Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Nan Aurousseau

Aller en bas 
AuteurMessage
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Nan Aurousseau Empty
MessageSujet: Nan Aurousseau   Nan Aurousseau Icon_minitimeLun 19 Fév 2007 - 20:26

Nan Aurousseau Nan_au10Bleu de chauffe -

"Mon patron s'appelle Dolto. C'est un petit homme suave d'une quarantaine d'années assez rond à l'extérieur mais géométriquement pourri et sans pitié à l'intérieur. Aidé par trois garçons baraqués, il vient de déménager le coffre-fort de l'entreprise. Le coffre-fort de son entreprise. Et cela de nuit, un mardi, alors qu'il était censé être en vacances..".


Ainsi débute le premier roman de Nan Aurousseau , qui sait bien de quoi il parle car son parcours ressemble en tous points à celui de son personnage : Mamout .
Un ex-taulard reconverti dans la plomberie alors que son rêve était d'écrire .Son patron est un magouilleur qui n'hésite pas à user de toutes les combines pour arriver à ses fins ,y compris le harcèlement moral .S'ensuit une série d'anecdotes aussi truculentes que réalistes qui nous captent sans nous laisser de répit dans un style direct et sans concession . Ses formules font mouche et on rit beaucoup ...

. Cependant derrière le rire se cache un certain malaise . Les manoeuvres frauduleuses , les turpitudes , le racisme ou la justice à deux temps sont dépeints ici dans l'univers du batiment mais réflètent aussi toutes les bassesses humaines , toutes les luttes de pouvoir et d'influence .que notre société peut engendrer .

Le héros s'y révèle touchant,dans sa soif de justice . Sa lutte est décrite ici sur le vif , de façon très spontanée , très crue. Sa vision est lucide et ironique ... Bref , un roman qui décoiffe !bom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bertrand-môgendre
Sage de la littérature
bertrand-môgendre

Messages : 1299
Inscription le : 03/02/2007
Age : 64
Localisation : ici et là

Nan Aurousseau Empty
MessageSujet: Re: Nan Aurousseau   Nan Aurousseau Icon_minitimeLun 12 Mar 2007 - 18:19

petit commentaire à propos de bleu de chauffe de Nan Aurousseau

A gros bras, petite fugue

Déconcertant, le premier mot qui vient à l’esprit en achevant cet ouvrage bourré d’inattendus.
L’auteur nous entraîne dans le monde inconnu des installateurs plombiers, un des métiers indispensable à la bonne marche d’un édifice moderne. Le héros en est seul maître à bord, connaissant son métier comme un vrai professionnel, il ne laisse personne lui mettre des bâtons dans les roues, aucun reproche, aucune remarque ne l’atteignent si la critique est sans fondement. Nous découvrons ainsi, la nécessaire obligation de la pente régulière pour un bon écoulement du récit. Et comme tout flux, l’objectif final est d’atteindre les égouts.
Je n’ai qu’un mot à dire : bravo ! Ce remarquable roman bien construit, ne supporte pas l’immobilisme d’un livre oublié sur le bord d’une étagère. Est-ce la peur de la violence qui me fait sourire aux moments de conflits ? Est-ce le besoin de connaître l’épilogue qui me fait ingurgiter sans retenue l’intrigue aux clins d’œil très drôle ?
En tout cas, c’est une réussite, malgré l’utilisation d’un langage très cru, dû sûrement, à une nécessité d’accorder l’ambiance du lieu, à la virilité des personnages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monilet
Sage de la littérature
monilet

Messages : 2658
Inscription le : 11/02/2007
Age : 70
Localisation : Essonne- France

Nan Aurousseau Empty
MessageSujet: Re: Nan Aurousseau   Nan Aurousseau Icon_minitimeMer 7 Nov 2007 - 17:42

J'avais beaucoup apprécié Bleu de chauffe, je viens de lire en deux heures quinze de salle d'attente d'attenteDu même auteur. Sympathique, sans prétention, peut-être un cran en dessous mais toujours la gouaille. Agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://claudecolson.wordpress.com/
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Nan Aurousseau Empty
MessageSujet: Re: Nan Aurousseau   Nan Aurousseau Icon_minitimeMer 7 Nov 2007 - 18:26

monilet a écrit:
J'avais beaucoup apprécié Bleu de chauffe, je viens de lire en deux heures quinze de salle d'attente d'attenteDu même auteur. Sympathique, sans prétention, peut-être un cran en dessous mais toujours la gouaille. Agréable.

Largement en dessous oui...Pour ma part, je n'ai pas du tout aimé cette fois-ci ce livre de Aurousseau. L'intrigue m'a paru facile, l'écriture limite vulgaire, en fait j'ai eu l'impression de perdre mon temps...
Lu voilà plus de six mois, j'avais même oublié de vous en parler, c'est dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bertrand-môgendre
Sage de la littérature
bertrand-môgendre

Messages : 1299
Inscription le : 03/02/2007
Age : 64
Localisation : ici et là

Nan Aurousseau Empty
MessageSujet: Du même auteur Nan Aurousseau   Nan Aurousseau Icon_minitimeMer 28 Mai 2008 - 10:30

Du même auteur de Nan Aurousseau

Broché : 175 pages Éditeur : Stock (25 janvier 2007) ISBN-10: 2234059488

Présentation de l'éditeur

" On m'attend sur mon deuxième bouquin il paraît. Eh bien on m'attendra longtemps parce que je n'en ferai pas. C'est ce que je me disais après la parution de Remords d'un comique voyageur, mon premier roman. Le succès m'avait fait peur, je ne m'y attendais pas, et puis la foule m'inquiétait pendant les signatures, mes tendances paranoïdes s'en étaient trouvées aiguisées et logiquement j'échafaudais des hypothèses solides en apparence "C'est bien beau tout ça mais ça peut mal s'achever, dans un Salon du livre par exemple, qu'un tordu fanatisé, le foie pourri par les neuroleptiques, me finisse sur ma pile d'invendus un dimanche de septembre". Finir à la rentrée, c'était bien dans mon genre. Je restais donc sur ma réserve quand quelqu'un a sonné à ma porte un matin. Il devait être aux environs de six heures et je dormais encore. J'ai enfilé une chemise à la va-vite et j'ai été ouvrir. C'était ma voisine du dessous, elle était à poil avec un colt 45 à la main.

Mon commentaire

Surprise.
Le même auteur n'a pas la même plume.
Délibérément orienté vers le genre roman noir, le récit vire au pugilat entre sa conscience d'auteur à succès non prévu, et son aventure rocambolesque déclenchée par sa voisine du dessous.

Avec beaucoup de mal, je lis les répliques dignes des mauvais garçons, et emporté par la curiosité, je me laisse surprendre par Aurousseau dont l'imagination fertile n'a de cesse de me brasser ma condition de rural déconnecté du monde des écroués, coupables d'être, présumé innocent.

Tout comme dans son premier roman, ce n'est pas le gars à se laisser embarquer dans une histoire, sans y mettre du sien, ou plutôt sans pigmenter la sauce de ceux qui tentent de se débarrasser de lui par un revers de manche. C'est un pou le gaillard, un mélophage qui gratte, dérange et indispose.
C'est l'histoire d'un type qui prend du plomb dans la cuisse, provenant de l'arme de sa voisine.
C'est l'histoire de la voisine qui vit un enfer. Le type en question, écrivain au début du livre, devient enquêteur. Aurousseau parvient à entrer dans la peau de cette pauvre fille (dans le sens malheureuse) à qui lui arrive tous les malheurs. Voilà une succession de scènes crues, affreuses, car lorsqu'il s'agit de crime, le sang n'est pas rose.

Peu porté sur le genre, je lis pourtant avec l'intérêt curieux de celui que les mots effrayent, plus que les images, surtout lorsqu'ils laissent nous débrouiller avec les pièces du puzzle, dont l'imaginaire, tente de raccommoder les morceaux.

À nouveau, je maintiens que notre même auteur est un artisan, spécialisé dans son domaine.
Ses notes d'humour allègent le roman souvent lugubre. Comme dit ailleurs, parce que je m 'aime pas les contes de fée, cet écrit, non littéraire me convient, sans plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia
Envolée postale
Julia

Messages : 128
Inscription le : 02/03/2008
Localisation : Quelque part dans l'univers

Nan Aurousseau Empty
MessageSujet: Re: Nan Aurousseau   Nan Aurousseau Icon_minitimeJeu 29 Mai 2008 - 18:01

J'avais adoré "Bleu de chauffe" : le ton employé, le cadre qui sortait un peu du commun. Je suis bien contente de lire vos critiques quant au dernier livre de Nan Aurousseau que je n'avais pas encore eu l'occasion de lire. Ma pile de livres à lire étant déjà importante, eh bien, autant que j'oublie celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Nan Aurousseau Empty
MessageSujet: Re: Nan Aurousseau   Nan Aurousseau Icon_minitimeMer 10 Sep 2008 - 12:14

Du même auteur

Imaginez que votre voisine nue, armée d’un pistolet, force votre porte et vous kidnappe ? Shocked

Point de départ intéressant qui aurait pu nous emmener à maints endroits mais l’auteur a visiblement choisi le roman alimentaire, en essayant de compenser la pauvreté de l’intrigue et des personnages par un langage volontairement provocateur, qui sonne creux.

Quelques traits d’humour salvateurs, comme celui, bien vu, des Créatifs (qui ne sont en fait que les salariés d’une boîte d’intérim du même nom), ne sauvent pas ce livre de sa vacuité. jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Nan Aurousseau Empty
MessageSujet: Re: Nan Aurousseau   Nan Aurousseau Icon_minitimeMer 10 Sep 2008 - 13:18

sousmarin a écrit:
Point de départ intéressant qui aurait pu nous emmener à maints endroits mais l’auteur a visiblement choisi le roman alimentaire, en essayant de compenser la pauvreté de l’intrigue et des personnages par un langage volontairement provocateur, qui sonne creux.
Là encore, d'accord avec toi Sousmarin Wink
Je n'ai pas du tout aimé ce jargon intentionnellement provoc' c'est certain, mais qui ne m'a pas emportée une seconde.
Pour moi ce n'est pas de la littérature, et pourtant j'aime bien le langage parlé.
Mais il faut qu'il sonne juste, et là...malheureusement, je n'ai rien senti de tel.

Citation :
Quelques traits d’humour salvateurs, comme celui, bien vu, des Créatifs (qui ne sont en fait que les salariés d’une boîte d’intérim du même nom), ne sauvent pas ce livre de sa vacuité. jypeurien
Oublié complètement ce passage Shocked
Preuve évidente du peu d'intérêt que m'a laissé ce roman...

Dommage, j'espère que cet auteur retrouvera plus d'inspiration car son Bleiu de chauffe m'avait carrément embarquée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Nan Aurousseau Empty
MessageSujet: Re: Nan Aurousseau   Nan Aurousseau Icon_minitimeSam 2 Mai 2009 - 0:14

Me suis laissée dire que son dernier, Le Ciel sur la tête, est carrément pas bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Nan Aurousseau Empty
MessageSujet: Re: Nan Aurousseau   Nan Aurousseau Icon_minitimeSam 2 Mai 2009 - 9:05

Y'en a, ils devraient comprendre qu'ils ne sont l'auteur que d'un seul bouquin, qui miraculeusement a plu... mais écrivain ça se travaille un peu quand même... c'est facile l'autobio-fictionnelle comico-réaliste. ça pullule dans les blogs et les bouquins. ça fait toujours un peu plaisir, un peu de bien, mais de là à être capable d'écrire autre chose...

Toujours se méfier de ceux qui sortent un premier livre qui tourne autour de leur petite vie... même s'il enthousiasme : les dés sont pipés.

je ne m'étonne pas du tout de voir cet Arousseau sombrer. Je m'étonne qu'il puisse faire illusion aussi longtemps, au point qu'on l'édite encore et qu'on le lise avec espoir... et s'étonner de la déception.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Nan Aurousseau Empty
MessageSujet: Re: Nan Aurousseau   Nan Aurousseau Icon_minitimeSam 2 Mai 2009 - 9:21

Queenie a écrit:
Toujours se méfier de ceux qui sortent un premier livre qui tourne autour de leur petite vie... même s'il enthousiasme : les dés sont pipés.

je ne m'étonne pas du tout de voir cet Arousseau sombrer. Je m'étonne qu'il puisse faire illusion aussi longtemps, au point qu'on l'édite encore et qu'on le lise avec espoir... et s'étonner de la déception.
D'accord oui...Depuis son second bouquin j'ai compris qu'il n'irait pas plus loin. C'était creux, inauthentique et mal écrit: Ca m'a suffit sourire

Ce qui m'étonne effectivement c'est que ce genre d'auteurs trouvent des éditeurs alors que d'autres, bien plus talentueux, râment encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Nan Aurousseau Empty
MessageSujet: Re: Nan Aurousseau   Nan Aurousseau Icon_minitimeSam 2 Mai 2009 - 10:20

Queenie a écrit:
Toujours se méfier de ceux qui sortent un premier livre qui tourne autour de leur petite vie... même s'il enthousiasme : les dés sont pipés.


C'est pas faux!...

Ceci dit, j'ai bien écrit: "Je me suis laissée dire que..."donc ce n'est pas mon avis personnel pour une fois ...Mais je me le suis laissé dire par une amie dont je connais les goûts en littérature et à laquelle je fais confiance...Il se trouve qu'elle l'a lu dans le cadre d'une recherche de textes sur la thématique de la prison...Pour elle, c'est creux et mal écrit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Nan Aurousseau Empty
MessageSujet: Re: Nan Aurousseau   Nan Aurousseau Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Nan Aurousseau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: