Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jacques Prévert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
jack-hubert bukowski
Zen littéraire


Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Jacques Prévert   Dim 14 Juil 2013 - 8:23

Deux poèmes pour présenter Prévert :

Jacques Prévert, Paroles, 1996 (1972), Folio/Gallimard, p. 230, 232 et 233. a écrit:
«L'amiral»

L'amiral Larima
Larima quoi
la rime à rien
l'amiral Larima
l'amiral Rien.



«Place du carrousel»

Place du Carrousel
vers la fin d'un beau jour d'été
le sang d'un cheval
accidenté et dételé
ruisselait
sur le pavé
Et le cheval était là
debout
immobile
sur trois pieds
Et l'autre pied blessé
blessé et arraché
pendait
Tout à côté
debout
immobile
il y avait aussi le cocher
et puis la voiture elle aussi immobile
inutile comme une horloge cassée
Et le cheval se taisait
le cheval ne se plaignait pas
le cheval ne hennissait pas
il était là
il attendait
et il était si beau si triste si simple
et si raisonnable
qu'il n'était pas possible de retenir ses larmes

Oh
jardins perdus
fontaines oubliées
prairies ensoleillées
oh douleur
splendeur et mystère de l'adversité
sang et lueurs
beauté frappée
Fraternité.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire


Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Jacques Prévert   Lun 29 Juil 2013 - 9:43

.


Arbres
grands arbres de Londres
comme les derniers bisons vous êtes relégués                  
très loin derrière les grilles
de vos grands parcs réservés                          

Arbres
grands arbres de Londres
vous êtes en exil
vous attendez l'orage quelqu'un à qui parler
du Règne végétal aujourd'hui menacé

Mais des enfants arrivent
courant vers l'oasis de fraîcheur de lumière
laissant loin derrière eux
les fumées de la ville et ses déserts de pierre

Vacances de printemps
Trêve verte de l'été
Arbres de Londres vous souriez
car les enfants vous aiment comme vous les aimez
sans chercher à comprendre ce qu'ils ont deviné

Arbres de Londres
chefs-d'oeuvre du vieux musée des eaux et des forêts.


(Extrait de "Charmes de londres", in Grand bal du printemps/ Charmes de Londres/ Folio)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire


Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Jacques Prévert   Sam 14 Déc 2013 - 12:50

.




Couverture par Jacques Prévert et Brassaï



Quelqu'un



Un homme sort de chez lui
C’est très tôt le matin
C’est un homme qui est triste
Cela se voit sur sa figure
Soudain dans une boîte à ordure
Il voit un vieux Bottin Mondain
Quand on est triste on passe le temps
Et l’homme prend le Bottin
Le secoue un peu et le feuillette machinalement
Les choses sont comme elles sont
Cet homme si triste est triste parce qu’il s’appelle Ducon
Et il feuillette
Et continue à feuilleter
Et il s’arrête
A la page D
Et il regarde la page des D-U Du ..
Et son regard d’homme triste devient plus gai et plus clair
Personne
Vraiment personne ne porte le même nom
Je suis le seul Ducon
Dit-il entre ses dents
Et il jette le livre s’ époussette les mains
Et poursuit fièrement son petit bonhomme de chemin.


(Extrait de Histoires et d'autres histoires/ Le Livre de Poche)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile


Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 25
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Jacques Prévert   Lun 16 Déc 2013 - 17:33

Trop bien ! Very Happy

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Constance
Zen littéraire


Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Jacques Prévert   Lun 16 Déc 2013 - 18:35

colimasson a écrit:
Trop bien ! Very Happy


J'étais certaine que tu réagirais en ce sens.  Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Jacques Prévert   Lun 16 Déc 2013 - 18:42

Il est inépuisable, Prévert. J' ai choisi un autre poème de lui dans Coups de coeur poétiques...

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile


Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 25
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Jacques Prévert   Jeu 19 Déc 2013 - 9:20

Constance a écrit:
colimasson a écrit:
Trop bien ! Very Happy


J'étais certaine que tu réagirais en ce sens.  Very Happy 

Et toi, quel fut ton sens de réaction ?

bix229 a écrit:
Il est inépuisable, Prévert. J' ai choisi un autre poème de lui dans Coups de coeur poétiques...

Oui, je l'ai vu aussi. Et j'ai de plus en plus envie de le lire vraiment.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Constance
Zen littéraire


Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

MessageSujet: Re: Jacques Prévert   Jeu 19 Déc 2013 - 11:15

@ Colimasson


Ce poème de Prévert a déclenché en moi la même hilarité que lorsque je lis certains textes de Boris Vian. Prévert et Vian étant voisins de terrasse à Paris, ces deux-là devaient s'entendre comme larrons en foire.





Boris Vian occupait un appartement au coeur de Montmartre - au 92 boulevard de Clichy, dans la cité Véron - donnant accès à une terrasse de 400 m2 qu'il partageait avec Jacques Prévert.







Voili, voilou !  Very Happy 





La terrasse





Vue de la terrasse sur le Moulin Rouge









Dans cette vidéo, après un panorama sur la Cité Véron ou vécurent Boris Vian et Jacques Prévert, on voit ce dernier emprunter une ruelle de la cité, tandis qu'on l'entend off, dire le poème d'adieu qu'il écrivit pour Boris et dédia à son épouse, Ursula.




A Ursula


Sa date de naissance
Sa date de décès
Ce fut langage chiffré
Il connaissait la musique
Il savait la mécanique
Les mathématiques
Toutes les techniques
Et les autres avec
On disait qu'il n'en faisait qu'à sa tête
On avait beau dire
Il en avait surtout à son coeur
Et son coeur lui en fit voir de toutes les couleurs
Il savait trop vivre
Il riait trop vrai
Il vivait trop fort
Son coeur l'a battu
Alors il s'est tu
Et il a quitté son amour
Il a quitté ses amis
Mais ne leur a pas faussé compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile


Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 25
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Jacques Prévert   Sam 21 Déc 2013 - 13:57

Quelle terrasse... tu m'étonnes qu'ils devaient faire la bringue...

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Jacques Prévert   Dim 15 Mar 2015 - 21:55

LE  FUSILLE



Les fleurs les jardins les jets d' eau les sourires
Et la douceur de vivre
Un homme est là par terre et baigne dans son sang
Les souvenirs les fleurs les jets d' eau les jardins
Les reves enfantins
Un homme est là par terre comme un paquet sanglant
Les fleurs les jets d' eau les jardins les souvenirs
Et la douceur de vivre
Un homme est là par terre comme un enfant dormant.

Histoires : Le Livre de Poche

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Jacques Prévert   Mer 13 Mai 2015 - 22:44

DROIT DE REGARD


Vous
je ne vous regarde pas
ma vie non plus ne vous regarde pas
J' aime ce que j' aime
et cela seul me regarde
et me voit
J' aime ceux que j' aime
je les regarde
ils m' en donnent droit.

La Pluie et le beau temps. - Le Livre de Poche

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Jacques Prévert   Sam 16 Mai 2015 - 21:07

Il y a des gens qui dansent sans entrer en transe et il y en a d’autres qui entrent en transe sans danser. Ce phénomène s’appelle la Transcendance et dans nos régions il est fort apprécié.

                 Jacques Prévert, Spectacle

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Jacques Prévert   Ven 24 Juil 2015 - 15:54

- Trop souvent les blancs chantent en noir, ou en noir et blanc. Les noirs chantent en couleurs et aussi les enfants.

- Les enfants ont tout sauf ce qu' on leur enlève.

- Quand quelqu' un vous dit : je me tue à vous le dire ! Laissez le mourir.

- Oh  Raison funèbre !

- Il faudrait etre heureux ne serait-ce que pour donner l' exemple.

- Pourquoi dites vous  LA virilité.

Nous sommes certains de ce que nous ne savons pas. Mais ce que nous ignorons est ce qui nous fait vivre, quand nous l' aimons.

Spectacle. - Le Livre de poche

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jacques Prévert   Mer 19 Aoû 2015 - 6:25

Illustrations : André François


Lettre des îles Baladar
Citation :
Présentation de l’éditeur
La mer a ses îles préférées, qu’elle protège à grand renfort de brouillards et de tornades. On vivait heureux aux îles Baladar, jusqu’au jour où le Général Trésorier tenta d'y imposer sa loi. Un jour, en effet, les habitants du Grand Continent s'aperçurent que de l'or brillait sur l'île…
Une histoire inoubliable, pleine de poésie et d'humour.
Une écriture farfelue, des dessins corrosifs pour apprendre la sagesse aux petits enfants.

Oh quel texte extraordinaire.

Plein de jolis jeux de mots, un humour adorable et plein de petits sarcasmes qui font sourire.

Trouvé par hasard ce livre lors de recherches concernant la LC des îles… et j’en suis toute contente, j’ai adoré ces lettres des îles Baladar !








Extrait
Autrefois, et cela fait déjà longtemps, au beau milieu des quatre coins du monde, il y avait des îles protégées par la Mer.
C'étaient ses îles défendues, elle les appelait les Iles Préférées. De temps à autre, mais assez rarement, un hardi navigateur muni d'une longue-vue de haute précision voyait au loin surgir l'une d'elles, ensoleillée, mais à peine avait-il crié : Terre ! qu'aussitôt elle disparaissait dans un brouillard instantané et tout aussi vite c'étaient déjà la tempête, les cyclones et les tornades, les typhons, les lames de fond.
Et comme les marins ont autre chose à faire en mer que de faire naufrage tous les jours ils n'allaient pas plus loin dans leur exploration.
Ils appelèrent ces îles les îles Baladar, parce que, disaient-ils, elles ne tenaient pas en place et se bornèrent à inscrire, au hasard des rencontres, quelques noms sur leurs cartes.
Et c'étaient l'île A Part, l'île Subito Presto ou l'île Incognito.
Suivant leur humeur du moment suivant le bon ou le mauvais temps, ils les traitaient différemment. Un jour ils les appelaient les Défensives, les Méfiantes, les Redoutables, les Imprévues, les Intraitables, les Farouches, les Fugitives.

Un autre jour, c'étaient les Primitives, les Ingénues, ou les îles Fériées, les îles Liberté, les îles Rêvées, les îles Sans Arrière-Pensée.
Et puis leurs noms furent effacés, les cartes déchirées comme de vieilles cartes à jouer et l'on ne parla plus nulle part de l'Archipel Baladar.
Pourtant, à la veillée, de vieux marins remuant de vieux souvenirs, en souriant, buvaient un verre à la santé des îles Oubliées.
Seule, la plus petite des îles Baladar était de tout temps passée inaperçue et son nom n'avait été gravé sur aucune carte.
Pourtant c'était l'île la plus proche de la terre, mais les gens du Grand Continent n'y prêtaient aucune attention et l'appelaient l'île Sans la moindre importance, ou la Petite île de rien du tout.
Les indigènes y vivaient très heureux et les enfants chantaient du matin au soir une petite chanson des îles Baladar :

Un bateau arrive l'île s'approche
Un bateau s'en va l'île s'éloigne
Et quand il n'y a pas de bateau du tout
L'île reste là tranquille comme tout.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jacques Prévert   Jeu 24 Sep 2015 - 5:19

Illustrations : Henri Galeron


La pêche à la baleine

Cela ne va pas réellement étonner quand je vais dire que j’ai découvert ce livre en faisant des recherches concernant les livres autour du sujet des baleines Wink

Mais en voyant cette jolie nouvelle présentation, je ne pouvais pas dire non…

Dans d’autres livres de cette collection, il y a plusieurs poèmes, dans ce livre, il n’y a que celui de la pêche à la baleine… illustré par Henri Galeron.


_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jacques Prévert   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jacques Prévert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jacques Prévert.
» Chanson des Escargots qui vont à l'Enterrement de Jacques Prévert.
» Edit Vert-champagne-noir et "Sable" (la soeur de Satin Taupe)- photos!
» RÉF CATALOGUE VERT BAUDET
» Nage de St Jacques à la coriandre et au lait de coco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: