Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Les nouveaux pauvres

Aller en bas 
AuteurMessage
bulle
Zen littéraire
bulle

Messages : 7175
Inscription le : 02/07/2007
Age : 62
Localisation : Quelque part!

Les nouveaux pauvres Empty
MessageSujet: Les nouveaux pauvres   Les nouveaux pauvres Icon_minitimeMar 26 Fév 2008 - 17:01

Pierre Bourdieu était retourné sur le terrain pour réécrire en collectif :
La Misère du monde.
Il s'était risqué à cette sociologie de la souffrance dans notre société éclatée. L'étude fut un livre-outil ainsi qu'un acte politique.

Il y avait un texte sur l'itinérance ce week-end dans le journal La Presse
je le colle içi.
Quand malheur rime avec pauvreté
Le dimanche 24 fév 2008
L'itinérance sous zéro
Mario Girard
La Presse
Citation :
Durant la belle saison, certains sans-abri de Montréal dorment dans les parcs ou les entrées de commerces, mais l'hiver, à -20oC, les choses se compliquent. Les sources de chaleur, y compris celle de la Grande Bibliothèque, leur sont refusées. Par bonheur, le soir venu, ils peuvent compter sur une navette pour les amener dans des refuges qui croulent sous la demande.
«Les refuges ont des règles très strictes, dit Michel Daigneault. Mais bon, l'hiver, on est plus tolérants. On ne peut pas les laisser dehors à -20 oC. Vous savez, il y en a un qui est mort de froid dans la rue il y quelques jours.»
Plus la soirée avance, plus il fait froid. «Malgré ça, il y a des gens qui préfèrent dormir dehors, dit Michel Daigneault. Regardez la planche de plywood là-bas, il y a deux gars couchés derrière», ajoute-il en désignant l'entrée d'un entrepôt rue Aylmer.
Vers 20h30, on retourne à la Mission Old Brewery. Douze hommes montent dans l'autobus. Il n'y a plus de place pour eux au refuge de la rue Clark. On les amène à la Mission Bon Accueil, située plus à l'ouest, rue Saint-Antoine. Un intervenant coche leur nom sur une liste de présence.
Pendant le trajet, le silence règne dans l'autobus. Il y a des habitués. Mais il y a des hommes plutôt jeunes qui, visiblement, en sont à leur premier contact avec l'itinérance. «Il y a des gars qui se trouvent à la rue après des histoires de violence conjugale, explique Michel Daigneault. Ils sont coupés du reste de leur famille.»
À la Mission Bon Accueil, Michel Daigneault remet aux intervenants des médicaments que certains doivent prendre. Il retourne ensuite chercher d'autres hommes. Au total, ce soir-là, 19 sans-abri que la Mission Old Brewery n'a pu héberger ont été transférés à la Mission Bon Accueil.
Il est environ 22 h. Michel Daigneault a terminé sa ronde dans les rues glaciales de Montréal. Le chauffeur peut alors songer à la petite maison de campagne qu'il rêve d'acheter un jour. «Je suis né à Montréal et je n'ai jamais aimé la ville, dit-il. Je vais quitter tout ça un jour.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Les nouveaux pauvres Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux pauvres   Les nouveaux pauvres Icon_minitimeJeu 8 Mai 2008 - 20:02

Les nouveaux pauvres Bourco10
Martine Fournier pour la revue Sciences humaines :
Citation :
En 1993, au moment le plus fort où la « crise sociale » produit chômage et exclusion, le sociologue Pierre Bourdieu publie un imposant ouvrage de facture inhabituelle. Une équipe de vingt-trois sociologues a procédé à de longs entretiens avec tout un kaléidoscope social de personnages : travailleurs immigrés, habitants de Zup, couple de clochards ou de petits agriculteurs, policiers, infirmières, étudiants...

Cette enquête collective est destinée à mettre au jour l'expérience du monde social, que peuvent avoir, chacun à leur manière, tous ceux qui occupent «une position inférieure et obscure à l'intérieur d'un univers prestigieux et privilégié »...

La misère sociale que P. Bourdieu veut décrire, n'est pas forcément (ou pas seulement) une « misère de condition » , liée à l'insuffisance de ressources et à la pauvreté matérielle. Il s'agit ici plutôt de dévoiler une forme plus moderne de misère, une « misère de position », dans laquelle les aspirations légitimes de tout individu au bonheur et à l'épanouissement personnel, se heurtent sans cesse à des contraintes et des lois qui lui échappent : cette violence cachée qui est produite à travers « les verdicts du marché scolaire », « les contraintes impitoyables du marché du travail ou du logement », « les agressions insidieuses de la vie professionnelle »...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Les nouveaux pauvres Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux pauvres   Les nouveaux pauvres Icon_minitimeJeu 8 Mai 2008 - 20:41

Les nouveaux pauvres : ainsi titrait Arte pour un théma récent consacré à la pauvreté dans l'ex-RDA où une personne sur quatre est recensée comme pauvre et (sur)vit de l'aide sociale; ainsi qu'en France où cette même pauvreté est devenue endémique dans certaines zones et touche toujours plus de jeunes, de salariés précaires ou de chômeurs.
"Précariat décroché" et enfants pauvres...
En 2006, le conseiller d'Etat et ancien directeur de cabinet, Martin Hirsch (président d'Emmaüs France dès 2002), publiait avec Sylvaine Villeneuve :
La Pauvreté en héritage : 2 millions d'enfants pauvres en France (éd. Robert Laffont).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Les nouveaux pauvres Empty
MessageSujet: les nouveaux pauvres   Les nouveaux pauvres Icon_minitimeJeu 8 Mai 2008 - 20:45

Martin Hirsch, entre nous, il fait quoi, à part cautionner qui on sait et

avaler des couleuvres...
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Les nouveaux pauvres Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux pauvres   Les nouveaux pauvres Icon_minitimeJeu 8 Mai 2008 - 20:50

En effet, je crois qu'il a repris à son compte les résultats d'une enquête à laquelle le gouvernement n'avait donné, un an auparavant, aucune réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Les nouveaux pauvres Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux pauvres   Les nouveaux pauvres Icon_minitimeJeu 8 Mai 2008 - 20:59

Consolez vous quand même, le revenu des très riches a nettement augmenté. Non mais!!
J'ai vu l'autre jour un reportage sur des retraités ( 600 euros par mois à peu près..) qui vendaient à la sauvette quelques affaires pour gagner 20 euros.. et qui devaient se cacher, car c'est interdit! Amendes plus saisie des objets s'ils se font prendre....

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Les nouveaux pauvres Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux pauvres   Les nouveaux pauvres Icon_minitimeVen 9 Mai 2008 - 1:26

bix229 a écrit:
Martin Hirsch, entre nous, il fait quoi, à part cautionner qui on sait et

avaler des couleuvres...
colibri

Oui, il doit en avaler des couleuvres. Mais je ne peux pas croire qu'il reste par goût du pouvoir ; il doit essayer de mettre en accord ses actes et ses convictions. ET si il reste, c'est qu'il doit exister un interstices pour arriver à faufiler ses idée et améliorer la vie des plus pauvres. (Au fait, dans la bouche de nos hommes politiques, il n'est jamais employé ce mot, ils parlent de familles les plus "modestes"...)
Si vraiment ce n'est pas ça qu'il parte en criant haut et fort pourquoi il quitte ce gouvernement...

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Les nouveaux pauvres Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux pauvres   Les nouveaux pauvres Icon_minitimeVen 9 Mai 2008 - 17:27

Je ne pense pas non plus que Martin Hirsch par goût du pouvoir, mais il n'a certainement pas les coudés libres et doit se dire que ce qu'il peut faire sera mieux que rien. à suivre .................

Marie effectivement il y a la même amplitude d'augmentation et de réduction entre les riches et les pauvres !

Celà devient de plus en plus difficile aux gens "modestes" d'aider par leur don ceux qui sont cruellement pauvres (ex : remplir le filet pour la Banque alimentaire, vu le prix des aliments de consommation courante (riz, pâtes, lait ...........) )

en résumé les Pauvres aident ceux encore plus pauvres (?)

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Les nouveaux pauvres Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux pauvres   Les nouveaux pauvres Icon_minitimeVen 9 Mai 2008 - 17:34

Citation :
en résumé les Pauvres aident ceux encore plus pauvres

Oui, et c'est institutionnalisé puisqu'a priori, Le RSA de Hirsch sera financé par des prélèvements sur la prime pour l'emploi. Donc on redistribue l'argent des plus pauvres entre eux.... Parce qu'il faut être solidaire !!!

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Les nouveaux pauvres Empty
MessageSujet: les nouveaux pauvres   Les nouveaux pauvres Icon_minitimeVen 9 Mai 2008 - 17:39

On n'a que faire de la charité. C'est la justice qui compte...

Et ce n'est pas demain la veille...
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Les nouveaux pauvres Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux pauvres   Les nouveaux pauvres Icon_minitimeVen 9 Mai 2008 - 17:56

bix229 a écrit:
On n'a que faire de la charité. C'est la justice qui compte...

colibri

La formule n'est que trop juste. ET malheureusement, la charité, l'émotion se substitue de plus en plus à la justice. Dans tous les domaines.

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi
Sage de la littérature
mimi

Messages : 2032
Inscription le : 19/07/2007
Localisation : Auvergne

Les nouveaux pauvres Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux pauvres   Les nouveaux pauvres Icon_minitimeSam 10 Mai 2008 - 10:13

(Au fait, dans la bouche de nos hommes politiques, il n'est jamais employé ce mot, ils parlent de familles les plus "modestes"...)

Ah ben oui. C'est comme les vieux. Vous n'avez pas remarqué qu'ils ont disparu ? On n'en trouve plus. Ils sont passés où ? On ne voit plus que des Séniors ! Allez hop, les Séniors, au boulot !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Les nouveaux pauvres Empty
MessageSujet: Re: Les nouveaux pauvres   Les nouveaux pauvres Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les nouveaux pauvres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pommes de terre au roquefort et aux oignons nouveaux
» les "nouveaux" diplômes
» Mouvement Révolutionnaire Humaniste
» tennis : Winbledon
» Les méfaits de la médication sur le nouveau-né

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: L'humain, la société, la nature...-
Sauter vers: