Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Martin Suter [Suisse]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Martin Suter [Suisse] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Martin Suter [Suisse]   Martin Suter [Suisse] - Page 4 Icon_minitimeMar 31 Mai 2011 - 16:44

travezsay a écrit:
Pas question de l'envoyer six pieds Suter avant d'avoir lu, n'est-ce pas ?
Peut-être pas, mais celui-ci je l'avais repéré à ma librairie et après vos avis je ne vais plus suter dessus non plus!

J'emprunterai Le cuisinier par contre à la bibli. Merci pour vos com'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orientale
Agilité postale
Orientale

Messages : 903
Inscription le : 13/09/2009
Age : 66
Localisation : Syldavie

Martin Suter [Suisse] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Martin Suter [Suisse]   Martin Suter [Suisse] - Page 4 Icon_minitimeJeu 9 Juin 2011 - 22:32

Voila que j'ai lu mon premier Suter - Un ami parfait et n'etant que debutante, j'en ai ete ravie. En parcourant le fil, je n'ai pas vu de commentaire sur cette oeuvre de Suter...ou j'ai ete trop distraite.

J'ai "devore" ce thriller romantique avec enthousiasme. Le roman sur le jeune et brillant journaliste Fabio Rossi, qui souffre d'amnesie apres un mystérieux accident et ne peut pas se souvenir des derniers cinquante jours, est aussi une histoire de l'alienation et une parfaite reminiscence de la theorie de Freud sur l'oubli. Il y a une sorte de perte de son "soi" chez fabio Rossi, mais aussi la perte de sa place dans la societe et de sa communication avec.

Quand Fabio Rossi reprend ses esprit, il est à l'hôpital. La moitié de son visage, il ne peut pas le sentir, mais ce qui est pire c'est qu'il ne me souvient pas comment il est arrive la. La femme qui se penche sur lui et l'embrasse, il ne la reconnaît pas, même si elle prétend être sa petite amie. Et qu'il allait rester avec elle.
Mais cela ne peut pas être vrai! Sa petite amie est Norina, la femme qu'il aime, avec laquelle il avait vécu ensemble pendant plusieurs années. Pourtant son meilleur ami Lucas lui explique que oui, il n'est plus avec Norina, il vit maintenant avec Marlen qui le chouchoute a l'hopital et apres. Et quelques jours plus tard, Fabio decouvre qu'il a quitte le journal ou il a travaille avec tant d'enthousiasme.
Petit a petit, Fabio decouvre qu'il avait beaucoup change avant l'accident, son alter ego le dominait d'une maniere negative. Qui n'a pas voulu etre au moins une seule fois le contraire de soi-meme?
Dans un travail minutieux, Fabio reconstruit au moins une partie de son passe - et retrouve la trace de l'histoire sur laquelle il avait fait des recherches: dans le chocolat d'un groupe suisse ont ete decouverts et confirmes des prions - des molécules de proteines provenant de bovins infectes. Et l'entreprise met tout en œuvre pour ne pas laisser passer ce message au public.

Lire ce roman, c'est excitant, decouvrir pourquoi Fabio Rossi avait tant change avant l'accident, suivre ses recherches douloureuses pour comprendre si son ami l'a vraiment trahi et profite de ses revelation, ainsi que de la Norina qu'il aime - j'avais l'impression de mener moi-meme l'enquete que Fabio mene sur sa propre personnalite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orientale
Agilité postale
Orientale

Messages : 903
Inscription le : 13/09/2009
Age : 66
Localisation : Syldavie

Martin Suter [Suisse] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Martin Suter [Suisse]   Martin Suter [Suisse] - Page 4 Icon_minitimeLun 20 Juin 2011 - 11:57

Je viens de lire le deuxieme roman de Suter traduit en bulgare et c'est "La face cachee de la lune" et je suis toujours sous son charme.

Cette fois, je dirai un thriller litteraire si c'est possible en francais.
Le roman commence comme une histoire d'amour et finit par un coup derevolver - un coup mortel. Le sujet st deja raconte, je n'expliquerai pas pourquoi Urs Blanc accepte d'elargir l'espace de sa conscience et ce que cet homme "tres bien" devient apres avoir goute aux champignons hallucinogenes.
J'ai pense a l'histoire de Dr Jekil et Mister Hyde...le roman m'a passionnee dela premiere a la derniere page avec le style elegant qui se marie magnifiquement aux caracteres tres prononces et a l'humour noir.

Peut-etre que ce roman est plus qu'thriller que j'appelle "litteraire". L'inscription sur le couteau de que [ORT] - (je n'ai pas pu l'orthographe de nom en allemand) - "N'hesite pas!" semble expliquer la philosophie du monde dans ce roman - celui qui hesite rop, n'a pas de chance. Le fort ecrase le faible, les entreprises puissantes engloutissent les petites, les relations entre les etres humains sont marquees toujours la la violence et la perte de sa propre identite semble commune.
Je trouve que l'esprit du temps, Zietgeist, ne saurait pas etre mieux determine.

Je vais revenir plus tard a Martin Suter par peur d'etre decue. En ce moment, pour moi, c'est le "top" Wink .


Dernière édition par Orientale le Mar 21 Juin 2011 - 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

Martin Suter [Suisse] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Martin Suter [Suisse]   Martin Suter [Suisse] - Page 4 Icon_minitimeLun 20 Juin 2011 - 14:48

Il y a si longtemps que j'entend parler de ce Suter qu'il faudra qu'un jour je le lise et vos commentaires dans l'ensemble positif ( sauf pour son dernier livre ) me donne l'envie de le découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordicus
Troll de Pastèque
Mordicus

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

Martin Suter [Suisse] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Martin Suter [Suisse]   Martin Suter [Suisse] - Page 4 Icon_minitimeMar 9 Aoû 2011 - 21:48


En cours de lecture... Le Cuisinier...

Je galère.

Mais qu'est-il advenu de Martin Suter depuis La face cachée de la lune ?

Une cinquantaine de pages englouties et les odeurs de curry me donnent la gerbouille. Les descriptions d'ustensiles que personne ne connait me fatiguent...

Je poursuis. Mais je galère.

Martin Suter tu te Nothombises salement !

_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cercleblanc
Espoir postal
Cercleblanc

Messages : 15
Inscription le : 21/08/2011
Localisation : Suisse, Fribourg

Martin Suter [Suisse] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Martin Suter [Suisse]   Martin Suter [Suisse] - Page 4 Icon_minitimeLun 29 Aoû 2011 - 20:51

Voilà, j'ai terminé Small World. En français... (j'étais censée le lire en allemand pour l'école mais... honte )

Je trouve que l'intrigue est extrêmement bien menée. Ça m'a vraiment émue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Martin Suter [Suisse] - Page 4 Empty
MessageSujet: Small world   Martin Suter [Suisse] - Page 4 Icon_minitimeLun 5 Sep 2011 - 11:48

Martin Suter [Suisse] - Page 4 Small810
(Mon édition)

Martin Suter [Suisse] - Page 4 97820210
(Nouvelle édition)

Un vieux gars (Conrad), sorte de parasite accroché à une famille huppée de Suisse, va sur ses vieux jours et n'attend rien de particulier de rien (sauf un peu de thunes et d'alcool pour tenir tous les jours), lorsqu'il rencontre une femme (Rosemarie). De là, il va vouloir se reprendre en main, arrêter l'alcool, et Vivre enfin.
Un gros mystère plane sur le pourquoi du comment la famille Koch se sent tellement responsable de Conrad. Et apparemment, cette famille, surtout la patronesse Elvira qui semble le détester tout particulièrement tout en voulant le ménager pour ne pas qu'il révèle on ne sait quel passé.

Et puis Conrad est atteint de la maladie d'Alzheimer, petit à petit il perd son contact avec le présent et le réel... et au grand drame d'Elvira, semble se reconnecter avec son plus lointain passé.


Encore une histoire d'usurpation, de grosse machine bien huilée qui voit ses fondations menacées, encore des histoires de milieux, de codes, de règlements.

Suter est toujours balèze pour décrire certains de ses personnages, mais je trouve qu'il reste encore en-dessous. Pas assez méchant, pas assez précis, pas assez accroché. Le pire c'est lorsqu'il délaisse Conrad au profit de Simone, personnage complètement insipide de la meuf qui ne trouve un sens à sa vie qu'en s'occupant d'un mec encore plus mal qu'elle (super).
Des moments d'ennuis auxquels je me suis accrochée juste parce que Suter arrive très bien à distiller l'information, et son suspens donne vraiment envie d'aller plus loin.

Encore un livre qui ne me laissera pas vraiment de grands souvenirs.
Jai déjà quasiment oublié tout Lila, Lila dont la BA du film ne me donne qu'une impression sirupeuse et chiante.

C'est vraiment dommage, parce qu'il a quelque chose ce Suter, mais c'est tout gâché. Et le côté gentil mignon attendrissant de Small World m'a vraiment gonflée.
Peut-être que je resterais toute ma vie sur La face cachée de la lune...
Peut-être que je devrais encore tenter quelque chose comme Un ami parfait... ou Le cuisinier (quoique si tout le monde l'encensait ici, l'avis de Mordicus me fait maintenant hésiter).

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Martin Suter [Suisse] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Martin Suter [Suisse]   Martin Suter [Suisse] - Page 4 Icon_minitimeLun 5 Sep 2011 - 12:03

J'avais bien aimé celui-ci

Martin Suter [Suisse] - Page 4 Suterd10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Martin Suter [Suisse] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Martin Suter [Suisse]   Martin Suter [Suisse] - Page 4 Icon_minitimeLun 5 Sep 2011 - 12:04

Ok, je le retiens en troisième choix. On verra lequel croisera ma route en premier.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Martin Suter [Suisse] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Martin Suter [Suisse]   Martin Suter [Suisse] - Page 4 Icon_minitimeJeu 31 Mai 2012 - 15:34

Martin Suter [Suisse] - Page 4 97822611

Allmen et le diamant rose
Citation :
La prime perçue pour avoir " retrouvé " les coupes aux libellules n'a pas permis à Allmen ni à son fidèle majordome, Carlos, d'en vivre très longtemps. L'équipe d'Allmen International Inquiries doit se remettre en quête de nouvelles commandes pour assurer le train de vie du dandy-détective. Et la proposition que lui fait un certain Montgomery est alléchante : aller retrouver la piste d'un voleur disparu avec un fabuleux diamant rose à l'issue d'une soirée mondaine.

Après une première aventure molle du genou, Martin Suter donne une nouvelle chance à son gentleman-enquêteur dans Allmen et le diamant rose. Une tentative bien plus probante même si l'on ne peut s'empêcher de penser que l'écrivain suisse gâche quelque peu son talent dans la rédaction de polars désuets qui rappellent davantage Agatha Christie et Maurice Leblanc que Henning Mankell. Quoique Allmen soit désormais plus proche d'un Sherlock Holmes que d'Arsène Lupin, humour british compris. Avec son factotum à tout faire, Carlos, ressortissant du Guatemala, qui joue le rôle du grattez-moi là, Allmen le dandy, fauché mais vivant sur un grand pied et élégant en toutes circonstances, mène son enquête avec une décontraction, une désinvolture plutôt, qu'un assassinat, un tabassage en règle et quelques embrouilles informatiques ne viennent en aucun cas troubler. Il a de l'aplomb dans l'aile, notre héros Suisse, et quelques aphorismes tranquilles à délivrer : "Quand on a de l'argent, il est plus facile d'être riche." Sous le vernis du polar suranné et sans avoir l'air d'y toucher, Suter évoque aussi bien les agissements délictueux de traders "haute fréquence" que le sort des clandestins latino-américains, entassés dans un petit appartement. Allmen et le diamant rose tient plus du thriller carburant au Sherry qu'au Bloody Mary, mais cela a son charme, aussi.


Citation :
«Le spectacle consistait en un numéro d’aérobic totalement dénué d’érotisme et qui le laissa froid. Il regarda toutefois avec un intérêt courtois. C’est ce qu’il faisait chaque fois que quelqu’un se donnait la peine de lui présenter quelque chose. Même lorsque le personnel de bord délivrait avant le décollage des instructions de sécurité qu’il connaissait par cœur, il ne lisait pas le journal et ne regardait pas par le hublot. C’était pour lui une question de respect. Quand on faisait l’effort de donner quelque chose à voir à Allmen, on avait droit à son attention.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

Martin Suter [Suisse] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Martin Suter [Suisse]   Martin Suter [Suisse] - Page 4 Icon_minitimeSam 19 Jan 2013 - 14:37

Queenie a écrit:
Martin Suter [Suisse] - Page 4 Small810
(Mon édition)

Cela fait plusieurs années que j'ai lu "Small world", j'ai un peu la mémoire qui flanche - Alzheimer ? - mais je ne suis pas tout à fait d'accord, Queenie (commentaire quelques messages au-dessus).
C'est vrai qu'à partir du moment ou Simone intervient, ça devient mignonnet, voire sirupeux et la toute fin du livre est aberrante.
Mais tout le reste, la description de la dégénérescence de Conrad me semble plutôt précise. L'hypocrisie et le dédain de la famille Koch, sous le joug de la mère Elvira, qui employait Conrad en Italie est assez violente. Le dénouement, même s'il est simple, tient la route. Je suis resté accroché (jusqu'à ce que Simone intervienne). Pour moi, c'était un bon livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Martin Suter [Suisse] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Martin Suter [Suisse]   Martin Suter [Suisse] - Page 4 Icon_minitimeJeu 13 Juin 2013 - 10:54

Martin Suter [Suisse] - Page 4 97822610

Le temps, le temps
Citation :
Peter Taler peine à continuer à vivre : depuis que son épouse Laura a été tuée au bas de leur immeuble, le chagrin et le désir de vengeance l'assaillent. Il est toutefois décidé à mener sa propre enquête. Les indices sont faibles. Seule demeure une infime impression du jour tragique : quelque chose, dans son panorama quotidien, n'est plus pareil... Son voisin Knupp ne cesse de l'observer par la fenêtre et semble s'adonner à de mystérieuses activités. Les deux hommes font peu à peu connaissance, jusqu'au jour où Knupp parvient à enrôler Taler dans son projet fou : celui de mettre le temps en échec et, avec lui, la disparition de sa femme.

Oublions la parenthèse des Allmen, exercice divertissant mais anodin. Avec Le temps, le temps, Martin Suter revient à son genre de prédilection que, faute de mieux, on appellera le thriller métaphysique. En gros, il s'agit ici de faire la nique au temps qui passe, qui n'est qu'un leurre puisqu'il n'existe pas (le temps). Oui, bon, l'écrivain suisse explique tout cela bien mieux et en plus, il prend tout son ... temps. L'idée est de reconstituer, à l'arbuste et au pied de lampe près, l'environnement d'une journée de 1991, quand les épouses des deux héros du livre étaient encore vivantes. Comme souvent chez Suter, l'intrigue du livre est une implacable mécanique de précision au service d'un concept qui frise ici l'abstraction. Entre analepses et mise en place minutieuse d'une stratégie pour retrouver le passé, l'auteur nous noie parfois sous les détails les plus prosaïques même si l'humour vient de temps à autre faire diversion. Sous le couvert du thriller nimbé de fantastique, le vrai thème est pourtant celui du refus du deuil qui donne une tonalité très grise et triste au roman. Son dénouement est particulièrement déconcertant, une pirouette qui discrédite pratiquement tout ce qui a été écrit les 300 pages précédentes. Evidemment que cela doit amuser Suter d'auto-détruire in fine son roman mais c'est c'est diablement frustrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Martin Suter [Suisse] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Martin Suter [Suisse]   Martin Suter [Suisse] - Page 4 Icon_minitimeVen 21 Aoû 2015 - 10:22

Le Dernier Des Weynfeldt
Martin Suter



Je n’ai sans doute pas commencé par le meilleur de cet auteur, mais j’ai vraiment eu du mal à terminer Le Dernier Des Weynfeldt.
Cela se veut léger et divertissant et au final, je l’ai trouvé inintéressant avec des personnages survolés, peu crédibles, et une intrigue qui n’en finissait pas d’intriguer. Si un autre roman de ses débuts croise ma route je tenterais peut-être à nouveau l’expérience, mais rien n’est moins sûr.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Martin Suter [Suisse] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Martin Suter [Suisse]   Martin Suter [Suisse] - Page 4 Icon_minitimeVen 21 Aoû 2015 - 10:35

Ton commentaire est en parfaite adéquation avec la tête de ton avatar, Domreader!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Maline
Zen littéraire
Maline

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

Martin Suter [Suisse] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Martin Suter [Suisse]   Martin Suter [Suisse] - Page 4 Icon_minitimeVen 21 Aoû 2015 - 16:55

Le problème avec Martin Suter est que son premier roman fut très bon (Small World où il parle de la maladie d’Alzheimer), les 2, 3 suivants furent bons et depuis je me dis que le prochain va certainement être aussi bon que je l'imagine sincèrement, je suis déçue, mais le prochain alors… et je commence à le lire encore, et puis pouêtte.

Alors, je me promets de ne plus toucher à Suter qui sort son bestseller annuel avec la régularité d’un métronome. Mais enfin, ce Montecristo qui vient de paraître (ce printemps en allemand), il est bien tentant vu le titre. Et, je suis encore tombé dans le panneau, j’ai bien lu 70 pages pour lui donner sa chance, mais quel roman de gare  Twisted Evil  Si le bouquin n’est pas passé par-dessus bord pendant mon voyage de cet été, c’est que je n’ai pas voulu polluer les eaux territoriales norvégiennes. Bref, Martin Suter c’est l’Amélie Nothomb en pantalon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Martin Suter [Suisse] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Martin Suter [Suisse]   Martin Suter [Suisse] - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Martin Suter [Suisse]
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Bocasse-Val-Martin
» Brioche suisse
» Les moyens et l'organisation du Génie Suisse
» MARTIN REVEL Neuville-Chant-D'oisel
» Commande Sigma possible en SUISSE ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: