Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 John Dos Passos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: John Dos Passos   Jeu 7 Fév 2008 - 13:03



Citation :
John Rodrigo Dos Passos (né le 14 janvier 1896 à Chicago (États-Unis) - mort le 28 septembre 1970) est un écrivain et un peintre américain.

Familier des techniques du réalisme et du courant de conscience, John Dos Passos les utilise pour asseoir une analyse sociale pessimiste. Il y décrit la vie de quelques personnages représentant différentes classes sociales, leurs espoirs et leurs désillusions. En cela il se rapproche d'un certain réalisme socialiste qu'il ne renie pas, puisqu'il avoue une admiration sans faille pour Eisenstein. De là vint d'ailleurs ce terme de « littérature cinématographique » utilisé par de nombreux critiques à propos de ses livres.

Au cours d'une longue carrière faite de succès, Dos Passos écrit quarante-deux romans, des poèmes, des essais, des pièces de théâtre et crée plus de quatre cents œuvres d'art. On retiendra surtout de lui Manhattan Transfer et sa trilogie U.S.A, écrits dans les années 1920 et 1930, période où il est à l'acmé de sa gloire littéraire.
source: Wikipedia

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: John Dos Passos   Jeu 7 Fév 2008 - 13:05

Du début que je participe chez les Parfumés, je me suis dit, que je vais ouvrir un fil pour John Dos Passos. Pas parce que je trouve qu’il vaut mieux que tous les autres ou qu’il est un meilleur auteur que tous ceux présenté ici, mais parce qu’il est l’auteur d’un de mes livres que j’emporterai sur cette fameuse île sur laquelle on vous demande toujours de choisir vos livres, mais où honnêtement je n’ai jamais envie d’y aller Very Happy

Le livre de John Dos Passos que j’emporterai est
Manhattan Transfer
Il est presque impossible de redonner le contenu de ce roman - et la 4éme de couverture ne m'aide pas dans ce cas. Je prends donc encore une fois recours à wikipedia:
Citation :
En 1925, Manhattan Transfer qui décrit la vie à New York dans les premières décennies du XXe siècle est un véritable succès commercial et marque l'entrée de la technique expérimentale du courant de conscience (stream-of-consciousness) dans le style de John Dos Passos.
Dos Passos, en cela révolutionnaire, a été amené à considérer la société américaine comme double : d'un côté les riches, de l'autre les pauvres, entre eux une véritable muraille infranchissable.
Source: Wikipedia
En tout cas, c'est un roman à 'mille et une' personnes (ne pas le prendre textuel Very Happy ), à plusieurs voix, à plusieurs destins – il arrive à emporter son lecteur en changeant de décors, de personnage, de situation - un roman très ingénieux et qui fascine à toutes les relectures (et avec un livre pareil on peut en faire parce qu'il ne devient jamais ennuyeux)
(Malheureusement ma dernière lecture date depuis trop longtemps de vous raconter plus – mais du moment que je le fais, je vais revenir sur ce livre qui est un vrai bijoux)

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque


Dernière édition par le Jeu 7 Fév 2008 - 14:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: John Dos Passos   Jeu 7 Fév 2008 - 13:08


Rosinante reprend la route

Citation :
Présentation de l'éditeur
Télémaque et Lyaeus, cousins éloignés du Quichotte chevauchant sa fidèle Rossinante, cheminent sur les routes d'Espagne au lendemain de la Première Guerre mondiale. De Madrid à Tolède, ils croisent des poètes comme Machado, mais aussi paysans, ouvriers, gens de passage plus ou moins bavards au gré des chopines - tous ces hommes simples qui forment le cœur du pays et s'adaptent plus ou moins bien à la modernité industrielle naissante. Récit de jeunesse, plein d'allégresse et de drôlerie picaresque, écrit pendant ses voyages entre 1916 et 1920, et resté inédit en France jusqu'à aujourd'hui, Rossinante reprend la route nous fait redécouvrir avec bonheur l'un des auteurs les plus extraordinaires de toute l'histoire de la littérature américaine - attachant, innovant, et plus vivant que jamais.

Tout d'abord il y avait cette couverture.. le nom John Dos Passos que j'aime et comme fond de l'histoire l'Espagne qui me fascine.. j'étais donc prédestinée à rencontrer ce livre.
Et bien que je l'aime bien, je ne le conseille qu'aux lectrices/lectuers qui ont au moins un faible pour Dos Passos et/ou l'Espagne content

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque


Dernière édition par le Jeu 7 Fév 2008 - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: John Dos Passos   Jeu 7 Fév 2008 - 13:08

Pour l’instant, je suis en train de lire La grande époque, mais il y en a tant de cet auteur.. je suis sûre que chacun peut découvrir son Dos Passos personnel Wink
(Les Lettres à Germaine Lucas-Championnière qu’il a écrit en français sont sublimes drunken )

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: John Dos Passos   Jeu 7 Fév 2008 - 14:00

Merci Kenavo, d'attirer notre attention sur l'un des écrivains US les plus importants et novateurs pour son époque. Very Happy

Après l'avoir étudié à la fac il y a bieeen longtemps, tu me donnes l'idée de le redécouvrir en "lecture plaisir" cette fois, d'autant plus que j'avais bien aimé.
Revenir en haut Aller en bas
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: John Dos Passos   Dim 2 Mar 2008 - 22:03

Un autre auteur intéressant ici en définitive. J-P Sartre disait d'ailleurs que Dos Passos était le meilleur écrivain états-unien. Encore une fois, je pense commencer par Manhattan Transfer, mais j'aime bien les titres qu'on montre... ça change de ses romans dits réguliers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: John Dos Passos   Dim 2 Mar 2008 - 22:22

jack-hubert bukowski a écrit:
Un autre auteur intéressant ici en définitive. J-P Sartre disait d'ailleurs que Dos Passos était le meilleur écrivain états-unien. Encore une fois, je pense commencer par Manhattan Transfer, mais j'aime bien les titres qu'on montre... ça change de ses romans dits réguliers.
Avec Manhattan Transfer tu fais un excellent choix.. Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss Tics
Posteur en quête
avatar

Messages : 92
Inscription le : 03/06/2007
Age : 42
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: John Dos Passos   Dim 9 Mar 2008 - 11:36

Tu m'as convaincue aussi, je l'inscris vite dans les livres à lire d'urgence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://misstics.canalblog.com
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: John Dos Passos   Dim 9 Mar 2008 - 11:45

Miss Tics a écrit:
Tu m'as convaincue aussi, je l'inscris vite dans les livres à lire d'urgence !
joie je me réjouis pour John Dos Passos qui va trouver de nouveaux lectrices/lecteurs.. et pour vous qui allez le découvrir :heart:

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wittgen
Envolée postale


Messages : 117
Inscription le : 28/08/2009
Age : 29

MessageSujet: Re: John Dos Passos   Mar 13 Oct 2009 - 12:06

kenavo a écrit:
Pour l’instant, je suis en train de lire La grande époque, mais il y en a tant de cet auteur.. je suis sûre que chacun peut découvrir son Dos Passos personnel Wink
(Les Lettres à Germaine Lucas-Championnière qu’il a écrit en français sont sublimes drunken )

J'avais été enthousiasmé par la lecture de Manhattan Transfer, lorsque j'étais encore lycéen, et je pense très sérieusement à me lancer dans la trilogie USA prochainement.

Merci pour ce fil avec des oeuvres un peu atypiques et moins connues de JDP. Je ne connaissais pas les Lettres à Germaine, mais je suis curieux de les lire


Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: John Dos Passos   Lun 25 Jan 2010 - 9:41

La trilogie USA indispensable à notre culture livresque? Le livre sur la peine de mort, lui? J'hésite toujours à m'en porter acquéreur, tout comme je tarde à faire écho aux travailleurs de la mer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: John Dos Passos   Lun 25 Jan 2010 - 12:07

jack-hubert bukowski a écrit:
J'hésite toujours à m'en porter acquéreur,
après que j'ai lu ton messages concernant toutes les bonnes librairies à Montreal.. je suis sûre que tu devrais trouver par là quelque part un livre de John Dos Passos à un prix raisonable (de préférence Manhattan Transfer cyclops ) et tu pourras enfin juger pour le savoir Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Re: John Dos Passos   Dim 17 Juin 2012 - 23:09

Saviez-vous que la famille dos Passos est originaire d’un petit village madérien, Ponta do Sol, un des endroits les plus ensoleillés de l’île ?

Le grand-père de l’écrivain quittait Madère au XIXe siècle pour les Etats-Unis où son petit fils John dos Passos naquit en 1896 à Chicago. La vieille maison du grand-père existe toujours et se trouve dans une petite rue près de l’église du village.

Elle a été restaurée et rouverte au public comme « Centro Cultural John dos Passos » (hélas, j’y suis passée avant l’heure d’ouverture ce jour-là).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: John Dos Passos   Lun 18 Juin 2012 - 8:39

merci pour les photos et informations Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: John Dos Passos   Mar 19 Juin 2012 - 20:57

Ce qui me l'a (re re re re...) remis en mémoire c'est de lire qu'il était traducteur (et illustrateur ?) de Blaise Cendrars.

C'est une chose dont je suis de plus en plus curieux les traductions par les auteurs.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: John Dos Passos   

Revenir en haut Aller en bas
 
John Dos Passos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Revivre à la campagne" de John Seymour (livre)
» John Wayne
» John Lennon
» John Q
» John Tshibangu etait une distraction. Il est en fuite et deja demandeur d'asile?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: