Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Existe-il des spécificités nationales en littérature ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Existe-il des spécificités nationales en littérature ?   Ven 8 Fév 2008 - 13:35

Ca risque de venir encore comme un cheveu sur la soupe, il faut que je lise bien ce qui a été dit précédemment.

Il doit exister une spécificité de la littérature japonaise, sinon elle ne serait pas ma préférée.
Alors, est-ce simplement le cadre, la culture qui m'intéressent, ou bien est-ce plus (certains thèmes plus fréquents dans certaines littératures que d'autre).

Je note juste, comme ça et rapidement, concernant l'aspect le plus frappant, c'est que le prix littéraire le plus connu au Japon, le prix Akutagawa est spécifique à des romans courts (moins de je-ne-sais-plus-combien de pages).

En France, le Goncourt, aux USA le Pullitzer (plus connu que le prix O'Henry, quand même, non ?), récompensent des oeuvres beaucoup plus longues.
Est-ce que ça s'inscrit dans leur amour pour la forme courte (en poésie, notamment) ? Ne serait-ce pas une spécificité culturelle propre au Japon qui transparaît dans leur littérature ? Des romans-bonzaïs, en quelque sorte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Existe-il des spécificités nationales en littérature ?   Ven 8 Fév 2008 - 14:29

coline a écrit:

Je pense aussi à François Cheng...Notre Académicien...qui vit depuis longtemps en France et écrit en Français, eh bien je trouve que sa poésie garde, pour moi, un caractère asiatique...surtout par son inspiration et le regard particulier qu'il porte sur la nature...

Ce qu'il dit, c'est ce que l'ensemble des forces naturelles parvient à lui transmettre...Il assemble les mots qui cherchent " à laisser parler les paysages et les choses, à laisser transparaître en eux un état de communion où l'invisible a sa part."

Un jour, les pierres
l'arbre en nous a parlé
(dans Double Chant)

C'est une conception très proche de l'Art calligraphique chinois dont il a beaucoup parlé.
Et sa poésie est aussi très inspirée du boudhisme (Le livre du vide médian)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Existe-il des spécificités nationales en littérature ?   Ven 8 Fév 2008 - 14:52

eXPie a écrit:

Il doit exister une spécificité de la littérature japonaise, sinon elle ne serait pas ma préférée.
Alors, est-ce simplement le cadre, la culture qui m'intéressent, ou bien est-ce plus (certains thèmes plus fréquents dans certaines littératures que d'autre).

J'ai déjà lu des romans uniquement parce qu'ils étaient japonais, et que, en principe, j'aimais la littérature de ce pays. Résultat: j'ai été déçue plus d'une fois. C'est que comme le dit plus haut Kenavo, on projette nos à-priori sur nos lectures, et peut-être plus encore sur les auteurs asiatiques. Leurs écrits doivent à coup sûr être esthétiquement réussis, étranges, concis, zen etc. C'est le cas pour certains, mais pas tous... Et les éditeurs savent très bien jouer avec ces attentes et maquiller un roman asiatique sans charme avec une couverture sublime.pinocchio


Donc maintenant, et contrairement à autrefois, ce n'est plus le label "Japon" qui m'intéresse systématiquement chez un auteur, mais davantage son univers particulier, où le fait qu'il appartienne à une famille littéraire qui me plaît, toutes nationalités confondues. (Haruki Murakami, Miyazawa, Sôseki sont mes auteurs japonais préférés, et ils sont très différents les uns des autres)
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Existe-il des spécificités nationales en littérature ?   Ven 8 Fév 2008 - 15:02

Nezumi a écrit:
contrairement à autrefois, ce n'est plus le label "Japon" qui m'intéresse chez un auteur, mais davantage son univers particulier, où le fait qu'il appartienne à une famille littéraire qui me plaît, toutes nationalités confondues.

C'est plus sage...Je suis d'accord avec toi...
Mais il fallait faire l'expérience pour le savoir...Wink

Pour ma part, je ne sais pas comment l'expliquer mais je suis presque insensible à la Littérature des USA...Je suis presque toujours déçue...Cela ne me correspond pas...Bien sûr quelques romans (plus que quelques auteurs) ont fait exception mais le fait est là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Existe-il des spécificités nationales en littérature ?   Ven 8 Fév 2008 - 15:16

Nezumi a écrit:
L'exemple de l'évolution de Shan Sa est intéressant! Mis à part la Joueuse de Go, je n'ai rien lu d'elle. Quand tu dis que ses deux premiers romans sont très asiatiques, c'est plutôt au niveau du thème traité donc (mythes chinois)?
Pour Les quatre vies du saule, je devrais regarder à la maison – cette lecture date depuis tellement longtemps.. pour l’instant je ne saurais plus te dire exactement le contenu (j’ai un souvenir vague.. mais je vais mieux vérifier que de dire n’importe quoi) – en tout cas, c’est tout à fait embobiné dans un ’monde chinois’ (asiatique/exotique… content ) comme nous on se l’imagine..
Porte de la paix céleste est à mes yeux un précurseur de La joueuse de go – même composition, même différences des caractères – dans ce roman il s’agit d’une jeune étudiante qui est mêlé aux événements de la place Tienanmen et d’un agent de police qui est mis sur ses trousses.. et à tour de rôle dans chaque chapitre les deux prennent la parole et décrivent leur point de vue.. et ce roman se termine dans les bois.. mythique.. pas si « profane et simple » que chez La joueuse de go content

coline a écrit:
Je pense aussi à François Cheng...Notre Académicien...qui vit depuis longtemps en France et écrit en Français, eh bien je trouve que sa poésie garde, pour moi, un caractère asiatique...surtout par son inspiration et le regard particulier qu'il porte sur la nature...
Ah oui.. je me demande pourquoi je n’en ai pas pensé Very Happy Tout à fait d’accord.. il a bien gardé son caractère asiatique..

eXPie a écrit:
Est-ce que ça s'inscrit dans leur amour pour la forme courte (en poésie, notamment) ? Ne serait-ce pas une spécificité culturelle propre au Japon qui transparaît dans leur littérature ? Des romans-bonzaïs, en quelque sorte...
Oui, j’aime bien cette idée.. des romans-bonzaïs.. je vais retenir cette expression Wink

Nezumi a écrit:
Donc maintenant, et contrairement à autrefois, ce n'est plus le label "Japon" qui m'intéresse systématiquement chez un auteur, mais davantage son univers particulier, où le fait qu'il appartienne à une famille littéraire qui me plaît, toutes nationalités confondues.
J’aime ce que tu dis là..
malheureusement pour moi, j’ai dû constater que j’aime trop d’univers, trop de familles et trop de nationalités laugh

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Existe-il des spécificités nationales en littérature ?   Ven 8 Fév 2008 - 18:24

kenavo a écrit:
Tu as posé ta question pas en exclusivité pour la littérature asiatique – mais c’est bien là que j’ai trouvé encore un exemple : Shan Sa.
J’ai suivi le chemin de cet auteur depuis son premier livre – et je ne peux que constater qu’elle a bel et bien changé de ‘voix’…
Porte de la paix céleste et Les quatre vies du saules sont imbibé de ce qu’on appelle ‘asiatique’.
La joueuse de go est en fait la reprise de Porte de la paix céleste – l’idée d’un roman à deux voix/deux points de vue.. mais avec cette histoire elle essaye d’atteindre un public plus vaste, Porte de la paix céleste était peut être un peu trop ‘mythique’ – surtout avec la fin dans les bois.. (les arbres de Coline Very Happy )
Et puis commence le changement – bien que l’Impératrice est encore situé en Chine.. ce roman est plus la ‘roman-tisation’ de faits biographiques qu’un vrai roman
Avec Les Conspirateurs j’ai passé un bon moment – mais ce roman montre pour moi qu’elle est devenu l’auteur de son environnement – qui est français ! Je l’ai bien aimé – mais asiatique là-dedans est seulement le pays d’origine de son protagoniste…
Et en fin de compte Alexandre et Alestria et probablement l’au revoir pour de bon à sa voix asiatique..
J'ai lu Alexandre et Alestria et je confirme qu'il n'y a franchement plus grand chose d'asiatique dans ce roman...
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Existe-il des spécificités nationales en littérature ?   Ven 8 Fév 2008 - 20:41

Pendant que j'écrivais sur le fil de Maxence Fermine, j'ai réalisé qu'il y a deux exemples où le contraire se fait - avec Baricco "Soie" et Fermine "Opium" on a deux romans d'écrivains européens qui arrivent quand même à 'diffuser' une atmosphère asiatique??
Je ne sais pas si des lectrices/lecteurs asiatiques tombent dans ce piège - mais en ce qui concerne mon avis comme européenne.. je crois dans "l'apect asiatique" des deux écrits..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Existe-il des spécificités nationales en littérature ?   Ven 8 Fév 2008 - 21:00

tiens plutôt que de m'emmêler dans un truc comme "littérature américaine je pense tout de suite à ces livres avec plusieurs personnages bien différents avec lesquels l'auteur essaye de nous montrer quelque chose sur sa belle contrée" (ce qui est en plus un peu trop automatique même par rapport à mes lectures.)

donc, la question, l'appel à vos avis éclairés et votre expérience.

côté ciné, je rapproche volontiers le cinéma italien du chinois en fait, gros effets, générosité (ressenti essentiellement fondé sur des impressions de cinéma populaire), violence parfois... démesure ou manque de mesure mais finesse aussi, arf, westerns italiens, dario argento, d'autres... wong kar wai why not ? ... et l'idée saugrenue de ce soir : je ne lâche pas mes ressemblances chine/italie... ajoutons un zeste de japon, "plus mesuré", austère ? mais pas seulement. Loin s'en faut au ciné comme ailleurs...

je ne dois pas être clair clown

risqueriez vous un tel rapprochement dont je suspecterais une raison plus profonde que des absorption culturelles plus ou moins récentes ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Existe-il des spécificités nationales en littérature ?   Ven 8 Fév 2008 - 23:23

Ignorante des styles, des cultures, je suis peut-être plus "libre" sur les raisons qui me font aimer ou pas les livres.

Aussi dirais-je par exemple que j'ai autant eu plaisir à lire "la petite tailleuse de Balzac" que "Soie" ou que "Kafka sur le rivage".

Seules les émotions et le plaisir que je ressens à lire sont importants.

Peut-être que le trop de connaissances risque de tuer la spontanéité du plaisir de lire (?)

à tantôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Existe-il des spécificités nationales en littérature ?   Sam 9 Fév 2008 - 8:15

animal a écrit:

côté ciné, je rapproche volontiers le cinéma italien du chinois en fait, gros effets, générosité (ressenti essentiellement fondé sur des impressions de cinéma populaire), violence parfois... démesure ou manque de mesure mais finesse aussi, arf, westerns italiens, dario argento, d'autres... wong kar wai why not ? ... et l'idée saugrenue de ce soir : je ne lâche pas mes ressemblances chine/italie... ajoutons un zeste de japon, "plus mesuré", austère ? mais pas seulement. Loin s'en faut au ciné comme ailleurs...

Euh, pour le cinéme Chinois, je ne suis pas d'accord : tu vises essentiellement une certaine forme de cinéma Hong-Kongais, là...

Concernant le cinéma chinois au sens plus large, Zhang Yimou s'est mis, ces dernières années à faire des films avec des combats, mais Le Sorgho Rouge, Epouses et Concubines, etc., ça n'a rien avoir avec du Dario Argento. Et il n'est pas le seul : il y a également Tian Zhuangzhuang (Le Cerf-volant bleu), Xie Fei (Les Femmes du Lac Aux Âmes Parfumées), et plein d'autres.
Et même quand il y a de la violence, comme dans l'excellent Les Démons à nos portes, de Wen Jiang (l'occupation japonaise en Chine), ça n'a rien à voir avec le western spaghetti.

Alors, évidemment, si tu me cites Tsui Hark, Johnny To, là d'accord, mais ce type de cinéma existe partout.
Comme si on réduisait le cinéma français au Transporteur, et toutes les productions de ce genre de Luc Besson (qui produit par ailleurs d'autres genres)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Existe-il des spécificités nationales en littérature ?   Sam 9 Fév 2008 - 8:33

c'est sûr que je me base surtout sur les production hong kongaise, je pensais à des réalisateurs comme Herman Yau (des trucs immondes mais pas que). Et ce n'est pas tant visuel que dans le principe. Argento et les westerns (et c'est large en différences dedans) c'est pas tout le cinéma italien (pour le peu que j'en ai vu). mmmmh... quand même pas que de l'austère, dépouillé, épuré en asie...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Existe-il des spécificités nationales en littérature ?   Sam 9 Fév 2008 - 10:46

animal a écrit:
quand même pas que de l'austère, dépouillé, épuré en asie...

Tout à fait d'accord. Et pourtant c'est toujours ce côté là qui est mis en avant en premier et qui va être la "marque de fabrique" asiatique.
La truculence, l'excès, la laideur, l'humour, il y en a (comme partout ailleurs) mais c'est peut-être moins attractif et vendeur car ce n'est pas ce qu'on attend de l'Asie justement.

Bédoulène, je te rassure, mon plaisir de lecture est toujours intact car je ne passe quand même pas mes journées à me poser de telles questions scratch (ça reste exceptionnel)... Very Happy

Bon, il faut que j'aille faire un raid dans une autre librairie pour La vie rêvée: introuvable! A croire qu'il n'y a que des lecteurs de Parfum dans ma bonne ville... Wink
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Existe-il des spécificités nationales en littérature ?   Sam 9 Fév 2008 - 12:38

Nezumi a écrit:
Bédoulène, je te rassure, mon plaisir de lecture est toujours intact car je ne passe quand même pas mes journées à me poser de telles questions scratch (ça reste exceptionnel)... Very Happy

Bon, il faut que j'aille faire un raid dans une autre librairie pour La vie rêvée: introuvable! A croire qu'il n'y a que des lecteurs de Parfum dans ma bonne ville... Wink

Oh oui moi aussi j'aime mieux ne pas trop me poser de questions ...
Mais celle soulevée par Nezumi me trotte dans la tête ...
Quand je pense à littérature asiatique (j'ai bien conscience que ce ne doit pas être général mais je fais référence au peu que je connais) je pense aussi à un raffinement qui va aussi bien dans la beauté que dans l'horreur...
Et me voilà à repenser à Yoko Ogawa avec ses nouvelles traumatisantes comme Les Paupières (je ne raconte plus, hein...ça suffit...laugh ) ou encore Les ovaires de la poétesse dans une vitrine à l'intérieur d'une maison...La poétesse était la grand'mère d'un jeune garçon et il conservait dans sa maison, à l'intérieur d'un bocal, ses ovaires sur lesquels avaient poussé des cheveux...Elle en était morte...pale ...Ou encore de ce nageur dans Backstroke dont "le bras, le coude et les doigts se dressaient tout droit, collés à son oreille. Paume ouverte vers l'avant....Le bras avait fini par adhérer à son oreille."...affraid
Est-ce que ces histoires feraient partie de l'imaginaire européen?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Existe-il des spécificités nationales en littérature ?   Dim 10 Fév 2008 - 10:58

coline:
Citation :
Quand je pense à littérature asiatique (j'ai bien conscience que ce ne doit pas être général mais je fais référence au peu que je connais) je pense aussi à un raffinement qui va aussi bien dans la beauté que dans l'horreur...
Et me voilà à repenser à Yoko Ogawa avec ses nouvelles traumatisantes comme Les Paupières (je ne raconte plus, hein...ça suffit... ) ou encore Les ovaires de la poétesse dans une vitrine à l'intérieur d'une maison...La poétesse était la grand'mère d'un jeune garçon et il conservait dans sa maison, à l'intérieur d'un bocal, ses ovaires sur lesquels avaient poussé des cheveux...Elle en était morte... ...Ou encore de ce nageur dans Backstroke dont "le bras, le coude et les doigts se dressaient tout droit, collés à son oreille. Paume ouverte vers l'avant....Le bras avait fini par adhérer à son oreille."...


Je suis bien d'accord avec toi: le raffinement excelle tant dans la beauté que dans l'horrible.
Quant à savoir si de telles scènes pourraient faire partie de l'imaginaire européen? Certaines périodes historiques européennes, et françaises, ont eu leur content d'horreurs. J'ai seulement l'impression que la manière d'exposer l'horrible diffère entre les deux mondes (europe/asie): l'europe fait dans le "lourd" comparé à la littérature asiatique. Question d'approche de l'esthétique? peut-être que la toile de fond est plus poétique (ah! l'ambiance des haïku ou des poèmes courts!!!) dans la deuxième que dans la première. Il me semble que les européens sont parfois freinés par leur esprit cartésien, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Existe-il des spécificités nationales en littérature ?   Dim 10 Fév 2008 - 13:59

Chatperlipopette a écrit:

Quant à savoir si de telles scènes pourraient faire partie de l'imaginaire européen? Certaines périodes historiques européennes, et françaises, ont eu leur content d'horreurs.

Ouhla oui...je suis d'accord avec toi bien sûr Chaperlipopette...
Je ne voulais pas dire que l'horreur était une spécificité asiatique et non européenne...C'est plutôt à l'imaginaire auquel je pensais...et comment l'horreur se mêle brusquement et avec "raffinement" à la réalité dans un texte qui, par ailleurs, ne parle pas spécialement d'horreur...
(Je peine à m'exprimer...content ...Mais je pense à ces textes de Yoko Ogawa bien sûr...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Existe-il des spécificités nationales en littérature ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Existe-il des spécificités nationales en littérature ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» PG - Le couple pseudo/mot de passe n'existe pas
» Existe t'il des fans du MAC 190 ?
» Existe-t-il une vie après la mort?
» Harry Potter existe vraiment !
» La Normandie existe-t-elle ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général…-
Sauter vers: