Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Sean Penn

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Sean Penn Empty
MessageSujet: Sean Penn   Sean Penn Icon_minitimeJeu 31 Jan 2008 - 14:57

Sean Penn 150_10810

Je le connaissais uniquement pour ses rôles au cinéma. Je l'ai toujours considéré comme un très bon acteur, qui choisit les films dans lesquels il joue avec justesse, conviction politique ou sociale.
Une grande tendresse émane de son jeu, de ses interviews, quelque chose de l'écorché vif qui a trouvé un équilibre mais qui n'a pas perdu l'espoir et continue sa lutte tranquille.

Filmo acteur : (non exhaustive)
Les anges de la nuit (P. Joanou), 1990 - La dernière marche (T. Robbins), 1995 - The game (D. Fincher), 1997 - U-Turn (O.Stone), 1997 - She's so lovely (N. Cassavetes), 1997 - La ligne rouge (T. Mallick), 1998 - Accords et désaccords (W. Allen), 1999 - It's all about love (T. Vinterberg), 2002 - Mystic River (C. Eastwood), 2003 - L'interprète (S. Pollack), 2005...

Citation :
Filmographie/Index (Cliquez sur les chiffres pour accéder directement aux pages)

1991 : The Indian Runner
1995 : Crossing Guard (The Crossing Guard)
2001 : The Pledge
2002 : 11'09"01 - September 11 (court-métrage présentant les États-Unis dans le film collectif sur les attentats du 11 septembre 2001)
2007 : Into The Wild Pages 1, à 5
prochainement : The Comedian

Citation :
mise à jour le 05/04/2013 à la page 5


_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.


Dernière édition par Queenie le Mar 26 Juin 2012 - 16:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Sean Penn Empty
MessageSujet: Into the wild   Sean Penn Icon_minitimeJeu 31 Jan 2008 - 14:58

Sean Penn 560_6310
INTO THE WILD

Réal : Sean Penn
Scénario : Sean Penn (d'après le livre de Jon Krakauer)

Année : 2008
Genre : Comédie dramatique

Avec : Emile Hirsch - Vince Vaughn - William Hurt - Catherine Keener
Durée : 2h27
Pays : Etats-Unis

Adapté du roman de Jon Krakauer (histoire vraie)

Christopher McCandless vient d'avoir son diplôme. Il a eu d'assez bonnes notes pour pouvoir accéder aux meilleures écoles (dont Harvard), seulement il aspire à autre chose. Etant déjà parti tout un été seul sur les routes, il sent que c'est vers là qu'il doit aller, vers là qu'il pourra être.
Il part alors, sans rien dire à personne, donnant toutes ses économies a des oeuvres caritatives, abandonnant sa voiture en plein désert, il va parcourir les Etats-Unis seul, avec pour but ultime de rejoindre l'Alaska, les grands espaces sauvages.

Ce film traite d'un sujet un peu adolescent : Christopher a 22ans, il n'arrive pas à accepter les mensonges de son père, l'hypocrisie du cocon familial, l'emprisonnement de la société de consommation, et l'esclavagisme alimenté par le capitalisme. Mais les propos et la réalisation par Sean Penn permet au discours d'aller bien plus loin.
C'est une véritable quête identitaire, une évolution d'un être que l'on suit pendant 2h30.

Sean Penn a très bien fait de ne pas filmer cette histoire de façon linéaire : celà l'aurait alourdie, l'aurait facilement fait sombrer dans le film ultra dramatique et pesant. Là, entrecoupant les moments difficiles avec les bons moments, on se rend compte de la beauté de cette vie qui a duré 2 années, de la force de cet homme, de ses difficultés mais sans perdre de vue le but et la philosophie qui est à l'origine de toutes ces épreuves.

Evidemment, les images sont magnifiques : comment ne pas réussir à faire un beau film avec pour thème principal le retour à la nature. On découvre les Etats-Unis, leur complexité, leur diversité. Les champs de blé du Dakota, les rapides du Colorado, les communautés hippies au fond du désert... Autant de choses et de gens qui montrent LE visage des Etats-Unis, voir LE visage de l'humanité.

Les acteurs sont fabuleux, on a l'impression qu'ils sont réellement les personnages, ils jouent avec un naturel et une tendresse émouvante. On a l'impression de voir une petite famille réunie quand ils sont ensemble.

Into the wild rappelle un peu la littérature de la beat generation, sans la drogue, l'alcool et le sexe, et les livres de l'école du Montana, sans la rugosité.
Un excellent film, qui en plus, met en avant les mots, la littérature, le pouvoir des oeuvres sur le cheminement d'une pensée.
Sans oublier la bande son qui est tout simplement énivrante !

J'aime beaucoup Sean Penn, acteur, je ne m'étais jamais attardée sur les films qu'il avait réalisé, je crois que je vais essayer de combler cette lacune.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.


Dernière édition par le Lun 4 Fév 2008 - 11:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Sean Penn Empty
MessageSujet: Re: Sean Penn   Sean Penn Icon_minitimeJeu 31 Jan 2008 - 15:33

J'avais envie de le voir, parce que réalisé par Sean Penn, pour le thème et tes commentaires confirment cet envie.

merci Queenie !

à tantôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Sean Penn Empty
MessageSujet: Re: Sean Penn   Sean Penn Icon_minitimeJeu 31 Jan 2008 - 16:04

Ah oui.. Sean Penn.. cet acteur avec caractère qui m’a donné la confiance qu’il y a plus que des ‘clowns’ à Hollywood.
A ce qu’il parait il a dit dans une de ses dernières interviews qu’il n’a plus beaucoup d’intérêt à jouer devant la caméra – c’est le travail comme réalisateur qui lui tente.
S’il sort toujours avec des résultats comme Into the wild – je vais saluer sa décision.

A part ceux que tu a nommé, je voulais noter que je l’ai adoré dans I am Sam et j'étais époustouflée par son jeu dans 21 grams.

J’ai peur que mes DVD avec ses films sont surtout en Anglais – je vais vérifier – mais s’il y a intérêt, je peux mettre au cerclage :
Mystic River
I am Sam
Accords et Désaccords aime
The Villa (d’après le roman de Somerset Maugham) drunken

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Sean Penn Empty
MessageSujet: Re: Sean Penn   Sean Penn Icon_minitimeJeu 31 Jan 2008 - 18:43

Oh, Kenavo, peux tu regarder ,s'il te plait, si The Villa a un sous-titrage français???
Sean Penn, je l'aime beaucoup aussi.Et j'ai vraiment hâte de voir ce film.
Dans la rubrique people, je tiens à confirmer que Sean Penn est dans la vie ( enfin, je ne l'ai cotoyé que quelques heures ..) absolument charmant, pas du tout revendicateur, et c'est tellement rare pour ce genre de personnages qui nous arrivent à l'occasion que je tenais à le dire!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Sean Penn Empty
MessageSujet: Re: Sean Penn   Sean Penn Icon_minitimeJeu 31 Jan 2008 - 20:03

Marie a écrit:
Dans la rubrique people, je tiens à confirmer que Sean Penn est dans la vie ( enfin, je ne l'ai cotoyé que quelques heures ..) absolument charmant, pas du tout revendicateur, et c'est tellement rare pour ce genre de personnages qui nous arrivent à l'occasion que je tenais à le dire!
"Que " quelques heures dis-tu? Razz
Marie très blaze (ou très discrète Wink ) qui nous cache des choses! mais raconte donc vilaine ! miammiam C'était où? avec qui? était-il un de tes patients? déjà connu?...Enfin, bref, dis nous bounce ...

Merci pour ce superbe commentaire Queenie! l'envie de le voir très bientôt (normalement dimanche) me démange terriblement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Sean Penn Empty
MessageSujet: Re: Sean Penn   Sean Penn Icon_minitimeJeu 31 Jan 2008 - 20:16

aériale a écrit:

"Que " quelques heures dis-tu? Razz
Mais oui.. c'est la même question que je me suis posée... Maintenant on est sur la piste et on ne va plus lâcher - Marie - des détails!! des détails!! miammiam

À part cela je suis de retour avec pas de trop bonnes nouvelles:
Accords et Désaccords: Langue - Anglais / Sous titre - rien, nada, nothing Crying or Very sad
The Villa: Langues - Anglais+Allemand / Sous titre - Allemand jypeurien (sorry)
I am Sam: Langues - Anglais+Allemand / Sous titres - Anglais+Allemand
Mystic River: Langues - Anglais+Français / Sous titres - Anglais+Français+Espagnol

Si quelqu'un veut - je les mets volontiers au cerclage...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Sean Penn Empty
MessageSujet: Re: Sean Penn   Sean Penn Icon_minitimeJeu 31 Jan 2008 - 22:06

Citation :
The Indian runner, 1990 - The Crossing guard, 1995 - The Pledge, 2001

des films dont on se souvient. Et puis The Indian Runner c'est une des images que j'ai envie de garder de Bronson.

vrai cinéma !

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Sean Penn Empty
MessageSujet: Re: Sean Penn   Sean Penn Icon_minitimeVen 1 Fév 2008 - 4:22

Oui, dans le cadre de mon travail, Aériale! Très sympa avec tout le monde.
C'était après le début de la guerre en Irak, et nous en avons parlé. Il y avait Robin Wright , très agréable aussi.
Par contre, on a déja eu- et qui est resté plusieurs jours parce qu'il ne pouvait pas être évacué - un producteur très connu. Ah lala...D'une humeur!!! Il jetait ses plateaux repas contre les murs, c'est pas bon, c'est vrai, mais quand même, c'est pas bien élevé, ça, monsieur!!!
Y avait une nuée d'assistants-secrétaires-faune , ça courait partout, c'était marrant, ça changeait.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Sean Penn Empty
MessageSujet: Re: Sean Penn   Sean Penn Icon_minitimeSam 2 Fév 2008 - 14:09

Le producteur connu, de bons films au moins ? à défaut d'être poli Very Happy

à tantôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sean Penn Empty
MessageSujet: Re: Sean Penn   Sean Penn Icon_minitimeSam 2 Fév 2008 - 16:31

Marie a écrit:
Oui, dans le cadre de mon travail, Aériale! Très sympa avec tout le monde.
C'était après le début de la guerre en Irak, et nous en avons parlé. Il y avait Robin Wright , très agréable aussi.
Par contre, on a déja eu- et qui est resté plusieurs jours parce qu'il ne pouvait pas être évacué - un producteur très connu. Ah lala...D'une humeur!!! Il jetait ses plateaux repas contre les murs, c'est pas bon, c'est vrai, mais quand même, c'est pas bien élevé, ça, monsieur!!!
Y avait une nuée d'assistants-secrétaires-faune , ça courait partout, c'était marrant, ça changeait.

Ah...Pas mal Marie!...Un petit peu le bazar tout de même, non?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Sean Penn Empty
MessageSujet: Re: Sean Penn   Sean Penn Icon_minitimeLun 4 Fév 2008 - 10:52

Merci pour les précisions sur Sean Penn Marie Wink

Quant à moi, ça y est , je l'ai vu!
Alors, evidemment, des images somptueuses, portées par la musique géniale d'Eddy Vedder... on ne peut que se laisser emporter par la beauté de l'ensemble. Une oeuvre foncièrement sincère et sauvage, qui laisse parler les images, et peut paraître naïve parfois. On imagine totalement Sean Penn passionné par son sujet.

Mais des images, si belles soient-elles, ne peuvent remplacer les mots dans cette quête d'absolu et ce retour à la nature. En tout cas pour moi. Cela m'a paru un tantinet trop long. Et surtout, on se demande quels profonds traumatismes ont poussé le héros à un tel suicide social. Beaucoup en rêvent, mais pour s'y jeter ainsi, il faut un détonateur. C'est aussi ce qui m'intéresse. Je veux bien que le papa ait fauté avant et qu'ils s'organisaient des petites séances de baston à l'occase avec la maman. Il devait y avoir autre chose. Un caractère rebelle (qu'on ne discerne pas) un mal de vivre profond (ici effleuré)
Alors je suis surement pinailleuse, mais je m'intéresse autant aux dessous qu'aux conséquences souvent, et là, elles m'ont manqué.
Ceci dit, c'est un beau film , on ne peut le nier. Surtout pour le plaisir des sens...Alors allez le voir, mais oubliez la montre!


Dernière édition par le Lun 4 Fév 2008 - 11:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Sean Penn Empty
MessageSujet: Re: Sean Penn   Sean Penn Icon_minitimeLun 4 Fév 2008 - 11:10

je trouve qu'on sent bien son désoeuvrement, son besoin d'authenticité. Certes ce mensonge et cette violence qu'il a vécu dans son enfance ne sont pas montrées avec virulence et drame au point de nous toucher et de nous faire dire : le pauvre, c'est horrible. Mais je trouve que c'est assez positif : Sean Penn aurait facilement pû en faire des tonnes et foncer tout droit dans le pathos, il a évité ça.
Alors, du coup, c'est sûr, il faut croire aux mots. Et c'est là où je ne suis pas d'accord avec toi Aériale. Pour moi il y a beaucoup de mots dans ce film : par les livres qu'il lit et qui l'obsedent, par les rencontres qu'il fait, les discussions, par les traces qu'il laisse autour de lui. Parfois j'avais l'impression de le voir évoluer dans un monde entouré de mots.

Bien sûr, on ne le cerne pas complètement. c'est vrai que ça paraît un peu fou et puéril de partir comme ça "pour si peu", mais pour ma part, j'ai senti que c'était profondément ancré en lui.
A un moment du film, une phrase suffit à tout éclairer, je ne m'en souviens pas mot pour mot, mais c'est du genre : face à la Nature, au monde sauvage, on ne peut plus tricher, on ne peut plus être que soi. Et c'est tout ce que cherche Chris. Du coup, les explications, les raisons de sa présence ici n'ont plus de raison d'être. Il est là, vivant, profondément vivant, et c'est tout.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Sean Penn Empty
MessageSujet: Re: Sean Penn   Sean Penn Icon_minitimeLun 4 Fév 2008 - 11:59

Queenie a écrit:
je trouve qu'on sent bien son désoeuvrement, son besoin d'authenticité. Certes ce mensonge et cette violence qu'il a vécu dans son enfance ne sont pas montrées avec virulence et drame au point de nous toucher et de nous faire dire : le pauvre, c'est horrible. Mais je trouve que c'est assez positif : Sean Penn aurait facilement pû en faire des tonnes et foncer tout droit dans le pathos, il a évité ça.
Oui, on sent bien son désoeuvrement, mais est-ce suffisant pour l'amener à ce suicide? Je ne cherchais pas le pathos, mais parfois on peut subtilement amener le sujet, sans en faire des tonnes non plus. Tu me répondras, et tu n'auras pas tort "cela aurait été un autre film".
Sean Penn n'est pas motivé par le pourquoi, mais le comment. Disons que je suis plus interpellée par le premier. Question de goûts jypeurien .

Queenie a écrit:
Alors, du coup, c'est sûr, il faut croire aux mots. Et c'est là où je ne suis pas d'accord avec toi Aériale. Pour moi il y a beaucoup de mots dans ce film : par les livres qu'il lit et qui l'obsedent, par les rencontres qu'il fait, les discussions, par les traces qu'il laisse autour de lui. Parfois j'avais l'impression de le voir évoluer dans un monde entouré de mots.
Il y a des mots, mais alors ils m'ont moins convaincue. Ce sont surtout les mots du vrai Chris. Sobres et authentiques, mais ils ne valent pas (pour moi) un livre. Il cherche la vérité des choses, oui ça c'est clair. Mais 3 heures de film pour comprendre que" le bonheur n'est possible que partagé" et finir ainsi, ça m'a paru un peu long et naïf. Même si je ne nie pas les qualités esthétiques remarquables du film . Disons qu'il ne m'a pas chamboulée comme je l'aurais cru...:silent:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sieglinde
Posteur en quête
Sieglinde

Messages : 67
Inscription le : 08/03/2008
Age : 29
Localisation : Val d'Oise

Sean Penn Empty
MessageSujet: Re: Sean Penn   Sean Penn Icon_minitimeDim 25 Mai 2008 - 7:57

Il était peut-être un peu long, c'est vrai.

Mais que d'émotions pendant ces 2h30 de film. Enfin l'ébauche d'une alternative face au capitalisme tout puissant, face à la barbarie et aux mensonges du système, face à la propagande et à tous ces films pleins de stéréotypes vantant la grandeur de l'éternelle Amérique.

Un message essentiel donc, porté par la splendeur du décor, décor qui éveille très vite tous nos sens.


Un film qui soulage vraiment, et qui m'a permis pour ma part, de venir à bout d'une certaine frustration due au sentiment d'emprisonnement et de fatalité qu'a tendance à me donner cette société qui nous asservie, nous cloîsonne et ne nous laisse absolument aucun espoir d'alternative ou d'évolution possible.

Ce film, c'est un peu l'idéalisme adolescent qui part en croisade contre la société de l'individualisme et de l'artificiel.
Bien-sûr, on sait comment s'achêve en général ce genre d'utopies... Mais espérer ne serait-ce qu'un instant qu'un autre monde soit possible, ça fait quand même beaucoup de bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Sean Penn Empty
MessageSujet: Re: Sean Penn   Sean Penn Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sean Penn
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Moulinets Penn
» avis sur matériel pour pêche thon atlantique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: