Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Georges Simenon [Belgique]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Georges Simenon [Belgique]   Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Icon_minitimeMer 27 Mai 2009 - 21:03

Je connais Simenon seulement de nom.
Mais il me semble avoir vu le chat à la télé pendant la période des fêtes de noël.
J'ai trop de choses à lire en ce moment mais je note quelque part dans ma tête qu'il faudra un jour que je pense à jeter un coup d'oeil à ce monsieur.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Georges Simenon [Belgique]   Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Icon_minitimeMer 27 Mai 2009 - 21:16

Lara a écrit:
J'ai trop de choses à lire en ce moment mais je note quelque part dans ma tête qu'il faudra un jour que je pense à jeter un coup d'oeil à ce monsieur.
Very Happy voilà que tu es déjà piégée.. 15 ans.. et la LAL est déjà trop grande sourire malheureusement je peux te dire - ce problème ne va pas s'améliorer Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Georges Simenon [Belgique]   Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Icon_minitimeMer 27 Mai 2009 - 21:18

^^Effectivement et cette fameuse liste commence par Bernanos, Lanzmann, Sade, Barahéni, Beauvoir, et ne s'arrêtera jamais...
affraid
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Georges Simenon [Belgique]   Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Icon_minitimeMer 27 Mai 2009 - 21:24

rivela a écrit:
le film comme beaucoup de romans de Simenon adapté au cinéma diffèrent quand au scénario. Par ex.
La veuve Couderc la fin du film n'est pas la même que la fin du livre.
Mais n'empêche ces films sont réussit et les acteurs fabuleux, Delon Signoret pour la veuve Couderc, ou Gabin et Signoret pour le chat.
Par contre les Maigrets suivent à la lettre les romans.

Parmi les adaptations de Simenon j'aime également:

Monsieur Hire
de Patrice Leconte, Feux rouges de Cédric Kahn (avec "Nuages" de Debussy pour la musique) et l'expérimental L'homme de Londres de Bela tarr.

Georges Simenon [Belgique] - Page 4 D1954410 Georges Simenon [Belgique] - Page 4 00788310 Georges Simenon [Belgique] - Page 4 1142910
et on peut ajouter:

Les fantômes du chapelier
(Monsieur Cachoudas!) et Betty de Chabrol.
L'horloger de St Paul
de Tavernier
Le train de Pierre Granier Deferre
En plein Coeur de Jolivet et même Equateur de Gainsbourg!

Et plein d'autres... Inépuisable!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madame B.
Zen littéraire
Madame B.

Messages : 5352
Inscription le : 17/07/2008
Age : 45

Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Georges Simenon [Belgique]   Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Icon_minitimeSam 4 Juil 2009 - 22:12

La Maison des sept jeunes filles. Il ne s'agit pas d'un policier mais d'un petit roman très amusant, au rythme enlevé (composé majoritairement de dialogues) qui comporte (comme toujours chez Simenon ) une satire sociale.
Un professeur d'histoire a sept filles. L'une d'elle est promise à un jeune homme qui appartient à une famille riche. Cela arrangerait bien les affaires du père et des soeurs car la maison risque d'être saisie faute de moyens pour payer les traites. Ce mariage permettrait de sauver la situation. Bien évidemment cela ne va pas se passer comme prévu.
Simenon se moque du mariage, de la façon dont on utilise les filles que l'on peut finalement acheter. Les hommes sont falots et les jeunes filles ne sont pas toutes des bécasses.
A la suite se trouve une très courte nouvelleLe Châle de Marie Dudon est un petit bijou de cruauté. Pour moi, c'est du Maupassant avec une touche policière. Je vous laisse découvrir cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labougeotte-impressionsdevoyages.blogspot.com/
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Georges Simenon [Belgique]   Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Icon_minitimeLun 6 Juil 2009 - 15:20

Madame B, le châle le de Marie Dudon ainsi que d'autres histoires courtes se trouve dans l'homme à barbe et autres nouvelles dont j'ai parlé sur la page précédente. Fameuse ces histoires courtes j'ai adoré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madame B.
Zen littéraire
Madame B.

Messages : 5352
Inscription le : 17/07/2008
Age : 45

Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Georges Simenon [Belgique]   Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Icon_minitimeLun 6 Juil 2009 - 18:13

Merci pour ces précisions Rivela. Cela me donne effectivement envie de lire d'autres nouvelles de Simenon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labougeotte-impressionsdevoyages.blogspot.com/
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Georges Simenon [Belgique]   Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Icon_minitimeSam 29 Aoû 2009 - 16:56

C'est bientôt le vingtième anniversaire de sa mort
ça commence à parler dans les journaux, si vous voyez des trucs intéressants mettez un lien.
simenon écrivain
simenon télévision
simenon la rochelle
simenon sancerre
simenon lausanne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Georges Simenon [Belgique]   Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Icon_minitimeMar 13 Oct 2009 - 19:36

rivela a écrit:
si vous voyez des trucs intéressants mettez un lien.
je ne sais pas si c'est intéressant, mais en tout cas on parle aussi chez evene.fr de lui:

Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Aa176

lien

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Georges Simenon [Belgique]   Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Icon_minitimeMar 3 Nov 2009 - 18:01

Quartier Nègre
Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Quarti10

Joseph Dupuche, ingénieur français, et sa femme Germaine sont en transit à Cristobal, canal de Panama, en attendant de rejoindre la compagnie qui l' a embauché à Guayaquil. Malheureusement celle-ci a fait faillite entre temps et ils se retrouvent coincés et sans argent dans cette ville où se cotoient colons américains, noirs du "quartier nègre", et toute une population en provenance de tous les pays du monde et en attente de correspondances pour Tahiti, Boston...

Ce roman fait partie de la collection Folio/policier mais il n'y aucune intrigue policière à proprement parler. Il s'agit davantage du portrait d'un homme qui en se retrouvant dans une situation de précarité et dans un milieu complètement exotique où la sensualité des jeunes prostituées noires le trouble fortement, se détache progressivement de tout ce qui faisait sa vie antérieure.

Son épouse est engagée à la caisse d'un grand hôtel qui l'héberge et Joseph doit se débrouiller pour trouver un toit et un petit boulot. Il est progressivement convaincu que sa femme se détache de lui et entretient des liens de plus en plus étroits avec la famille qui tient l'hôtel. Le climat devient effectivement progressivement oppressant et Joseph s'enlise dans un vécu paranoïaque où tout le monde semble s'évertuer à l'évincer et le faire disparaître. Qu'en est-il réellement? La fin nous éclaire relativement clairement et nous montre la destinée que Joseph s'est finalement choisie.

Il est assez étrange de découvrir ce roman après avoir vu et lu récemment la pièce de théâtre adaptée de Au-dessous du volcan de Malcolm Lowry. On y retrouve en effet un certain nombre de correspondances probablement involontaires ("Quartier nègre" date de 1936 et "Au-dessous du volcan" de 1959). Les 2 personnages principaux semblent envoûtés par le climat à la fois sensuel et délétère de cet environnement exotique. Ils s'adonnent tous les deux à la boisson locale (la chicha à Cristobal et le mescal à Quauhnahuac au Mexique). Ils sont hantés par l'image de leur épouse qui s'évapore progressivement. Ils s'autodétruisent comme pour s'effacer d'un monde qui les effraie et dont ils se sentent exclus. Lowry met davantage en avant une dimension spirituelle et Simenon l'aspect documentaire, le clivage et l'hostilité latente entre les populations en présence, le milieu de la prostitution ...

La comparaison s'arrête là parce que Lowry a un souffle littéraire immense et puissant alors que Simenon se contente plus modestement d'écrire un très bon roman populaire au style simple et divertissant. Il n'en reste pas moins de superbes évocations extrêmement vivantes de cette ville foisonnante et un portrait troublant de ce personnage qui se retire du monde et se rend compte peu à peu des artifices sur lesquels sa vie précédente reposait.

Extrait:

Car les Américains, eux, s'ils possédaient le canal, ignoraient Panama, les nègres, les présidents de la République, la forêt vierge et les montagnes inhumaines. Ils vivaient dans leur "zone", un pays à eux, en somme, tout le long du canal, cerné de fils de fer barbelés et de sentinelles... Un pays doux et propre, coquet, reposant, semé de cottages à rideaux clairs, sillonné de routes lisses, planté de golfs, de tennis, de clubs, de salons où les dames prenaient le thé et de nurseries modèles. Un pays, enfin! un pays où certains mots avaient une valeur, des mots comme: éducation, comme diplômes, comme honnêteté, comme... Mais Dupuche n'avait rien à faire dans ce pays-là! il était au-delà des barbelés, dans la foule sans race, parmi les métis, les Indiens et les nègres et il n'avait, pour s'y raccrocher, qu'un Eugène monti qui vendait de la limonade sur le champ de course!


Merci à Rivela de me l'avoir conseillé pour la chaîne de lecture...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Georges Simenon [Belgique]   Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Icon_minitimeMer 4 Nov 2009 - 19:36

Très bien ton commentaire Marko, je dirais en plus que c'est très intéressant de se plonger dans les années 30 à Panama pour voir et comprendre ce qu'il se passait là-bas, on voit que Simenon était au départ journaliste parce que il a l'oeil pour les moindres détails et comportement humains (malsains), je pense aux bâteaux de touristes qui débarquent à Panama avec ces voyageurs pervers qui vont s'amuser avec les gamins (autres temps autre moeurs). Et bien sur ce regard de Simenon sur ces expatriés européens, américains dans ce pays colonisé.
fiche technique quartier nègre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Georges Simenon [Belgique]   Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Icon_minitimeMer 4 Nov 2009 - 19:46

rivela a écrit:
Très bien ton commentaire Marko, je dirais en plus que c'est très intéressant de se plonger dans les années 30 à Panama pour voir et comprendre ce qu'il se passait là-bas, on voit que Simenon était au départ journaliste parce que il a l'oeil pour les moindres détails et comportement humains (malsains), je pense aux bâteaux de touristes qui débarquent à Panama avec ces voyageurs pervers qui vont s'amuser avec les gamins (autres temps autre moeurs). Et bien sur ce regard de Simenon sur ces expatriés européens, américains dans ce pays colonisé.
fiche technique quartier nègre

Il y a effectivement un climat un peu déliquescent. Il y est beaucoup question de prostitution de ces jeunes adolescentes noires. Mais il montre aussi que le rapport à la sensualité est beaucoup plus ouvert et source de liberté. Il n'y a pas qu'un regard "moral". Joseph s'épanouit sexuellement avec Véronique qui devient sa compagne. Rien de scabreux. Même si celle-ci continue à coucher avec des hommes de passage. En même temps on a le sentiment que Joseph se suicide socialement à petit feu. Surtout à cause de l'alcool. L'atmosphère est vraiment bien rendue.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Georges Simenon [Belgique]   Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Icon_minitimeMer 4 Nov 2009 - 19:50

Marko a écrit:
rivela a écrit:
Très bien ton commentaire Marko, je dirais en plus que c'est très intéressant de se plonger dans les années 30 à Panama pour voir et comprendre ce qu'il se passait là-bas, on voit que Simenon était au départ journaliste parce que il a l'oeil pour les moindres détails et comportement humains (malsains), je pense aux bâteaux de touristes qui débarquent à Panama avec ces voyageurs pervers qui vont s'amuser avec les gamins (autres temps autre moeurs). Et bien sur ce regard de Simenon sur ces expatriés européens, américains dans ce pays colonisé.
fiche technique quartier nègre

Il y a effectivement un climat un peu déliquescent. Il y est beaucoup question de prostitution de ces jeunes adolescentes noires. Mais il montre aussi que le rapport à la sensualité est beaucoup plus ouvert et source de liberté. Il n'y a pas qu'un regard "moral". Joseph s'épanouit sexuellement avec Véronique qui devient sa compagne. Rien de scabreux. Même si celle-ci continue à coucher avec des hommes de passage. En même temps on a le sentiment que Joseph se suicide socialement à petit feu. Surtout à cause de l'alcool. L'atmosphère est vraiment bien rendue.


Panama bonjour Simenon, Marko m'a tuer ! Où est le libraire le plus proche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Georges Simenon [Belgique]   Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Icon_minitimeVen 18 Déc 2009 - 18:56

Les gens d'en face
Georges Simenon [Belgique] - Page 4 9782253143048

Simenon dans son tour du monde c'est arrêté quelque temps en Union soviétique au bord de la mer noir, ses impressions du régime soviétique il nous les livres dans ce livre.

C'est l'histoire du nouveau consul de Turquie qui débarque dans une ville qui est au bord de la mer noir.
Le choque est violent, la découverte d'un régime ou le citoyen vit dans un état policier ou tout le monde est surveillé. Il faut apprendre à travailler avec l'administration soviétique qui est infernale. Il faut apprendre à se taire, à ne rien dire,à se méfier de tout.
Le consul tombe amoureux de sa secrétaire et il décide de fuir, de rentrer chez lui, et d'emmener la femme qu'il aime avec lui.
Bien sur les choses se passent mal parce que le citoyen soviétique ne peut pas quitter le pays.

C'est un excellent Simenon, un de ses rares livres politiques.
A travers ce livre on découvre l'ampleur de la misère, une paupérisation croissante dans la population, et l'oppression du pouvoir de Staline.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Georges Simenon [Belgique]   Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Icon_minitimeJeu 3 Juin 2010 - 19:13

L'ours en peluche

Dans ce livre on suit le trajet d'un homme qui a bien réussit dans la vie, médecin réputé, une famille, de l'argent.
C'est un roman ou il n' y a pas d'intrigue policière c'est un court roman qui décrit la vie d'un homme au moment ou il sent que ça bascule du mauvais coté à cause d'un mal être, d'un dégout pour lui et les gens qui l'entoure.
Simenon avec talent décripte le cheminement d'une soufrance morale qui mène à l'auto-destruction.

Des extraits pour comprendre l'atmosphère


Lui d’un côté, vidé, incapable de réagir, et de l’autre côté, tout autour, le reste du monde, insouciant en apparence, des hommes, des femmes, des êtres qui marchaient, qui parlaient, qui riaient, un décor qui s’obstinait à le rejeter, des objets avec lesquels il avait perdu le contact et qui seraient les mêmes quand il aurait disparu depuis longtemps.

Incapable de dire quand ça avait commencé, il était tenté de répondre ironiquement : « Cela dure depuis toujours. »

La vérité, en fin de compte, c’est qu’il en avait assez qu’il souhaitait une catastrophe, comme certaines gens souhaitent une guerre qui mettra fin à leurs ennuis quotidiens. Se débarrasser d’un coup de tous les soucis, de tous les fardeaux qu’il avait accumulés sur ses épaules, de ses hontes, de ses remords. Ne plus être obligé, à heure fixe, de devenir le professeur infaillible qui va sauver tout le monde. Tout était immobile autour de lui et le silence, dans le vaste bureau, formait bloc autour des objets sans vie. On aurait pu croire que le temps n’existait plus, que le monde, en dehors de la pièce, du cercle de lumière terne, avait été englouti par un cataclysme.

Il n’y avait que lui, dans son fauteuil, avec, sous le crâne, une petite machine qui s’obstinait à fonctionner, à débiter des pensées malsaines, des images déprimantes.

Il fallut les sept coups comme hésitants à l’horloge du salon d’attente pour le tirer de sa torpeur, et son premier signe de vie, comme il s’y attendait, fut de se verser à boire.

Il n’éprouvait pas le besoin d’un second verre. Il se sentait calme. Peu importaient désormais les pourquoi. Il ne se posait plus de questions. Du moment qu’il avait pris sa décision, les problèmes disparaissaient. Comme chirurgien, il en avait l’habitude. Ce n’était plus qu’une opération à pratiquer, assez banale en définitive.

La haine imprécise qui lui serrait la gorge tout à l’heure, quand il sortait de chez Philippe, lui revenait, plus intense, et elle avait maintenant un objet déterminé. Il pénétrait dans le second bâtiment, tournait la clef dans la serrure, sortait l’automatique de sa poche, cherchant du pouce le bouton granuleux qui devait être la sûreté.
Cela dura très peu de temps, quelques secondes, et pourtant Chabot découvrit alors la véritable signification de son long et angoissant cheminement.

Georges Simenon [Belgique] - Page 4 51GXAZ120VL._SL500_AA300_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Georges Simenon [Belgique]   Georges Simenon [Belgique] - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Georges Simenon [Belgique]
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Site-boutique de trucs bio en Belgique ?
» [Vente] Baccara, 03/1995, 180.000 km, noir, 1.500 € (Belgique)
» Le D-Day en Belgique : 2 septembre 1944
» Professeur Choron ( Georges Bernier )
» Accès Parking quai Georges Gorse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: