Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Albert Londres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Albert Londres   Sam 8 Mar 2008 - 19:14



Citation :
Albert Londres (1884-1932) est un journaliste et écrivain français.
« Notre rôle n’est pas d’être pour ou contre, il est de porter la plume dans la plaie. » Cette maxime d’Albert Londres résume bien l'idéal de ce professionnel de l'information qui reste une référence pour de nombreux journalistes français. Depuis 1933, le Prix Albert Londres récompense les meilleurs journalistes français.
source: Wikipedia

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Albert Londres   Sam 8 Mar 2008 - 19:14

Lors de mon dernier Voyage Virtuel, mon chemin m'a emmené à Marseille. Et quand j'ai vu ce matin le livre suivant

je pensais que le sujet était non seulement au bon moment - mais qu'il n'y avait pas encore de fil sur Albert Londres chez les Parfumés. Deux raisons pour moi de ne pas résister Very Happy

Marseille Porte du Sud
Citation :
Présentation de l'éditeur
En 1926, au retour d'un reportage en Pologne, Albert Londres se lance dans un projet qui lui tenait à cœur depuis très longtemps : s'arrêter - pour une fois - à Marseille, et faire le portrait de cette ville déjà cosmopolite, ouverte sur le monde, et qui n'a été jusqu'ici pour lui qu'une brève étape. Conçus dès le départ pour aboutir à un livre, les douze articles qui constituent ce reportage seront publiés dans l'été 1926

Albert Londres nous 'présente' cette ville au début de ce livre en faisant un tour du monde pour démontrer l'importance de ce port dont les bateaux partent dans toutes les directions.

Ici, on embarque pour toutes les mers, pour la Rouge et la Noire, pour tous les détroits, tous les canaux, tous les golfes. On vous en montrera, des pays! On vous en fera connaître, des choses insoupçonnées! Pas un coin, si bien endormi qu'il fût, que nous n'ayons déjà réveillé autour du monde. On part pour tous les océans, l'Atlantique, l'Indien, le Pacifique.
[...]Montez! montez! Je vous emmènerai de race en race. Vous verrez tous les Orients - le proche, le grand, l'extrême.


A ce moment on est conscient du moment où se passe le livre - dans ce temps, le voyage était une aventure, un privilège, on pouvait encore découvrir du nouveau.

Mais petit à petit quand Albert Londres reste à Marseille pour nous montrer cette ville, les gens qui 'passent', qui arrivent, qui partent, qui veulent trouver un emploi, un autre pays, un rêve.. là on ne se sent pas plus en 1926 qu'en 2008.. le marché noir, la drogue, les quartiers réservés à différentes races, différentes classes sociales….


Et mon extrait favori – qui me rappelle des jambons venant apparemment de Parme tout comme un certain vin qui se nomme Beaujolais innocent

Ce café vient de Moka. Du moins on le dit. Mais je vais vous dire ce que l’on dit. On dit que si tout le café qui vient de Moka poussait à Moka, cela se saurait. On sait tout le contraire. Moka est en Arabie, sur la mer Rouge. Le café qui vient de Moka pousse au Brésil ! Suivez-moi bien. Plutôt, suivez ce café. Il pousse au Brésil. On l’embarque sur l’Atlantique sud. L’Atlantique nord le berce un moment. Il passe par Gibraltar et, doucement, il s’amène sur la Méditerranée. Marseille ! On le débarque. On va le boire ? Pas si vite. Rentrez vos tasses dans le buffet. On le rembarque. Le voilà qui repart sur la Méditerranée, dans l’autre sens. Il longe les côtes de la Corse, il fend le détroit de Messine. Il se prélasse à l’abri de la Crète. À Port-Saïd, il retrouve sa chaleur natale. On le débarque. Qu’il soit sans crainte : ce n’est pas encore pour le brûler. On le rembarque. Sur un bateau khédivial, il va maintenant descendre jusqu’au bas de la mer Rouge. Lui est toujours blanc. Enfin. Moka !
Après tel voyage, il a mérité de changer de linge. On le change de sac. Comme il se sent légèrement fatigué, on lui ajoute des grains de moka pour le remonter. Puis on le rembarque. Il est baptisé. Tête haute, il peu revenir à Marseille. Il est revenu. Le voici sur le quai.


Pour moi ce livre n’a pas perdu d’actualité – et même si le fond de couleur rappelle parfois un peu la couleur sépia – l’écriture d’Albert Londres vaut bien une petite bouffée de nostalgie.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Re: Albert Londres   Sam 11 Mai 2013 - 15:26

En lisant "Le juif errant est arrivé" on a une approche intéressante du peuple juif d'Europe et de ses errances à travers des contrées pas possibles durant le 20ème siècle.
Et on comprend tout doucement la tragédie qui se prépare.

Je trouve que c'est une lecture passionnante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Albert Londres   Sam 11 Mai 2013 - 15:51

tiens, c'est marrant que ce fil remonte aujourd'hui... pas plus tard que mercredi je me suis demandée si on aurait un fil de lui sur Parfum, ayant oublié que je l'avais ouvert moi-même!
J'ai aussi envie de le retrouver... et pourquoi pas avec ce livre, je vais attendre ton avis final.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Re: Albert Londres   Sam 11 Mai 2013 - 17:38

Ok pas de problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Re: Albert Londres   Dim 19 Mai 2013 - 10:16



En 1929 Albert Londres part à la découverte des juifs d'Europe.

C'est donc en journalistes "errants" que nous parcourons avec lui Whitechapel, quartier juif à Londres et que nous traversons des contrées telles que la Bohême, les Carpates, et que nous pénétrons dans les ghettos de Varsovie, de Prague, pour ne citer qu'eux.

On est donc en prise directe avec ce peuple écartelé, à la recherche d'une stabilité à défaut d'une terre promise.
Pogroms, exils, errances, et misère voir extrême misère de ces familles en Europe orientale qui ont fui la Russie des tsars.

C'est un livre passionnant car vivant et profondément humaniste, qui cherche à comprendre et qui n'enferme pas le lecteur dans une position prédéterminée.
Les mots Torah, Talmud, Ghetto, Sionisme, Terre Promise prennent un sens sous la plume d'Albert Londres.

A la lumière de ce livre, on comprend mieux cette tragédie du peuple juif et surtout on évite les réponses toutes faites ou les jugement hâtifs.
Vraiment une bonne lecture, Kena tu peux foncer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Albert Londres   Dim 19 Mai 2013 - 18:38

darkanny a écrit:
Vraiment une bonne lecture, Kena tu peux foncer!
merci pour ton commentaire, je note!

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
avatar

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 44
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Albert Londres   Dim 19 Mai 2013 - 20:12

J'avais lu "Au bagne" d'Albert LONDRES, série d'articles qui décrivaient la vie à Cayenne. Le type a une écriture qui prend aux tripes. J'avais vraiment adoré, mais il faut dire que c'est un sujet (le droit en général, les délits et les peines, leur histoire, leurs raisons, leurs effets) qui m'intéresse. Je ne me permettrai pas de faire un commentaire sur le livre, ça fait trop longtemps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
avatar

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

MessageSujet: Re: Albert Londres   Dim 19 Mai 2013 - 20:24

Je pense que je vais encore lire pas mal de livres de cet auteur, vu ce que tu en dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
avatar

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 44
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Albert Londres   Dim 19 Mai 2013 - 20:47

En fait, pour "Au bagne", c'est un constat de ce qu'est le bagne et une critique d'une peine qui n'avait aucune raison d'être. Je ne sais pas si Albert LONDRES a contribué à sa suppression (le bagne pour femmes allait fermer lorsqu'il faisait sa suite d'article, il en fait d'ailleurs une chronique), mais il l'a sûrement accéléré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 57
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Albert Londres   Dim 19 Mai 2013 - 21:10

darkanny a écrit:

Je note aussi !

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 26
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Albert Londres   Dim 19 Mai 2013 - 21:40

C'est marrant, je feuilletais récemment L'île aux fous de Soubiran dans lequel Albert Londres était évoqué. Du coup, j'avais noté Chez les fous dans ma LAL. Quelqu'un l'a lu ?

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Albert Londres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Albert Londres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Voyages-
Sauter vers: