Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Nicole Krauss

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Nicole Krauss Empty
MessageSujet: Nicole Krauss   Nicole Krauss Icon_minitimeJeu 1 Fév 2007 - 10:47

Nicole Krauss Nicolekraussor9L'histoire de l'amour
Mais comment parler de ce livre remarquable sans rien dévoiler du noeud de cette histoire?

L'histoire de l'amour c’est le titre d’un roman dont il est question dans ce roman-là…Un mystérieux manuscrit qui change de continent ,de langue, d’auteur …

«Il était une fois un garçon qui aimait une fille, et son rire était une question à laquelle il voulait répondre toute sa vie»

L’histoire de l’amour,ce roman dans le roman donc, est lié à la vie de plusieurs personnes :

- à celle de Leo Gursky, un vieillard, juif new-yorkais, qui vit seul et pauvrement dans son appartement. C’est un vieux Polonais, rescapé de la Shoah. Léo, qui se remet à écrire, est sur les traces de son fils Isaac qu’il n'a jamais connu, et qui est devenu, apprend-il, un écrivain célèbre. L’amour de Leo Gursky, Alma, enceinte, avait pu fuir la Pologne avant lui.

- à celle d’Alma Singer aussi. Elle a 14 ans, et elle doit son prénom à l’héroïne de L’histoire de l’amour.
Il faut dire que son père, aujourd’hui décédé, l’avait offert à sa mère, traductrice. Inconsolable.
La jeune Alma tient un journal où elle inscrit les événements, petits et grands, de sa vie. Et elle est sur les traces de cette Alma à qui elle doit son prénom.
Un mystérieux mécène a justement confié à sa maman la tâche de traduire de l’espagnol à l’américain le roman intitulé L’Histoire de l’amour.

Tout serait-il lié ?

Et qui est ce Zvi Litvinoff qui a signé le livre écrit en espagnol ?
Un juif polonais lui aussi, s'étant installé en Argentine pour fuir les nazis.

Tous les protagonistes de ce livre lisent et écrivent.
Leurs histoires se croisent, ainsi que celles de quelques autres personnages : la mère et le frère d’Alma, son ami Misha. L’ami de Leo, un certain Bruno. Le fils de Leo, l’écrivain Isaac Moritz… Et la mère d’Isaac, Alma Moritz née Mereminski…

Au risque de faire un récit un peu alambiqué parce que ces destins paraissent éloignés les uns des autres. Mais peu à peu tout se met en place comme les pièces d’un puzzle.….

Alors puisque vous êtes prévenus (je ne l’étais pas !), acceptez de vous perdre… d’apprécier page après page cette langue et cette histoire magnifiques… de faire confiance à l’auteur qui remet tout en ordre dans un final bouleversant.

Nicole Krauss explore les mêmes thèmes que son mari , Jonathan Safran Foer. La condition juive-new-yorkaise et ses racines . Elle dédie d'ailleurs ce livre à ses grands parents venus de Hongrie, de Pologne, de Russie et d'Allemagne, exilés pour échapper aux nazis, « qui lui ont appris le contraire de la disparition ». Le reste de la famille a été décimé.


C’est un livre mélancolique et émouvant sur le thème de l’amour et celui de la perte. Puis comment on y survit grâce à l’écriture.


"J'ai perdu la seule femme que j'aie jamais voulu aimer. J'ai perdu des années. J'ai perdu des livres. J'ai perdu la maison où je suis né. Et j'ai perdu Isaac."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Nicole Krauss Empty
MessageSujet: Re: Nicole Krauss   Nicole Krauss Icon_minitimeJeu 1 Fév 2007 - 10:49

Le dossier de FRance Culture sur ce livre:

http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/dossiers/2006/rentree_litteraire/etr_krauss.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Nicole Krauss Empty
MessageSujet: Re: Nicole Krauss   Nicole Krauss Icon_minitimeLun 5 Fév 2007 - 13:34

On vient de me le passer et l'amie en question a tout simplement adoré ce livre !
Elle m'a toutefois conseillé de ne pas trop entre-couper la lecture de ce récit assez complexe pour en apprécier réellement la portée.

(Tu viens de m'apprendre ,ignare que j'étais , que Nathalie Krauss était la femme de Jonathan Safran Foer !)

Je vais vite m'y plonger donc...:arrow:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Nicole Krauss Empty
MessageSujet: Re: Nicole Krauss   Nicole Krauss Icon_minitimeLun 5 Fév 2007 - 15:04

Ton amie a raison...c'est un vrai puzzle ce livre...il demande toute l'attention du lecteur...Nicole Krauss nous perd...puis nous récupère...

Se laisser embarquer sans vouloir chercher à tout démêler, à tout comprendre d'emblée: de toute façon c'est impossible! Very Happy

Savourer, page après page...
Toutes les personnes que je connais qui sont arrivées au bout de ce livre ont eu le même sentiment...

Oui, Nicole Krauss est l'épouse de Jonathan Safran Foer...
Et je me suis dit que la construction de ce livre avait quelque chose à voir avec celle de Tout est illuminé, le premier livre de son mari. (Tu l'as commencé sousmarin?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Nicole Krauss Empty
MessageSujet: Re: Nicole Krauss   Nicole Krauss Icon_minitimeMer 7 Fév 2007 - 18:04

coline a écrit:
Ton amie a raison...c'est un vrai puzzle ce livre...il demande toute l'attention du lecteur...Nicole Krauss nous perd .. puis nous récupère...

Se laisser embarquer sans vouloir chercher à tout démêler, à tout comprendre d'emblée: de toute façon c'est impossible! Very Happy

Savourer, page après page...
Toutes les personnes que je connais qui sont arrivées au bout de ce livre ont eu le même sentiment...

Oui, Nicole Krauss est l'épouse de Jonathan Safran Foer...
Et je me suis dit que la construction de ce livre avait quelque chose à voir avec celle de Tout est illuminé, le premier livre de son mari. (Tu l'as commencé sousmarin?)

Oui , J'en suis à peu près au tiers et heureusement que tu nous mets en garde contre le risque de lassitude car la construction est pour le moins alambiquée..scratch
(sont bien compliqués dans la famille Foer-Krauss )

Par contre , la première partie , celle du vieux juif Léo qui "essaie de faire des efforts pour être vu " est bourrée d'humour et d'humanité ,et m'a réellement accrochée...
Donc ,je persiste , j'espère (mais je crois ) que la chute sera à la hauteur ...:?: :!: :arrow:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Nicole Krauss Empty
MessageSujet: Re: Nicole Krauss   Nicole Krauss Icon_minitimeJeu 8 Fév 2007 - 11:32

Oui, oui...Persiste !...
Tu n'auras le droit de nous faire des reproches (à ton amie et moi) pour t'avoir entraînée dans cette lecture que lorsque tu seras arrivée à la dernière page! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Nicole Krauss Empty
MessageSujet: Re: Nicole Krauss   Nicole Krauss Icon_minitimeMar 13 Fév 2007 - 15:36

-Histoire de l'amour-

Je dois dire que mon avis est assez mitigé et diffère en celà des autres , tous pour la plupart élogieux .
Nathalie Krauss a un style bien à elle , brillant , vif , dont l'aisance dans l'écriture lui permet cet incroyable enchevêtrement de situations en parallèles mais dont on se demande aussi tout au long de l'intrigue quelles vont être les jointures ...
¨
Personnellement ,bien que captée dès les premières pages par la superbe histoire de ce vieux juif Léo ,qui à mon avis est de loin la plus aboutie (j'en attendais le coeur dessiné , en haut du chapître , avec impatience !) les autres m'ont parfois émue , souvent amusée , surprise , bluffée même , mais dispersée et un peu irritée aussi ...

Je regrette qu'elle n'ait pas creusé davantage autour de ce personnage un peu excentrique , si touchant et drôlissime la plupart du temps ! Il y a des moments carrément jouissifs où l'auteur nous le rend terriblement humain ,empêtré dans son souci " de ne pas mourir un jour où il n'aura pas été vu " (les premières scènes , au cinéma , ou celles du cours de dessin sont de purs moments d'anthologie)
Cette balade incessante comporte un risque ,celui de perdre le lecteur , ou du moins le lasser , l'agacer même pour les plus impatients dont je fais partie !Il m'a semblé que cette jeune écrivain (e) effectivement très douée (et formée donc dans les ateliers d'écriture ) privilégiait la technique narrative , la structure au détriment de l'émotion qu'elle sait parfaitement aussi nous communiquer, si elle le veut , et c'est dommage !

'Elle doit faire partie de ce courant très en vogue en ce moment , dans les milieux juifs new-yorkais , de cette recherche d'identité , comparable en celà au " Lignes de faille " de Nancy Huston , où les destins croisés s'entremèlent dans le temps et l'espace , mais qui exige une totale rigueur des deux côtés , l'auteur et le lecteur , et qui peut y perdre en émotion ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Nicole Krauss Empty
MessageSujet: Re: Nicole Krauss   Nicole Krauss Icon_minitimeMar 13 Fév 2007 - 18:30

Tu émets des réserves, et je les comprends .
Ce qui t'as gênée est peut-être, moi, ce qui m'a intéressée...c'est pourquoi il est enrichissant de confronter nos points de vue.
Ce qui a fait pour moi l'originalité de ce roman. Une structure, une construction que j'ai plus ou moins découverte avec ce livre de Nicole Krauss ainsi qu'avec le livre de son mari (Jonathan Safran Foer), Tout est illuminé.
Expérimentation?...Phénomène de mode made in USA?...

Des réserves, oui, mais globalement ton avis n'est pas si négatif... :)
J'ai hâte de lire leurs futurs romans à ces deux-là...Voir comment leur oeuvre évolue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Nicole Krauss Empty
MessageSujet: Re: Nicole Krauss   Nicole Krauss Icon_minitimeMar 13 Fév 2007 - 19:01

Après avoir lu le commentaire d’Aérial, je crois que leurs défauts à ces deux là (Foer-Krauss) est de trop s’attacher à la technique narrative et pas assez aux personnages, chez Jonathan Safran Foer on sent la personnalité de l’écrivain derrière le récit plutôt que celle du personnage, que l’on ne voit apparaître que de temps à autre…

Je note Nicole Krauss que je lirais prochainement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Nicole Krauss Empty
MessageSujet: Re: Nicole Krauss   Nicole Krauss Icon_minitimeMar 13 Fév 2007 - 19:04

Ils sont tout jeunes!...Ils vont progresser... :)
Enfin, je l'espère...Je les trouve plutôt brillants...On sent le potentiel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Nicole Krauss Empty
MessageSujet: Re: Nicole Krauss   Nicole Krauss Icon_minitimeMar 13 Fév 2007 - 19:48

coline a écrit:
Tu émets des réserves, et je les comprends .
Ce qui t'as gênée est peut-être, moi, ce qui m'a intéressée...c'est pourquoi il est enrichissant de confronter nos points de vue.
Ce qui a fait pour moi l'originalité de ce roman. Une structure, une construction que j'ai plus ou moins découverte avec ce livre de Nicole Krauss ainsi qu'avec le livre de son mari (Jonathan Safran Foer), Tout est illuminé.
Expérimentation?...Phénomène de mode made in USA?...
Des réserves, oui, mais globalement ton avis n'est pas si négatif... :)

Je ne parle pas de l'originalité Coline ,sur ce point de vue , c'est certain que son roman l'est . Je ne dis pas non plus qu'il ne m'a pas interéssée , à ce niveau là , loin de là .
Simplement elle m'a plus captée par son approche "émotive "que par la démonstration brillantissime de sa technique narrative et je regrette qu'elle n'ait pas plus approfondi certains caractères .
Mêler toutes ces histoires et parvenir à les imbriquer comme un Légo où tout s'emboite et où le livre est la pièce centrale ...chapeau bas !
Mais ce n'est pas ce que j'ai préféré , j'ai plus senti celà comme un étalage de ses talents et celà m'a un peu dérangée..Crying or Very sad
Sans doute ce phénomène de mode dont tu parles .(je sais ,je suis un peu ch...se Wink )

Citation :
Après avoir lu le commentaire d’Aérial, je crois que leurs défauts à ces deux là (Foer-Krauss) est de trop s’attacher à la technique narrative et pas assez aux personnages, chez Jonathan Safran Foer on sent la personnalité de l'écrivain derrière le récit plutôt que celle du personnage, que l’on ne voit apparaître que de temps à autre…

C'est exactement ce que j'ai pensé en lisant ton post sur Foer , Sousmarin !
Ils mettent un peu trop leurs dons ( indéniables ) d'écrivains doués ,voire géniaux pour certains , et "oublient "le personnage parfois .
Mais pas toujours ,car chez Nicole Krauss , Léo justement est magnifique de vérité et d'humanité ...

Ceci dit ,ils sont jeunes , c'est vrai , mais il ne faudrait pas qu'ils y perdent cette spontanéité créatrice à force de brillance .Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Nicole Krauss Empty
MessageSujet: Re: Nicole Krauss   Nicole Krauss Icon_minitimeDim 18 Mar 2007 - 1:36

En fait, je crois que ce dont vous parlez ,Aérial, Coline et Sous-marin, de ce côté très construit des récits, est du au fait qu'ils sortent tous deux d'un atelier d'écriture , et ça se sent.....C'est brillant , et le côté brillant, c'est vrai, peut nuire à l'émotion. Plus chez Nicole Krauss, ai je trouvé.
J'avais quand même beaucoup aimé aussi ce roman
Quelques notes, après cette lecture:



Dédicace en exergue: " Pour mes grands-parents qui m'ont appris le contraire de la disparition"

C'est une très jolie histoire. Racontée à travers des moments de vie de trois principaux personnages :- il y a le vieux polonais Léo Gursky, dont la famille a été décimée,et qui a échappé à la mort miraculeusement , errant des mois dans les forêts et y apprenant à devenir presque invisible, puis réussissant à émigrer aux Etats Unis pour y retrouver la jeune fille qu'il aimait,mère de son enfant
- son compatriote et rival en amour Litvinoff, qui, lui, a fui au Chili
- la jeune Alma ,qui se remet mal de la mort de son père, et veut consoler sa mère.......
Mais en réalité, c'est l'histoire d'un livre. Intitulé "L'histoire de l'amour". Un livre qu'on écrit, qu'on cache, qu'on confie, qui voyage, est transformé, traduit , qui échappe au feu et à l'eau et à la terre, qui est vendu, offert , un livre tellement aimé que l'on donne le nom de l'héroïne à sa fille aînée.......et ce livre est le point commun entre ces trois personnages.
Nicole Krauss a écrit un roman qui parle de la douleur de la perte , et des stratégies développées par chacun pour y pallier. Pour y survivre . Elle dit elle même que c'est un livre sur "le pouvoir de l'imagination comme outil de survie, ou comme consolation".
Dans ce roman, tous les personnages , les trois personnages centraux, et ceux qui les entourent, écrivent. L'histoire, ou plutôt les histoires parallèles, sont donc entrecoupées de textes , je vais recopier l'un d'entre eux que j'ai trouvé très beau , attribué à l' un des personnages de ce roman Léo Gursky à la suite de la mort d'Isaac Babel , écrivain russe d'origine juive fusillé le 28 janvier 1940 :

" Ce ne fut qu'après avoir été accusé du crime de silence que Babel découvrit qu'il existait bien des types de silence différents. Quand il écoutait de la musique, il n'écoutait plus les notes, mais les silences qui les séparaient. Quand il lisait un livre, il s'abandonnait entièrement aux virgules et aux points-virgules, à l'espace entre le point et la lettre majuscule de la phrase suivante. Il découvrit des instants de silence amassés dans une pièce; les plis des lourds rideaux, les plats profonds de l'argenterie familiale. Lorsqu'on lui parlait, il entendait de moins en moins ce qu'on lui disait et de plus en plus ce qu'on ne lui disait pas. Il apprit à déchiffrer la signification de certains silences, ce qui est équivalent à la résolution d'une affaire épineuse sans le moindre indice, à l'aide de la seule intuition. Et personne ne pouvait l'accuser de ne pas se montrer prolifique dans le métier qu'il avait choisi. Quotidiennement, il produisait des épopées de silence complètes. Au début, il avait eu du mal. Imaginez à quel point il est difficile de garder le silence quand votre enfant vous demande si Dieu existe, ou quand la femme que vous aimez vous demande si vous l'aimez en retour. Pour commencer, Babel aurait désespérément voulu n'utiliser que deux mots: Oui et Non. Mais il savait que prononcer un seul mot reviendrait à détruire la délicate fluidité du silence.
Même lorsqu'ils l'eurent arrêtés et qu'ils eurent brûlés tous ses manuscrits, qui n'étaient que des pages blanches, il refusa de parler. Même pas un grognement quand il reçut un coup sur la tête, la pointe d'une bottre dans l'entrejambe. Ce ne fut qu'au tout dernier moment, alors qu'il faisait face au poteau d'éxécution, que l'écrivain Babel sentit qu'il avait peut être commis une erreur. Lorsque les fusils furent pointés sur sa poitrine, il se demanda si ce qu'il avait pris pour la richesse du silence n'était pas en fait la pauvreté de n'être jamais entendu. Il avait cru que les possibilités du silence humain étaient infinies. Mais quand les balles surgirent des fusils, son corps fut transpercé par la vérité. Et une petite partie de lui riait avec amertume parce que, à l'évidence, comment avait il pu oublier ce qu'il avait toujours su: Rien ne peut égaler le silence de Dieu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Nicole Krauss Empty
MessageSujet: Re: Nicole Krauss   Nicole Krauss Icon_minitimeDim 18 Mar 2007 - 10:09

Marie a écrit:

Dédicace en exergue: " Pour mes grands-parents qui m'ont appris le contraire de la disparition"

Nicole Krauss a écrit un roman qui parle de la douleur de la perte , et des stratégies développées par chacun pour y pallier. Pour y survivre . Elle dit elle même que c'est un livre sur "le pouvoir de l'imagination comme outil de survie, ou comme consolation".

Le côté très construit du récit (déconstruit, puis reconstruit?) a quelque chose de perturbant pour le lecteur parce que la technique est trop apparente et qu'elle apparaît comme une sophistication superflue...

Pourtant, je garde un souvenir très ému de ce roman dont le sujet est la douleur de perte.
"J'ai perdu la seule femme que j'aie jamais voulu aimer. J'ai perdu des années. J'ai perdu des livres. J'ai perdu la maison où je suis né. Et j'ai perdu Isaac."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Nicole Krauss Empty
MessageSujet: Re: Nicole Krauss   Nicole Krauss Icon_minitimeJeu 29 Mar 2007 - 16:44

J´essaie de vous suivre dans vos lectures, et ce n´est pas toujours évident. Aérial et moi-même avons-dû lire "L´histoire de l´amour" ensemble. J´ai donc pu redresser la situation à mi-livre, quand Aérial nous a indiqué qu´il serait préférable d´eviter une lecture trop entrecoupée de ce roman.
Je suis justement une lectrice à" doses homéopathiques" comme dirait notre cher Bertrand-môgendre. Et je m´y perdais à lire ce livre à petites bouchées. Je crois pourtant que je n´ai pas toujours été à la hauteur de ce roman que nous avait conseillé Coline.

C´est impeccablement écrit, trop bien presque, car des fois celà en devient sophistiqué. Je me demande d´ailleurs si Nicole Krauss ne pense pas plus à la sensation que va causer son roman dans le petit monde littéraire auquel elle appartient ( son mari, son voisin de quartier Auster, etc.) negligeant un peu ses lecteurs, pour peu qu´ils soient (comme moi) encore peu initiés à la nouvelle géneration d´auteurs americains.
Oui, ce livre m´a semblé bien compliqué. Les personnages ne m´ont pas vraiment captivée, d´autant plus que le personnage principal du roman n´est autre que le roman lui-même. Il faut dire que les protagonistes ne conversent pas. Ils écrivent ou ils racontent ( romans, journaux intimes, mémoires, poésies, traductions, tout y passe). La littérature n´est plus un moyen de s´évader, puisqu´elle devient le centre du sujet.

Nombreux sont les lecteurs qui disent devoir un jour relire ce roman afin d´en saisir toute l´ampleur. Je n´irai pas jusque là. J´attendrai que Nicole Krauss écrive un prochain ouvrage un peu plus en fonction de son lecteur eventuel et anonyme que de l´intelligentsia à laquelle elle semble appartenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Nicole Krauss Empty
MessageSujet: Re: Nicole Krauss   Nicole Krauss Icon_minitimeJeu 29 Mar 2007 - 18:38

swallow a écrit:
J´essaie de vous suivre dans vos lectures, et ce n´est pas toujours évident.

Chacun parle de ce qui l'a enthousiasmé avec l'espoir de pouvoir partager cet enthousiasme avec d'autres...Ca ne marche pas à tous les coups...On fait tous l'expérience de cela...pour les livres...pour les films...des musiques...

Du fait que mes critères sont très affectifs, je sais que cela peut aller à l'encontre de beaucoup d'autres avis. Ce qui ne m'empêchera pas de continuer à louer de tout mon coeur ce qui me semble digne d'intérêt... :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Nicole Krauss Empty
MessageSujet: Re: Nicole Krauss   Nicole Krauss Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Nicole Krauss
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Brioche miel et citron de Nicole

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: