Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Rose Tremain

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Rose Tremain - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rose Tremain   Rose Tremain - Page 2 Icon_minitimeSam 26 Avr 2008 - 18:50

S'il te plait Kenavo, tu peux donner le lien...j'aime beaucoup voir où les écrivains écrivent...

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Rose Tremain - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rose Tremain   Rose Tremain - Page 2 Icon_minitimeSam 26 Avr 2008 - 19:02

domreader a écrit:
S'il te plait Kenavo, tu peux donner le lien...j'aime beaucoup voir où les écrivains écrivent...
Je l'ai mis Wink caché derrière le mot 'The Guardian' - si tu vas avec ta sourris - tu devrais pouvoir cliquer dessus - et tu y es Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Rose Tremain - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rose Tremain   Rose Tremain - Page 2 Icon_minitimeDim 27 Avr 2008 - 18:49

Merci Kenavo !! Curiosité satisfaite !

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Rose Tremain - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rose Tremain   Rose Tremain - Page 2 Icon_minitimeJeu 5 Juin 2008 - 19:21

Retour au pays
Citation :
Quatrième de couverture

Comme tant d'autres hommes venus de l'Est, Lev décide un jour de quitter sa terre natale pour gagner l'Angleterre, à la recherche d'un travail et en quête d'un nouveau départ, avec pour seuls bagages ses craintes et ses espoirs. Derrière lui flottent les ombres de son passé, en particulier celles de sa défunte femme Marina, et de Maya sa fille adorée. Muni de quelques billets de vingt livres pour assurer sa survie, Lev affronte à Londres un quotidien souvent hostile. Heureusement, les souvenirs sont là, omniprésents, pour garder le lien avec ses racines : les pittoresques parties de pêche avec Rudi l'ami extravagant qui ne vit que pour sa vieille voiture cabossée, les jeux avec l'insouciante Maya... Et puis son émouvant périple sera jalonné de rencontres pleines d'humanité, comme celles de Christy Slane, son colocataire irlandais, ou encore de Sophie, la jeune et charmante cuisinière du restaurant qui l'embauche. Tant et si bien qu'à aucun moment il ne perdra l'espoir de pouvoir rentrer au pays la tête haute.
Ne connaissant pas du tout Rose Tremain mais avec tout le bien dont vous en avez parlé, je n’ai pas hésité une seconde d’emprunter à la bibliothèque « Retour au pays » lorsque mes yeux sont tombés dessus sur le présentoir. Et j’ai bien fait ! L’auteure nous livre une galerie de personnages extrêmement attachants avec beaucoup d’humanité sur un sujet qui aurait pu facilement sombrer dans un certain misérabilisme alors qu’il n’en est rien. Sa manière de nous conter l’histoire douce-amère d’un immigrant venu de l’Est pour trouver un travail à Londres m’a fait penser au talent combiné d’un Stephen Frears et d’un Ken Loach, rien de moins.

Je viens d’ailleurs d’apprendre en rédigeant cette note que « Retour au pays » , dixième roman de Rose Tremain, venait de remporter le prix Orange Broadband de fiction ce 4 juin 2008. « Je pense que nous avons tous senti qu'il s'agissait d'un formidable exercice d'empathie. Elle est totalement entrée dans sa tête », a relevé la présidente du jury.
Revenir en haut Aller en bas
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Rose Tremain - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rose Tremain   Rose Tremain - Page 2 Icon_minitimeDim 8 Juin 2008 - 17:14

Bonne nouvelle que ce prix pour Rose Tremain !! D'ailleurs les prix Orange consacrent souvent de bons livres !

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
Sophie

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 43
Localisation : Tahiti

Rose Tremain - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rose Tremain   Rose Tremain - Page 2 Icon_minitimeLun 14 Juil 2008 - 7:30

LA COULEUR DES REVES:

La Couleur des rêves est l'histoire de Joseph et de son épouse Harriett qui quittent l'Angleterre à la fin du XIXème siècle et partent à la recherche d'une vie meilleure et plus prospère en Nouvelle-Zélande afin d'échapper à leur passé. A leur arrivée, ils rencontrent des voisins, pionniers eux aussi, qui leur déconseillent de s'installer dans les collines où l'hiver est rude et l'environnement inhospitalier. Joseph s'obstine néanmoins à y construire sa maison pour y loger sa femme et sa belle-mère qui les a accompagnés. Mais quand Joseph découvre de l'or dans une rivière, il décide de partir une bonne fois pour toutes à la recherche de sa fortune, en laissant derrière lui une épouse pour laquelle il n'éprouve guère de sentiments amoureux. De son côté, Harriett s'est prise d'affection pour le jeune fils des voisins, Edward. Quand celui-ci tombe gravement malade, il demande à Harriett d'aller voir son ancienne nourrice maori qui, selon ses rêves, serait en grand danger. La jeune femme entreprend alors un long voyage, non seulement pour retrouver la nourrice mais aussi à la recherche de son mari. Elle va rencontrer en chemin un jardinier chinois, Pao, venu également faire fortune dans ces contrées lointaines, en ayant abandonné sa famille derrière lui. Isolés dans une grotte par le mauvais temps, Pao et Harriett vont vivre une intense passion. Avec comme toile de fond une ruée vers l'or qui soulève cupidité et violence, et des paysages d'une exceptionnelle beauté, l'auteur met en scène des personnages infiniment humains capables du meilleur comme du pire. (source Alapage)

Je l'ai terminé aujourd'hui et j'ai beaucoup apprécié même si ce n'est pas un roman qui fera partie de mon top du top. J'ai aimé l'histoire, notamment le fait que cela se passe en Nouvelle-Zélande au moment de la ruée vers l'or dans ce pays, avec les Britanniques qui n'hésitaient pas à passer des semaines sur un bateau pour conquérir cette terre au milieu de nulle part. En plus, les endroits où se passe l'histoire, je les connais et ça m'a un peu plus parlé qu'à d'autres lecteurs.

Un bémol toutefois: les 50 dernières pages que j'ai trouvées un peu trop à l'eau de rose pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Rose Tremain - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rose Tremain   Rose Tremain - Page 2 Icon_minitimeMer 22 Oct 2008 - 2:29

Retour au pays
traduit de l'anglais par Claude et Jean Demanuelli
Feux croisés Plon

Citation :
Sa manière de nous conter l’histoire douce-amère d’un immigrant venu de l’Est pour trouver un travail à Londres m’a fait penser au talent combiné d’un Stephen Frears et d’un Ken Loach, rien de moins.
Oui.. je trouve qu'elle a l'art de raconter des choses très tristes et glauques, sans pour autant plomber son roman, et c'est rare..

En exergue: " Comment vivre, si l'on nous enlève nos vies?" John Steinbeck, Les Raisins de la colère

Lev a quitté la Pologne ( ou un autre pays de l'est..) après la mort de sa femme, laissant sa petite fille à sa mère pour espérer pouvoir leur envoyer de l'argent de l'eldorado londonien. Plus de 50 heures en bus, des boulots minables ,distribuer des prospectus, faire la plonge, planter des asperges, bref le quotidien des immigrés. Et puis, progressivement, avec des hauts et des bas... et surtout beaucoup d'observation des moeurs et coutumes de l'autochtone, décrites avec pas mal d'humour!
Rose Tremain réussit à parler de tous les grands problèmes économiques actuels ( en particulier du surendettement ) en les analysant de façon très fine, rien n'est ni blanc ni noir, pas de "tous pourris", mais une galerie de portraits de personnages que l'auteur décrit avec beaucoup de tendresse.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Rose Tremain - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rose Tremain   Rose Tremain - Page 2 Icon_minitimeMar 1 Juin 2010 - 17:33

parution prévue pour demain:

Rose Tremain - Page 2 A69
Les silences
Citation :
Présentation de l'éditeur
Le mas Lunel, une vieille ferme de pierre isolée dans une vallée silencieuse. Aramon Lunel, son propriétaire, est un alcoolique invétéré hanté par un passé de violence qui l’a réduit à un état d’hébétude, dans lequel il laisse ses chiens de chasse mourir de faim et ses terres à l’abandon. Non loin de là, sa sœur Audrun, qui vit seule dans un pavillon modeste, rêve d’une redistribution équitable de leurs biens après les trahisons inavouées qui ont empoisonné sa vie.

Dans ce monde cévenol fermé débarque un jour Anthony Verey, un riche antiquaire londonien revenu de tout. Espérant trouver une nouvelle vie en France, Anthony commence à visiter des propriétés dans la région. Sa première visite au mas Lunel met en mouvement un engrenage d’événements aussi effrayants qu’inexorables.

Deux mondes et deux cultures s’affrontent alors. D’anciennes limites sont franchies, des tabous violés ; un crime est commis. Et tout au long figurent en toile de fond les Cévennes, dans leur rudesse et leur séduction, un univers rendu de façon inoubliable dans ce roman puissant et dérangeant qui révèle une nouvelle dimension de l’imagination extraordinaire de Rose Tremain.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Rose Tremain - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rose Tremain   Rose Tremain - Page 2 Icon_minitimeMer 29 Déc 2010 - 19:17

Sadler’s birthday
Rose TREMAIN

Ceci est le premier roman de Rose Tremain, c’est un petit bijou. Je ne pense pas qu’il soit traduit en français et c’est bien dommage car tout le talent de Rose Tremain se trouvait déjà là.
Jack Sadler est un vieil homme, c’est son anniversaire ce jour là, ou peut-être que non, il ne sait plus trop bien. Il vit seul dans la grande demeure que lui ont léguée ses anciens maîtres, le Colonel et sa femme Madge. Une femme de ménage vient tout les jours, c’est à peu près le seul contact qu’il a avec l’extérieur.
Alors il rumine, son esprit devient de plus en plus confus, et il oublie au fur et à mesure ce qu’il doit faire. Mais il se souvient de façon récurrente, qu’il doit trouver la clé, la clé de son ancienne chambre, c’est la seule de toutes les pièces qu’il a verrouillée. Pourquoi, il ne sait plus très bien.
Jack Sadler somnole, ou rêve, il se souvient. Ses souvenirs remontent à la surface, désordonnés, mais précis, son arrivée chez le colonel, ses relations cordiales d’estime réciproque avec ses maîtres, son enfance, sa mère, elle-même domestique, son premier emploi, la guerre. Et petit à petit c’est de cette période que son esprit s’empare et ne lâche plus prise, la guerre dans son coin reculé de l’Angleterre et l’arrivée du petit Tom, enfant déplacé de Londres où l’on craignait les bombardements….Il doit retrouver la clé, celle de son ancienne chambre.

Un beau roman de Rose Tremain, un roman sur la réminiscence, les sentiments refoulés (ce qui m’a parfois fait penser à celui de Kasuo Ishiguro - Les Vestiges du Jour) et même parfois plus, c’est une vie refoulée. Jack Sadler est un homme énigmatique, secret et l’on comprend pourquoi petit à petit. C’est alors que le roman prend tout son sens et sa profondeur. Rose Tremain a construit son livre sur un va et vient constant entre le présent et différents moments du passé au gré de la mémoire capricieuse de Jack, ce qui fait que le personnage ne nous est dévoilé qu’en morceaux épars comme avec un puzzle. C’est vraiment fort, mais tout en douceur, il est vrai qu’on est rarement déçu avec Rose Tremain.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Rose Tremain - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rose Tremain   Rose Tremain - Page 2 Icon_minitimeMar 22 Avr 2014 - 9:18

The Cupboard
Rose Tremain


Un journaliste américain en panne d’inspiration est envoyé en reportage en Angleterre auprès d’une écrivaine très âgée et jadis célèbre pour y recueillir ses impressions, des informations sur sa vie. Ce sont ces interviews que raconte Rose Tremain, ces bribes de vie qui reviennent au gré de la mémoire et de la forme de la vieille dame. Mais c’est aussi ce reportage qui va changer petit à petit la vision de la vie de Ralph, le journaliste.

Les premières lignes du livre sont étonnantes, une vieille femme s’enveloppe dans une nappe, et s’enferme dans une armoire pour s’y donner la mort à l’aide de somnifères.

Citation :
At the age of eighty-seven, Erica March died in a cupboard. She wrapped her body in a chenille tablecloth, laid it out neatly under the few skirts and dresses that still hung on the clothes rail and put it to death very quietly, pill by pill.

Une curieuse entrée en matière, et bien sûr notre curiosité est éveillée. Pourquoi l’armoire, objet symbolique ? Pourquoi cette fin de vie ? Les réponses ne nous seront données qu’entre les lignes, au fil des entretiens.

Je n’ai pas été vraiment convaincue par ce roman qui fait partie des premiers publiés par l’auteur. Peut-être parce que la vie d’Erica March ne m’a pas paru passionnante et aussi que l’intention de l’auteur ne m’apparaissait plus très clairement au fil du livre. J’en garde une vague impression d’ennui et de confusion. Je ne crois pas que ce livre ait été traduit et publié en français, mais à mon avis, il ne fait pas non plus partie des meilleurs de cette auteure.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Rose Tremain - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rose Tremain   Rose Tremain - Page 2 Icon_minitimeJeu 24 Avr 2014 - 13:15

Comment ai-je pu passer à côté de ce fil ? J'ajoute à ma LAL !

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Rose Tremain - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rose Tremain   Rose Tremain - Page 2 Icon_minitimeSam 20 Juin 2015 - 19:18

Retour au pays

Rose Tremain évoque avec beaucoup de simplicité, d'humilité et d'empathie la réalité d'une immigration économique, de l'Europe de l'Est vers Londres. A travers le parcours de Lev, elle souligne l'étendue d'un sacrifice et l'ampleur d'une reconstruction personnelle. Sans repères ni acquis, sans lien social, il s'agit de réapprendre un mode de vie et une estime de soi est souvent bousculée. Chaque rencontre est cependant potentiellement décisive et l'attachement au passé, aux relations nouées maintient fébrilement une confiance dans l'avenir.

L'optimisme de l'écriture est rempli d'humanité mais certains aspects m'ont semblé plus maladroits, notamment le choix d'un lieu d'origine fictif, présent comme dans une sorte de rêve. Rose Tremain est moins pertinente dans le registre de l'imaginaire, du conte que dans la perception d'un quotidien rude et pourtant gorgé d'espoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Rose Tremain - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rose Tremain   Rose Tremain - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Rose Tremain
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Swap : Rose et Kawaii
» La sclérose en plaques
» Le Bourg Dun - BOULET Antoine Nicolas et DUJARDIN Marie Rose
» Qui se cache derrière Rose Lilas?
» Blush mac peaux noires & Rouge à lèvres rose peaux noires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: