Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Icon_minitimeLun 14 Nov 2016 - 17:55

oh, scusi... oui, j'aurais pu écrire tout son nom... mais c'est tellement long Wink

alors, seulement cliquer si tu ne trouves pas
Spoiler:
 

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Icon_minitimeLun 14 Nov 2016 - 17:57

Ok. J'ai pas cliqué attentif
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Icon_minitimeMar 15 Nov 2016 - 10:25

kenavo a écrit:
Nadine a écrit:
ce fil va finir par atteindre les 100 pages !
pas possible, le forum divise (malheureusement) automatiquement (en principe +/- 70 pages)... mais en effet, on n'a pas encore d'auteur qui a un 2ème fil... si je ne me trompe, JCO est le plus proche Wink

un 2ème fil dans la même rubrique ! sourire

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Icon_minitimeVen 18 Nov 2016 - 16:28

Jean-Luc persécuté

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 410wp510



Pour une de ses premières oeuvres il avait déjà un énorme potentiel l'ami Ramuz !
Bon l'histoire ? Rien de très original : un homme trompé par sa femme et qui finira fou à lier . Avec plusieurs fractures dans l'avancée vers le gouffre final . Tragédie , dimension christique : tout un programme .

Mais là n'est pas vraiment l'important , c'est bien la façon unique de traiter le sujet qui témoigne d'une véritable audace littéraire !
Si le cadre montagnard pourrait témoigner d'une volonté de faire du roman de terroir bien en vogue à l'époque où parut ce récit , il s'en éloigne complètement ....La nature parle certes , le cadre est essentiel et il est à lire dans sa dimension hautement symbolique aussi bien que dans la relation directe mais Ramuz ne le sublime pas : Cela est en dehors de toute volonté de description idyllique telle que fut représentée dans la tradition romantique la montagne alpine .
Néanmoins les descriptions restent très belles , poétiques mais sans aucun souffle lyrique :
Citation :
"Le printemps était là , mélangé comme il est de bleu et de noir , avec des jours de beau soleil , puis des averses et du vent .
Mais qu'est-ce que cela lui faisait ?
Il trouvait du plaisir à la pluie , il trouvait plaisir au soleil . Il y avait eu les anémones violettes , les crocus qui aiment l'eau , les hépatiques des haies , les primevères comme des assiettes . Alors viennent les gentianes . Il semble qu'on voit le blé pousser : d'un coup il a un pied de haut .Et , le soir l'air qui passe a un goût de pain frais "
.
Bien loin aussi de toute esthétique naturaliste , Ramuz n' explique rien .
On pénètre dans ce vase clos sans aucune clé .
Alors oui pour en revenir à notre Jean-Luc le persécuté .....Il est sacrément amoché par l'infidélité de sa femme et de là vous conclurez sans doute que c'est une histoire passionnelle : que nenni !
Et c'est là que Ramuz ne rentre pas dans le cadre : Oui on assistera à sa déchéance et à la tragédie individuelle mais c'est avant tout pour mettre cela au service de la lumière collective .
Les lois sociétales de l'époque dans ce contexte terrien particulièrement rude  ne trouvent pas forcément de concordance avec celles d'aujourd'hui .
L'adultère , c'est avant tout  un danger au regard de la fragilité de la structure économique puisque en production autarcique .
L'adultère en ce monde microcosmique c'est aussi le mauvais exemple et dès lors qu'il s'agit de la faute d'Eve alors là c'est sans appel .
L'inversion des rôles ( parce qu'à bien considérer les choses si tant est qu'on doive assister à cette transgression que constitue l'adultère , il est bien entendu que c'est l'homme qui peut fauter ) dérange les fondements de la pensée qui ne conçoit la place de la femme que dans la soumission à son mari , à la maison comme lieu identitaire indérogeable .
Et c'est dans cette approche ethnologique presque qu'il nous faut aborder l'oeuvre de Ramuz et celle-ci en particulier .
Et sans aucune psychologie démonstrative , ni analyse fortement descriptive , Ramuz réussit , grâce à une intrigue banale , mais menée avec une habileté narratrice unique à pénétrer la profondeur d'un monde , ses motivations , ses fondations , son architecture et sa force .
Une écriture libre , échappant à tout cadre normatif , une puissance sourde qui trouve son essence dans une observation rigoureuse des éléments terre et hommes tout en se reliant à une forme symbolique .
C'est fort !

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  


Dernière édition par églantine le Ven 18 Nov 2016 - 17:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Icon_minitimeVen 18 Nov 2016 - 17:03

merci Eglantine !

"L'adultère , c'est avant tout la fragilité du structure économique fragile puisque en production autarcique ." c'est donc utilitaire ! dentsblanches

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Icon_minitimeVen 18 Nov 2016 - 17:10

Bédoulène a écrit:
merci Eglantine !

"L'adultère , c'est avant tout  la fragilité du structure économique fragile puisque en production autarcique ."   c'est donc utilitaire !  dentsblanches
Le souci au regard de la fragilité économique !
Je vais corriger .

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Icon_minitimeVen 18 Nov 2016 - 17:14

Ca fait envie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Icon_minitimeVen 18 Nov 2016 - 17:16

Oh églantine, j'avais compris, je plaisantais un peu ! sourire

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Icon_minitimeVen 18 Nov 2016 - 17:23

Je ne peux que t'encourager Miss Topocl !
Un très bon Ramuz , vraiment !
Allez un extrait :
Citation :

A présent il était guéri ; du moins il voulut le croire et s'y efforçait Il y eut le soleil qui sortit de dedans les branches du bois secouées de leur neige ( il y en avait des entassements au pied des arbres ) . Il le vit , ce soleil , se soulever en l'air , s'élancer au ciel et , après les grands froids et les tristes matins d'hivers , il fut comme une grande joie .
J'adore .
Et j'en ai lu une bonne partie à haute voix , c'est encore mieux pour appréhender son oeuvre je trouve ! aime

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 53
Localisation : Peu importe

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Icon_minitimeVen 18 Nov 2016 - 17:29

Bédoulène a écrit:
Oh églantine, j'avais compris, je plaisantais un peu ! sourire
Mais oui !!!!!!!!! rire
A écrire à toute allure , on finit par dire des bétises !
La langue ça doit se tourner sept fois ...et les doigts avant de taper sur le clavier pour éviter des fausses mailles ? Laughing

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Icon_minitimeVen 18 Nov 2016 - 17:33

sourire sourire

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Icon_minitimeVen 18 Nov 2016 - 18:02

ça c'est de l’enthousiasme qui réveille miammiam

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Allumette
Main aguerrie


Messages : 558
Inscription le : 31/12/2007
Age : 43

Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Icon_minitimeVen 18 Nov 2016 - 18:32

Merci pour ce commentaire ! bounce
Je pense que j'emprunterai très bientôt ce lire à la médiathèque.

_________________
Au revoir bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Icon_minitimeSam 19 Nov 2016 - 18:36

Ah oui Eglantine, merci, ça donne corps, echos ou precisions à mes impressions !
j ai pas encore pu avancer, c'etait une semaine serrée. mais j'y viens, j'y viens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Icon_minitimeLun 21 Nov 2016 - 18:01

kenavo a écrit:
oh, scusi... oui, j'aurais pu écrire tout son nom... mais c'est tellement long Wink

alors, seulement cliquer si tu ne trouves pas
Spoiler:
 
Kenavo j'ai cliqué !!

Bon revenons à Ramuz : une averse copieuse d'une bonne heure m'a permis de finir La séparation des races, embusquée dans ma voiture au bord du champ.

Mon commentaire plus haut qui se tenait à l'orée du carnaval était tout bon.
Je veux dire que rien ne le contredit quant à la suite, en ce qui concerne ma réception, cette fois, du tout.

Ramuz est un bon technicien. Il orchestre remarquablement l'espace. c'est ce qui m'a bien plu. j'aime qu'on m'embarque dans une geographie emotionnelle.
Les enjeux dramatiques sont bien posés également.
La langue , par extension, judicieuse.
Pourtant.
Pourtant si j'ai apprécié cette lecture, Ramuz n'a pas su parler ma langue emotionnelle. je souhaite relire une autre oeuvre, un jour, dans un an peut-être, puisqu'apparemment il a dans son style authentique plusieurs visages.

Je n'arrive pas bien à cerner ce qui me tenait au bord, bien qu'admirative.
Je crois que c'est quelque chose de l'ordre de la reification des personnages. la construction tragique peut-être, qui leur donne une fonction avant de leur donner une credibilité.
ça expliquerait ma reserve, car ce type d'objectif , peindre un élan tragique, nécessite quelque part de mettre, parfois, en veilleuse la tenue intrinseque des individualités.
Cet homme sait saisir plusieurs hectares, les tordre et leur faire cracher toute leur force, y semer les vies qui s'y accrochent, et leur donner un mouvement limité à ses contraintes de createur.

Je ne sais pas ce qui a freiné mon adhesion, en fait.

J'ai par contre beaucoup de satisfaction à avoir marché sur ses pas.
Il me semble que cet homme là est un visuel.
je le suis dans la vie. mais aime les ecrits qui ne fonctionnent pas sur l'analogie. C'est peut-être ça, aussi. Même si cette dernière remarque est discutable.
Bon je vous livre mes questions. c'est ainsi qu'il faut lire au fond. Chercher et ne pas se comprendre à tout prix.

Elle a lu Ramuz, vive Ramuz !
Wink

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Empty
MessageSujet: Re: Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]   Charles Ferdinand Ramuz [Suisse] - Page 31 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Charles Ferdinand Ramuz [Suisse]
Revenir en haut 
Page 31 sur 32Aller à la page : Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32  Suivant
 Sujets similaires
-
» Demande à Charles CHEVALIER - AD Rouen - x Anvéville & Cliponville
» Brioche suisse
» Les moyens et l'organisation du Génie Suisse
» Commande Sigma possible en SUISSE ?
» CARMEX en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: