Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Chad Taylor [Nouvelle-Zélande]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Sophie
Sage de la littérature
Sophie

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 43
Localisation : Tahiti

Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Chad Taylor [Nouvelle-Zélande]   Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeDim 27 Jan 2008 - 6:22

Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] A246

Né en 1964, Chad Taylor a grandi dans la banlieue sud d’Auckland avant d’entrer à l’école des beaux-arts de l’université d’Auckland.

Dès 1988, il fait paraître quatre nouvelles dans l’anthologie Other Voices : New Writers and Writing in New Zealand. Par la suite, c’est dans les revues littéraires les plus prestigieuses, Landfall et Sport, que ses nouvelles seront publiées. _ Fin 1993 et début 1994, ses deux premiers romans, Pack of Lies et Heaven, sortent simultanément, et le deuxième sera adapté au cinéma par Scott Reynolds. Chad Taylor tente alors de réaliser à son tour des films mais, après un court-métrage (Funny Little Guy), il revient à l’écriture avec un recueil de nouvelles, The Man Who Wasn’t Feeling Himself (1995). Son style s’affirme avec force dans un troisième roman, Shirker, publié d’abord en Angleterre en 2000. Ce livre, remarqué pour son imagination et sa capacité d’innover dans le genre policier déjanté et surréel, sera traduit en France (Christian Bourgois éditeur), en Allemagne et en Italie. Chad Taylor reçoit en 2001 la bourse Buddle Findlay Sargeson. En 2004, son quatrième livre, Electric, sera lui aussi accueilli avec enthousiasme par les amateurs de roman noir. La revue américaine Entertainment Weekly y verra un cocktail détonnant qui pourrait apparaître comme l’association de Raymond Chandler, d’Anne Rice et de Jean-Paul Sartre.

Dans Departure Lounge (Salle d’embarquement), son dernier roman, Chad Taylor met en scène un criminel très nonchalant, dont l’histoire, comme souvent chez lui, va recouper celle d’une femme mystérieusement disparue.

Réputé pour sa facilité à subvertir le genre noir, Chad Taylor écrit d’une manière très visuelle qui explique l’intérêt que lui portent les cinéastes. Sa nouvelle Oilskin (1998) a été adaptée pour donner un court-métrage de Josh Richmond en 2005.

Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)

Shirker, roman traduit par Anouk Neuhoff, Christian Bourgois éd., 2002.
Electric, roman, traduit par Anouk Neuhoff, Christian Bourgois éd., 2004. pages 1
Salle d’embarquement, roman, traduit par Isabelle Chapman, Christian Bourgois éd., 2006.
Ni soleil, ni pluie, nouvelle traduite par Anouk Neuhoff, in Douze écrivains néo-zélandais, Les Belles Etrangères, Sabine Wespieser éd., 2006.
L'église de john Coltrane, Christian Bourgeois, 2009 : pages 1, 2

Citation :
mise à jour le 12/12/2011, page 3


Dernière édition par le Dim 27 Jan 2008 - 6:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Sophie
Sage de la littérature
Sophie

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 43
Localisation : Tahiti

Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Chad Taylor [Nouvelle-Zélande]   Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeDim 27 Jan 2008 - 6:24

ELECTRIC:
Auckland, en plein mois de février, c'est la canicule (Auckland=hémisphère Sud=saisons inversées). Samuel Usher, récupérateur de données informatiques, est comme les autres: il a chaud. Mais lui, en plus, a vu son histoire d'amour se terminer et a eu un grave accident de voiture quelque temps auparavant dont il peine à se remettre. Il tente de s'en sortir comme il peut et il a trouvé un remède: la drogue. Par le biais de son travail, il fait connaissance avec un couple de mathématiciens, avec qui il devient ami. Leur relation est destructrice puisque tous trois se droguent, toute la journée. Tout casse au moment de la mort tragique d'un des trois. Samuel se perd littéralement,et, tentant de savoir ce qui est arrivé à son ami, se retrouve au milieu de gens pas très clairs.

Pas besoin de lire tout le roman pour comprendre que l'ambiance est on ne peut plus glauque et déprimante. Mais la plume de Chad Taylor est intéressante, sans non plus être passionnante et Samuel est, malgré son addiction dévastatrice, sympathique. Je me suis attachée à lui, j'ai compris sa démarche d'enquêteur amateur et j'ai tenté de comprendre ce qui l'avait poussé à se détruire.
Mais l'atmosphère pesante dès le départ s'alourdissait au fur et à mesure des pages, devenant presque étouffante par moments.
J'aime les romans aux personnages désespérés mais point trop n'en faut. Le portrait d'une Auckland en perdition, peuplée de malfrats et de drogués m'a tout de même semblée un peu trop caricaturale. D'autant qu'Auckland, je commence à bien connaître, et même si, je l'admets, je ne vais pas dans les quartiers chauds, j'ai peine à croire qu'elle soit une ville de dégénérés comme l'a dépeinte Chad Taylor, qui a privilégié les bas-fonds, forçant un peu trop sur le trait.

C'est quand même bizarre, cette propension chez les écrivains néo-zélandais et australiens à écrire des romans désespérés et désespérants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Chad Taylor [Nouvelle-Zélande]   Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeDim 27 Jan 2008 - 17:59

Je ne connais pas Chad Taylor et ses romans hyper noirs....si une de ses livres croisent mon chemin pourquoi pas, c'est un genre que je ne déteste pas. Mais dis-mpi quels sont ces autres auteurs désespérés dont tu parles, tu m'intrigues....

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
Sophie

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 43
Localisation : Tahiti

Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Chad Taylor [Nouvelle-Zélande]   Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeLun 28 Jan 2008 - 5:44

Le roman que je suis en train de lire La petite fille dans le cercle de la lune" de Sia Figiel, qui se passe aux Samoa est du même acabit: noir, sans espoir. Pendant les 30 pages, j'avais déjà eu droit à l'inceste, 3 ou 4 suicides, la violence!

Dans L'âme des guerriers d'Alan Duff, pareil: il y parle d'une famille Maori en Nouvelle-Zélande où se côtoient alcoolisme, désespérance, chômage, violence.

Voilà, pour le moment les romans qui me viennent à l'esprit; je chercherai dans mes lectures passées et détaillerai davantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Chad Taylor [Nouvelle-Zélande]   Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeMar 28 Avr 2009 - 17:32

parfois je fais la découverte d'auteurs qui ne semblent pas être 'pour moi'.. mais si je lis ce résumé.. je dois dire - cela me tente pas mal Very Happy
va paraître début mai

Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Couv-964
L'église de John Coltrane
Citation :
Résumé
Robert Marling, architecte désabusé qui tue le temps en jouant au poker, hérite de son père une fabuleuse collection de vinyles de jazz et un manuscrit au titre énigmatique, L'Église de John Coltrane... Fuyant ses créanciers, il emménage dans un building désaffecté d'Auckland. Le silence de ce bâtiment labyrinthique est bientôt rompu par l'apparition d'une punkette charmeuse, d'une séduisante galeriste, d'un artiste-peintre égaré et une mystérieuse chanteuse de Shanghai. Comme le manuscrit au contenu mystérieux, ces personnages ont plus d'un secret à révéler...
Nous conviant à une exploration du monde sonore de la grande ville moderne, depuis la Nouvelle-Zélande jusqu'à la Chine actuelle, Chad Taylor livre une nouvelle enquête rythmée de secrets imprévisibles.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
isachap
Espoir postal


Messages : 33
Inscription le : 10/06/2009
Age : 50
Localisation : Paris

Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Chad Taylor et l'église de John Coltrane   Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeMer 10 Juin 2009 - 19:32

Pour ceux qui auraient envie de suivre ce fil, voir ce lien qui vous donnera plus de précisions:

http://www.letemps.ch/Facet/print/Uuid/1734d38c-4c91-11de-8192-71ce8207b7fa/La_quête_dune_diva_de_jazz_exotique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Chad Taylor [Nouvelle-Zélande]   Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeMer 10 Juin 2009 - 19:37

Bonsoir isachap.. ce serait gentil si tu nous disais aussi un peu plus sur toi? ICI

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
isachap
Espoir postal


Messages : 33
Inscription le : 10/06/2009
Age : 50
Localisation : Paris

Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: chad Taylor et l'église de John Coltrane   Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeMer 10 Juin 2009 - 19:41

Je suis la traductrice du livre et je me suis dit que c'était intéressant de vous signaler cet article du Temps dont le sérieux m'a impressionnée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Chad Taylor [Nouvelle-Zélande]   Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeMer 10 Juin 2009 - 19:44

isachap a écrit:
Je suis la traductrice du livre et je me suis dit que c'était intéressant de vous signaler cet article du Temps dont le sérieux m'a impressionnée.
merci pour le lien.. et contente qu'une traductrice d'un de nos auteurs nous fait une visite..
est-ce que cette visite ne va pas se prolonger en tant que lectrice?? Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
isachap
Espoir postal


Messages : 33
Inscription le : 10/06/2009
Age : 50
Localisation : Paris

Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: chad Taylor et l'église de John Coltrane   Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeMer 10 Juin 2009 - 19:52

Bien sûr, je lis toujours beaucoup de choses pour accompagner mon travail. Je peux donc parler, sinon de mon travail actuel, du moins de ce qu'il m'amène à lire. Ou des lectures et des livres traduits dans le passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Chad Taylor [Nouvelle-Zélande]   Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeMer 10 Juin 2009 - 19:55

isachap a écrit:
Bien sûr, je lis toujours beaucoup de choses pour accompagner mon travail. Je peux donc parler, sinon de mon travail actuel, du moins de ce qu'il m'amène à lire. Ou des lectures et des livres traduits dans le passé.

Si tu parcours ce forum tu verras que nous aimons à échanger sur nos lectures, ou sur les fims que nous voyons, ou sur la musique que nous écoutons...Tu es la bienvenue! content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Chad Taylor [Nouvelle-Zélande]   Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeMer 10 Juin 2009 - 19:56

isachap a écrit:
Bien sûr, je lis toujours beaucoup de choses pour accompagner mon travail. Je peux donc parler, sinon de mon travail actuel, du moins de ce qu'il m'amène à lire. Ou des lectures et des livres traduits dans le passé.
enthousiaste
un petit passage chez les présentations serait quand même gentil Wink

ICI <-click

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
isachap
Espoir postal


Messages : 33
Inscription le : 10/06/2009
Age : 50
Localisation : Paris

Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: chad taylor et l'église de John Coltrane   Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeMar 16 Juin 2009 - 10:19

Me revoilà avec un autre article, après celui qui soufflait côté est, une critique très philosophique qui souffle côté ouest.

http://www.sudouest.com/accueil/loisirs-culture/livres/article/619070/mil/4642826.html

cela donne plusieurs points de vue sur le roman. Est-ce que l'un de vous s'est lancé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Chad Taylor [Nouvelle-Zélande]   Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeMar 16 Juin 2009 - 10:21

isachap a écrit:
Est-ce que l'un de vous s'est lancé?
moi je l'ai commandé Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Chad Taylor [Nouvelle-Zélande]   Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Icon_minitimeMer 1 Juil 2009 - 19:06

Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Aa79
L'église de John Coltrane
Citation :
Présentation de l'éditeur
Robert Marling, architecte désabusé qui tue le temps en jouant au poker, hérite de son père une fabuleuse collection de vinyles de jazz et un manuscrit au titre énigmatique. L'Eglise de John Coltrane... Fuyant ses créanciers. il emménage dans un building désaffecté d'Auckland. Le silence de ce bâtiment labyrinthique est bientôt rompu par l'apparition d'une punkette charmeuse, d'une séduisante galeriste, d'un artiste-peintre égaré et par une mystérieuse chanteuse de Shanghai. Comme le manuscrit au contenu mystérieux, ces personnages ont plus d'un secret à révéler... Nous conviant à une exploration du monde sonore de la grande ville moderne, depuis la Nouvelle-Zélande jusqu'à la Chine actuelle, Chad Taylor livre une nouvelle enquête rythmée de secrets imprévisibles.

Le commentaire dont Isachap nous a donné le lien, commence par :

Les ambiances interlopes de Raymond Chandler, les rêveries vagabondes de Paul Auster, la musique évanescente d’Haruki Murakami

moi j’avais l’impression de retrouver en quelque sorte un Patrick Modiano néo-zélandais..
En tout cas une écriture et un style qui avait tout pour me ‘tirer’ dans ce livre – et j’en ressors enthousiasmée - mais d'un autre côté aussi triste. C’est dommage de laisser Robert Marling derrière moi.

Chad Taylor nous embarque dans une histoire à plusieurs fils, à plusieurs visages et à plusieurs plans – mais sans embrouiller le flot de l’histoire.
Il alterne – comme dans le jazz – mais sans qu’on aurait besoin de savoir plus sur cette musique ni son histoire.
Bien que son protagoniste est entouré de disques 33 tours de jazz que son père lui a laissé, qu’il sait énormément de chose sur cette musique – il ne faut pas aimer ou savoir pour pouvoir lire ce roman.
Pour moi c’était un petit plus, mais qui ne devrait pas intervenir dans la lecture pour tout autre lecteur.

J’aime ces romans qui s’ouvrent, comme avec un spot-light, sur une scène, sur une personne, suivent quelques jours, semaines, mois, un personnage et son entourage.. et on le quitte.. sans que les problèmes du monde se sont résolus mais on a passé un bon moment en sa compagnie..

Si Chad Taylor écrit des romans de telle sorte – j’en veux, je les veux tous ! J’adore ! Grand coup de cœur..



Extrait :

Il n’y a rien de neuf sous le soleil. En tout, il n’y a que cinq romans… tu savais ça ? Huit notes de musique. Et six, peut-être sept sujets en peinture. Il n’y a jamais rien d’original. Ce n’est jamais qu’une appropriation, un reformatage, un réexamen selon le contexte du moment. Cela n’a aucun sens de chercher la chose qui sera originale.


Il ne fait probablement pas partie de ces cinq romans – mais je l’ai quand même adoré Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Empty
MessageSujet: Re: Chad Taylor [Nouvelle-Zélande]   Chad Taylor [Nouvelle-Zélande] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Chad Taylor [Nouvelle-Zélande]
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» nouvelle formation obligatoire!!!!
» Nouvelle garderie 4 places à 25$ à terrebonne ouest
» Nouvelle collection
» Ma nouvelle lubie...S
» Revetez la personnalité nouvelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: