Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Tariq Ali

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Tariq Ali   Sam 2 Fév 2008 - 15:05



Ceci est une compilation de plusieurs documents (British Council, WIkipedia, etc…)

Un sacré bonhomme ce Tariq Ali !

Né à Lahore en 1943, il y fait ses études à l’université du Punjab et fait très vite partie d’un mouvement d’opposition à la dictature militaire en place. Ensuite ses parents l’envoient en Angleterre où il poursuit des ses études à Oxford. C’est alors qu’il commence à être très impliqué dans la politique, en particulier dans un mouvement de protestation contre la guerre du Vietnam. Ensuite il devient un ardent opposant de la politique étrangère des Etats-Unis et d’Israël. Il s’engage violemment contre les relations des Etats-Unis et du Pakistan qui tend à soutenir la dictature militaire plutôt qu’un régime démocratique.
C’est un membre très actif de la gauche britannique anti-libérale et il a participé au forum de Porto Alegre en 2005. C’est un chroniqueur régulier de la BBC, il est aussi éditeur à Londres – j’oubliais il est réalisateur de cinéma et écrit pour le théâtre !
Tariq Ali publie des articles dans les journaux et les magazines, et il est également l’auteur d’essais politiques :
- sur l’incapacité des Trotskystes à gérer la dissolution du bloc soviétique,
- sur l’invasion de l’Irak en 2003
- sur les événements du 11 septembre, une perspective historique depuis la fondation de l’Islam, etc..
- sur les derniers jours de Zulficar Ali Bhutto dans ‘Le Léopard et le Renard’

Il écrit également des romans historiques sur l’Islam dont ‘Un Sultan à Palerme’ était le premier volume d’un quintette sur l’Islam. Je ne crois pas que d’autres romans aient été publiés en français. Mais des essais l’ont été. Il vit en Angleterre et écrit en anglais.

Décidément, cet homme est sur tous les fronts !

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Tariq Ali   Sam 2 Fév 2008 - 15:58

Je renonce pour le moment à vous poster ma critique d'un Sultan à Palerme car par deux fois, elle a totalement disparu de mon écran pleurs et je viens d'y passer une heure, du coup je n'ai plus le temps de m'en occuper aujourd'hui !! humeur C'est ma faute, j'aurais du faire comme d'hab et l'écrire sous word !!! andouillllle!!
Je vous quitte donc en vociférant... colere

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Tariq Ali   Sam 2 Fév 2008 - 16:23

domreader a écrit:
Je renonce pour le moment à vous poster ma critique d'un Sultan à Palerme car par deux fois, elle a totalement disparu de mon écran pleurs et je viens d'y passer une heure, du coup je n'ai plus le temps de m'en occuper aujourd'hui !! humeur C'est ma faute, j'aurais du faire comme d'hab et l'écrire sous word !!! andouillllle!!
Je vous quitte donc en vociférant... colere

zen ...
Mais j'avoue qu'il n'y a rien de plus énervant...Cela m'est arrivé aussi plusieurs fois...Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Tariq Ali   Sam 2 Fév 2008 - 17:28

Lors de mon projet "Voyage autour du monde en livres", j'ai aussi lu un livre de Tariq Ali – « The Stone Woman » (pour l’instant je ne trouve pas (encore) de traduction) – ce livre fait partie de son quintette (dont j’apprenais seulement par après qu’il n’était pas le premier Very Happy ) – mais on peut sans aucun problème les lire en ordre mélangé.
Je me suis aussi promis de lire les quatre autres.. mais pour l’instant ils sont bien calme dans ma PAL innocent
Entre autre cela peut aussi être dû au fait que je l’ai rencontré au Festival Etonnants Voyageurs à Saint-Malo l’an dernier et de tous mes rencontres avec auteurs, c’était lui que je garde en plus mauvaise mémoire.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Tariq Ali   Dim 3 Fév 2008 - 16:07

kenavo, tu m'intrigues ! Je ne connaissais pas du tout Tariq Ali, donc je ne le connais qu'à travers les biographies internet et ce bouquin que je viens de lire. Dis m'en plus sur ta rencontre ... conciliabule

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Tariq Ali   Dim 3 Fév 2008 - 16:37

domreader a écrit:
kenavo, tu m'intrigues ! Je ne connaissais pas du tout Tariq Ali, donc je ne le connais qu'à travers les biographies internet et ce bouquin que je viens de lire. Dis m'en plus sur ta rencontre ... conciliabule
En écrivant hier ce que j'ai écris je me suis posé la question si les 'excuses' ne valaient pas en sa faveur.. mais je ne trouvait pas.. alors je suis toujours d'avis qu'il était vraiment pas trop sympa..
Mais bon - je te raconte: il faisait donc partie du programme Festival Etonnants Voyageurs 2007 et je peux m'imaginer que cela veut dire pour les auteurs un peu de 'stress' - ils ont leurs programmes et sont sûrement pas toujours contents de faire ce 'bazar'.. mais bon - leur maison d'édition les chasse là-bas, ils y vont de leur grè.. n'importe - du moment qu'ils sont là, moi je trouve qu'ils peuvent trouver un moyen de survivre - ce ne sont que 3 jours...
Dans une manifestation ou Ali Tariq faisait partie, mon amie (qui me rejoint dans mes vacances toujours pour les jours du festival) était toute enthousiaste et bien qu'elle n’en avait encore jamais entendu de lui – elle a acheté un livre de lui au stand et voulait le faire signer – à peine qu’il avait envie de le faire.. elle est revenu toute déprimée et a dit qu’il était ‘étrange’ – l’homme lui paraissait différent de celui qu’elle avait vu le matin sur le podium.. bon – naturellement on peut dire que les auteurs veulent bien parler de leurs livres, de leur causes (dans la discussion où il se trouvait, il était très engagé politiquement et s’était super intéressant) – mais n’ont pas envie de se mettre une heure au stand et signer les livres..
Après ce qu’elle m’a raconté, je voulais le rencontrer aussi (j’avais TANT de livres avec moi que je savais je n’arrivais pas à les faire signer tous – donc, j’ai choisi le sien pour une signature) – puisque le mien était en anglais, cela lui faisait juste une petite remarque – ah.. in English.. il prenait son stylo et a ‘jeté’ son nom dedans…
Tout à fait d’accord qu’une tel ’rencontre’ ne devrait pas influencer mon jugement d’un auteur (en ce qui concerne son point de vue citoyen/auteur – je le respecte toujours et veut encore lire ses autres livres) – mais malheureusement je suis guidée par un sentimentalisme un peu plus fort et donc des gestes/situations pareilles font quand même impression sur moi..
(si je me rappelle la signature, le sourire et la petite discussion que j’ai par exemple eu avec Laurent Gaudé – il pourrait commencer à recopier les annuaires téléphoniques et je dirais de lui qu’il serait encore toujours un bon auteur laugh )

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Tariq Ali   Dim 3 Fév 2008 - 17:01

Merci Kenavo,
pas généreux et un tantinet blasé notre Tariq Ali, donc.... bizarre, car comme tu le racontes, cela semble être un personnage assez engagé et étonnant !! Enfin, il était peut-être crevé....bénéfice du doute....ou alors un pur intello que toutes ces manifestations agacent...on ne saura jamais.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
avatar

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Tariq Ali   Dim 3 Fév 2008 - 17:06

UN SULTAN A PALERME
LE QUINTET DE L’ISLAM I

Tariq Ali traduit par Diane Meur

Editions Sabine Wespieser – Février 2007

Idrisi le géographe-cartographe musulman revient en Sicile après une longue navigation destinée à compléter sa grande œuvre, une Géographie Universelle faite sur la commande du roi chrétien Roger, alias sultan Rujari, le roi de Sicile. Il retrouve son ami et souverain dans des circonstances bien particulières puisque celui-ci, malade va mourir bientôt et il lui annonce qu’il doit sacrifier le plus respecté de ses conseillers musulmans : Philippe. Rujari est vieux et sans force et se plie aux pressions de plus en plus fortes exercées sur lui par les évêques et les barons normands installés sur l’île. Jusque-là l’amitié d’Idrisi et de Roger avait résisté à bien des tensions même amoureuses, d’autant plus que Rujari avait toujours protégé les intellectuels musulmans de Sicile, créant ainsi un microcosme florissant et paisible. L’engrenage de la violence est ainsi lancé, et à la fin du livre on se doute que la Sicile va vivre les moments difficiles des grands changements.
Toutefois entre-temps, nous assistons à toutes les péripéties familiales, amoureuses et amicales d’Idrisi qui sont bien sûr souvent en rapport avec les bouleversements mis en marche par le sultan. Idrisi, se trouve au cœur de bien des intrigues, il a des ‘oreilles’ partout car il est apprécié de tous et surtout des dames !!

Citation de la quatrième de couverture : « Dans ce roman d’aventures, les rebondissements sont multiples et les enjeux cruciaux : querelles familiales, secrets d’alcôves, intrigues de harem, complots politiques, manipulations, péripéties et voyages, donnent toutes sa saveur à ce récit.
En exploitant la période charnière où la tolérance à l’origine du rayonnement de la Sicile du XIIème siècle cède la place à la violence, Tariq Ali tente bien sûr de comprendre les convulsions du monde contemporain.
»

J’ai aimé ce roman historique qui ne sombre pas dans la mièvrerie si courante dans ce genre. Ce n’est pas un grand livre mais c’est un très bon moment de lecture. Il faut ajouter qu’il est admirablement traduit par Diane Meur. La plume fluide de Tariq Ali me fait penser au maître du genre, c'est-à-dire au finlandais Mika Waltari. Le deuxième volet du quintet vient de paraître chez Sabine Wespieser, il s’agit du ‘Livre de Saladin’.

Je compte bien poursuivre ma lecture du quintet.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Tariq Ali   Dim 3 Fév 2008 - 17:08

domreader a écrit:
pas généreux et un tantinet blasé notre Tariq Ali, donc.... bizarre, car comme tu le racontes, cela semble être un personnage assez engagé et étonnant !! Enfin, il était peut-être crevé....bénéfice du doute....ou alors un pur intello que toutes ces manifestations agacent...on ne saura jamais.
oui.. tout à fait.. je lui laisse aussi le doute.. et je vais poursuivre à le lire.. Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tariq Ali   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tariq Ali
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: