Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Alissa York

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Alissa York - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alissa York   Alissa York - Page 2 Icon_minitimeLun 29 Juin 2009 - 1:24

Et donc Effigie
traduit de l'anglais ( Canada) par Florence Lévy-Paolini
Editions Joëlle Losfeld

Sentinelle a déjà fort bien parlé de ce roman qui m’a laissé une grande impression. Comme le premier. Juste quelques mots. dans la croyance mormone, les êtres humains ont choisi de venir sur terre pour faire l'expérience de la vie dans un corps de chair et d'os.C’est déjà suffisamment complexe dans cette famille mormone américaine du XIXème, cadre très riche en tensions , secrets et refoulements de toutes sortes. Mais c’est encore trop simple pour Alissa York , dont les personnages entretiennent tous des relations passionnelles et même fusionnelles avec des animaux de toute sorte. Et la forme la plus élaborée est représentée par la taxidermie , qui est la tâche attribuée à la quatrième épouse, Dorrie , qui veut redonner à ces animaux une apparence de vie.
Notamment à une famille de loups, ou du moins la mère et les louveteaux, alors qu’au dehors, le mâle recherche ceux qu'il a perdus. Mais qui est donc cette Dorrie, mariée à 14 ans au maître des lieux.D’où vient-elle? Et quelle importance si elle n’est pas très belle à voir? Si ses trois sœurs-épouses peuvent servir de référence, la beauté ne fait pas obstacle à la tristesse..

C’est un roman construit en forme de puzzle, dans lequel le narrateur est comme l‘oiseau de proie qu’il fait parler de temps en temps et qui se penche sur chaque personnage pour nous en raconter l’histoire. L’ oiseau qui a survolé le champ de bataille de Mountain Meadows, lieu où plus d'une centaine d'émigrants furent massacrés par des colons mormons et des Indiens Paiute, en 1857.

Comme dans son premier roman, Alissa York est au plus près des corps, des humeurs, des odeurs humaines et animales. Et des passions, c’est pareil.. Il faut la lire décrire la jouissance éprouvée par une des épouses , Ruth, quand elle extrait ses vers à soie de leurs cocons, un vrai régal!

Vraiment un grand roman, merci Senti!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Alissa York - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alissa York   Alissa York - Page 2 Icon_minitimeSam 4 Juil 2009 - 8:25

Je suis ravie qu'il t'ait plu Marie ! C'est effectivement un grand roman dont nous n'avons pas assez entendu parlé mais je gage que cette auteur deviendra "grande" sans attendre trop d'années, quel parcours déjà entre son premier et deuxième roman Shocked
Une auteure que je suivrais donc de très près oui
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Alissa York - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alissa York   Alissa York - Page 2 Icon_minitimeSam 4 Juil 2009 - 9:45

Hé, j'ai relu tout le fil : ça a l'air extra ces livres ! (et pour moi non ?)

Je note en gras, souligné, étiré, géantifié !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Alissa York - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alissa York   Alissa York - Page 2 Icon_minitimeDim 5 Juil 2009 - 3:00

C'est vrai que je trouve dommage qu'elle soit si peu connue, cette Alissa York!
Citation :
(et pour moi non ?)
je crois..
C'est en cerclage, il peut passer chez toi avant de retourner en Belgique?

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Alissa York - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alissa York   Alissa York - Page 2 Icon_minitimeJeu 26 Juin 2014 - 23:59

Amours défendues

Une impression mitigée pour ma première incursion chez Alissa York. J'ai pourtant aimé la force viscérale des descriptions, menaçantes et fascinantes. Elles renforcent une sensation d'opacité, de noirceur car les personnages sont absorbés par cette ambiance écrasante.
Le choix de construire deux récits parallèles, séparés d'une génération ne m'apparait cependant pas équilibré et m'a tenu à l'écart du drame qui se joue. Une sensualité destructrice et une ferveur religieuse se rencontrent puis s'affrontent, affaiblies par l'héritage d'une violence honteuse qui remonte à l'enfance. La perception de cette crise est trop outrancière pour me convaincre même si sa démesure peut fasciner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Alissa York - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Alissa York   Alissa York - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Alissa York
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» NEW-YORK et le F.D.N.Y. en force
» The Great Swamp, État de New York [PV Samuele Lupo]
» Retour de New York
» Le Washington inaugure la ligne Le Havre - New York
» Achats de produits à New york

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature canadienne-
Sauter vers: