Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Sandor Maraï [Hongrie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Sandor Maraï [Hongrie]   Mer 21 Fév 2007 - 18:56



Sándor Márai, né le 11 avril 1900 à Kassa alors partie de l'Empire austro-hongrois (aujourd'hui Košice, en Slovaquie) et mort le 22 février 1989 à San Diego aux États-Unis, est un écrivain et journaliste hongrois.
Sandor Marai connaît dès ses premiers romans un immense succès. Il fut un antifasciste déclaré dans la Hongrie alliée à l'Allemagne nazie. Puis il fut mis au ban ensuite par le gouvernement communiste de l'après-guerre. En 1948, il s'exile donc aux Etats-Unis où il mettra fin à ses jours en 1989.
Sources Wikipédia


Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)

1992 Les Révoltés, Albin Michel,
1992 La Conversation de Bolzano, Albin Michel, Page 6,
1993 Les Confessions d'un bourgeois, Albin Michel, Page 6,
1995 Les Braises, Albin Michel, Pages 2, 3, 6,
2001 L'Héritage d'Esther, Albin Michel, Pages 4, 6, 7
2002 Divorce à Buda, Albin Michel, Page 1
2003 Un chien de caractère, Albin Michel, Page 1
2004 Mémoires de Hongrie, Albin Michel, Page 2
2005 Paix à Ithaque!, Livre de Poche, Page 1
2006 Métamorphoses d'un mariage, Albin Michel, Pages 1, 2, 5, 6,
2007 Libération, Albin Michel, Pages 1, 3,
2008 Le premier amour, Albin Michel,
2009 Le Miracle de San Gennaro, Albin Michel,
2010 L'étrangère, Albin Michel, Page 6,
2011 La sœur, Albin Michel,
2012 Les étrangers, Albin Michel,

Citation :
mise à jour le 19/10/2011 2011, page 9


Métamorphoses d'un mariage

Madame Ilonka (moyenne bourgeoise, c’est très important) aime Monsieur Peter (grand bourgeois, c’est très important aussi) qui aime Judith la bonne…
Dit comme ça, on pourrait penser à du vaudeville… mais non !...
C’est beaucoup plus chic…

Bon, je plaisante un peu mais ce livre a en réalité plus d’intérêt que ce que je suis en train de dire…Sinon, je ne me serais pas « farci » péniblement les 450 pages alors que deux Murakami m’attendaient (entre autres) !
450 pages sans action…où l’auteur dissèque (avec un grand talent je dois dire) les sentiments et ressentiments de trois personnages, représentatifs de la société hongroise de l’entre-deux guerres.

Chacun à leur tour, les trois protagonistes du trio vont évoquer dans un (trèèèèès) long monologue la manière dont ils ont vécu les événements, amoureux et historiques.
Ils racontent une même histoire mais la version de l’un éclaire les zones d’ombres dans la version des deux autres.

Ce livre est un roman d’amour ...mais où tout est si lisse et policé qu’on pourrait dire : un roman d’amour sans chaleur. Est-ce bien possible l’amour sans la chaleur ?...
Oui, quand les apparences et les codes sociaux doivent prendre le pas sur tout le reste.

Madaaaaame est trahie mais elle ne « crise » pas…elle laisse très dignement la plaaaaaaace. « J’étais obligée d’être heureuse, les dents serrées. » dit-elle.

Le jeune Monsieur aimait la bonne bien avant son mariage avec Ilonka ...Oui mais il est allé voyager pour que ça lui paaaaasse…puis il a épousé Ilonka.

Quant à la bonne, bien qu’issue d’un milieu très pauvre, ce n’est pas vraiment une pauvre fille…Elle attend son heure…longtemps… patiemment…en secret… continuant à servir humblement la mère de Monsieur mais… tout en préparant son coup…Et lorsqu’elle arrive à ses fins, elle dépense sans compter et vole aussi Monsieur pour se préparer l’avenir avec un gigolo… Judith qui incarne le changement de la société incarne aussi la vengeance.

Métamorphoses d’un mariage est un roman de mœurs où l’effondrement conjugal figure l’agonie de l’ordre bourgeois.
L’auteur ne prend pas parti pour l’un ou l’autre des personnages. Le récit est très froid.
Il décrit l’entre-deux guerres puis la seconde guerre mondiale, la situation de la Hongrie et son alliance avec le régime nazi, puis l’invasion russe et les débuts du régime communiste .


Dernière édition par kenavo le Ven 18 Jan 2013 - 20:56, édité 6 fois (Raison : Ajout d'un index et d'une bio.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bibliomane
Zen littéraire
avatar

Messages : 3403
Inscription le : 21/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Sandor Maraï [Hongrie]   Mer 21 Fév 2007 - 20:00

Je ne connais pas ce roman de Marai mais j'ai adoré "Paix à Ithaque" et la semaine dernière mon libraire m'a offert " Les Braises" . Un bien joli cadeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebibliomane.blogspot.com/
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Sandor Maraï [Hongrie]   Mer 21 Fév 2007 - 20:04

Métamorphoses d'un mariage est le dernier roman de Sandor Maraï qui ait été édité en France (fin d'année 2006)...

Il ne m'a pas"emballée"...cela doit se ressentir à travers mon commentaire...Very Happy

Mais j'ai souvent entendu parler "en bien" de Braises. Tu nous en parleras lorsque tu l'auras lu?
Et de Paix à Ithaque?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Sandor Maraï [Hongrie]   Mer 21 Fév 2007 - 20:06

Le Bibliomane a écrit:
la semaine dernière mon libraire m'a offert " Les Braises" . Un bien joli cadeau.

Ah!...Toi aussi tu as un libraire sympathique!...
Je dis Vive les libraires!...:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bibliomane
Zen littéraire
avatar

Messages : 3403
Inscription le : 21/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Sandor Maraï [Hongrie]   Mer 21 Fév 2007 - 20:45

Oui, il faut choyer nos libraires. Pour "Les Braises" c'est promis , j'en ferai un commentaire un jour prochain; je ne sais pas encore quand car ma pile de livres à lire augmente de jour en jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebibliomane.blogspot.com/
Le Bibliomane
Zen littéraire
avatar

Messages : 3403
Inscription le : 21/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Sandor Maraï [Hongrie]   Mer 21 Fév 2007 - 21:05

...Quant à Paix à Ithaque" que j'ai lu il y a déjà quelques années, Sandor Marai a imaginé une suite à "l'Odyssée" d'Homère où Ulysse après avoir retrouvé son épouse Pénélope sur son île d'Ithaque est reparti vagabonder sur les mers. Le récit est divisé en trois parties car raconté par trois personnages: Pénélope, son fils Télémaque et Télégonos, le fils qu'Ulysse eut avec Circé.

Ces trois voix offrent chacune une vision personnelle et différente du personnage d'Ulysse. C'est là l'occasion de revisiter la personnalité d'un personnage mythique et de jouer sur l'ambivalence du héros de l'Odyssée. Je m'en souviens comme d'un très beau roman à l'écriture soignée et poétique reprenant le rythme et la prosodie d'Homère. A mon avis, ce roman est un petit bijou de la littérature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebibliomane.blogspot.com/
Babelle
Zen littéraire
avatar

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

MessageSujet: Re: Sandor Maraï [Hongrie]   Dim 13 Mai 2007 - 15:30

Je viens d'ouvrir hier soir et par hasard Métamorphoses d'un mariage .
Aussi m'étais-je promis de ne pas cliquer sur notre index par auteurs avant de m'engager plus avant (c'est mon premier Sandor Marai) mais, voilà comme je suis...
et je vois que Sandor Marai figure déjà au catalogue de Parfum de livres...


Je me laisse bercer par cette première voix de femme abattue mais vivante, endolorie mais aux souvenirs vifs. J'entrevois son paysage intérieur, celui qu'elle nous donne à voir, à travers la présence à peine distincte d'une quelque amie très discrète. Terriblement discrète.
Je me demande d'ailleurs si ce n'est pas dans mon oreille à moi que Honkal chuchotte.
J'aime ce premier monologue.
Celui d'une femme qui se croit du monde d'hier (sans espresso), comblant ses traumatismes d'abandon dans la pâtisserie sélecte aux tentures de soie rouges et ses armoires à glace.
Le lieu où Ils se donnèrent rendez-vous la première fois.
Derrière la devanture, elle LE voit quitter son bureau pour venir acheter des fruits confits à offrir.
Offrir à l'autre.
Il ne lui en a jamais offert, à elle, des fruits confits.
Toutefois, ce porte-feuille en crocodile brun, il l'a gardé.
-Attends! Je me remets un peu de poudre sur le nez.
Dès la première page le tableau est posé. Les yeux humides offrent à tous noyé(e)s un tendre retour à la surface pour dire encore ou choisir d'exister encore mais seulement tiré(e)s par la laisse d'un passé délité dans ll'ombre.
1ère de couverture :
Une fille au piano : 1901, Vilhelm Hammershoi. in Intérieur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Sandor Maraï [Hongrie]   Dim 13 Mai 2007 - 18:27

Très bonne idée Babelle de nous "offrir" ces autres tableaux de Hammershoi!

Bonne lecture! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Sandor Maraï [Hongrie]   Lun 16 Juil 2007 - 20:37

Je viens de terminer mon 1er Sandor Marai, je dis mon premier parce que j'espère qu'il y en a un autre à la Bibliothèque.

"Un chien de caractère" ou de mauvais caractère ?
Ses Maîtres des bourgeois installés dans leur "discipline" l'accueillent et leur quotidien s'en trouve dérangé. Ils prêtent à leur chien être inférieur, non conforme d'ailleurs aux critères d'un bon chien, des raisonnements humains, lui parlent en espérant des réponses qui ne sont évidemment pas celles espérées.
Le Maître estimant que le chien n'accomplit pas le "contrat" qui les lie engage une confrontation avec l'animal, laquelle s'exprime par l'ignorance totale de ce dernier. La situation dégénère et s'achève par un ultime affrontement.

le livre se termine par une morale comme une fable !

J'ai beaucoup aimé le thème, l'écriture qui glisse.

à bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monilet
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2658
Inscription le : 11/02/2007
Age : 68
Localisation : Essonne- France

MessageSujet: Re: Sandor Maraï [Hongrie]   Lun 16 Juil 2007 - 20:48

"Les braises" fut une de mes plus fortes impressions de lecture l'an dernier. Pour ceux qui aiment les récit d'atmosphère, sans aucune action. Magnifique.

sur amazon SDM :
Première traduction française, 1958. Plus de quarante ans après s'être perdus de vue, un vieux général hongrois et son ancien ami de l'école militaire se confrontent et tentent de faire la lumière sur une rivalité amoureuse. Ils s'aperçoivent que les sentiments le plus violents couvent encore sous les cendres du passé. Un roman de l'amitié et de l'amour qui a pour cadre les dernières années de la monarchie austro-hongroise (à partir de 1899).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://claudecolson.wordpress.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Sandor Maraï [Hongrie]   Lun 16 Juil 2007 - 21:27

j'espère trouver "braises" à la bibliothèque

à bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Sandor Maraï [Hongrie]   Dim 29 Juil 2007 - 14:28

J'ai terminé "Braises".

j'ai apprécié le thème et notamment le dénouement de l'histoire.

quelques longueurs toutefois.

ce livre m'a rappelé un excellent film avec Laurence Oliver et Michael Caine "le Limier" pour le face à face en huit clos

je lirais un autre livre de Sandor Marai

à bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellonzo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 68
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Sandor Maraï [Hongrie]   Mer 30 Juil 2008 - 20:04

Sandor Marai,chef-d'oeuvre,quasi pléonasme.Je suis un fan absolu de cet écrivain et j'y reviendrai.



.C'est peu de dire que Sandor Marai est un grand écrivain européen.On ne le découvre que depuis quelques années .Son suicide en Amérique en 1989,à l'âge de 89 ans,était celui d'un homme toujours en rupture,antifasciste dans sa Hongrie alliée au Reich,puis mis au ban par le gouvernement communiste de Budapest.Sandor Marai,exilé aux Etats-Unis depuis 1952,n'aura pas connu la fin du Rideau de Fer.Libération,écrit en 1945,ne sera publié qu'en 2000 comme c'était la volonté de Marai.

Roman,récit,réciflexion dirais-je osant le barbarisme,Libération c'est 220 pages tendues et brûlantes sur le siège de Budapest et l'instant pathétique et lourd de désespoir,ce moment où la tragédie succède à la tragédie,où Elisabeth,dans la cave où se terrent encore une centaine de réfufiés,va commencer à comprendre... Comprendre mais ignorer encore ce qu'il faut redouter le plus,les derniers sévices des nazis et de leurs séides,ou les "libérateurs" russes.Dans le microcosme reconstitué sous cet immeuble solidarité et courtoisie cèdent vite la place à la méfiance,universelle araignée,puis à la trahison.Traitée un peu comme un reportage ce vécu n'en finit pas de nous poursuivre et confirme ce que je pense de toute guerre,il faut les finir,mais ça fait très mal de les finir.Je considère Libération comme de la très grande littérature,de celles qui vous transportent, hors de toute pacotille,vers les sommets relativement fréquents dans cette Mitteleuropa dont j'ai déjà tant parlé où l'on a déjà croisé Schnitzler,Roth,Perutz,Zweig et consorts.

"Il y a un instant,la guerre vivait encore dans l'âme d'Elisabeth,pas seulement sur les champs de bataille,dans les airs ou sous les mers.la guerre était aussi une sensation,une sorte de pensée fantomatique qui envahissait son corps et son âme,à l'état de veille ou de sommeil"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
Bellonzo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 68
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Sandor Maraï [Hongrie]   Mer 30 Juil 2008 - 20:12

Divorce et mariage à Budapest mais j'aime tant Marai que je vous en abreuve.



J'ai trouvé amusant de chroniquer côte à côte deux autres romans de Sandor Marai.le premier,Divorce à Buda,se présente comme la confrontation d'un juge et d'un médecin,l'un devant prononcer le divorce du second.Publié en 1935 ce livre s'inscrit bien sûr dans la floraison littéraire extraordinaire de la Mitteleuropa entre les deux guerres.On ne dira jamais assez combien le monde a changé en queques années,plus encore dans l'ancien Empire d'Autriche-Hongrie.Vous savez aussi la fascination qu'exercent souvent les déclins sur l'âme humaine et sur le lecteur parfois déclinant lui aussi.

Le juge et le médecin ont été étudiants ensemble, connaissances plutôt qu'amis.Alors que l'on s'attend à une véritable confrontation en temps réel celle-ci n'aura pas lieu et cela peut même paraître frustrant.Mais Sandor Marai sait nous captiver tout autrement.Toute la première partie est une longue introspection sur la société libérale moderne qui se fait jour en Hongrie et sur la vie privée du juge,son mariage devenu un gouffre d'incompréhension et de faux semblants.

"Quels phares braquer sur cette épaisse obscurité pour y retrouver le moment,le fragment infinitésimal d'instant où quelque chose se rompt entre deux êtres humains"La deuxième partie est le presque monologue du médecin face au juge qu'il dérange en pleine nuit.Unité de lieu et de temps,classique certes mais Sandor Marai sait nous plonger dans les arcanes de l'âme de ces deux personnages jeunes encore mais ciselés de fêlures et de doutes.D'homme à homme,un très grand livre.



Suite imminente avec Métamorphoses d'un mariage que les critiques considèrent comme la pièce maîtresse de l'oeuvre,solide,de Sandor Marai.Histoire d'un trio classique composé de la femme,du mari et de la domestique et maîtresse qui tour à tour confient leur versions des évènements de leur vie.Chaque monologue,très long,est d'une précision diabolique sur cette bourgeoisie que connaissait si bien Sandor Marai et sur les rapports de classe parfois fielleux entre les castes.Peut-on parler de castes?Ce qui est sûr c'est que comme dans Les Braises ou Mémoires de Hongrie la vérité est cernée par les subtiles,très subtiles et très littéraires arabesques du grand Marai.

Je trouve les livres de Sandor Marai d'une extraordinaire cruauté,alliant l'analyse de la déchirure hongroise du siècle avec ses oppresseurs de toutes les couleurs à un portrait de famille catégorie Europe Centrale qui n'épargne personne.M'en voudrez-vous beaucoup si ue fois encore je cite Schnitzler,Zweig,Roth,etc...?A l'Est toujours du nouveau et rien n'est plus actuel que cette littérature d'entre deux guerres qaund elle est marquée du sceau du génie.Pour Sandor Marai,je vous assure,c'est le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Sandor Marai   Mer 30 Juil 2008 - 20:18

D'accord avec toi Bellonzo, sur un livre, Métamorphoses d'un mariage...

J'y reviendrai quand il fera moins chaud !
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sandor Maraï [Hongrie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sandor Maraï [Hongrie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Viktor Orban et la Hongrie
» Hongrie
» Hongrie, la catastrophe écologique menace la faune et la flore du Danube.
» Mara Tremblay - Un coin du ciel
» Tradition de l'élevage de Percherons.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: