Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Ian Rankin

Aller en bas 
AuteurMessage
kathel
Main aguerrie


Messages : 349
Inscription le : 16/01/2008

Ian Rankin Empty
MessageSujet: Ian Rankin   Ian Rankin Icon_minitimeJeu 28 Fév 2008 - 16:55

Pas de fil sur Ian Rankin !
Je m'y attelle donc, en attendant vos contributions !
Ian Rankin Ianran11
Ian Rankin est né le 28 avril1960, à Cardenden, petit village minier du centre-est de l’Ecosse. Au lycée, un professeur le pousse à poursuivre ses études, il va donc à l’Université d’Edimbourg pour étudier la littérature. Il se met à écrire des nouvelles. Il touche en même temps à son rêve, en chantant pendant quelques mois pour un groupe punk. Il cumule aussi les petits boulots pour payer ses études. En 1982, il empoche son diplôme, mais décide de poursuivre un doctorat sur la littérature écossaise moderne. Parallèlement, il écrit bien sûr. En 1986, il publie son premier roman, The Flood, dans lequel il reprend des souvenirs d’enfance. Toujours en 1986, il déménage à Londres, où il devient un temps journaliste musical, puis secrétaire du Centre national du conte populaire.
Ian Rankin tombe presque par accident sur son futur personnage principal, John Rebus, dont la première aventure, Knots and Crosses, sort en 1987. Rankin n’imagine absolument pas en faire un personnage de série. Mais après quelques autres romans, on lui demande des nouvelles de Rebus. C’est un nouveau départ pour l’inspecteur. Ian Rankin écrit les trois aventures suivantes (Hide and Seek en 1991, Wolfman et Strip Jack en 1992) puis on retrouve Rebus avec The Black Book en 1993.
C’est le début de la reconnaissance internationale. Un prix lui permet de voyager six mois aux Etats-Unis. C’est avec Black and Blue (L’Ombre du tueur) en 1997 qu’il décroche le jackpot, tant sur le plan critique que financier. Rankin revient s’installer à Edimbourg. Rebus et Edimbourg sont indissociables dans la réussite de l’univers de Ian Rankin. Ils ont actuellement 17 romans à leur actif !


Dernière édition par kathel le Jeu 28 Fév 2008 - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kathel
Main aguerrie


Messages : 349
Inscription le : 16/01/2008

Ian Rankin Empty
MessageSujet: Re: Ian Rankin   Ian Rankin Icon_minitimeJeu 28 Fév 2008 - 17:14

Mon préféré est Le jardin des pendus, mais comme ma lecture en est un peu lointaine, je ne vous fais donc profiter que de la quatrième de couverture :
Le Gros Cafferty, chef de la pègre d'Édimbourg, est sous les verrous. Mais d'autres malfrats veulent profiter de l'opportunité pour s'emparer de ce juteux territoire. Faut-il laisser les loups se dévorer entre eux ? L'inspecteur John Rebus n'est pas loin de le penser. Pourtant, lorsque sa propre fille semble prise pour cible de cette nouvelle guerre des gangs et qu'une jeune Yougoslave échappée d'un réseau de prostitution demande sa protection, Rébus n'a plus le choix. Désormais prêt à tout pour remonter la filière de cette mafia d'envergure internationale, l'inspecteur ne doit pas pour autant délaisser une autre affaire en cours : Joseph Lintz, un vieil universitaire d'origine alsacienne, est suspecté d'avoir organisé en 1944 le massacre d'un petit village français... Aurait-il bénéficié à l'époque de la protection des Services secrets anglais? Entre secrets d'État et criminalité organisée, l'inspecteur Rebus va mener l'enquête la plus éprouvante de sa carrière.

Un petit mot quand même : Ce que j’aime beaucoup dans les romans de Ian Rankin, c’est qu’il prend le temps de suivre les réflexions de ses personnages, concernant l’enquête mais aussi leur vie privée.
On retrouve toujours John Rebus avec plaisir, parce qu’on a l’impression de le connaître personnellement avec son penchant pour le whisky et la bonne musique rock, son autodérision, ses doutes et ses questionnements… J'ajoute aussi que les enquêtes sont très soigneusement documentées et que les conclusions "tirées par les cheveux" ne sont pas du tout le genre de Ian Rankin !
Un bon moment de lecture donc, dans le genre polar psychologique...


Dernière édition par kathel le Jeu 28 Fév 2008 - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Ian Rankin Empty
MessageSujet: Re: Ian Rankin   Ian Rankin Icon_minitimeJeu 28 Fév 2008 - 17:38

Je ne connais pas - mais une copine à moi dévore ses livres et puisqu'elle sait que j'aime le peintre Jack Vettriano elle veut toujours m'inciter à cette lecture - apparemment il y dans un livre une intrigue autour d'un tableau de Jack (et dans la vie réelle les deux son copains (écossais entre eux Very Happy )

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Ian Rankin Empty
MessageSujet: Re: Ian Rankin   Ian Rankin Icon_minitimeJeu 28 Fév 2008 - 18:00

Merci Kathel pour l'ouverture du fil de Ian Rankin cheers
Cet auteur est dans ma LAL depuis pas mal de temps, je vais le lire très certainement dans les mois qui viennent, je repasserai donc par ici sans faute pour parler de ma lecture content
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Ian Rankin Empty
MessageSujet: Re: Ian Rankin   Ian Rankin Icon_minitimeSam 26 Avr 2008 - 17:28

Ian Rankin Rankin10
En faisant des recherches sur Internet, je suis tombé sur le très joli lien du journal anglais The Guardian où ils montrent les lieux où des auteurs divers écrivent.
Ceci est le bureau de Ian Rankin.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kathel
Main aguerrie


Messages : 349
Inscription le : 16/01/2008

Ian Rankin Empty
MessageSujet: Re: Ian Rankin   Ian Rankin Icon_minitimeSam 26 Avr 2008 - 17:47

Très sympa, ce lien, Kenavo !
J'ai vu que tu avais mis des photos pour plusieurs auteurs... J'aime bien le commentaire de Ian Rankin : "There is method in the seeming chaos. Trust me."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Ian Rankin Empty
MessageSujet: Re: Ian Rankin   Ian Rankin Icon_minitimeSam 26 Avr 2008 - 17:53

kathel a écrit:
Très sympa, ce lien, Kenavo !
J'ai vu que tu avais mis des photos pour plusieurs auteurs... J'aime bien le commentaire de Ian Rankin : "There is method in the seeming chaos. Trust me."
Cette phrase pouvait être de moi Very Happy
J'ai aussi trouvé que c'était chouette comme idee du Guardian de montrer les auteurs un peu 'derrière' leurs livres.. et j'en ai pris quelques auteurs qui se trouvent chez les Parfumés pour donner envie de visiter ce lien

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FrançoisG
Envolée postale
FrançoisG

Messages : 281
Inscription le : 29/09/2009
Localisation : Au calme dans ma maison

Ian Rankin Empty
MessageSujet: Re: Ian Rankin   Ian Rankin Icon_minitimeVen 27 Mai 2011 - 1:13

À propos de "L'étrangleur d'Edimbourg" :

J'ai remarqué ce livre par le biais des éditions originales.

Le titre original "knots and crosses" fait référence au jeu de morpion qui s'appelle "naughts and crosses", ce qui signifie littéralement ronds et croix. L'auteur joue sur l'homophonie entre "naught" et "knot" qui signifie "noeud". Les cordelettes avec un noeud jouent un rôle dans l'enquête.

Il s'agit de la première enquête de l'inspecteur Rebus, un détective d'une cinquantaine d'années, dur et quelque peu cynique qui vieillira au rythme des romans.

Rebus est aux prises avec une enquête délicate de tueur en série qui sévit dans la ville d'Edimbourg.

L'auteur parvient à nous brosser un portrait tout en nuances de ce flic traumatisé par son passé militaire.

Le lecteur est conduit sur un fausse piste du coupable qui prend peu à peu une consistance effrayante.

Et dans le dernier tiers du livre, on se rend compte que tout ce passé du personnage principal joue effectivement un rôle primordial dans la résolution de l'enquête mais pas du tout comme le lecteur l'avait imaginé.

Ça se lit très facilement. Au fur et à mesure de l'état d'avancement de l'enquête, la tension monte. Les derniers chapitres sont insoutenables.

C'était la première fois que je lisais cet auteur et je n'ai vraiment pas été déçu.

D'autant que la ville d'Edimbourg forme un autre personnage de la trâme, ce que j'ai beaucoup apprécié.

L'auteur informe constamment le lecteur des pensées des différents personnages et c'est très agréable.

Les personnages sont bien dépeints. Les descriptions extérieures et intérieures sont aussi excellentes.

Si je devais comparer ce livre à un autre, je dirais que la façon de présenter cette histoire m'a rappelé les "Dix petits nègres" d'Agatha Christie en plus dense, plus angoissant et moins répétitif. Belle comparaison s'il en est, vous ne trouvez pas ?

En conclusion, je recommande vraiment ce livre qui a été un véritable coup de coeur !

Ma note : 10/10.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Ian Rankin Empty
MessageSujet: Re: Ian Rankin   Ian Rankin Icon_minitimeMar 4 Déc 2012 - 23:15

Ian Rankin 97827013
Plaintes, Ian Rankin
Editions du masque (12 Septembre 2012)
475 pages

4ème de couverture :
Citation :
Le service des plaintes (The complaints): les flics qui enquêtent sur d’autres flics. Malcom Fox est inspecteur dans ce service et on ne l’aime pas beaucoup. Il est solitaire, ne boit pas (ou plus), a une vie plutôt tranquille, sans éclat. Il vient juste de boucler une enquête et de mettre sur la touche un flic ripoux. Il devrait être content du résultat. Mais il a d’autres problèmes sur le dos. On vient de lui assigner une nouvelle mission : faire surveiller un inspecteur, Jamie Breck, soupçonné d’échanger des photos pédophiles sur Internet. Fox se met au travail et découvre qu’il y beaucoup plus dans l’affaire Breck qu’on ne le croit, d’autant plus qu’un meurtre crapuleux est commis bien trop près de chez lui …

Comment cela, l’un des auteurs de polars les plus lus que je ne connais pas ? Et pourtant c’est plus vrai que vrai, je n’ai jamais croisé Rébus .Je pourrai dire si la mue est réussie ou non. En tout cas, le premier contact avec Malcom Fox est prometteur.

Edinbourg, à notre époque, nous suivons les pérégrinations de la police des polices. Fox, y est inspecteur chargé d’épingler les brebis galeuses qui broutent impunément dans la grande maison. Et ce n’est pas ce qui manque. Mais parfois ce ne sont pas ceux que l’on imagine….Les magouilles, conspirations, petits arrangements, petites cachoteries, auxquels s’ajoute une affaire de meurtre au sein même de l’entourage de Fox constituent la matière de ce roman.
Ian Rankin n’oublie pas le monde qui l’entoure, les difficultés économiques. La crise immobilière fait rage en Ecosse comme ailleurs ; tout cela incite à des manœuvres pas toujours très catholiques…
Malgré un style assez classique, une construction linéaire au jour le jour, et, un rythme assez lent, Ian Rankin, parvient en même temps à donner du dynamisme à son affaire alors même que nos protagonistes restent campés dans leur ville dont on devine assez bien ce qu’elle est.
Plus que le suspense en lui-même, bien que réel, ce sont les méthodes, et la personnalité de Fox, qui m’ont tenue.
Sans exceptionnel, Plaintes, n’en est pas moins un très bon polar et très prenant, et mérite que l’on suive de près les aventure de l’inspecteur Fox.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Igor
Zen littéraire
Igor

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 66

Ian Rankin Empty
MessageSujet: Re: Ian Rankin   Ian Rankin Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 8:50

Ton commentaire m'a laissé dubitatif quand au devenir de Rebus, personnage explosif, véritable électron libre.
Il disparait donc dans ce livre ?

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Ian Rankin Empty
MessageSujet: Re: Ian Rankin   Ian Rankin Icon_minitimeMer 5 Déc 2012 - 20:38

Igor a écrit:
Ton commentaire m'a laissé dubitatif quand au devenir de Rebus, personnage explosif, véritable électron libre.
Il disparait donc dans ce livre ?

C'est une autre série.

Comme si Mankell laissait Wallender à sa vie, et invente un autre personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




Ian Rankin Empty
MessageSujet: Re: Ian Rankin   Ian Rankin Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Ian Rankin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature écossaise et galloise-
Sauter vers: