Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Selma Lagerlöf [Suède]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Gunnar
Posteur en quête


Messages : 84
Inscription le : 20/01/2008

Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Selma Lagerlöf [Suède]   Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 EmptyJeu 21 Fév 2008 - 21:26

C'est curieux, une espèce de force obscure m'incite à dire des trucs sur Lagerlöf.
Pour Nils Holgersson, j'ai trouvé qu'elle avait bien contourné les handicaps, j'ai lu ça alors que je n'étais plus du tout la cible de la commande initiale et j'ai trouvé le récit particulièrement envoûtant (et enrichissant géographiquement ainsi qu'anecdotiquement je crois qu'elle s'est representée elle ou peut-être seulement le domaine familial de Mårbacka quand Nils traverse le Värmland, sa région). Je conseillerais d'ailleurs la version grand format chez Actes Sud plutôt que la version poche puisque elle est enrichie des illustration de la version suédoise (j'en avais vu la photocopie d'un début de chapitre lors d'un cours de suédois).
D'ailleurs, pour rester dans la pédagogie, si en plus de la géographie de la Suède vous voulez aussi apprendre sa langue, l'intégralité du texte se trouve ici : http://runeberg.org/nilsholg/

La Saga de Gösta Berling et "l'anneau des Löwensköld" m'avaient beaucoup plu également, je crois que je devrais y revenir aussi et en dire autre chose que cette phrase.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Selma Lagerlöf [Suède]   Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 EmptyJeu 21 Fév 2008 - 21:46

La force obscure apprécie ton dévouement Gunnar laugh
Revenir en haut Aller en bas
Gunnar
Posteur en quête


Messages : 84
Inscription le : 20/01/2008

Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Selma Lagerlöf [Suède]   Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 EmptyJeu 21 Fév 2008 - 21:55

Je lui en sais gré.
Revenir en haut Aller en bas
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Selma Lagerlöf [Suède]   Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 EmptyMer 16 Juil 2008 - 12:18

En plus jeune sourire :
Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 Selma_10


La légende de Gösta Berling


Ce roman naïf nous ouvre la porte du Värmland, dans les traces d’un pasteur alcoolique qui, ayant sauvé son poste, préfère tracer la route et devenir défroqué…
Dans ce voyage, nous rencontrons des personnages pittoresques, entre autres une commandante trahit par ses cavaliers, une comtesse devenue servante, un ours qui ne peut mourir que par balle d’argent et même le diable ainsi que ses représentants…l’épisode de l’ours est particulièrement savoureux… rire

L’écriture est classique mais le point fort de cette succession de contes reliés par ses personnages est son univers magique dont nous avons tendance à oublier, nous les adultes, la force. Si vous voulez, l’espace de quelques instants, vous plongez dans la féerie, naïve mais jamais mièvre, de contes d’ailleurs, n’hésitez pas, le voyage sera agréable…
Pour paraphraser Selma je finirai, en répondant à votre question sous-jacente « Une fois que les abeilles gigantesques de l’imagination auront voltigé autour de nous, comment feront-elles pour se loger dans la ruche de la réalité », par sa réponse : « Ca les regarde ! » innocent
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Selma Lagerlöf [Suède]   Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 EmptyVen 20 Mar 2009 - 22:40

L'empereur du Portugal



Citation :
Jan Andersson de Skrolycka ne se lassa jamais, même dans sa vieillesse, de parler du jour où naquit la petite fille.

Et l'affaire de ce livre est l'amour qui unit Jan à sa fille Claire-Belle. Le jour de cette fameuse naissance, Jan prend conscience que jusque là, son coeur n'avait jamais battu pour quiconque, et il apprend ce que cela veut dire. Et il comprend tout ce qui lui avait manqué jusque là. Ils seront inséparables tous les deux, jusqu'au jour ou Claire doit partir pour gagner l'argent nécessaire pour que ses parents puissent garder leur maison. Et d'étranger et désagrèablers rumeurs parviennent, et Claire ne donne plus de signe de vie, sauf en envoyant l'argent nécessaire. Et Jan ne supporte plus le monde tel qu'il est, et s'invent un autre monde, dans lequel il est l'emprereur du Portugal, et attend le retour de son impératrice. Celle-si reviendra un jour, et l'histoire trouvera son dénouement.

Une très jolie histoire, très sensible, très lyrique, très émouvante. Selma Lagerlöf parle de petites gens, qui souffrent, qui peinent à gagner leur vie, mais qui essayent de garder leur dignité et de préserver leurs sentiments. En dehors de Jan, son épouse et sa fille, toute une série de personnages sont décirt et présentés, avec leurs histoires, leurs joies et leurs peines, les jours de bonheur et de tristesse. Il y a un côté conte parfois, les trolls n'ont pas complètement disparus, tout au moins dans la mémoire des gens, le destin existe, d'autant plus que Jan a par moment le don de la prophétie. On quitte ce petit monde à regret, tellement il est attachant.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 Empty
MessageSujet: L'anneau maudit   Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 EmptyLun 5 Oct 2009 - 10:00

L'anneau maudit

Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 Anneau10

Ce court récit fantastique nous plonge dans la Suède de roi batailleur Charles XII, plus précisément dans la région du Värmlan, région natale de Selma Lagerlöf qui connaît bien son histoire et les légendes qui la nourrissent.

Le roi Charles XII décide d’offrir, en reconnaissance des loyaux services de son fidèle officier, un anneau d’Or et d’Agathe au général Bengt Löwensköld. Le général Bengt Löwensköld en sera si honoré qu’il exigera d’être enterré, à sa mort, l’anneau au doigt. De quoi attirer malheureusement quelques convoitises…

Selma Lagerlöf reprend à son compte le mythe de l’anneau maudit qui passera de main en main avec tous les accidents, calamités et souffrances qui s’en suivront, feu Bengt Löwensköld ou plutôt son fantôme ne pouvant retrouver le repos qu’au jour où il récupérera l’anneau au doigt.

La lecture de ce court récit suffit à comprendre pourquoi Selma Lagerlöf est un grand écrivain : dès la lecture des premières phrases, vous êtes transportés dans les temps anciens d’une région lointaine avec le sentiment d’écouter l’histoire d’un conte au coin d’un feu de cheminée. Une grande conteuse que Selma Lagerlöf, qui nous livre avec des mots simples mais si convaincants un petit bijou qui mérite vraiment le détour !


Le début du récit :

Citation :
« La peur » : je sais bien qu’autrefois beaucoup de personnes semblaient ignorer le sens de ce mot. J’ai entendu dire que bien des gens aimaient à se promener sur la glace tout juste formée de la nuit et ne connaissaient pas de plus grand plaisir que de conduire un traîneau mené par des chevaux à un train d’enfer. Certains même ne craignaient point de jouer aux cartes avec le sergent Ahlegård, bien qu’il fût de notoriété publique que son adresse au jeu lui faisait toujours gagner la partie. Je connais aussi quelques gaillards intrépides qui n’avaient pas peur d’entreprendre un voyage un vendredi ou bien de se mettre à table quand le couvert était mis pour treize personnes. Mais je me demande si un seul d’entre eux aurait eu le courage de passer à son doigt l’anneau maudit qui avait appartenu au vieux général Löwensköld, de Hedeby.
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Selma Lagerlöf [Suède]   Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 EmptyLun 29 Mar 2010 - 21:55

bon, je constate que tout est normal si je prends mon pied avec Le violon du fou, me voilà rassuré Cool

ça fait du bien de relire un fil de temps à autres, même pendant une lecture !

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Selma Lagerlöf [Suède]   Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 EmptyLun 29 Mar 2010 - 22:09

Nous avons tous besoin d'être rassuré sur notre normalité de temps en temps. Alors si ce fil t'as servi à ça sourire

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Selma Lagerlöf [Suède]   Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 EmptyLun 29 Mar 2010 - 22:16

une petite part de normalité alors mdr2

je me souvenais qu'il y avait un fil mais je confondais les ressentis avec un autre... d'où la surprise.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Selma Lagerlöf [Suède]   Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 EmptyLun 29 Mar 2010 - 22:41

animal a écrit:
bon, je constate que tout est normal si je prends mon pied avec Le violon du fou, me voilà rassuré Cool

Bon, je persévérerai ; j'avais été un peu déçu par Le Cocher (pas assez de fantastique, finalement, je m'attendais à... autre chose, en fait, j'avais préféré les films qui en ont été tirés, ils ont, pour moi, plus de force), et puis l'Anneau du Pêcheur : recueil de nouvelles très inégales (j'aurais dû en faire une petite critique...).
Et pourtant, j'aimerais aimer. Mais ces deux livres étaient un peu trop édifiants par moments. Je n'ai rien "contre" Dieu, c'est un des sujets les plus importants, avec la mort, la vie, tout ça, mais là, c'était un peu trop... édifiant.
Je tenterai donc Le violon du fou ou Gösta Berling.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Selma Lagerlöf [Suède]   Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 EmptyLun 29 Mar 2010 - 22:59

Je suis complètement d'accord pour Le cocher, le côté édifiant un peu lourd et en effet le film est beaucoup mieux. Le violon du fou je ne sais pas mais Gösta Berling est de beaucoup, beaucoup supérieur. Et dans celui-ci c'est le Diable que l'on rencontre, ce qui en général est infiniment mieux en littérature qu'une rencontre avec Dieu. Enfin, à mon avis.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Selma Lagerlöf [Suède]   Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 EmptyMer 31 Mar 2010 - 21:44

Le violon du fou

quatrième de couverture a écrit:
Loin de chez lui, Gunnar passe ses journées à jouer du violon au détriment de ses études.

Lorsqu'il apprend que le domaine familial est en décrépitude, que sa mère est ruinée, il décide de rentrer, d'oublier sa musique et d'être enfin raisonnable. Confiant, le jeune héritier se met donc au travail en investissant leurs derniers sous dans l'élevage. Mais le troupeau est décimé par l'hiver. Impuissant, désespéré et honteux, Gunnar perd la raison. Devenu colporteur, il sillonne la région avec son éternel violon tel un mendiant halluciné, jusqu'au jour où, effrayé par d'obscures visions, il se réfugie dans un cimetière. Reprenant ses esprits, il perçoit soudain un bruit étrange. Du fond de son tombeau, une morte se relève...

Menant subtilement le lecteur entre naturalisme et fantastique, Selma Lagerlöf, une fois encore, surprend par la puissance de son écriture.

Un drôle et très joli petit conte de fée à l'envers qui laisse la part belle à l'imaginaire. Il n'est pas simple le destin qui les rassemblera Gunnar et sa Lys des Tombes. Et il n'y sera pas pour grand chose sans y être pour rien. A travers des rêves beaucoup c'est la jeune fille qui va trouver la force de faire se matérialiser les choses (ne lui manquerai que l'armure pour habiller son courage)... la fin de cette histoire est d'ailleurs d'un humour avoué il me semble dans la mise en avant de cette "fable à l'envers". C'est très smooth, nos deux "héros" ne font pas de mal à une mouche, sont perdus dans leurs mondes qui ne font que se croiser, mais ce n'est jamais nunuche. Dans le rêve mais les pieds sur terre, très ancré dans une morale simple ou traditionnelle... peut-être que certains trouveront ce trait un peu appuyé ? ça ne m'a pas gêné, c'est même vraiment intéressant - si je l'ai noté c'est je crois parce que c'est rare ou devenu rare exposé aussi franchement - et sans doute parce que c'est moral de façon positive, sans marcher sur personne.

Très agréable petite découverte, touchante, bien écrite et bien pensée... et qui fait rêvé un peu, éveillé, le long de sentiers (trop ?) rarement fréquentés.

J'en redemande !

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Selma Lagerlöf [Suède]   Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 EmptyMer 31 Mar 2010 - 22:08

extrait :

Citation :
Juste devant la pierre sur laquelle Gunnar Herde s'était assis, se trouvait un petit îlot sur lequel poussaient quelques bouleaux et trembles dépourvus de leur feuillage, en arrière-plan brillait le ciel du couchant, toujours aussi rouge et flamboyant. Et les cimes légères et gracieuses des arbres se dressaient sur ce fond rouge avec une beauté telle que personne n'aurait pu ne pas la remarquer.
En général, c'est à un trait particulier que l'on reconnaît un endroit, car même ce que l'on connaît parfaitement, on ne peut savoir à quoi cela ressemble de tous les points de vue imaginables. Le domaine de Munkhyttan était unique par ce petit îlot, cette butte qui, en ce moment, tendait les cimes de ses arbres dans le ciel au couchant.
Assis immobile, Hede regardait l'îlot, les branches légères des arbres et la glace grise qui s'étendait de toute part.
Cette vue lui était on ne peut plus familière. Il n'existait aucun endroit dans le domaine qu'il connût aussi bien, et ce justement parce que cet îlot attirait toujours le regard. Et, bientôt, Hede fut là à le contempler sans même y réfléchir, comme on le fait de ce que l'on connaît parfaitement. Longtemps il resta ainsi à regarder droit devant lui. Rien ne le dérangeait, personne, ni le vent ni quoi que ce soit d'autre. Il ne voyait pas Ingrid, elle s'était élancée loin sur la glace.
Le repos et la paix s'étendirent sur Gunnar Hede, comme on ne peut les ressentir qu'au sein de ce qui est familier. La sécurité et le calme montaient vers lui, comme émanant du petit îlot. Et cela endormait et calmait l'éternelle inquiétude qui le tourmentait.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Selma Lagerlöf [Suède]   Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 EmptyMar 7 Déc 2010 - 17:48

Le violon du fou

Une écriture soignée, agréable, et, bien construite, une couverture aux allures de contes anciens, un éditeur de qualité, une histoire où il est question d‘un violon et d’un violoniste………..et pourtant, cette lecture est loin de m’avoir comblée.
J’avais des souvenirs anciens d’un beau livre de cet auteur, le merveilleux voyage de Nils…..
Je me suis dit, à l’approche de Noël, un peu de magie, et de féerie ne feront pas de mal. Et pourtant, la magie n’a pas opéré, elle s’est éteinte même.
Je pense que ce genre de littérature, s’il a été apprécié en son temps, me parait démodé, un peu vieilli.
Les personnages sont attachants, Gunnar attaché à la musique et son violon, qui perd la raison, pour la retrouver avec Ingrid ; Ingrid la morte qui ressuscite et remet Gunnar sur les rails. Et pourtant je n’ai pas trouvé l’attache où m’accrocher pour aller à la rencontre de ce livre.

Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Selma Lagerlöf [Suède]   Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 EmptyMar 7 Déc 2010 - 20:02

mimi54 a écrit:
Le violon du fou
Je pense que ce genre de littérature, s’il a été apprécié en son temps, me parait démodé, un peu vieilli.

J'avais essayé moi aussi il y a deux ou trois ans, et j'avais eu la même impression que toi de désuétude...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Selma Lagerlöf [Suède]   Selma Lagerlöf [Suède] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Selma Lagerlöf [Suède]
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: