Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Gustave Flaubert

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Onuphrius
Main aguerrie
Onuphrius

Messages : 551
Inscription le : 29/10/2010
Age : 30
Localisation : Seine-Maritime

Gustave Flaubert - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Gustave Flaubert - Page 6 EmptyDim 30 Oct 2011 - 20:43

Merci tousensemble
Revenir en haut Aller en bas
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Gustave Flaubert - Page 6 Empty
MessageSujet: Madame Bovary   Gustave Flaubert - Page 6 EmptyVen 16 Déc 2011 - 11:28

12 Décembre 1821, 12 Décembre 2011.
A l´occasion du 190e anniversaire de la naissance de Flaubert, et suite à un Jet-lag qui l´empêchait de trouver le sommeil, Antonio Muñoz Molina se penchait à nouveau sur Emma, héroïne tellement contemporaine : une femme victime de ses dépenses, accablée par les dettes et traquée par ses créanciers, prêteurs et banquiers, quand rembourser devient impossible.
« Son malheur, ce n´est pas l´amour qui le déchaîne, mais les cruels mécanismes de l´argent qui hier comme aujourd´hui opèrent dans le silence le plus parfait, sous le bruit de la littérature, de la politique, de la religion, de la propagande.
Emma est à ce point notre contemporaine, qu´elle succombe sous le poids monstrueux d´une dette qu´elle ne peut payer
. »

http://www.elpais.com/articulo/portada/porvenir/Emma/Rouault/elpepuculbab/20111210elpbabpor_46/Tes

Voilà, les classiques jamais démodés, tant ils permettent de lectures…
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Gustave Flaubert - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Gustave Flaubert - Page 6 EmptyMar 3 Avr 2012 - 21:06

Gustave Flaubert - Page 6 Flaube11

je n'aime pas Flaubert, non décidemment je ne l'aime pas. Je le trouve ingrat avec ses personnages, manquant d'empathie, manquant d'un peu d'attachement pour ce qu'il y a d'humain chez cette pauvre Félicité d' Un coeur simple, dont il souligne la bêtise, dont il note scrupuleusement les déficiences et l'ignorance. Flaubert a écrit cette nouvelle en réponse à la reflexion de son amie George Sand qui lui disait : tu rends plus triste les gens qui te lisent. Moi, je voudrais les rendre moins malheureux. . Il n'empêche, Flaubert en ne voulant pas apparaitre dans son oeuvre la rend sèche, rêche et il a beau l'arrondir en la gueulant il ne lui donne pas pour autant une... âme... La légende de saint Julien l'Hospitalier est une tautologie zoologique pour les amoureux du douanier Rousseau, quant à Hérodias (l'histoire pour laquelle j'ai lu le recueil), Flaubert perd le lecteur dans une accumulation de références que nous ne pouvons plus comprendre et abandonne les personnages dans une espèce d'absence de profondeur qui laisse songeur. Il est barbare Flaubert, il est érudit, grand causeur qui n'aime pas la répétition mais à vouloir utiliser des mots toujours nouveaux, toujours plus précis, plus spécieux, il devient un peu compliqué de le lire, tout simplement. Et ça rend triste...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Gustave Flaubert - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Gustave Flaubert - Page 6 EmptyMar 3 Avr 2012 - 21:25

shanidar a écrit:
quant à Hérodias (l'histoire pour laquelle j'ai lu le recueil), Flaubert perd le lecteur dans une accumulation de références que nous ne pouvons plus comprendre et abandonne les personnages dans une espèce d'absence de profondeur qui laisse songeur. Il est barbare Flaubert, il est érudit, grand causeur qui n'aime pas la répétition mais à vouloir utiliser des mots toujours nouveaux, toujours plus précis, plus spécieux, il devient un peu compliqué de le lire, tout simplement. Et ça rend triste...
C'est le conte que j'aime le moins, Hérodias. D'ailleurs, il ne m'en reste rien (parce que j'ai lu les dix notes par ligne, au lieu de lire une première fois d'une traite sans les notes, sans hacher le texte - le texte haché, ce n'est jamais très bon).
L'accumulation de références n'est pas forcément signifiante chez Flaubert, je crois. Il me semble qu'il citait parfois des nom ou faisait des énumérations de mots, parce qu'il en aimait la sonorité.
Sinon : qu'est-ce qu'il écrivait bien, Flaubert ! Quel style !
Pour la profondeur, dans ce recueil : ce sont des contes, non ? N'y a-t-il pas de la profondeur ailleurs chez Flaubert, chez Bovary ou, finalement, chez Pécuchet (malgré les apparences) ? (je ne parle pas de L’Éducation sentimentale, que je n'ai pas encore lu).

Bovary ne me rend pas triste, certains passages sont très drôles, jouissif (ah, les comices agricoles !). Il est parfois cruel, ça oui.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Gustave Flaubert - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Gustave Flaubert - Page 6 EmptyMar 3 Avr 2012 - 21:32

réponse rapide à eXPie : je crois que les contes (en général) parce qu'ils convoquent toutes les formes du mythe sont tout sauf léger (lire Perrault par exemple est une leçon de poésie et de politique), le conte est d'autant plus profond qu'il effleure les fondements même de notre construction humaine. Et Flaubert m'ennuie, je le trouve poussif et surtout fat (je sais c'est mal d'avoir tant d'a priori mais ni l'Education sentimentale, ni Madame Bovary, ni Bouvard et Pécuchet n'ont réussi à me convaincre d'aimer Flaubert, j'ai bien sur des indulgences pour certaines scènes, pour certains propos mais dans l'ensemble il m'ennuie, il m'assourdit, il me noie).

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Gustave Flaubert - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Gustave Flaubert - Page 6 EmptyMar 3 Avr 2012 - 21:41

shanidar a écrit:
réponse rapide à eXPie : je crois que les contes (en général) parce qu'ils convoquent toutes les formes du mythe sont tout sauf léger (lire Perrault par exemple est une leçon de poésie et de politique), le conte est d'autant plus profond qu'il effleure les fondements même de notre construction humaine. Et Flaubert m'ennuie, je le trouve poussif et surtout fat (je sais c'est mal d'avoir tant d'a priori mais ni l'Education sentimentale, ni Madame Bovary, ni Bouvard et Pécuchet n'ont réussi à me convaincre d'aimer Flaubert, j'ai bien sur des indulgences pour certaines scènes, pour certains propos mais dans l'ensemble il m'ennuie, il m'assourdit, il me noie).
D'accord pour les contes et les liens qu'ils ont parfois avec les mythe ; entre autres livres, je suis actuellement dans "L'Homme sauvage et l'enfant", de Robert Bly, qui étudie ce que le conte Jean-de-Fer peut expliciter sur les relations masculines dans la société, en gros.
Par contre, un Coeur simple ne relève pas de ce genre.

Je conçois bien que si tu n'es pas sensible au style de Flaubert, tu ne puisses pas accrocher. Par contre, quand on aime, c'est souvent un vrai bonheur !
Flaubert ne laisse sans doute pas tiède (Stendhal non plus ?).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Gustave Flaubert - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Gustave Flaubert - Page 6 EmptyMar 3 Avr 2012 - 21:48

Shanidar, ton commentaire me donne envie de lire ces Trois contes !

De la cruauté comme on en trouve dans Madame Bovary ? Ca me réjouirait ! (quoique, dans ce livre, on trouve aussi des passages où Flaubert sait montrer de la pitié envers ses personnages. Même si la pitié n'est pas un sentiment strictement positif, cela montre qu'il se rend compte que leur situation n'a rien d'enviable, et c'est un premier pas vers l'éclosion des bons sentiments, non ?).

Et de même, je ne trouve pas que sa littérature rende triste. C'est acerbe et ça donne envie de rire. Peut-être pas avec les personnages, mais est-ce qu'on y peut quelque chose si le lecteur se réjouit parfois du malheur des autres ?

Problème : je ne parle ici que d'après ma connaissance de Madame Bovary. Peut-être que ces Trois contes sont peut-être, en effet, beaucoup plus cruels et plus vides.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
http://colimasson.over-blog.com/#
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Gustave Flaubert - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Gustave Flaubert - Page 6 EmptyMar 3 Avr 2012 - 21:53

colimasson a écrit:
Shanidar, ton commentaire me donne envie de lire ces Trois contes !

De la cruauté comme on en trouve dans Madame Bovary ? Ca me réjouirait ! (quoique, dans ce livre, on trouve aussi des passages où Flaubert sait montrer de la pitié envers ses personnages. Même si la pitié n'est pas un sentiment strictement positif, cela montre qu'il se rend compte que leur situation n'a rien d'enviable, et c'est un premier pas vers l'éclosion des bons sentiments, non ?).

Et de même, je ne trouve pas que sa littérature rende triste. C'est acerbe et ça donne envie de rire. Peut-être pas avec les personnages, mais est-ce qu'on y peut quelque chose si le lecteur se réjouit parfois du malheur des autres ?

Problème : je ne parle ici que d'après ma connaissance de Madame Bovary. Peut-être que ces Trois contes sont peut-être, en effet, beaucoup plus cruels et plus vides.
Je les ai lu dans la version Livre de poche, celle avec les notes en bas de page... et j'ai lu les notes au fur et à mesure. Grave erreur, ça interrompt sans arrêt la lecteur, surtout pour le troisième conte (Hérodias). A chaque nouvelle page, je me disais que je ne lirais plus les notes, mais à chaque fois, j'avais l'impression que j'allais rater quelque chose (alors que généralement non). Il faut vraiment les lire dans la continuité, au moins quelques pages d'un coup avant de s'interrompre, je crois. Mais cette nouvelle me plaît beaucoup moins que Un Coeur simple ou que La Légende de Saint Julien l'Hospitalier, qui sont très bons.
Et puis, c'est vite lu.
Mais ce n'est pas cruel comme Madame Bovary.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Gustave Flaubert - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Gustave Flaubert - Page 6 EmptyMar 3 Avr 2012 - 21:53

Je pense que rien ne pourra te convaincre pour Flaubert, Shanidar, il y a semble-t-il incompatibilité. Personnellement, Un coeur simple, même si les personnages sont dessinés sans embellir, j'y trouve malgré tout une tendresse pour les personnages, ce sont des vies qui peuvent sembler sans intérêt, sauf pour les gens qui les vivent, et le seul fait de les dépeindre ainsi, montrent pour moi un soucis de ces personnes chez l'auteur. Et l'écriture est tellement belle, que par moment c'est presque de la poésie en prose. Un texte à lire à haute voix pour s'en pénétrer. Mais encore une fois, il faut rentrer dans cet univers.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Gustave Flaubert - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Gustave Flaubert - Page 6 EmptyMar 3 Avr 2012 - 21:57

je crois que le fait d'avoir vécu presque 15 ans à Rouen et d'avoir mangé du Flaubert à toutes les sauces m'a un peu vaccinée (même les cours d'Yvan Leclerc, spécialiste évoqué par Onuphrius, n'ont pu me 'sauver'). Je ne sais pas si les Trois contes sont vraiment cruels, mais en tout cas ils manquent de chaleur, d'un peu de liant, de rondeurs et en même temps parfois on voudrait que Flaubert fasse une période de carême pour retrouver un peu de simplicité. Il s'intéresse aux pauvres gens mais c'est pour en faire des caricatures dans lesquelles manque la petite pointe d'humour qui le rendrait sympathique ou touchant.
et je serais très curieuse d'avoir le regard de colimasson sur ces contes.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Gustave Flaubert - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Gustave Flaubert - Page 6 EmptyMar 3 Avr 2012 - 22:00

shanidar a écrit:

et je serais très curieuse d'avoir le regard de colimasson sur ces contes.

Vile tentatrice ! Very Happy

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
http://colimasson.over-blog.com/#
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Gustave Flaubert - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Gustave Flaubert - Page 6 EmptyMar 3 Avr 2012 - 22:01

colimasson a écrit:
shanidar a écrit:

et je serais très curieuse d'avoir le regard de colimasson sur ces contes.

Vile tentatrice ! Very Happy

ils se lisent remarquablement vite et devraient te faire une bonne expérience pour tes cours ! hé hé hé !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Gustave Flaubert - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Gustave Flaubert - Page 6 EmptyMar 3 Avr 2012 - 22:04

shanidar a écrit:
colimasson a écrit:
shanidar a écrit:

et je serais très curieuse d'avoir le regard de colimasson sur ces contes.

Vile tentatrice ! Very Happy

ils se lisent remarquablement vite et devraient te faire une bonne expérience pour tes cours ! hé hé hé !

Oui, mais en raison de mes cours même, je remettrai la lecture de Flaubert pour plus tard ! dentsblanches

En fait, j'ai Bouvard et Pécuchet dans ma PAL et celui-ci, ça fait longtemps que j'ai envie de le lire !

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
http://colimasson.over-blog.com/#
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Gustave Flaubert - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Gustave Flaubert - Page 6 EmptyMar 3 Avr 2012 - 22:30

colimasson a écrit:
En fait, j'ai Bouvard et Pécuchet dans ma PAL et celui-ci, ça fait longtemps que j'ai envie de le lire !
C'est un bouquin vraiment singulier (on se demande s'il se fiche de ses personnages ou de ses lecteurs, hé hé !)...
Je l'ai lu il y a quelque temps (j'étais à Nice pour une rencontre Parfumée, tiens, j'ai dû le photographier quelque part dans le coin) mais n'ai jamais trouvé le temps d'en faire un petit commentaire... Mais d'autres l'ont fait tellement mieux que ce que je serais capable, cela ne sert donc pas à grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Gustave Flaubert - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Gustave Flaubert - Page 6 EmptyMer 4 Avr 2012 - 9:52

eXPie a écrit:
colimasson a écrit:
En fait, j'ai Bouvard et Pécuchet dans ma PAL et celui-ci, ça fait longtemps que j'ai envie de le lire !
C'est un bouquin vraiment singulier (on se demande s'il se fiche de ses personnages ou de ses lecteurs, hé hé !)...
Je l'ai lu il y a quelque temps (j'étais à Nice pour une rencontre Parfumée, tiens, j'ai dû le photographier quelque part dans le coin) mais n'ai jamais trouvé le temps d'en faire un petit commentaire... Mais d'autres l'ont fait tellement mieux que ce que je serais capable, cela ne sert donc pas à grand chose.

pas d'accord du tout ! j'aime beaucoup lire tes commentaires qui soulèvent souvent des questions précises sur l'emploi d'un mot, d'une formule, sur la manière de voir de l'auteur avec des citations pertinentes à l'appui et tout ça avec un petit ton très personnel, un brin désabusé... surtout pas de censure parce que d'autres l'ont fait avant toi !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Gustave Flaubert - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Gustave Flaubert   Gustave Flaubert - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Gustave Flaubert
Revenir en haut 
Page 6 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Flaubert.
» Le Havre - Rue de l'Épine des Trois Pierres > Gustave Brindeau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: