Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Anonyme :L'Épopée de Gilagameš

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Empty
MessageSujet: Anonyme :L'Épopée de Gilagameš   Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Icon_minitimeDim 3 Fév 2008 - 22:21

L'Épopée de Gilagameš
Le grand homme qui ne voulait par mourir
Traduit et présenté par Jean Bottéro / Collection L'aube des peuples / Gallimard

J'ai eu envie de vous parler d'un texte que j'aime tout particulièrement, et qui n'est pas n'importe quel texte, il s'agit tout simplement de la plus vielle épopée du monde et sans doute aussi du plus vieux texte à proprement parlé littéraire de l'humanité. Compte tenu de son extrême ancienneté, nous ne disposons sans doute pas du texte dans son intégralité, ce qui nous en reste provient d'ailleurs de différentes versions, pas toutes identiques ni même écrites dans exactement la même langue. Mais peu importe, ce qui nous reste suffit à montrer que dès que l'homme a su écrire il a pleinement été homme et qu'il s'est posé les mêmes questions, éprouvé les mêmes angoisses, ressenti les mêmes joies, et qu'il a eu le besoin de l'art et  de la magie du verbe pour le dire.

Cette  Épopée de Gilagameš nous parle d'un roi légendaire d'Uruk, ville sumérienne de Mésopotamie, actuellement en Irak, un roi d'avant le Déluge, dont quelques mentions dans des listes royales font penser qu'il a pu exister vers -2700,-2500 av J.-C. Mais comme pour le Charlemagne de nos vieilles chansons de geste, le personnage réel n'a rien à voir sans doute avec le personnage de littérature qu'il est devenu, magnifié et héroïsé par les scribes.

Les premiers textes qui évoquent   Gilagameš ont été composés vers la fin du III millénaire en sumérien, il s'agit d'épisodes isolés consacrés à certaines de ses aventures et qui reprennent sans doute des traditions orales. La première version de l'Épopée en tant que telle semble avoir été composé par un seul auteur dans la Babylonie du XVIII ou XVII siècle av. J.-C. en akkadien. Ce sont des tablettes du VII siècle avant notre ère conservées dans la bibliothèque du roi assyrien Assurbanipal à Ninive découvertes au XIX siècle qui nous ont en grande partie permis de rédecouvrir ce texte extraordinaire, complété par d'autres versions plus ou moins partielles, car ce texte fût fameux pendant des siècles et des siècles, et il a été souvent reproduit.

Il s'agit donc de nous conter l'histoire de  Gilagameš, roi d'Uruk « Pour deux tiers, il est dieux, pour un tiers, il est homme », un tyran plus qu'un roi, tellement dur pour ses sujets que ces derniers vont se plaindre au dieu Anu. Les dieux pour le contraindre à plus de modération, vont créer Enkidu, mi-homme mi-bête, et qui va être capable de tenir tête à  Gilagameš, qui ne pourra pas le battre en duel. Ils vont devenir amis, plus proches que des frères, et ensemble accomplir des exploits sans nombre. Mais ils vont dépasser les bornes de ce qui est permis à des hommes et offenser les dieux qui vont faire mourir Enkidu. Cette mort terrorise Gilagameš, qui refuse qu'il lui arrive la même chose, il part donc à la recherche de l'immortalité, et pour cela se lance dans la quête de Uta-napisti, l'homme qui a survécu au Déluge et est devenu immortel.  Gilagameš affronte de grands dangers pour le retrouver mais  Uta-napisti ne peut lui donner l'immortalité, pour l'en convaincre, il lui fait le récit du Déluge.  Gilagameš finira par accepter le sort commun des hommes et reviendra à Uruk pour y finir sa vie.

Ce n'est bien sûr qu'un très bref résumé de ce texte riche et complexe, qui a été pendant longtemps lu et raconté. Une partie au moins a été intégré dans notre culture, le récit biblique de la Bible reprend en effet une bonne partie du récit du Déluge mésopotamien, ce qui choqua terriblement au XIXem siècle: la Bible ne serait pas le plus vieux texte de l'humanité, et en plus une partie aurait été copié sur un texte païen (et non pas inspiré par la parole divine)!

Quelques mots aussi sur la traduction, personnellement je possède la très belle version de Jean Bottero, dont j'ai peur qu'elle ne soit plus disponible, elle est très littéraire, ce qui est un choix assumé de Bottéro, qui explique qu'il souhaitait s'adresser à des non spécialistes. Je suis personnellement une grande admiratrice des travaux de ce grand assyriologue, qui joint à une immense érudition une écriture magnifique, élégante et raffiné, et qui arrive à mon sens à faire passer une grande passion pour cette vielle culture de la Mésopotamie ancienne si mal connue et si mal aimée.

Deux petits extraits pour peut être vous donner envie de découvrir ce texte qui pour moi n'est pas qu'une curiosité historique mais aussi une belle expérience littéraire.

Je vais présenter au monde
Celui qui a tout vu,
Connu la terre entière
Pénétré toutes choses
Et partout exploré
Tout ce qui est caché.
Surdoué de sagesse
Il a tout embrassé du regard.



Et aussi (c'est un personnage féminin qui s'adresse à  Gilagameš)

Pourquoi rôde-tu,
Gilagameš?
La vie sans fin que tu recherches,
tu ne la trouveras jamais
Quand les dieux
Ont créé les hommes
Ils leur ont assigné
La mort
Se réservant l'immortalité
a eux seuls
Toi plutôt
Remplis-toi  la panse; demeure en gaîté
jour et nuit;
Fais quotidiennement
La fête;
danse et amuse-toi
Jour et nuit;
Accoutre-toi
D'habits bien propres;
Lave-toi,
Baigne-toi;
Regarde-tendrement
ton petit qui te tient par la main,
et fais le bonheur de ta femme
serrée contre toi.
Car telle est
L'unique perspective des hommes.

Juste pour terminer en guise de petite réflexion, comment qualifier le projet d'apporter la civilisation à un pays rentré le premier il y a 5000 ans dans l'histoire avec l'invention de l'écriture ? Un peu déplacé, non ?

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)


Dernière édition par Arabella le Lun 9 Juin 2014 - 22:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Empty
MessageSujet: Re: Anonyme :L'Épopée de Gilagameš   Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Icon_minitimeDim 3 Fév 2008 - 22:34

Je ne vais pas dire que je suis étonnée Wink mais on se retrouve (comme si souvent) chez le même livre/auteur.
Cette fois-ci je suis vraiment désolé qu'aucun (*) éditeur français ne s'est trouvé pour Raoul Schrott - auteur autrichien qui a essayé de 'transférer' ce texte en des mots plus moderne.. je n'en avais encore jamais entendu de Gilgames mais à cause de mon admiration pour les livres de Schrott, j'ai tenté l'expérience il y a quelques années..
Aujourd'hui tu me rappelles que j'avais voulu dans le temps me mettre dans la lecture de l'original!


(*) Son livre Le désert Lop Nor est apparemment le seul qui soit traduit

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Empty
MessageSujet: Re: Anonyme :L'Épopée de Gilagameš   Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Icon_minitimeDim 3 Fév 2008 - 22:42

Quelques images liés à l'épopée

Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Mini_0802031028382241044

Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Mini_0802031029592241053

Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Mini_0802031031112241062

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Empty
MessageSujet: Re: Anonyme :L'Épopée de Gilagameš   Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Icon_minitimeLun 4 Fév 2008 - 1:43

arabella a écrit:
Juste pour terminer en guise de petite réflexion, comment qualifier le projet d'apporter la civilisation à un pays rentré le premier il y a 5000 ans dans l'histoire avec l'invention de l'écriture ? Un peu déplacé, non ?
Que font les borgnes pour se convaincre qu’ils ne le sont pas…ils traitent les autres d’aveugles… Suspect
Ainsi la bible est un plagiat et Dieu, un copieur… jemetate diablotin

Plus sérieusement, beau post sur ce qui semble être le premier « roman » de l’humanité. bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Empty
MessageSujet: Re: Anonyme :L'Épopée de Gilagameš   Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Icon_minitimeLun 4 Fév 2008 - 13:17

kenavo a écrit:
Je ne vais pas dire que je suis étonnée Wink mais on se retrouve (comme si souvent) chez le même livre/auteur.
Cette fois-ci je suis vraiment désolé qu'aucun (*) éditeur français ne s'est trouvé pour Raoul Schrott - auteur autrichien qui a essayé de 'transférer' ce texte en des mots plus moderne.. je n'en avais encore jamais entendu de Gilgames mais à cause de mon admiration pour les livres de Schrott, j'ai tenté l'expérience il y a quelques années..
Aujourd'hui tu me rappelles que j'avais voulu dans le temps me mettre dans la lecture de l'original!


(*) Son livre Le désert Lop Nor est apparemment le seul qui soit traduit

Kenavo, la situation n'est pas si désespérée que ça, j'ai trouvé sur le site de la Fnac deux titres disponibles Le désert de Lop Nor et Finis terrae, alors il ne te reste plus qu'à ouvrir un fil pour nous donner l'envie de le lire, ce que tu fais si bien d'habitudes;)

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Empty
MessageSujet: Re: Anonyme :L'Épopée de Gilagameš   Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Icon_minitimeLun 4 Fév 2008 - 13:28

sousmarin a écrit:
arabella a écrit:
Juste pour terminer en guise de petite réflexion, comment qualifier le projet d'apporter la civilisation à un pays rentré le premier il y a 5000 ans dans l'histoire avec l'invention de l'écriture ? Un peu déplacé, non ?
Que font les borgnes pour se convaincre qu’ils ne le sont pas…ils traitent les autres d’aveugles… Suspect
Ainsi la bible est un plagiat et Dieu, un copieur… jemetate diablotin

En fait, parfois des textes les plus anciens sont d'une brûlante actualité, au XIXem siècle, la découverte du texte décrivant le Déluge a été un vrai scandale, qui plus cette découverte fût fort rocambolesque, car Smith qui "découvrit" ce texte, s'est rendu compte qu'il ne disposait que d'une moitié à Londres, et il est parti en Mésopotamie pour retrouver la partie manquante, ce qu'il est arrivé à faire après quelques péripéties.
Cette découverte a en fait complètement changé le statut de la Bible, qui finalement devenait un texte comme un autre, avec une histoire, des auteurs...
Mais cela n'est toujours pas passé, et cette façon d'étudier la Bible est toujours périlleuse: Jean Bottéro, éminent assyriologue et traducteur de l'epopée, était en fait dominicain et son objet d'études était la Bible. Mais sa hiérarchie lui interdit ces études et c'est ainsi qu'il est devenu assyriologue, par la force des choses.
D'ailleurs, si vous cherchez bien des ouvrages qui abordent l'étude de la Bible d'une façon historique, vous ne trouverez pas grand chose de destiné aux non spécialistes. Le sujet est toujours tabou, c'est beaucoup plus sulfureux que Dan Brown Wink
Or dans l'ambiance actuelle, je trouve ce genre de recherches salutaires.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Empty
MessageSujet: Re: Anonyme :L'Épopée de Gilagameš   Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Icon_minitimeMer 6 Fév 2008 - 12:32

Tu viens d'ouvrir un fil - et hier j'apprend qu'il y a une exposition pour l'instant avec des objets d'art de cette époque:
De Gilgamesh à Zénobie à Bruxelles

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Empty
MessageSujet: Re: Anonyme :L'Épopée de Gilagameš   Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Icon_minitimeMer 6 Fév 2008 - 21:05

Kenavo a écrit
Citation :

Tu viens d'ouvrir un fil - et hier j'apprend qu'il y a une exposition pour l'instant avec des objets d'art de cette époque:
De Gilgamesh à Zénobie à Bruxelles
En effet, j'avais vu cela, pour ceux que cela intéresse les liens suivants donnent toutes le infos.


http://www.opt.be/informations/evenements_bruxelles__de_gilgamesh_a_zenobie/fr/E/53167.html

http://www.mrah.be/newfr/index.asp?id=1484

Pour les Parisiens, le musée du Louvre possède des collections exceptionnelles d'antiquités orientales.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Empty
MessageSujet: Re: Anonyme :L'Épopée de Gilagameš   Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Icon_minitimeMer 6 Fév 2008 - 22:29

arabella a écrit:
[Ce n'est bien sûr qu'un très bref résumé de ce texte riche et complexe, qui a été pendant longtemps lu et raconté. Une partie au moins a été intégré dans notre culture, le récit biblique de la Bible reprend en effet une bonne partie du récit du Déluge mésopotamien, ce qui choqua terriblement au XIXem siècle: la Bible ne serait pas le plus vieux texte de l'humanité, et en plus une partie aurait été copié sur un texte païen (et non pas inspiré par la parole divine)!

Et pourtant, si les personnes du XIXe siècle avaient pris la peine d'étudier les croyances des autres civilisations, ils auraient pris connaissance du fait que le déluge est un mythe universel qui se rencontre dans tous les pays du monde : nostalgie d'un âge d'or, perte de l'innocence, ère nouvelle après le sauvetage de quelques justes prévenus par une divinité avant l'anéantissement quasi total de l'humanité. Il s'agit aussi d'une illustration de la conception cyclique du temps.

Citation :
On imagine aisément ce que les mythes ont dû subir pendant les quatre millénaires qui nous intéressent. A chaque conquête, c'est-à-dire à chaque changement de civilisation, on peut supposer que se produit d'abord un choc des croyances et des cultes. Vient ensuite la reconnaissance plus ou moins profonde des traditions locales par le conquérant, en même temps que l'acceptation de celles de l'occupant par le peuple occupé. Puis intervient lentement l'assimilation inévitable, le syncrétisme. Les mythes vont témoigner de ces brassages.

Le cas du récit des aventures de Gilgamesh est assez rare pour être souligné : on le trouve consigné dans des tablettes sumériennes du XVIIe siècle avant notre ère, puis traduit et transcrit, pratiquement sans changement, dans une bibliothèque assyrienne dix siècles plus tard. Il appartient donc à plusieurs civilisations différentes puisqu'il a traversé, intact, les millénaires et l'épreuve des traductions. Mieux, les lieux de ses exploits n'ont pas changé de nom : il est toujours roi d'Ourouk.
Mais c'est une exception.
Extrait du livre L'homme et les mythes chez Hatier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Empty
MessageSujet: Re: Anonyme :L'Épopée de Gilagameš   Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Icon_minitimeMer 6 Fév 2008 - 22:53

arabella a écrit:
D'ailleurs, si vous cherchez bien des ouvrages qui abordent l'étude de la Bible d'une façon historique, vous ne trouverez pas grand chose de destiné aux non spécialistes. Le sujet est toujours tabou, c'est beaucoup plus sulfureux que Dan Brown Wink
Or dans l'ambiance actuelle, je trouve ce genre de recherches salutaires.
J'ai toujours trouvé ce sujet essentiel, raison pour laquelle j'ai suivi un cours très intéressant sur L'histoire des religions.

Pour ma part, je vous conseillerai ce livre :
Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Histoi10
On y parle notamment de Gilgamesh Wink
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Empty
MessageSujet: Re: Anonyme :L'Épopée de Gilagameš   Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Icon_minitimeMar 12 Fév 2008 - 21:45

sentinelle a écrit:

Et pourtant, si les personnes du XIXe siècle avaient pris la peine d'étudier les croyances des autres civilisations, ils auraient pris connaissance du fait que le déluge est un mythe universel qui se rencontre dans tous les pays du monde : nostalgie d'un âge d'or, perte de l'innocence, ère nouvelle après le sauvetage de quelques justes prévenus par une divinité avant l'anéantissement quasi total de l'humanité. Il s'agit aussi d'une illustration de la conception cyclique du temps.

En fait si le récit du Déluge mésopatamien a tant choqué au XIXem siècle, c'était justemant parce que ce n'était pas n'importe quel récit du déluge mythe universel, mais le récit du même Déluge que dans la Bible, avec une concordance très grande, y compris sur des petits détails. Dans l'Epopée de Gilgamesh, comme dans le récit biblique, il y a décision d'anéantir l'espèce humaine par le Déluge, mais un élu est prévenu, et doit construire un bateau calfetré avec du bitume pour sa famille, où il embarque les animaux de toutes les espèces. Le nombre de jours de pluie est aussi le même dans les deux récit, les 3 mêmes oiseaux sont lâchés pour vérifier que l'eau était en train de se retirer....Les analogies sont tellement nombreuses que personne ne peut douter que la Bible a repris le texte.

Je te remercie beaucoup Sentinelle pour la référance Origines et histoires de la Bible, je vais tâcher de trouver très vite ce livre. Si tu as d'autres références je suis preneuse.

J'avais trouvé personnellement Qui a écrit la Bible de Richard Friedman, certes à l'écriture un peu lourde et avec un côté par moments trop spectaculaire, voire racoleur, mais passionnant sur le fond. Et aussi le merveilleux Naissance de Dieu de Jean Bottéro.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Empty
MessageSujet: Re: Anonyme :L'Épopée de Gilagameš   Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Icon_minitimeMer 13 Fév 2008 - 20:37

arabella a écrit:
Si tu as d'autres références je suis preneuse.
Je ne peux que te conseiller Mémoire du christianisme de Uwe Birnstein et Matthias Felsmann :
Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Memoir10

Il s'agit d'une vue très complète sur les fondements du christianisme (qui n'était au départ qu'une secte parmi d'autres) et son étude du point de vue religieux, spirituel, culturel, historique et politique. Très complet et très intéressant miammiam

J'aime beaucoup également le livre (je pense qu'il est actuellement indisponible) L'homme et les mythes de Jean-Pierre Hammel dans la collection Hatier.
On y trouve notamment un extrait du déluge babylonien et celui de Noé, récits extrêmement semblables comme tu l'as si bien expliqué ci-dessus Wink
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Empty
MessageSujet: Re: Anonyme :L'Épopée de Gilagameš   Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Icon_minitimeSam 16 Fév 2008 - 20:39

sentinelle a écrit:

Je ne peux que te conseiller Mémoire du christianisme de Uwe Birnstein et Matthias Felsmann :
Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Memoir10

Il s'agit d'une vue très complète sur les fondements du christianisme (qui n'était au départ qu'une secte parmi d'autres) et son étude du point de vue religieux, spirituel, culturel, historique et politique. Très complet et très intéressant miammiam

J'aime beaucoup également le livre (je pense qu'il est actuellement indisponible) L'homme et les mythes de Jean-Pierre Hammel dans la collection Hatier.
On y trouve notamment un extrait du déluge babylonien et celui de Noé, récits extrêmement semblables comme tu l'as si bien expliqué ci-dessus Wink


Merci pour ces références, j'espère en trouver quelques unes, malheureusement Origines et Histories de la Bible est épuisé.
Suivre un cours sur l'Histoire des religions a du en effet être passionnant, tu as eu bien de la chance de pouvoir le faire.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Empty
MessageSujet: Re: Anonyme :L'Épopée de Gilagameš   Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Icon_minitimeVen 23 Mai 2008 - 17:02

J'ai visité aujourd'hui l'exposition consacrée à Babylone par le Louvre, pour ceux qui ne l'ont pas encore vue, elle se termine très bientôt, le 2 juin.

Il y a un mini-site consacré à l'exposition, très intéressant :

http://mini-site.louvre.fr/babylone/FR/index.html

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Empty
MessageSujet: Re: Anonyme :L'Épopée de Gilagameš   Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Icon_minitimeMer 2 Juil 2008 - 21:43

Pour info, à destination d'un public adolescent :

Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Gilgam10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Empty
MessageSujet: Re: Anonyme :L'Épopée de Gilagameš   Anonyme :L'Épopée de Gilagameš Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Anonyme :L'Épopée de Gilagameš
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» CAHIER DES DOUZE ETAPE DES OUTREMANGEUR ANONYME
» L'herbe bleue (Anonyme)
» Hilda (Anonyme)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute libert酠:: Littérature antique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: