezawa Natsuki - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ikezawa Natsuki   Ikezawa Natsuki - Page 3 Icon_minitimeMar 15 Juin 2010 - 21:13

bix229 a écrit:
C' est un livre de savoir innocent et inspiré. Un conte pour enfants de tout age et qui ne doit rien
à personne, meme pas à Mark Twain...
Mais tout à son auteur inspiré : IKEZAWA Natsuki !
cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Ikezawa Natsuki - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ikezawa Natsuki   Ikezawa Natsuki - Page 3 Icon_minitimeLun 25 Oct 2010 - 9:34

Je' viens de terminer "Tio du Pacifique" (livre proposé par Nezumi pour mon challenge perso)

J'ai dégusté ce livre, normal puisque la chair de la papaye est délicieuse ! Il reste en bouche et en mémoire un goût de bonheur.

Tio qui vit sur une ile en forme de 2 moitiés de papaye, nous conte des histoires parfois fantastiques mais auxquelles nous avons l'envie de croire ; des histoires d'êtres humains, d'arbres, de pirogue, d'amour, d'amitié, de solidarité.

Mais le progrès n'est pas toujours sage qui fait oublier à ces Iliens les gestes ancestraux, leur culture, espérons qu'il y aura encore de jeune Tio pour croire à un jeune Emilio.




_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Ikezawa Natsuki - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ikezawa Natsuki   Ikezawa Natsuki - Page 3 Icon_minitimeLun 25 Oct 2010 - 11:01

Ca fait très plaisir que tu aies aimé! Very Happy
ainsi que Bix, je n'avais pas vu son avis!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ikezawa Natsuki - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Ikezawa Natsuki   Ikezawa Natsuki - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Ikezawa Natsuki
Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature japonaise-
Sauter vers: