Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Ernest Hemingway

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
grain de sel
Envolée postale
avatar

Messages : 122
Inscription le : 01/03/2007
Localisation : Lyon

MessageSujet: Ernest Hemingway   Dim 9 Mar 2008 - 17:48



Autodidacte, Ernest Hemingway né le le 21 juillet 1899, se lance dans le journalisme et intègre bientôt la rédaction du 'Kansas city star'. En 1917, il s'engage en tant qu'ambulancier sur le front, en Italie. Puis il s'établit à Paris et rencontre la romancière Gertrude Stein. Sous son influence, il opte pour une écriture concise, dépouillée - le 'style maigre' de Hemingway. Les violences vues lors de la guerre parcourent son oeuvre, comme autant de motifs obsessionnels. En 1936, il rejoint les forces républicaines de la guerre d'Espagne, puis migre vers Cuba. Il reçoit le prix Pulitzer pour 'Le Vieil Homme et la mer' en 1952, puis le prix Nobel de littérature en 1954. Malade, physiquement diminué, il se suicide en 1961, suivant l'exemple de son père.


Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)
Romans
1926 Torrents de printemps,
1926 Le soleil se lève aussi, Pages 3
1929 L'Adieu aux armes, Page 4,
1937 En avoir ou pas,
1940 Pour qui sonne le glas,
1950 Au-delà du fleuve et sous les arbres,
1952 Le Vieil Homme et la Mer, Pages 1, 2, 3, 4, 5,

Nouvelles
Recueils
1923 Trois histoires et dix poèmes,
1925 De nos jours,
1927 Hommes sans femmes,
1928 50 0000 Dollars,
1933 Le vainqueur ne gagne rien,
1938 La Cinquième colonne et 49 histoires,
1961 Les Neiges du Kilimandjaro et autres histoires,

Nouvelles notables
1927 Dix Indiens,
1928 Cinquante mille dollars,
1936 Les Neiges du Kilimandjaro, Pages 2
L'étrange contrée, Pages 1, 2

Divers
1932 Mort dans l'après-midi,
1937 Les Vertes Collines d'Afrique,

Publications posthumes
1964 Paris est une fête,
1970 Islands in the Stream,
1970 En ligne. Choix d'articles et de dépêches de quarante années,
1972 E.H., apprenti reporter,
1972 Les Aventures de Nick Adams,
1984 88 poèmes,
1985 L'Été dangereux. Chroniques,
1989 Le Jardin d'Éden, roman,
1995 Le Chaud et le Froid. Un poème et sept nouvelles,
1999 La Vérité à la lumière de l'aube, roman, Pages 2

Citation :
mise à jour le 17/11/2013 page 5

Le vieil homme et la mer

Pour commencer je ne suis pas d'accord avec cette phrase dans le résumé : " L'homme ne triomphe jamais tout à fait - et ici l'échec est total. " Dans ma lecture que j'en ai faite, il n'est pas du tout question d'échec, bien au contraire.....le vieil homme est allé jusqu'au bout de ses forces et à vaincu.....un moment j'ai pensé au conte de la chèvre de Monsieur Seguin, et j'ai eu très peur que le vieil homme abandonne ou n'y arrive pas....Une lecture touchante.
Car il est touchant cet homme qui se parle tout seul, qui réfléchis à voix haute, qui se mobilise et invoque le ciel et le seigneur, un sacré grand père qui est courageux. Ce qui l'aide à tenir aussi c'est qu'il a ce "petit" au port qui doit s'inquiéter pour lui, cette relation entre l'enfant et le vieux est belle aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoradeslivres.com
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Ernest Hemingway   Dim 9 Mar 2008 - 18:14

C'est un très beau livre en effet. Tu fais bien de le conseiller. Je l'ai lu jeune et il m' a beaucoup marquée, surtout le lutte du viel homme et la force de volonté qu'elle soutend. content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hank
Main aguerrie
avatar

Messages : 340
Inscription le : 28/08/2007
Age : 40
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ernest Hemingway   Ven 4 Avr 2008 - 17:19

Décidément, les résumés des bouquins d'Hemingway sont toujours à coté de la plaque, j'ai fait le meme reproche à l'édition Folio de L'étrange contrée, où il est question d'inceste, comme si le livre reposait là-dessus alors que je n'ai pas meme eu le sentiment qu'il effleurait le sujet en le lisant.

Le vieil homme..., je l'ai lu il y a longtemps, mais je n'en garde aucun souvenir. L'étrange contrée ne m'a pas spécialement donné envie de me replonger intensément dans ses romans, j'ai trouvé son style trop rigide, sans une once d'humour, et guère plus d'ironie. Et puis la premiere partie m'a paru vraiment très ennuyeuse, succession de bavardages sans intéret (à mon gout). On m'a conseillé des nouvelles dont Les aventures de Nick Adams, j'y jetterai un oeil pour me faire une idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lepasgrandchose.fr/
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Ernest Hemingway   Ven 4 Avr 2008 - 17:28

Je me demande si les nouvelles regroupées autour de Nick Adams ne sont
pas ce qu' Hemingway a fait de mieux.

Parcequ'il est un remarquable nouvelliste. Et les nouvelles de Nick Adams
parlent d'Hemingway sans poses, ni cabotinage. C'est souvent émouvant
et poétique. Et ça nous en apprend pas mal sur l'auteur...
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellonzo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 69
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Ernest Hemingway   Dim 10 Aoû 2008 - 19:07

Curieux comme les temps changent.Je crois qu'un forum Parfum de Livres en 1960 aurait donné des pages et des pages sur Hemingway. Manifestement Ernest traverse un purgatoire.Son homo americanus, chasseur,buveur,séducteur (je reste correct) n'est plus guère de mise.Et pourtant ce diable d'homme a écrit des choses fortes.Surtout les souvenirs de Paris est une fête mais aussi Le soleil se lève aussi ou Pour qui sonne le glas.
Par contre le cinéma ne lui a jamais rendu justice.Très récemment j'ai même essayé de lire Mort dans l'après-midi,un vieux poche que m'a laissé mon papa,grand lecteur.Mais là quand même 450 pages pour un essai sur la tauromachie c'était trop pour ma constitution délicate et j'ai stoppé la mise à mort au bout de 150 pages,pas mal écrites d'ailleurs. Sacré Ernest!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 37

MessageSujet: Re: Ernest Hemingway   Dim 17 Aoû 2008 - 9:05

J'ai acheté deux volumes de La Pléiade, et ils furent de Hemingway. J'attends toujours de lire ses nouvelles. Je vous en donnerai des nouvelles prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Re: Ernest Hemingway   Dim 17 Aoû 2008 - 11:26

Je rejoins en partie les avis exprimés ici. Le style Hemingway n’est pas adapté au roman - j’ai toujours trouvé fastidieux et redondant tous les romans que j’ai lu de lui finalement - mais il retrouve du brillant dans la nouvelle où sa verve peut éclater en quelques pages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 37
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Ernest Hemingway   Mar 19 Aoû 2008 - 13:29

L'Etrange contrée (dans les folio à 2€)

Citation :
Un écrivain désabusé voyage en Floride avec une femme beaucoup plus jeune que lui : ils vont au restaurant, boivent un verre, parlent de la guerre d'Espagne, de leur vie, d'avenir et font l'amour... Soudain tout se trouble, le soupçon de l'inceste rôde, les difficultés à écrire et à vivre ressurgissent et, avec elles, l'inexorable fatalité.

Toute petite nouvelle donc lu il y a quelques temps et dont à l'évidence j'ai oublié de parler ici. Pas qu'il m'en reste beaucoup à dire. Lu pour "mettre un oeil dans Hemingway". Pas mal, assez prenant, un peu étrange effectivement. Inceste un peu quand même il me semble, les choses se compliquent et deviennent floues à la fin, la simplicité de moments globalement agréables (je crois me souvenir) se retrouve ébréchée, m'enfin on se doute bien qu'il y a quelque chose derrière, ça donne aussi un sens concret à l'ensemble. Dommage que le souvenir soit si vague !

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 37
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Ernest Hemingway   Mar 19 Aoû 2008 - 13:32

c'est malin, du coup je viens de m'apercevoir que dans la collection il y a aussi : Histoire naturelle des morts et autres nouvelles... comme si... bonne excuse encore cat

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
avatar

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 37

MessageSujet: Re: Ernest Hemingway   Mar 9 Sep 2008 - 21:57

Acheté les nouvelles de Hemingway, version Quattro de Gallimard. Je vous en redonne des nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
la-lune-et-le-miroir
Envolée postale
avatar

Messages : 287
Inscription le : 24/07/2008
Age : 51
Localisation : Dordogne

MessageSujet: Re: Ernest Hemingway   Mer 10 Sep 2008 - 11:06

J'ai lu 'le vieil homme et la mer' j'ai beaucoup aimé, et 'l'adieu aux armes' j'ai adoré. bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-lune-et-le-miroir.skyrock.com/
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Ernest Hemingway   Ven 8 Mai 2009 - 19:58

Quand on vit comme nous vivons maintenant, il faut concentrer tout
ce qu' on aurait toujours du avoir dans le court espace de temps où
l' on peut l' avoir.

Ernest HEMINGWAY - Pour qui sonne le glas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellonzo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 69
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Ernest Hemingway   Ven 8 Mai 2009 - 21:44

Et si on réexaminait un peu Papa Hem.Son fil est quand même un peu squelettique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Ernest Hemingway   Ven 8 Mai 2009 - 22:02

Il se suffit de le lire, Hemingway !

Si ses cotés bravaches, matamore, panache et autres sont parfois génants dans ses romans et meme datés - pas relus -, ses nouvelles, comme chez pas mal d' auteurs américains, tiennent le coup... notamment celles où il parle de lui meme, sous le pseudo de Nick...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellonzo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 69
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Ernest Hemingway   Ven 8 Mai 2009 - 22:15

Tu as tout à fait raison.L'envie de lire ou de relire n'a pas besoin d'exégèses ni de gloses.On finirait par l'oublier un peu.De ton avis aussi sur le côté mâle mais ses faiblesses sont parfois fortes,au delà des vantardises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ernest Hemingway   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ernest Hemingway
Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» ERNEST HEMINGWAY
» Biarritz (64)
» anniversaire ernest motte
» Ernest Nivet sculpteur berrichon au château d'Ars
» Le Havre - Rue Ernest Derrien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: