Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 René Barjavel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: René Barjavel   Sam 23 Fév 2008 - 12:20





Biographie copié sur Barjaweb, site consacré entièrement à René Barjavel
http://barjaweb.free.fr/SITE/index.html



René Barjavel est né le 24 janvier 1911 à Nyons (Drome). Fils de boulanger, petit fils de paysans, il fait ses études au collège de Nyons puis à celui de Cusset dans l'Allier. Après le bachot, il fait de nombreux métiers pour gagner sa vie: pion, employé de banque, conférencier... Il débute à dix-huit ans dans le journalisme au Progrès de l'Allier, à Moulins.

Il devient en 1935 secrétaire de rédaction de la revue Le Document, puis chef de la fabrication des éditions Denoël. Il collabore à divers journaux, en particulier au Merle Blanc, comme critique cinématographique. Il fait la guerre comme caporal-cuistot dans un régiment de zouaves. Démobilisé en 1940, il fonde à Montpellier L'Echo des Etudiants, y fait débuter Jacques Laurent, François Chalais, Yvan Christ, etc, parmi d'autres qui ont fait leur chemin. Rentré à Paris, il y publie une série de romans d'anticipation qui font de lui le précurseur de la vogue de la "science-fiction". Il écrit un "Essai sur les formes futures du cinéma", « Cinéma Total », dont un grand nombre de prédictions se sont depuis réalisées. Les autres sont pour l'avenir... Puis un grand roman d'amour, Tarendol dont Duvivier achète les droits pour le cinéma. En 1947, il fait pour Georges Régnier, sa première adaptation et son premier dialogue de cinéma: Paysans noirs. Puis Le Petit Monde de Don Camillo, pour Duvivier. Parmi les films auxquels il a collaboré, citons les autres Don Camillo, l'Etrange Désir de M.Bard, Femmes sans nom, le Mouton à cinq pattes, les chiffonniers d'Emmaüs (d'après le livre de Boris Simon), La terreur des Dames, Till l'Espiègle, l'homme à l'imperméable, le Cas du Docteur Laurent, les Misérables, le Guépard, etc. Il réalise lui-même plusieurs courts métrages.

Il écrit deux pièces de théâtre de science-fiction : « Le Voyageur Imprudent » et « Mme Jonas dans la baleine ». Après un long intermède au cinéma pendant lequel il n'a presque rien publié, René Barjavel a commencé avec « La Nuit des Temps » et « Le Grand Secret », une seconde carrière de romancier et une nouvelle activité de journaliste avec une chronique hebdomadaire dans Le Journal du Dimanche. Il a également écrit des chansons. Il se livrait, quand il en avait le temps, a une passion, la photographie en couleurs, illustrée par un album (Les Fleurs, la vie). Il est décédé en 1985."





La nuit des temps



Les membres de l'Expédition polaire française trouvent enfouis sous la glace des ruines d'une civilisation vieille de 900 000 ans. Et qui plus est, les ruines émettent un signal, laissant penser qu'une activité y existe encore. Les savants trouvent les corps congelés et maintenu en vie d'un homme et d'une femme, ainsi que divers objets laissant penser que cette vieille civilisation avait atteint un degré de maîtrise des sciences et techniques bien supérieur au notre. Il est décidé d'essayer de réanimer les corps en hibernation, pour savoir ce qui s'est passé et pour assurer à l'humanité les connaissances de la vielle civilisation. Les savants ramènent d'abord à la vie la femme, Elea, qui leur raconte son histoire, et ils prennent ainsi connaissance d'une terrible histoire de guerre et de destruction massive, ainsi que d'une tragique histoire d'amour.


Si je devais résumer ce livre par un mot, celui qui me viendrait en premier à l'esprit serait « désuet ». Je ne voudrais pas que vous y voyez quelque chose de péjoratif, en fait ce livre a le charme un peu vieillot mais persistant de certains très vieux romans d'anticipation, de Jules Verne ou d'autre auteurs anciens, cela se lit tout seul, avec le plaisir de savourer des tournures de phrases qui n'ont plus forcement cours dans la vie quotidienne, mais qui sont tellement agréables à lire. L'enchaînement de l'action est très efficace, nous suivons le déroulement du récit d'Elea, et aussi les convulsions dans le monde contemporains provoqués par l'apparition des deux survivants, sans que l'intérêt ne se relâche un seul moment.

En résumé, un livre dont la lecture fût fort plaisante pour moi, je découvrais l'auteur, mais même si je n'exclue pas de lire d'autres livres de lui dans l'avenir, disons que ce ne sera pas une priorité, je vais attendre d'avoir envie de ce genre de livres.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: René Barjavel   Sam 23 Fév 2008 - 15:49

ce titre est dans ma PAL, acheté d'occasion pour uen bouchée de pain dans un vide-grenier, et je compte bien le lire cette année! je survole donc ton billet Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: René Barjavel   Sam 23 Fév 2008 - 19:21

Chatperlipopette a écrit:
ce titre est dans ma PAL, acheté d'occasion pour uen bouchée de pain dans un vide-grenier, et je compte bien le lire cette année! je survole donc ton billet Wink

Chimère aussi lisait un de ses livres récemment, je crois que c'est un écrivain qui intéresse toujours les lecteurs d'aujourd'hui, qu'il a su durer finalement, ce qui est le plus important pour un écrivain.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xelle
Posteur en quête
avatar

Messages : 55
Inscription le : 21/05/2008
Age : 38
Localisation : côte de granit rose

MessageSujet: Re: René Barjavel   Mer 21 Mai 2008 - 22:41

Bonjour! Ceci est mon premier message sur ce forum(sur quelque forum que ce soit d'ailleurs honte)pardonnez moi mon manque d'expérience .Barjavel est ,depuis mon adolescence,un auteur qui me tient a coeur.Ses livres ont pour moi comme un petit gout psychédélique flower.ils me rappellent mes vieux sous-pulls et le papier peint à fleurs(grandes, oranges et marrons) de mon enfance.pour moi ses livres c'est un bon nid douillet,même s'il se passe des choses terribles ou extraordinaires on est à l'abri; study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: René Barjavel   Mer 21 Mai 2008 - 22:45

xelle a écrit:
Bonjour! Ceci est mon premier message sur ce forum
bonjour xelle.. ce serait chouette, si tu nous donnais la chance de te connaître un peu mieux - en te présentant un peu ICI

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: René Barjavel   Mer 21 Mai 2008 - 23:39

xelle a écrit:
Bonjour! Ceci est mon premier message sur ce forum(sur quelque forum que ce soit d'ailleurs honte)pardonnez moi mon manque d'expérience .

Bonjour Xelle...Voilà...tu t'es lancée... content
Nous pardonnerons bien sûr...Et même nous t'aiderons...n'hésite pas à demander si tu as besoin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: René Barjavel   Jeu 22 Mai 2008 - 10:46

Ces ouvrages sont plaisant à lire mais très marqué par l'époque où ils ont été écrit (les années 40, les années 60).
Ravage véhicule une morale assez pétainiste (retour à la terre, aspect néfaste du progrès technique).

Rien ne vieillit plus vite que la science fiction en fait Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: René Barjavel   Jeu 22 Mai 2008 - 14:18

Un ouvrage qui porte la marque de son époque peut avoir beaucoup de charme, mais d'accord avec toi Sigtuna, étrangement les livres de science-fiction semblent ramener encore plus à l'époque où ils ont été écrit que des romans comtemporains.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xelle
Posteur en quête
avatar

Messages : 55
Inscription le : 21/05/2008
Age : 38
Localisation : côte de granit rose

MessageSujet: Re: René Barjavel   Ven 23 Mai 2008 - 5:21

C'est vrai que la technologie et la société ont tellement évoluées que l'imaginaire de cette époque a été dépassé!
Maintenant ces livres font penser aux "docu-fiction" qui raconte des catastrophes qui pourraient survenir on sait pas quand ni pourquoi ni comment mais ça fait très très peur a tout le monde pale
je prefere quand même les livres;même si ils donnent l'impression que Barjavel ne donnait pas longtemps à notre civilisation avant de disparaitre byebye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isidore Ducasse
Envolée postale
avatar

Messages : 166
Inscription le : 17/08/2007
Age : 26

MessageSujet: Re: René Barjavel   Ven 23 Mai 2008 - 18:17

Je ne sais pas si il a réellement sa place dans "auteurs à découvrir". J'ai carrément adoré Ravages, ça m'a vraiment marqué. Le voyageur imprudent est aussi très agréable à lire, peut-être un peu moins déconcertant que Ravages. J'aime beaucoup cet auteur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scarabée
Envolée postale
avatar

Messages : 231
Inscription le : 14/05/2008
Age : 32

MessageSujet: Re: René Barjavel   Mar 28 Oct 2008 - 9:28

J'avais lu La nuit des temps qui m'avait énormément plu. Cette romance à travers les âges avait vraiment un goût tragique très intéressant. Une sorte de mythe de l'amour impossible.

J'ai retrouvé en quelque sorte ce thème, tout récemment, à la lecture de Les chemins de Katmandou. Ce livre concentre également, dans une dimension qui n'est pas de la science fiction, une critique du monde moderne à travers la comparaison avec les spiritualités orientales. Il n'en cache pas non plus les effets pervers en racontant l'histoire de tous ces jeunes désoeuvrés, en perte de repère, et en conflit avec les valeurs occidentales, qui vont en "pélerinage" dans la cité mythique de la "liberté"...
Très bon moment de lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: René Barjavel   Mar 11 Nov 2008 - 8:04

C'est étrange... je n'avais jamais ressenti La Nuit des Temps comme "désuet", à l'époque où je l'ai lu... et même aujourd'hui, en reprenant des passages, je reste toujours aussi émerveillée par le réalisme (oui, tant du contexte de l'action, que de la description précise de la société où vivait Eléa). J'avais été très marquée aussi par le fait que certaines pensées du Docteur Simon aient été écrites à part, comme intercalaire, introspections au milieu de l'action, qui ajoute une dimension tragique... Et la chute m'avait parut très réussie... et terriblement frustrante...

J'avais dévoré aussi d'une traite Une Rose au paradis, même si je le trouvais d'une qualité moindre... et essayé de commencer d'autres ouvrages du même auteur, mais je n'ai jamais autant accroché qu'à La Nuit des temps.
Revenir en haut Aller en bas
lyana79
Envolée postale
avatar

Messages : 208
Inscription le : 04/04/2008
Age : 37
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: René Barjavel   Dim 16 Nov 2008 - 18:58

Je viens de terminer la lecture de la nuit des temps et je dois dire que son style m'a beaucoup surpris!
Mélange d'une histoire à l'eau de rose et de "Science-fiction", je mets entre guillemets car ce n'est pas une histoire futuriste comme je m'y attendais naïvement.
C'est l'exploration d'un passé qui prouve que nos ancêtres n'étaient pas forcément moins développés que nous, chose qu'on a souvent tendance penser.
L'histoire ne m'a pas beaucoup enthousiasmée, j'ai eu beaucoup de difficultés à terminer la lecture de ce livre.
L'accent est mis sur l'esthétique des corps et des accouplements d'Elea et de Paikan entre autres(ce qui devient par moment lassant) et plusieurs passages font le parallèle entre Gondawa/Enisorai et le contexte politique de la période où le roman a été écrit.
Le style quant à lui, est simple et très accessible.
Pour finir, je ne pense pas lire un autre roman de Barjavel et celui-ci ne m'a pas fait accrocher à la science-fiction, genre pour lequel je n'avais déjà pas d'attirance au départ.
Note: 2.5/5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.partagelecture.forums-actifs.com
Kriss de Valnor
Espoir postal
avatar

Messages : 24
Inscription le : 12/12/2008
Age : 34
Localisation : Tournai - Belgique

MessageSujet: Re: René Barjavel   Dim 14 Déc 2008 - 15:42



Barjavel : L'Enchanteur

Quatrième de couverture :
Qui ne connaît Merlin ? Il se joue du temps qui passe, reste jeune et beau, vif et moqueur, tendre, pour tout dire Enchanteur. Et Viviane, la seule femme qui ne l'ait pas jugé inaccessible, et l'aime ? Galaad, dit Lancelot du Lac? Guenièvre, son amour mais sa reine, la femme du roi Arthur ? Elween, sa mère, qui le conduit au Graal voilé ? Perceval et Bénie ? Les chevaliers de la Table Ronde ? Personne comme Barjavel, qui fait le récit de leurs amours, des exploits chevaleresques et des quêtes impossibles, à la frontière du rêve, de la légende et de l'Histoire. Dans une Bretagne mythique, il y a plus de mille ans, vivait un Enchanteur. Quand il quitta le royaume des hommes, il laissa un regret qui n'a jamais guéri. Le voici revenu.

Mon Barjavel préféré.
Avec son exceptionnel talent narrateur, il nous raconte le mythe arthurien à sa sauce, romancée et bourrée de clin d'oeil humoristiques; et c'est passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: René Barjavel   Dim 14 Déc 2008 - 16:10

Kriss de Valnor a écrit:
Mon Barjavel préféré.
Avec son exceptionnel talent narrateur, il nous raconte le mythe arthurien à sa sauce, romancée et bourrée de clin d'oeil humoristiques; et c'est passionnant.
Tiens.. cela a tout l'air de me plaire.. merci Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: René Barjavel   

Revenir en haut Aller en bas
 
René Barjavel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Livres de René BARJAVEL
» Le Havre - Avenue René Coty
» René Alexis
» STAR ACADÉMIE 2012 - René Angélil de retour à l’Académie
» Décés de René Lepelley.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: