Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Sur la Littérature Japonaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Sur la Littérature Japonaise   Lun 4 Fév 2008 - 15:16

J'aime bien l'idée de Bix qui a ouvert un fil sur la littérature italienne pour parler un peu 'en général' d'un genre et pas toujours connecté aux auteurs.. il est bien d'avoir un endroit où on peut demander une question (comme dans mon cas - sinon je n'aurais pas penser à ouvrir un tel fil  Very Happy )
(Je ne voulais pas poster dans 'Café littéraire' parce que c'est quand même assez spécifique et peut être ce fil va continuer avec d'autres questions.. suggestions.. idées?...)

Donc - ce matin (on est lundi de carnaval et je suis LIBRE  Very Happy ) j'ai rangé un peu dans ma PAL et j'ai découvert un livre d'un certain Keiichirô HIRANO - L'Eclipse ... je me suis dit - tu vas trouver un fil sur lui.. auteurs japonais - les Parfumés sont spécialistes.. mais.. il n'y en a pas?!
Donc - est-ce que cet auteur ne vaut pas la peine de lire? Est-ce qu'il est totalement inconnu?...ou est-ce que nos amateurs de littérature japonaise n'ont pas encore eu le temps (l'envie  Very Happy ) de lui consacrer un fil?

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque


Dernière édition par kenavo le Jeu 8 Mai 2014 - 6:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Sur la Littérature Japonaise   Lun 4 Fév 2008 - 15:26

Je ne connais pas du tout...jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur la Littérature Japonaise   Lun 4 Fév 2008 - 15:29

J'ai plutôt un bon souvenir de l'Eclipse. Mais comme il y a un moment que je l'ai lu, je n'ai pas pensé à un fil.

Au Luxembourg, vous avez congé pour le carnaval, petits veinards ? surpris Very Happy
Nous pour le mardi-gras, on peut toujours se brosser humeur .
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Sur la Littérature Japonaise   Lun 4 Fév 2008 - 15:39

Nezumi a écrit:
J'ai plutôt un bon souvenir de l'Eclipse. Mais comme il y a un moment que je l'ai lu, je n'ai pas pensé à un fil.

Au Luxembourg, vous avez congé pour le carnaval, petits veinards ? surpris Very Happy
Nous pour le mardi-gras, on peut toujours se brosser humeur .
Si le livre me plait, je vais peut être ouvrir un fil après lecture (qui va se faire quelque part fin 2008 Very Happy )
Pour ton petit mot derrière la virgule je ne devrais pas te répondre sourire mais oui - on a congé - pas tout le pays - ce n'est pas un jour de congé officiel - mais disons 50% des firmes donnent ce jour - comme la mienne Very Happy et on peut fêter swing (et si on n’aime pas trop carnaval (comme moi) on profite du temps libre content )

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sur la Littérature Japonaise   Lun 4 Fév 2008 - 23:51

J'ai préféré Conte de la première Lune.

Je tâcherai de trouver dix minutes demain et, dans un élan de non-création total, je pourrai faire un lâche copier-coller et ouvrir un fil sur cet auteur ma foi pas inintéressant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Sur la Littérature Japonaise   Lun 4 Fév 2008 - 23:54

eXPie a écrit:
J'ai préféré Conte de la première Lune.

Je tâcherai de trouver dix minutes demain et, dans un élan de non-création total, je pourrai faire un lâche copier-coller et ouvrir un fil sur cet auteur ma foi pas inintéressant...
Ah oui.. j'avais regardé pour d'autres livres de cet auteur et aussi vu celui-là.. d'abord celui de la PAL, s'il me plait je vais sûrement continuer avec Conte de la première Lune.. Kyoto est toujours bienvenue Very Happy
Et merci pour ouvrir un fil.... content

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sur la Littérature Japonaise   Mar 5 Fév 2008 - 7:13

Voilà !
J'aurais sans doute dû couper quelques passages de mes élucubrations.

Hirano a également publié La Dernière métamorphose, que je n'ai pas encore lu, mais qui a l'air intéressant dans le genre Kafka, il me semble...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Littérature japonaise   Lun 26 Mai 2008 - 19:59

La littérature japonaise m'a procuré pas mal de plaisir. Ce qu'on peut
regretter, ce sont les "oublis", ou le fait que que peu d'éditeurs s'y interessent vraiment, à part Picquier et les Publications orientalistes
de France. Et la collection Connaissance de l'Orient de Gallimard.
Ou encore le fait qu'on traduise surtout les auteurs primés comme Kawabata ou Oé.
Ceci dit, Kawabata a écrit Les belles endormies, Pays de neige et Nuées
d'oiseaux blancs et je n'ai pas encore tout lu.
Tanizaki est l'auteur d' un livre superbe pour qui veut connaitre la culture japonaise traditionnelle : Eloge de l'ombre.
Inoué,Histoire de ma mère, La chronique de Sanada, Combat de taureaux et Soseki, Oreiller d'herbe et Le voyageur, pour ne citer que mes préférés.
Nagai Kafu, auteur du Bambou nain et Une histoire singulière à l'est du fleuve.
Et le grand Ihara Saikkaku, classique du 18e siècle, je crois.
Mais je dois faire une réserve sur cette littérature, à cause du caractère morbide, violent d'un certain nombre d'auteurs qui me tient un peu à
distance parfois...
Je veux parler de Yukio Mishima, Abe Kobo, Kenzaburo Oé, Akiyuki Nosaka,
Ooka Shoei... Le plus terrible étant peut etre Aki Shimazaki...
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sur la Littérature Japonaise   Lun 26 Mai 2008 - 20:58

Euh... concernant la littérature récente, Actes Sud est très intéressant. Picquier alterne le classique ancien et le nettement plus commercial contemporain.

A noter que Oé avait été traduit en France plusieurs années avant le prix Nobel (Une Affaire Personnelle) ; même chose pour Kawabata, sauf erreur de ma part.

Alors, le caractère morbide... ça peut être un choix éditorial, mais l'histoire du Japon a XX° siècle n'est pas une partie de plaisir, alors c'est normal que ça ressorte (la bio de Nosaka Akiyuki est assez édifiante, une enfance vraiment tragique ; Oé, au-delà de son drame familial, a également vu le flash de la Bombe). Mais je n'y vois pas forcément de la violence pour la violence, c'est juste un éclairage, souvent cru et dans des conditions extrêmes, de la condition humaine.
Je viens de relire ce paragraphe, c'est vraiment pédant sourire

Et y a-t-il d'autres littératures qui peuvent alterner aussi souvent des passages de violence extrême avec un raffinement également extrême, de telles descriptions de la nature ?

Euh... pour Aki Shimazaki, c'est de l'humour, je suppose ? parce qu'elle n'est pas particulièrement morbide, non ?
Et puis, on peut dire pareil de la littérature française (Gabrielle Wittkop, Céline... tout dépend des exemples que l'on choisit ; et Abe Kobo se rapproche de Kafka, quand même). Je pense qu'on se serait pris une bombe A et une bombe H sur la tête, ça aurait changé la perspective de pas mal d'écrivains. Ca traumatise (au-delà des responsabilités de chacun, bien sûr).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Littérature japonaise   Lun 26 Mai 2008 - 21:17

Tu défends bien ta cause, ExPie !

Et d'ailleurs, ce que je disais sur la morbidité de certains auteurs japonais
visait surtout à vous faire réagir Nezumi et toi.
Pari réussi !Laughing

Ceci dit, je me suis quand meme planté à propos de Aki Shimazaki que j'ai
confondu -Dieu sait pourquoi- avec Akira Yoshimura. Ces noms japonais, cré nom !
Mais, je persiste : as tu lu de Yoshimura, un livre intitulé La jeune fille suppliciée sur une étagère ?affraid

Moi non !!!
colibri


Dernière édition par bix229 le Mar 27 Mai 2008 - 14:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur la Littérature Japonaise   Lun 26 Mai 2008 - 21:32

bix229 a écrit:

Et d'ailleurs, ce que je disais sur la morbidité de certains auteurs japonais
visait surtout à vous faire réagir Nezumi et toi.
Paris réussi !Laughing

Plutôt d'accord avec toi, Bix. Même si, en général, je me méfie un peu des "particularismes culturels", il faut reconnaître qu'il y a une tendance à la morbidité chez plusieurs auteurs japonais.
Maintenant, je n'ai pas d'explication particulière. Celle d'eXPIe sur la bombe est convaincante.
Quoique même avant la guerre, il y avait déjà des auteurs aux univers assez sombres et bizarres, Kawabata et Tanizaki Wink (perversions et obsessions variées), Akutagawa, Edogawa Ranpo (ayant emprunté son nom à Edgar Allan Poe, ce qui dit tout) et le moins connu Izumi Kyôka, pour parler de ceux que j'ai lus.


Dernière édition par Nezumi le Lun 26 Mai 2008 - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Sur la Littérature Japonaise   Lun 26 Mai 2008 - 21:40

eXPie a écrit:

Et y a-t-il d'autres littératures qui peuvent alterner aussi souvent des passages de violence extrême avec un raffinement également extrême, de telles descriptions de la nature ?

Je suis d'accord, ce mélange violence/raffinement extrêmes et la finesse des descriptions de la nature font l'attrait de la littérature japonaise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sur la Littérature Japonaise   Lun 26 Mai 2008 - 21:42

Bix, oui, j'ai lu La Jeune Fille suppliciée sur une étagère.
J'en ai fait une critique, même.
Le titre est trompeur, c'est "seulement" une jeune fille qui meurt, son âme reste encore un peu près de son corps, elle voit ce qui se passe, la crémation, la petite boîte, le columbarium. Ce n'est pas tordu, c'est très doux, elle se détache des choses terrestres, ses sens s'altèrent, elle va bientôt disparaître complètement de ce monde.

C'est vraiment excellent, pas tordu du tout. Seul le titre l'est. En japonais : Shojo kakei, je ne sais pas ce que cela veut dire...
En tout cas, il y a quelques temps, j'y ai vraiment repensé. C'était un colombarium '"pour de vrai".

Les univers bizarres, c'est ce qui fait que j'ai envie de les lire. Si on me raconte ce que je vois tous les jours, ça m'intéresse a priori moins (certes, il peut y avoir le style). Ah oui, Kyôka... il faudrait ouvrir un fil, tiens !

Effectivement, Bix, aucun problème pour me faire réagir, il suffit de mettre une pièce et d'appuyer sur le bouton.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Littérature japonaise   Lun 26 Mai 2008 - 22:32

Effectivement, j'avais pensé à Kawabata et Tanizaki pour les obsessions
morbides et perverses et Akutagawa pour le naturalisme exacerbé.
La guerre a joué un grand role effectivement et je pense à la Tombe aux lucioles, et à
d'autres récits d'après la guerre,
mais pas seulement... Peut etre Ozamu Dazai aussi (?)

Ceci dit, il y a un livre qui concilie morbidité, rafinement et poésie pour moi, c'est Des os de corail, des yeux de perle de Ikezawa Natsuki...
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Sur la Littérature Japonaise   Mer 12 Nov 2008 - 22:22

Rose-Marie Makino-Fayolle a traduit Murakami Haruki (La Ballade de l'Impossible en 1994, époque à laquelle il n'était pas connu en France), Ogawa Yôko, Yoshimura Akira, Ôoka Shôhei, les pièces de théâtre de Hirata Oriza, plusieurs textes de Kawabata, etc.

Elle a été directrice des Lettres Japonaises chez Actes Sud jusqu'en octobre 2008, où elle a démissionné.

Elle vient de créer une sorte de site sur lequel elle met des traductions de textes inédits d'Ogawa, Yoshimura, Kawabata... au fur et à mesure qu'elle les traduit. Je ne sais pas combien de temps ces textes vont rester en ligne...

Cela se trouve ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur la Littérature Japonaise   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur la Littérature Japonaise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature japonaise-
Sauter vers: