Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Raoul Schrott [Autriche]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Raoul Schrott [Autriche] Empty
MessageSujet: Raoul Schrott [Autriche]   Raoul Schrott [Autriche] Icon_minitimeDim 2 Mar 2008 - 21:46

Raoul Schrott [Autriche] Schrot10

Raoul Schrott est né le 17 janvier 1964 en Autriche. Il a grandi à Tunis et à Landeck (Tyrol)
Après ses études de littérature et sciences de langues à Norwich, Paris, Berlin et Innsbruck, il était de 1986 à 1987 le secrétaire du philosophe français Philippe Soupault.
A côté de romans et poèmes il a écrit des anthologies, drames, livres de voyages et traductions. Le dadaïsme est la matière principale de son activité scientifique.
(source Wikipedia.de - traduit par Kenavo  Wink )

Il y a des années on disait qu’il habitait en Irlande mais étant aussi bien écrivain que voyageur, il vit un peu partout dans le monde.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Raoul Schrott [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Raoul Schrott [Autriche]   Raoul Schrott [Autriche] Icon_minitimeLun 3 Mar 2008 - 12:13

Finis Terrae / traduit par Nicole Casanova / Hachette Littératures




Je ne sais pas si on peut qualifier ce livre de roman, tellement sa construction est particulière. Suite à une préface dans laquelle Raoul Schrott nous explique comment les textes qui suivent sont sensés être entrés en sa possession, quatre parties bien distinctes, et pourtant intimement associées suivent. La première est supposée être la traduction du texte prétendument retrouvé de Pythéas le Massaliote, un grec parti à la découverte de terres du Nord mythique, dont la fameuse Ultima Thulé. Le deuxième carnet est un mélange de lettres et journal intime de Ludwig Höhnel, archéologue autrichien. Le troisième carnet revient sur les fouilles entreprises par Höhnel et Schiaparelli au Kenya, à la recherche de l'origine de l'homme. La dernière partie enfin, évoque l'expédition à laquelle a participé le grand père de Höhnel au XIXem siècle, ainsi que des mystérieux événements arrivés dans le même endroit dans les années 30, très proche en fait du lieu de fouilles de Höhnel et Schiaparelli. Voilà donc pour un impossible résumé, mais vous l'avez compris, ce n'est pas le récit en lui même qui fait l'intérêt de ce livre.

Ce qui frappe de prime abord et fascine le lecteur parti dans l'exploration de ce texte, c'est le style, l'écriture, de Raoul Schrott. J'ai lu quelque part qu'il écrivait de la poésie, et à mon sens il forge sa phrase comme un poème en prose, avec un rythme, une respiration, une musique que l'on trouve essentiellement en poésie. Chaque mot est à sa place, il ne pourrait être remplacé par un autre, c'est un travail au millimètre près, qui donne envie de lire ce texte à haute voix pour en retrouver toute la richesse et toute la beauté.

Des extraits seront sans doute plus évocateurs que tout ce que je pourrais en dire:


Citation :
Mourir aussi a sa propre cadence, son rythme, qui s'accélère et se ralentit et qui s'était pour un temps adapté à son corps, Sofia, mais maintenant je ne fais plus que regarder comment mes pensées s'en vont dans le vide, comment d'une marionnette dont on a coupé les fils, les bras étendus esquissant un dernier geste et retombant le long du corps, et la tête s'affaisse sur l'épaule pour m'épargner la vue des joues maigres, creusées, la tache sombre sur la mâchoire droite, la chair rêche, exsangue.


Citation :
C'est ainsi que mourir avait commencé. Non le jour où m'admit à l'hôpital avec une pneumonie, ni non plus celui où j'appris le diagnostic. La conscience de la mort imminente creusait lentement son chemin en rongeant comme un acide. Je ne peux pas dire quand, quel jour exactement, elle m'atteignit. Je ne m'avouais pas ma mort, elle s'imposa et fut ensuite impossible à chasser de ma pensée. Dans le meilleur des cas, c'était dans sa certitude qu'elle se laissait saisir – la certitude des proverbes et lieux communs que vous aviez déjà sur la langue, en moins de temps qu'il n'en fallait pour saisir une pensée. Et c'était un soulagement, du moins au premier instant, d'avoir sous la main ces morceaux de langage préfabriqué, ces fragments de phrases. Là, il y avait place pour la mort. C'étaient de vielles pièces brutes, taillées à la hache, avec lesquelles on avait porté la mort par la maison et la ville, les coffres et armoires grossièrement assemblés, le cercueil fait de planches clouées. Mais elles ne convenaient plus pour ma mort qui durerait trop longtemps, qui en déborderait, était trop large pour que l'on pût forcer ses épaules à y entrer.


Les sujets, les thèmes abordés dans le livre sont graves et essentiels, nous ne sommes pas dans le futile et le facile, Raoul Schrott nous parle de la mort, de l'impression de notre propre finitude, de l'impossible contact avec l'autre, aussi proche de nous qu'il doive nous paraître, de l'altérité, de ces créatures que nous considérons ou non comme nos semblables, où commence l'humain et où finit l'animal. Il aborde les confins du monde comme on aborderait nos propres limites, les limites de notre propre humanité et identité. Et comme il a une culture encyclopédique et qui semble inépuisable, c'est d'une richesse et d'une complexité qui demande sans aucun doute plusieurs lectures pour en saisir au moins en partie le contenu.

Ce fût une belle découverte, mais disons que ma réserve serait que l'auteur a peut être essayé de mettre trop de choses dans un livre finalement relativement court et que cette extrême abondance, finit par perdre par moments son lecteur. La quatrième de couverture précise que c'est le premier roman de l'auteur, et j'ai comme la sensation, que comme pour beaucoup de premiers roman, l'auteur a y l'ambition d'écrire l'Ultime roman, d'y mettre tout ce qu'il trouvait important, et d'adopter une construction très ambitieuse. Et du coup, le résultat final n'est pas complètement à la hauteur d'une telle ambition, même si c'est un livre fort et dense, et que certains de ses passages vont longtemps me hanter. Et j'ai envie de découvrir ses livres ultérieures, mais là compte tenu du peu de choses qui existent en français, ce sera malheureusement vite fait.

En tous les cas merci à Kenavo de m'avoir fait connaître cet auteur, qui a l'inconvénient de pas écrire en anglais, et en plus de proposer des livres non formatés et sans doute trop originaux et exigeants.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Raoul Schrott [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Raoul Schrott [Autriche]   Raoul Schrott [Autriche] Icon_minitimeLun 3 Mar 2008 - 13:00

Merci Arabella pour ta critique drunken

arabella a écrit:

Ce fût une belle découverte, mais disons que ma réserve serait que l'auteur a peut être essayé de mettre trop de choses dans un livre finalement relativement court et que cette extrême abondance, finit par perdre par moments son lecteur.

Tu as raison - il écrit des poèmes - et comme plusieurs Parfumés l'ont déjà dit dans divers contextes - ceci donne un autre style d'écriture..
et oui, tu as raison - il voulait faire un peu trop - mais j'avais pour ceci recommandé Le désert Lop Nor - là on trouve la poésie des mots.. et il se retient Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Raoul Schrott [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Raoul Schrott [Autriche]   Raoul Schrott [Autriche] Icon_minitimeLun 3 Mar 2008 - 13:10

kenavo a écrit:
et oui, tu as raison - il voulait faire un peu trop - mais j'avais pour ceci recommandé Le désert Lop Nor - là on trouve la poésie des mots.. et il se retient Very Happy

Sauf ma chère Kenavo, que tu donnas cette bonne recommandation une fois que j'avais déjà commandé Finis Terrae Wink . Je vais maintenant évidemment commander Le désert de Lop Nor, et d'une certaine façon c'est sans doute mieux de se laisser le meilleur pour la suite miammiam miammiam miammiam

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Raoul Schrott [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Raoul Schrott [Autriche]   Raoul Schrott [Autriche] Icon_minitimeLun 3 Mar 2008 - 15:35

arabella a écrit:
Sauf ma chère Kenavo, que tu donnas cette bonne recommandation une fois que j'avais déjà commandé Finis Terrae Wink
Oui.. mais sans savoir que tu es Lucie Luke, la femme qui achète les livres plus vite que son ombre laugh

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Raoul Schrott [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Raoul Schrott [Autriche]   Raoul Schrott [Autriche] Icon_minitimeLun 3 Mar 2008 - 22:04

kenavo a écrit:
arabella a écrit:
Sauf ma chère Kenavo, que tu donnas cette bonne recommandation une fois que j'avais déjà commandé Finis Terrae Wink
Oui.. mais sans savoir que tu es Lucie Luke, la femme qui achète les livres plus vite que son ombre laugh

Ce ne serait-pas un petit peu de la mauvaise foi Wink
Je te signales d'ailleurs que Marie s'est aussi offert Finis Terrae, et puis pour la vitesse d'achat des livres, il me semble que tu bats régulièrement pas mal des records, je suis sûre que tu en achètes au moins deux fois plus que moi nanana

D'ailleurs je compatis pour ton démenagment, combien de caisses de livres ?

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Raoul Schrott [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Raoul Schrott [Autriche]   Raoul Schrott [Autriche] Icon_minitimeLun 3 Mar 2008 - 22:18

arabella a écrit:
Ce ne serait-pas un petit peu de la mauvaise foi Wink ?
innocent d'accord.. j'assume ma responsabilité Very Happy

arabella a écrit:
D'ailleurs je compatis pour ton démenagment, combien de caisses de livres ?
Merci.. Pour l'instant - aucune idée.. il y en a déjà en caisses.. d'autres attendent.. heureusement pour ce déménagement-ci j'ai seulement besoin de mettre tout dans les boîtes - pas besoin de transporter une Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Raoul Schrott [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Raoul Schrott [Autriche]   Raoul Schrott [Autriche] Icon_minitimeJeu 3 Avr 2008 - 19:07

Le désert de Lop Nor / traduit par Nicole Casanova



Le récit ou plutôt la descriptions ou plutôt encore l'illustration de la vie d'un homme, par scènes breves, comme les paragraphes concis et terriblement concentrés de ce livre, dans lequels chaque mot compte, a son poids et sa densité. Un récit dont la capacité d'évocation est à l'opposée de la brieveté du texte, chaque phrase évoque des images et des sensations innombrables, aussi bien extérieures, comme les descriptions des déserts qu'intérieures liées à la vie d'un homme. Cet homme, Raoul, a aimé 3 femmes, a voyagé dans le monde, c'est une sorte de voyageur perpétuel, collectionneur de paysages extérieures et intérieurs. Il est fixé au moment où commence le récit en Egypte, d'une certaine façon nulle part, et les voyages qu'il a vécu ainsi que les femmes qu'il a aimé vivent toujours en lui et constituent un voyages immobile mais permanent et aussi porteur d'émotions qu'au moment où les choses était en train de se faire. Il a la capacité rare de pouvoir garder en lui le souvenir vivant et éternel des sensations qu'il a vécu une fois et voyage en permanence à les revivre. Tout cela raconté par la plume aigue, exigente et lumineuse de Raoul Schrott, un fabuleux poème en prose, qui succite sans cesse émerveillement et reflexion. Une écriture un peu minérale comme le sable, faite pour résister au temps et montrer à chaque lecture ultérieure une autre facette de sa trop riche nature pour être saisie par une seule approche.



Citation :
Sur la vieille route de la soie, dans la province de Sin-Kiang, dit Török, qui a entre-temps trouvé un autre endroit, un autre itinéraire, il y a des cavernes pleines de peintures et une muraille rocheuse ou l'on a sculpté un bouddha haut quasiment comme huit étages. Sur la falaise il y a une pagode, à côté un sanctuaire, le temple du Tonnerre; derrière, le désert commence.
A gauche du chemin, plus loin vers l'oasis de Dun Huang, au pied des dunes de Ming-sha-shan, il y a un petit lac. Tout autour de lui, un général chinois et son armée, pendant la marche vers l'ouest, avaient autrefois dressé leur camp.
Au milieu de la nuit, ils furent surpris par l'ennemi. Le général fit battre les tambours pour donner l'alerte à ses troupes et les mettre en batterie, mais dès que le combat commença, une tempête de sable se leva, elle tomba de la montagne et ensevelit les deux armées sous elle.
Quand le vent souffle sur la crête des dunes, on entend toujours, dit-on, le roulement des tabours.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Raoul Schrott [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Raoul Schrott [Autriche]   Raoul Schrott [Autriche] Icon_minitimeJeu 3 Avr 2008 - 19:21

Merci Arabella pour cette belle présentation..
C'est dommage que des auteurs comme Raoul Schrott ou encore Pascal Mercier ne trouvent pas toujours des traducteurs/maisons d'éditions.. ou après un ou deux livres on les laisse de côté.
Pour Raoul Schrott il y aurait encore à découvrir son 'roman épique' sur la petite Ile Tristan da Cunha qui est une merveille.. mais bon.. inutile d'en parler.. on va attendre la traduction Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Raoul Schrott [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Raoul Schrott [Autriche]   Raoul Schrott [Autriche] Icon_minitimeJeu 3 Avr 2008 - 19:52

kenavo a écrit:
Merci Arabella pour cette belle présentation..
C'est dommage que des auteurs comme Raoul Schrott ou encore Pascal Mercier ne trouvent pas toujours des traducteurs/maisons d'éditions.. ou après un ou deux livres on les laisse de côté.
Pour Raoul Schrott il y aurait encore à découvrir son 'roman épique' sur la petite Ile Tristan da Cunha qui est une merveille.. mais bon.. inutile d'en parler.. on va attendre la traduction Very Happy

C'est moi qui te remercie Kenavo de m'avoir fait découvrir cet auteur, dire que j'aurais pu ne jamais le connaître.
Mais en effet ce n'est pas le peine de me martyriser et de ma parler des livres qui ne sont pas traduits en français, j'espère que cela va venir, le problème c'est si un auteur ne trouve pas un public relativement important très vite il n'est plus traduit, cela n'a rien à voir avec la qualité de l'oeuvre.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Raoul Schrott [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Raoul Schrott [Autriche]   Raoul Schrott [Autriche] Icon_minitimeMar 9 Sep 2008 - 2:53

J'ai fini Finis Terrae, avec un peu de mal, je dois dire...On trouve vraiment de tout dans ce roman, L'Origine du monde de Courbet pour commencer, des pages d'un carnet de bord, des lettres écrites dans des hôtels européens, des tirets, des figures géométriques, des cartes géographiques très précises sur le plan latitude et puis des récits, le problème étant que le rapport entre ces différents récits est très complexe! C'est un vrai puzzle et j'ai souvent décroché....C'est un livre qui demande une attention plus soutenue, je pense, que celle dont je suis capable en ce moment! et je me demande, comme Arabella ,si cet écrivain n'a pas voulu ou trop en mettre, ou bien, volontairement égarer le lecteur vers des pistes un peu confuses. Il n'empêche qu'il y a quand même un chemin, que l'écriture est très belle , et que ce n'est finalement pas bien grave de ne pas tout saisir d'un livre aussi labyrinthique, si l'impression finale est bonne!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Raoul Schrott [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Raoul Schrott [Autriche]   Raoul Schrott [Autriche] Icon_minitimeMar 9 Sep 2008 - 7:34

Le désert de Lop Nor est moins labyrinthique, alors si tu as envie de découvrir je peux te l'envoyer.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Raoul Schrott [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Raoul Schrott [Autriche]   Raoul Schrott [Autriche] Icon_minitimeMar 9 Sep 2008 - 17:42

Dans le monde germanophone, le nom de Raoul Schrott est surtout accompagné de cultivé - dans ses livres où il arrive à se retenir, c'est un délice.. dans ceux où il veut montrer que ses critiques et admirateurs ont raison, il fait de trop Very Happy

Il a déclenché fin de l'hiver cette année une discussion en Allemagne (monde germanophone) avec son livre qui se base sur la théorie que Ulysse n'était pas grec mais turque Cool

Puisque Marie comprend l'allemand - et pour ceux qui veulent se faire une idée de cet auteur: ICI il se trouve sur les lieux dont il prétend que Ulysse s'est inspiré pour son Iliade Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Raoul Schrott [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Raoul Schrott [Autriche]   Raoul Schrott [Autriche] Icon_minitimeMar 9 Sep 2008 - 20:05

Et bien volontiers, Arabella, merci!
Merci Kenavo, je regarderai tout à l'heure plus longuement, ils parlent vite dis moi, j'essaierai d'en comprendre le quart!!!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Raoul Schrott [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Raoul Schrott [Autriche]   Raoul Schrott [Autriche] Icon_minitimeMar 30 Sep 2008 - 1:17

Arabella a magnifiquement parlé de ce livre de Raoul Schrott, Le désert de Lop Nor..
LopNor, perdu quelque part entre Chine et Mongolie,c'est le désert des déserts..le coeur vierge de la terre
Au commencement tout n'était qu'une plaine. Du ciel vient l'eau, et elle monta et monta sans atteindre entièrement ce centre.Et cela dura, tout le temps qu'il faut à une tortue pour boire la mer entière, et à une fourmi pour faire le tour de la Terre.
Cent fragments d'une écriture poétique, musicale, pour parler des dunes, du vent, du sable. Et puis d'un homme aussi. A la vie complexe. Qui pense qu'il faut aimer deux fois plus, afin qu'il vous en reste au moins la moitié... Et d'un sablier près de la ville japonaise de Nima, le plus grand du monde, que les notables de la ville retournent chaque année..
Oui, un poème en prose..
Très beau texte, et aussi belle traduction de Nicole Casanova.
Merci Arabella!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Raoul Schrott [Autriche] Empty
MessageSujet: Re: Raoul Schrott [Autriche]   Raoul Schrott [Autriche] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Raoul Schrott [Autriche]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» OPEP: Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole
» Porsche
» Général Raoul Salan dit le "Mandarin" ou le "Chinois" - partie 1
» Goulash à la dudu (Hongrie, Autriche)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: