Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Coup de coeur et bar de la poésie

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 32 ... 63  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Coup de coeur et bar de la poésie   Sam 8 Mar 2008 - 14:19

Sur le fil "7 mars, journée de la Poésie" nous avons eu le bonheur de (re)découvrir de très beaux poèmes...Pourquoi ne pas prolonger le plaisir?

Nezumi a écrit:
Et si, pour prolonger le bonheur de ce fil, on en ouvrait un du type "Coup de coeur poétique" (comme celui sur les images ou les musiques) où on partagerait nos poèmes préférés et nos découvertes?

Le fil est donc ouvert...A vous!...content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coup de coeur et bar de la poésie   Sam 8 Mar 2008 - 15:25

Merci, Coline! Very Happy


The Naming of Cats

The Naming of Cats is a difficult matter,
It isn't just one of your holiday games;
You may think at first I'm as mad as a hatter
When I tell you, a cat must have THREE DIFFERENT NAMES.
First of all, there's the name that the family use daily,
Such as Peter, Augustus, Alonzo or James,
Such as Victor or Jonathan, George or Bill Bailey--
All of them sensible everyday names.
There are fancier names if you think they sound sweeter,
Some for the gentlemen, some for the dames:
Such as Plato, Admetus, Electra, Demeter--
But all of them sensible everyday names.
But I tell you, a cat needs a name that's particular,
A name that's peculiar, and more dignified,
Else how can he keep up his tail perpendicular,
Or spread out his whiskers, or cherish his pride?
Of names of this kind, I can give you a quorum,
Such as Munkustrap, Quaxo, or Coricopat,
Such as Bombalurina, or else Jellylorum-
Names that never belong to more than one cat.
But above and beyond there's still one name left over,
And that is the name that you never will guess;
The name that no human research can discover--
But THE CAT HIMSELF KNOWS, and will never confess.
When you notice a cat in profound meditation,
The reason, I tell you, is always the same:
His mind is engaged in a rapt contemplation
Of the thought, of the thought, of the thought of his name:
His ineffable effable
Effanineffable
Deep and inscrutable singular Name.


Old Possum's Book of Practical Cats, T.S. Eliot, 1939
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coup de coeur et bar de la poésie   Sam 8 Mar 2008 - 15:31

Hier, Cachemire a cité le beau poème d'Anna de Noailles La vie profonde. En voici un autre d'elle que j'aime beaucoup aussi.


Il fera longtemps clair ce soir

Il fera longtemps clair ce soir, les jours allongent,
La rumeur du jour vif se disperse et s'enfuit,
Et les arbres, surpris de ne pas voir la nuit,
Demeurent éveillés dans le soir blanc, et songent...

Les marronniers, sur l'air plein d'or et de lourdeur,
Répandent leurs parfums et semblent les étendre ;
On n'ose pas marcher ni remuer l'air tendre
De peur de déranger le sommeil des odeurs.

De lointains roulements arrivent de la ville...
La poussière, qu'un peu de brise soulevait,
Quittant l'arbre mouvant et las qu'elle revêt,
Redescend doucement sur les chemins tranquilles.

Nous avons tous les jours l'habitude de voir
Cette route si simple et si souvent suivie,
Et pourtant quelque chose est changé dans la vie,
Nous n'aurons plus jamais notre âme de ce soir...


Le coeur innombrable, Anna de Noailles, 1901.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coup de coeur et bar de la poésie   Sam 8 Mar 2008 - 15:35

Pour le poème de Guillevic, j'avais hésité entre Regarder et celui-ci:


Chanson

Pas par le plafond,
Pas par le plancher
Petit enfant sage,
Tu ne partiras.

Pas brisant les murs
Ou les traversant,
Pas par la croisée,
Tu ne partiras.

Par la porte close,
Par la porte ouverte,
Petit enfant sage,
Tu ne partiras.

Ni brûlant le ciel,
Ni tâtant la route,
Ni moquant la lande,
Tu ne partiras.

Ce n'est qu'en passant,
A travers les jours,
C'est à travers toi
Que tu partiras.


Sphère , 1963
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Coup de coeur et bar de la poésie   Sam 8 Mar 2008 - 15:36

Merci à Nezumi pour l'idée et Coline pour l'initiative!

En plus je viens de trouver un lien en français de ma poétesse favorite Rose Ausländer ❤
LIEN


autoportrait

Gitane juive
à la langue allemande
élevée sous un
drapeau jaune et noir

les frontières m'ont poussé
dans la slavité latine
américaine

Europe
dans ton château
j'ai rêvé
de ma prochaine naissance


et un de mes préférés (mais avec une oeuvre intégrale de 10 volumes c'est difficile de choisir chez elle Wink )


Dans le rien

je m'écris
dans le rien

cela
me conservera
éternellement

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Coup de coeur et bar de la poésie   Dim 9 Mar 2008 - 17:20

Il y a peu j'ai découvert un poète arabe contemporain : Mahmoud Darwich. Dans « Comme des fleurs d'amandier ou plus loin » (Actes Sud), il chemine à la frontière de la poésie et de la prose et nous parle une langue sensuelle et musicale.

Ses thèmes sont l'amour, le temps, la fragilité humaine contre la violence du monde.

Quelques extraits :

Citation :
Le lieu, c'est les sentiments.
Voici nos traces comme le tatouage d'une main
Dans le poème suspendu...


J'oublie les mots que j'ai dit
je me souviens de ce que je n'ai pas encore dit...


Petit est le coeur...mon coeur
Grand est l'amour...mon amour...

Je suis deux en un
A moins que je sois
un explosé en deux.
Pont, ô pont
lequel des deux fragments est moi ?...

Un poème plus politique:

Citation :
Pense aux autres

Quand tu mènes tes guerres, pense aux autres
(N'oublie pas ceux qui réclament la paix.)

Quand tu règlent la facture d'eau, pense aux autres.
(Qui tètent les nuages.)

Quand tu rentres à la maison, ta maison, pense aux autres.
(N'oublie pas le peuple des tentes)

Quand tu comptes les étoiles pour dormir,
pense aux autres.
(Certains n'ont pas le loisir de rêver) ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
avatar

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

MessageSujet: Re: Coup de coeur et bar de la poésie   Dim 9 Mar 2008 - 20:05

Merci Cachemire.
Moi je vous emmène au Portugal (Coline;) ?

*J'ai eu des amis qui mouraient, des amis qui partaient
d'autres qui brisaient leur visage contre le temps.
J'ai haï ce qui était facile.
Je me suis cherchée dans la lumière, dans la mer, dans le vent.
-Mello Breyner (Sophia)

*Je porte en mon cœur
comme dans un coffre impossible à fermer tant il est plein
tous les lieux que j'ai hantés,
tous les ports où j'ai abordé,
tous les paysages que j'ai vus par des fenêtres
ou des hublots,
ou des dunettes, en rêvant
et tout cela, qui n'est pas peu, est infime au regard
de mon désir
-Alvaro de Campos (Passage des heures)

*Laisse courir
dans les couloirs secrets de ton corps
les chevaux vertigineux de tes désirs.
Eux seuls connaissent la destinée
que l'esprit voilé par des brumes honteuses
n'ose pas découvrir
-Natalia Correia (Laisse courir)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Coup de coeur et bar de la poésie   Dim 9 Mar 2008 - 23:58

Babelle a écrit:
Merci Cachemire.
Moi je vous emmène au Portugal (Coline;) ?

*Je porte en mon cœur
comme dans un coffre impossible à fermer tant il est plein
tous les lieux que j'ai hantés,
tous les ports où j'ai abordé,
tous les paysages que j'ai vus par des fenêtres
ou des hublots,
ou des dunettes, en rêvant
et tout cela, qui n'est pas peu, est infime au regard
de mon désir
-Alvaro de Campos (Passage des heures)


Merci pour ces poèmes Babelle...et pour ce clinl d'oeil dans ma direction en choisissant des poètes portugais...

Faut-il redire qu'Alvaro de Campos est l'un des hétéronymes de Pessoa?...Wink


Dernière édition par coline le Mer 12 Mar 2008 - 16:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Coup de coeur et bar de la poésie   Lun 10 Mar 2008 - 0:38

A LEOPARDI

A jamais tu te réveilleras,
Coeur plus léger,sans bosse. Vie est la première certitude
Que l'on croit impensable. Vie. Mais je sais
Qu'en toi d'exécrables visions,
Non seule l'appréhension, mais le besoin a expiré.
Tu veilles à jamais. Tu as combattu, mais comme moi,
Pas assez. Toute chose, pourtant, et tu l'as su, a valu
Que tu vives et de ton rire le ciel
Fut digne. Grand bonheur, plaisirs, plaisanterie-
Oui, rien d'autre , c'est évident: la mort. Mais le monde
est diamant.

Je ne me calme pas. Fatigué, je dis: Proteste
Encore une fois
. A notre espèce le hasard
N'a offert que la chance. Rien de plus.

Admires- en davantage
Les autres, le réel, la puissance intelligente
Inconnue qui domine la catastrophe ordinaire
La mobilité permanente de chaque minute-

La cassure infinie de la patience.

Alain Jouffroy 28 mars 1998

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
avatar

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 45
Localisation : Saint-Sever (Landes)

MessageSujet: Re: Coup de coeur et bar de la poésie   Lun 10 Mar 2008 - 2:44

[url][img]http://i40.servimg.com/u/f40/11/6

Citation :
Mao Haojan (8° siècle de notre ère)
Aube de printemps
Au printemps le sommeil ne cesse dès l'aurore
Partout se font ouïr les gazouillis d'oiseaux
La nuit s'achève enfin dans le souffle des eaux,
Qui sait combien de fleurs seront tombées encore ?

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: coup de coeur poétique   Mer 12 Mar 2008 - 1:00

COMPLAINTE
Sur certains ennuis

Un couchant des Cosmogonies !
Ah que la vie est quotidienne...
Et, du plus vrai qu'on se souvienne,
Comme on fut piètre et sans génie...

On voudrait s'avouer des choses,
Dont on s'étonnerait en route,
Qui feraient une fois por toutes !
Qu'on s'entendrait à travers poses.

On voudrait saigner le Silence,
Secouer l'exil des causeries ;
Et non ces dames sont aigries
Par des questions de préséance.

Elles boudaient là, l'air capable.
Et, sous le ciel, plus d'un s'explique,
par quels gachis suresthétiques
Ces etres-là sont adorables.

Justement, une nous appelle,
Pour l'aider à chercher sa bague,
Perdue (où dans ce terrain vague ?)
Un souvenir d'AMOUR, dit-elle !

Ces etres-là sont adorables !

Jules LAFORGUE
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Coup de coeur et bar de la poésie   Mer 12 Mar 2008 - 14:23

coline a écrit:
Babelle a écrit:
Merci Cachemire.
Moi je vous emmène au Portugal (Coline;) ?

*Je porte en mon cœur
comme dans un coffre impossible à fermer tant il est plein
tous les lieux que j'ai hantés,
tous les ports où j'ai abordé,
tous les paysages que j'ai vus par des fenêtres
ou des hublots,
ou des dunettes, en rêvant
et tout cela, qui n'est pas peu, est infime au regard
de mon désir
-Alvaro de Campos (Passage des heures)


Merci pour ces poèmes Babelle...et pour ce ciel d'oeil dans ma direction en choisissant despoères portugais...

Faut-il redire qu'Alvaro de Campos est l'un des hétéronymes de Pessoa?...Wink

Coline, je ne comprends pas "ce ciel d'oeil dans ta direction" (et oui, je suis nouvelle...) scratch
J'adore Pessoa mais je connais mal sa poésie, merci Babelle pour la découverte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Coup de coeur et bar de la poésie   Mer 12 Mar 2008 - 16:41

Cachemire a écrit:

Coline, je ne comprends pas "ce ciel d'oeil dans ta direction" (et oui, je suis nouvelle...) scratch

Ca...c'est quand je ne me relis pas...Il fallait lire "clin d'oeil" et "poètes"...laugh
J'ai tellement pianoté sur mon clavier que les lettres en sont effacées...et comme je n'ai jamais appris à taper, j'ai parfois des surprises (je tape avec un doigt)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Coup de coeur et bar de la poésie   Mer 12 Mar 2008 - 17:59

Hier soir, j'ai déniché un très joli poème de Hector de Saint-Denys Garneau:

Pins à contre-jour

Dans la lumière leur feuillage est comme l'eau
Des îles d'eau claire
Sur le noir de l'épinette ombrée à contre-jour

Ils ruissellent
Chaque aigrette et la touffe
Une île d'eau claire au bout de chaque branche

Chaque aiguille un reflet un fil d'eau vive

Chaque aigrette ruisselle comme une petite source qui bouillonne
Et s'écoule
On ne sait où.

Ils ruissellent comme j'ai vu ce printemps
Ruisseler les saules eux l'arbre entier
Pareillement argent tout reflet tout onde
Tout fuite d'eau passage
Comme du vent rendu visible
Et paraissant
Liquide
A travers quelque fenêtre magique.


Il est extrait de "Regards et jeux dans l'espace"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: coup de coeur poétique   Jeu 13 Mar 2008 - 1:05

EMPORTEZ-MOI


Emportez-moi dans une caravelle,
Dans une vieille et douce caravelle,
Dans l'étrave, ou si l'on veut dans l'écume,
Et perdez-moi, au loin, au loin.

Dans l'attelage d'un autre age.
Dans le velours trompeur de la neige.
Dans l'haleine de quelques chiens réunis.
Dans la troupe exténuée des feuilles mortes.

Emportez-moi sans me briser, dans les baisers,
Dans les poitrines qui se soulèvent et respirent,
Sur les tapis des paumes et leur sourire,
Dans les corridors des os longs, et des articulations.

Emportez-moi, ou plutot enfouissez-moi.

Henri MICHAUX L'espace du dedans
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coup de coeur et bar de la poésie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coup de coeur et bar de la poésie
Revenir en haut 
Page 1 sur 63Aller à la page : 1, 2, 3 ... 32 ... 63  Suivant
 Sujets similaires
-
» Votre dernier coup de coeur artistique.
» images coup de coeur !
» Coup de coeur : livre
» Vos coups de coeur ou a eviter (camping au quebec)
» liste de recettes d'été: nos coups de coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Poésie (par auteur ou fils spécifiques) :: Les fils spécifiques-
Sauter vers: