Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Eudora Welty

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Eudora Welty Empty
MessageSujet: Eudora Welty   Eudora Welty Icon_minitimeSam 8 Mar 2008 - 21:17

Eudora Welty Eudora10

Eudora Welty, comme Carson McCullers et Flannery O'Connor fait partie
des grandes prosatrices du Sud des Etats Unis. Elle est peut etre celle qui
est aujourd'hui la plus injustement méconnue des trois...

Elle est née à Jackson, Mississipi en 19O9 et y a vécu jusqu'à sa mort en 2OO1.

Dans les années 3O, elle parcourt l'état du Mississippi en photographiant les gens de toutes les classes sociales, et on peut penser que ce contact
fut utile à son oeuvre future, puisqu'elle déclarera plus tard que cette expérience lui apprit à voir.

Elle publie sa première nouvelle en 1936. En 1942, elle étonne Faulkner lui-meme
après la publication de son premier roman : Le brigand bien aimé.
"Qui ètes vous ? Quel age aves vous ? Puis je vous aider" ? lui écrit-il.

Elle mène désormais une vie discrète, secrète et solitaire, consacrée à
l'écriture. Sa vie s'efface devant son oeuvre.

Son talent, elle l'exprimera pleinement dans la nouvelle.
Styliste élliptique, impressionniste, elle joue des silences et du mystère propre à toute vie. Tout l'art d'Eudora Welty est dans la suggestion des sentiments, des sentiments souvent ténus et qui dissimulent la violence et l'excès. L'inavoué et le secret, la misère, le rascisme, l'abandon... Bref
tout le tragique de la vie...

Je cite 3 recueils de nouvelles où l'on trouve le meilleur de son oeuvre sans doute.

- L'Homme pétrifié. - Stock

- Les pommes d'or. - Stock

- Le chapeau violet. - Stock

Amateurs de nouvelles, régalez vous ! study

colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Eudora Welty Empty
MessageSujet: Eudora Welty   Eudora Welty Icon_minitimeSam 8 Mar 2008 - 21:29

L'homme pétrifié. - Eudora Welty. - Paris. - Garnier Flammarion. - 1988

L'homme pétrifié est un recueil de nouvelles qui est une sorte de panorama du Mississippi des années 3O.
Celui des petites villes et non celui des campagnes de Faulkner.
On y cottoie Blancs et Noirs, riches et pauvres, vagabonds, chomeurs,
gens à la dérive, femmes adultères, simples d'esprit, parias...

Comme souvent chez elle, à partir du quotidien le plus ordinaire, dans ces petites villes où rien ne se passe, Eudora Welty nous fait basculer dans le malaise, l'ambiguité, le drame, le loufoque ou l'extravagant

Et parfois, souvent, c'est au lecteur lui-meme d'imaginer une intrigue volontairement interrompue. Et c'est très bien ainsi...

colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Eudora Welty Empty
MessageSujet: Re: Eudora Welty   Eudora Welty Icon_minitimeSam 8 Mar 2008 - 21:31

je note, je tâcherai de passer à la librairie de livres étrangers voir si je peux le dégoter en vo. alien

ça donne très envie ce que tu en dis !

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Eudora Welty Empty
MessageSujet: Eudora Welty   Eudora Welty Icon_minitimeSam 8 Mar 2008 - 21:44

Tu lis l'anglais et l'américain dans le texte, Animal ?singe
Tu en as de la chance...! On perd souvent beaucoup dans une traduction. A plus forte raison quand il s'agit d'un grand styliste.
Et en plus, on ne sait meme pas ce qu'on perd. jypeurien
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Eudora Welty Empty
MessageSujet: Re: Eudora Welty   Eudora Welty Icon_minitimeSam 8 Mar 2008 - 21:51

Depuis que tu nous en a parlé, j'attends mon paquet qui devrait arriver Lundi - en Anglais il existe une édition avec 'Collected Stories' que j'aime toujours.. pas besoin d'aller à droite et à gauche pour trouver l’intégralité de l’oeuvre Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Eudora Welty Empty
MessageSujet: Re: Eudora Welty   Eudora Welty Icon_minitimeSam 8 Mar 2008 - 22:49

bix229 a écrit:
Tu lis l'anglais et l'américain dans le texte, Animal ?singe
Tu en as de la chance...! On perd souvent beaucoup dans une traduction. A plus forte raison quand il s'agit d'un grand styliste.
Et en plus, on ne sait meme pas ce qu'on perd. jypeurien
colibri

mouhais, c'est parfois plus difficile que d'autres mais... je n'en perds pas toujours plus qu'avec du français ou pas beaucoup plus... merci les parents (et grands parents) pour ça aussi.

(un peu plus que "si t'as du mal tu pourras en faire le weekend" sourire )

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Eudora Welty Empty
MessageSujet: Eudora Welty   Eudora Welty Icon_minitimeSam 8 Mar 2008 - 23:09

Je crois qu'une bonne façon d'encourager les lecteurs, ce serait de multiplier les éditions bilingues.

J'ai lu un peu de poésie espagnole comme cela et c'est agréable, je trouve.

Ce qui m'avait bien plu aussi, c'était des éditions des Essais de Montaigne et aussi de Gargantua et de Pantaguel de Rabelais avec le texte original et la traduction des mots vieillis dans les marges...
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Eudora Welty Empty
MessageSujet: Re: Eudora Welty   Eudora Welty Icon_minitimeDim 9 Mar 2008 - 1:46

Me semble bien intéressante cette auteure, malgré que je ne sois pas un fana de nouvelles je jetterais un coup d’œil à la médiathèque pour voir ce que je peux trouver… attentif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Eudora Welty Empty
MessageSujet: Re: Eudora Welty   Eudora Welty Icon_minitimeDim 9 Mar 2008 - 10:26

bix229 a écrit:
On y cottoie Blancs et Noirs, riches et pauvres, vagabonds, chomeurs,
gens à la dérive, femmes adultères, simples d'esprit, parias...

Comme souvent chez elle, à partir du quotidien le plus ordinaire, dans ces petites villes où rien ne se passe, Eudora Welty nous fait basculer dans le malaise, l'ambiguité, le drame, le loufoque ou l'extravagant
Hummm...un univers qui m'attire à chaque fois. Pourquoi, je ne sais? Peut-être parce qu'on touche au coeur de l'homme, sans fard ni artifice?
Je note aussi Bix, merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Eudora Welty Empty
MessageSujet: Re: Eudora Welty   Eudora Welty Icon_minitimeMer 12 Mar 2008 - 15:59

Eudora Welty C380710
J’ai reçu mon livre d’Eudora Welty hier – et si j’ai bien compris, cette belle photo en couverture est une que l’auteur a pris elle-même :heart:

Bix en a parlé de cet auteur quand j’avais parlé sur un autre fil d’Alice Munro. Je vois Eudora Welty plutôt comme une soeur de Carson McCullers – ici vous avez la vie qui se passe au fond d’une société dessiné dans ‘Autant en emporte le vent’.
Et j’aime surtout « entendre » le timbre de la langue du sud. Elle parvient à écrire des dialogues si typique de ces gens – cette langue qui avale la moitié des mots, ce rythme qui est allongé parce que c’est trop chaud pour parler vite, et on peut presque entendre la musique qu’ils font avec leurs mots...
En tout cas ceci après la lecture de deux nouvelles de ce livre Wink
Il en reste encore beaucoup.. mais je fais comme ma bien aimée Mavis Gallant le suggère – compatriote de ma bien aimée Alice Munro Very Happy :


Les nouvelles ne sont pas des chapitres de roman, dit Mavis Gallant. On ne doit pas les lire l’une après l’autre comme si les histoires se suivaient. Lisez-en une. Fermez le livre. Lisez quelque chose d’autre et revenez plus tard. Les nouvelles peuvent attendre.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Eudora Welty Empty
MessageSujet: Eudora Welty   Eudora Welty Icon_minitimeMer 12 Mar 2008 - 21:39

Dis-moi Kenavo, c'est une anthologie ou c'est l'ensemble des nouvelles d'Eudora Welty, le livre que tu as reçu ?colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Eudora Welty Empty
MessageSujet: Re: Eudora Welty   Eudora Welty Icon_minitimeMer 12 Mar 2008 - 21:57

bix229 a écrit:
Dis-moi Kenavo, c'est une anthologie ou c'est l'ensemble des nouvelles d'Eudora Welty, le livre que tu as reçu ?colibri
Ce livre représente l'ensemble des ses nouvelles - d'ailleurs avec une très belle préface d'Eudora Welty lors de la parution - en mentionnant les gens qui avaient cru du début à ses talents d'écrivaine.. et j'ai trouvé une autre des mes bien aimés - Katherine Anne Porter Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Eudora Welty Empty
MessageSujet: Re: Eudora Welty   Eudora Welty Icon_minitimeLun 17 Mar 2008 - 11:26

Non contente d'exceller dans la nouvelle, elle a aussi excellé dans le roman dont celui-là qui m'avait laissé une impression profonde 'Delta Wedding' (sais pas s'il a été traduit en français). Ecriture ciselée, chaque mot est à sa place et a une signification, il produit un effet. Dans ses nouvelles et ses romans, on entre dns une atmosphère, celle du sud, faite de détails, de gestes, de signes, de lumières..... Eudora Welty est une grande de la littérature du sud des USA, et une grande de la littérature tout court.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Eudora Welty Empty
MessageSujet: Eudora Welty - Les débuts d'un écrivain   Eudora Welty Icon_minitimeVen 26 Déc 2008 - 22:48

J’avais découvert Eudora Welty grâce à une recommandation d’amis américains. Ils voyaient en elle une des plus grandes représentantes du Sud des Etats-Unis. Il semble que longtemps on parlé d’elle comme digne d’un Nobel…, mais cela ne se réalisa pas !

J’avais commencé avec un recueil de « Short Stories » en anglais, dont parlent déjà les autres sur le fil si bien ! J’ai beaucoup aimé ! Son écriture me rappelait un peu sa grande sœur, Flannery O’Connor, c’est à dire : une splendeur ! Puis j’ai lu le livre suivant :

Les débuts d'un écrivain

Originale : A Writer’s beginnings (anglais, E.-U., 1983)

Dans ce petit livre Eudora Welty se rappelle de son enfance et sa jeunesse à Jackson/Mississippi. Né en 1909 elle était l’ainée de trois enfants. Elle parle du frère mort à la naissance, de ses premières expériences de lecture, de ce passe-temps universel qu’est de se raconter des histoires entre frères et sœurs, de l’école bien sûr, des relations avec la famille, le lien avec l’Eglise, des premiers voyages en train jusqu’aux premiers tentatives d’écriture. Et voilà que l’histoire relatée finit ici déjà au début des années 30 avec ses premiers emplois ! Quand elle mourut en 2001 elle aura presque pas quitté sa ville natale.

Eh bien, tout cela n’a pas l’air si intéressant à la première vue, mais celui qui s’intéresse au Sud des Etats-Unis trouve ici un témoin sympathique et attentif. Le titre traduit bien l’original en anglais dans son double sens, selon moi : Il s’agit bien des premières années de vie d’un auteur futur, mais aussi des origines et racines d’une écriture à venir qui se nourrit dans sa propre vie, dans son propre vécu. Toujours à nouveau elle fait comprendre à quel point elle puise les grands sujets de son œuvre dans ses expériences personnelles. Ainsi l’enfance et la jeunesse deviennent des sources pour s’inspirer. Ceci signifie la grande place du souvenir, de la possibilité de se rappeler, de faire mémoire, d’avoir présent en soi les différentes couches de sa vie. Toujours à nouveau il s’agit d’être attentif pour ce qu’on a déjà vécu, mais qui reste éternellement à redécouvrir et à se réapproprier. Dans ce sens-là, ce petit livre dans le style d’un récit autobiographique nous invite à une approche créative avec soi-même.

Une belle petite lecture !

Edition anglaise: „A Writer’s beginnings“
ISBN: 0-446-32983-5

Contrairement à l’indication de la Collection en français chez Flammarion (petite bévue?), il s’agit plutôt d’un récit autobiographique/d’une autobiographie. En anglais ce livre est classé « non-fiction ».

Broché: 190 pages
Editeur : Flammarion (8 janvier 1992)
Collection : Fiction Etrange
Langue : Français
ISBN-10: 2080661663
ISBN-13: 978-2080661661
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Eudora Welty Empty
MessageSujet: Re: Eudora Welty   Eudora Welty Icon_minitimeMar 15 Déc 2009 - 20:24

L'homme pétrifié



Il s'agit d'un recueil de nouvelles, le premier recueil de nouvelles d'un auteur dont c'est le genre de prédilection. Ces textes sont d'une grande densité, rien d'inutile, un dépouillement et une économie dans la narration. A chaque fois un personnage nous est présenté, dans sa solitude, son manque de quelque chose. Tout ça dans un monde étouffant et dure. C'est saisissant, un peu déprimant, mais terriblement juste.

Une lecture plus qu'intéressante et recommandable.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Eudora Welty Empty
MessageSujet: Re: Eudora Welty   Eudora Welty Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Eudora Welty
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: