Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Marina Tsvetaeva

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Marina Tsvetaeva   Lun 2 Sep 2013 - 19:51

Le magazine Lire lui consacre un article de 4 pages dans la rubrique Les écrivains du Bac. Cela aura eu le mérite d'attirer mon attention et de m'amener à lire vos posts. Tous ces fils à côté desquels on passe...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Marina Tsvetaeva   Lun 2 Sep 2013 - 20:04

Je suis en train de lire Vivre dans le feu, et je me ferai un plaisir de citer des extraits...

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Marina Tsvetaeva   Lun 2 Sep 2013 - 20:11

bix229 a écrit:
Je suis en train de lire Vivre dans le feu, et je me ferai un plaisir de citer des extraits...
Je vais me le procurer. Après on sera prêt à passer le BAC rire 

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Marina Tsvetaeva   Mar 3 Sep 2013 - 0:11

Marko a écrit:
Le magazine Lire lui consacre un article de 4 pages dans la rubrique Les écrivains du Bac. Cela aura eu le mérite d'attirer mon attention et de m'amener à lire vos posts. Tous ces fils à côté desquels on passe...
C'est terrible!....Même les amis ne vous lisent pas! (vous voyez bien les nouveaux que vous n'êtes pas les seuls à ne pas être lus!dentsblanches )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Marina Tsvetaeva   Mar 3 Sep 2013 - 0:23

coline a écrit:
coline a écrit:
Marina Tsvetaeva a dû confier ses deux petites filles à un orphelinat car elle ne pouvait les nourrir.
La plus petite, Irina,  y est morte de faim au bout de quelques semaines.
Mariana a retiré Allia, la plus grande, et l'a gardée avec elle.
On ne peut juger des actes en temps de misère...Mais lisant Vivre dans le feu je ne me suis pas sentie bien devant les passages évoquant ce choix.
En effet, je viens de lire ce passage et il est dur, en effet. Mais MT a presque toujours vécu dans une misère noire, presque inimaginable. Seule souvent, sans travail. Et très peu d' amis.
Elle était très passionnée et très entière dans ses choix. Elle aimait pssionnément Alia sa prmière fille. Elle n' a jamais aimé Irina. A sa mort, elle éprouve du regret, celui de ne pas  avoir aimé Irina, de s' etre mal conduite...

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Marina Tsvetaeva   Mar 3 Sep 2013 - 10:47

bix229 a écrit:
coline a écrit:
coline a écrit:
Marina Tsvetaeva a dû confier ses deux petites filles à un orphelinat car elle ne pouvait les nourrir.
La plus petite, Irina,  y est morte de faim au bout de quelques semaines.
Mariana a retiré Allia, la plus grande, et l'a gardée avec elle.
On ne peut juger des actes en temps de misère...Mais lisant Vivre dans le feu je ne me suis pas sentie bien devant les passages évoquant ce choix.
En effet, je viens de lire ce passage et il est dur, en effet. Mais MT a presque toujours vécu dans une misère noire, presque inimaginable. Seule souvent, sans travail. Et très peu d' amis.
Elle était très passionnée et très entière dans ses choix. Elle aimait pssionnément Alia sa prmière fille. Elle n' a jamais aimé Irina. A sa mort, elle éprouve du regret, celui de ne pas  avoir aimé Irina, de s' etre mal conduite...
Ce fut une torture pour elle, jusqu'au bout de sa vie. Mais devant les difficultés qu'elles avaient à vivre, elle a peut-être protégé la plus forte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Marina Tsvetaeva   Mar 3 Sep 2013 - 17:00

En 1921, Marina Tsvetaeva vit dans le plus grand dénuement avec sa fille Alia. Elle est séparée de son mari depuis trois ans. A l' époque, il est plutot du coté du tsar, et il a fui à l' étranger.

MT cependant écrit beaucoup à cette époque, poèmes lyriques ou narratifs.
Surtout, peut etre, elle écrit avec passion dans ses carnets. Elle y consigne ses impressions de lecture
et des menus faits de sa vie misérable.
Avec souvent un bonheur d' écriture malicieux et que en disent long sur la vie de MS et sur l' époque.

"Nous sommes assises,  Alia et moi. Nous écrivons. - C' est le soir.
- La porte - personne n' a frappé - grande ouverte. Un militaire du commissariat. Grand, maigre, bonnet caucasien. - Dx-neuf ans environ. -

- "Vous etes la citoyenne une telle ?" - "Oui, c' est moi". - "Je suis venu dresser contre vous, un procès verbal." - "Ah bon."  Lui, pensant que je n' ai pas entendu : - "Un procès verbal. - 'Je comprends."

- "Vous avez, par voie de non fermeture du robinet  et de débordement de l' évier engorgé, démoli le nouveau fourneau du n° 4." "C' est à dire ?" - "L' eau, en s' infiltrant à travers le plancher, a peu à peu rongé la brique. La dalle a asauté." - "Bon." - "Vous avez fait un élevage de lapins dans la cuisine." - "Ce n' est pasmoi, ce sont les autres." - "Mais c' esr Vous la maitresse de maison ?" - "Oui." - "Vous devez veiller à la prpreté." - "Oui, oui, vous avez
raison." - Vous avez encore un étage, dans cet appartement ?" - "Oui, nous avos là-haut une
mezzanine." - "Comment ?" - "Une mezzanine." - "Mizimime, mizimime, - comment ça s' écrit mizimime ?" - Je le lui dis. Il écrit. Il me montre. Moi, d' un ton approbateur : "Exactement."

"C' est une honte, citoyenne, vous etes une personne cultivée !" - "Tout le malheur est là, 
si j' étais moins cultivée, rien de tout cela ne me serait arrivé, vous savez, j' écris tout le temps." - "Et quoi au juste ?" - "Des vers" -"Vous composez ?" - "Oui." - "Enchanté."
Une pause. - "Citoyenne, vous ne corrigeriez pas mon procès verbal ?" - "Donnez, je vais
vous l' écrire, vous dictez et moi j' écris." - "Contre soi-meme, c' est genant." - "C 'est égal,
-cela ira plus vite !" - J' écris, il admire l' écriture : la rapidité et la beauté.

- "On voit tout de suite que vous etes écrivain. Comment  cela se  fait qu' avec de telles capacités, vous n' occupiez pas un appartement un peu meilleur ? Parce que celui-là -pardonnez moi l' expression - c' est un trou !"

Alia : - "Un taudis."
Nous écrivons. Signons. Poliment, il porte la main à sa visière. Dsparait. 

Vivre dans le feu, pp. 133-134

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

MessageSujet: Re: Marina Tsvetaeva   Ven 17 Oct 2014 - 11:48

Le ciel brûle/tentative de jalousie

Il m'a été impossible, mais alors totalement impossible, de rentrer dans ce recueil.
J'ai tenté de lire une vingtaine de poèsies, j'ai persisté.
Rien à faire, cela m'a ennuyée.
Pas d'éblouissement.

Alors que la vie de cette femme m'interpelle beaucoup.

confused

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Marina Tsvetaeva   Ven 17 Oct 2014 - 16:03

tina a écrit:
Le ciel brûle/tentative de jalousie

Il m'a été impossible, mais alors totalement impossible, de rentrer dans ce recueil.
J'ai tenté de lire une vingtaine de poèsies, j'ai persisté.
Rien à faire, cela m'a ennuyée.
Pas d'éblouissement.

Alors que la vie de cette femme m'interpelle beaucoup.

confused

Elle a beaucoup écrit. Dans de très mauvaises conditions souvent. Et puis, tout ne passe pas à la trraduction.
Il y a des textes excellens dans Vivre dans le feu.
Ett aussi un recueil de contes que j' avais beaucoup aimé : Le diable et autres récits

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Re: Marina Tsvetaeva   Mar 13 Oct 2015 - 14:12

En Russie google s'est souvenu du 123e anniversaire de Marina Tsvetaeva, le 8 ocotbre 2015, en honorant la poétesse par un doodle :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dreep
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1435
Inscription le : 14/03/2014
Age : 25

MessageSujet: Re: Marina Tsvetaeva   Lun 11 Avr 2016 - 18:24

Après coup je me demande si c'était une bonne idée d'aborder l'oeuvre de Marina Tsvetaïeva en lisant Vivre dans le feu. Je sens que je vais avoir besoin de temps à me remettre d'une lecture qui implique autant de tristesse et d'aspects peut-être trop intimes pour la postérité.

Reste que oui, certains textes sont beaux et sa vision de la littérature vaut le coup d'être connue.

_________________
"Un instant, Ulrich hésita. Il était sans aucun doute un homme croyant, mais qui ne croyait à rien ; sa dévotion la plus totale à la science n'était même pas parvenue à lui faire oublier que la beauté et bonté des hommes proviennent de ce qu'ils croient, et non point de ce qu'ils savent." L'homme sans qualités, Robert Musil

Un long week-end avec Marcel Proust (Ronald Frame)
Le roman d'un enfant - Prime jeunesse (Pierre Loti)
La Trêve (Primo Levi)
Les Brigands (Friedrich von Schiller)
Les Fleurs du Mal (Charles Baudelaire) (relecture)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Marina Tsvetaeva   Lun 11 Avr 2016 - 19:12

Dreep a écrit:
Après coup je me demande si c'était une bonne idée d'aborder l'oeuvre de Marina Tsvetaïeva en lisant Vivre dans le feu. Je sens que je vais avoir besoin de temps à me remettre d'une lecture qui implique autant de tristesse et d'aspects peut-être trop intimes pour la postérité.

Reste que oui, certains textes sont beaux et sa vision de la littérature vaut le coup d'être connue.

Un véritable fleuve de douleur, en effet ! Vivre dans le feu, je ne l' ai pas terminé non plus l'
Meme sort ou pire pour d' autres poètes, Akhmatova, Mandelstam, Essenine...

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marina Tsvetaeva   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marina Tsvetaeva
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Italian navy - Marina militare italiana
» Regia Marina
» Marina
» Terrifiant: le long calvaire de MARINA, à l'insu(?) des "services compétents"...
» Portuguese Navy - Marine portugaise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: