Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Matthew Kneale

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Bibliomane
Zen littéraire
Le Bibliomane

Messages : 3403
Inscription le : 21/02/2007
Age : 53
Localisation : Bretagne

Matthew Kneale Empty
MessageSujet: Matthew Kneale   Matthew Kneale Icon_minitimeJeu 22 Fév 2007 - 10:28

Matthew Kneale 10041110

Citation :
Matthew Kneale, est un écrivain anglais, né le 24 novembre 1960 à Londres.

Il est le fils de l'écrivain et scénariste Nigel Kneale et de Judith Kerr


"Les Passagers Anglais".

A Londres en 1857, le révérend Geoffrey Wilson ,inventeur de la théorie de la réfrigération divine et créationniste convaincu entend prouver au monde son postulat:le jardin d'Eden se trouve en Tasmanie, grande île située au sud de l'Australie.
Afin de démontrer son hypothèse,il organise avec le concours financier d'un riche mécène,une expédition vers les terres australes.Il se verra contraint d'accepter pour le seconder la compagnie d' un médecin auteur de sinistres écrits sur la supériorité des races blanches et parmi celles ci de la race britannique ,ainsi que d'un jeune botaniste désabusé.Il embarquera à bord de la "sincérité" le bateau du capitaine Kewley, contrebandier de l'île de Man uniquement préoccupé de fuir les autorités britanniques ainsi que de revendre sa cargaison.L'expédition atteindra sa destination mais les trois "scientifiques", au fil des épreuves qui jalonnent leur itinéraire révéleront leur vraie nature.

Le roman de Matthew Kneale s'inscrit dans la tradition des grands romans d'aventures du XIXè siècle tout en y ajoutant, l'humour,la dérision et la critique des idéologies souvent douteuses qui fleurirent lors de l'expansion de l'impérialisme colonial des sociétés européennes.Le récit,dont la narration est confiée tour à tour à chacun des protagonistes donne lieu à une formidable galerie de portraits d'où ressort, outre celui de nos trois explorateurs, celui de Peevay l'aborigène en quête de la reconnaissance de sa mère, meneuse de la révolte contre l'envahisseur blanc et terreur des colons.La confrontation entre la culture tribale de Peevay et la société victorienne donnera lieu à de nombreuses péripéties d'où l'on pourra conclure que le sauvage n'est pas toujours celui que l'on croit.

"Les passagers anglais" est un roman cocasse et grave ,érudit et passionnant, qui invite le lecteur à s'interroger sur le devenir des sociétés traditionnelles, sur les notions toutes relatives de "progrès "et de "civilisation" dont les sociétés occidentales aujourd'hui encore, tentent d'appliquer le modèle aux nations qualifiées pudiquement (et hypocritement) de "pays émergents".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebibliomane.blogspot.com/
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Matthew Kneale Empty
MessageSujet: Re: Matthew Kneale   Matthew Kneale Icon_minitimeJeu 22 Fév 2007 - 12:03

J'ai lu ce roman il y a quelques années. J'en confirme le côté "jubilatoire".
Les théories sur la hiérarchie des races du docteur Potter sont tellement extravagantes ! Sourires à de nombreux récits, aux péripéties troublantes de cette curieuse aventure, et à ce profil de "type saxon" dont se revendique l'Européen du 19è s. (blond de préférence et aux épaules de Viking).
Il s'agit pour moi d'un très bon roman historique.
La revue "Lire" offrait l'expression : (...)génocide au Jardin d'Eden...
Je n'ai rien lu d'autre de cet auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Matthew Kneale Empty
MessageSujet: Re: Matthew Kneale   Matthew Kneale Icon_minitimeJeu 22 Fév 2007 - 13:48

La grande qualité de ce roman est de relater le point de vue de chacun avec les arguments de l’époque, sans l’anachronisme d’une opinion actuelle.
Je me rappelle avoir eu une sympathie particulière pour le jeune botaniste…
La « civilisation » arrive avec son lot d’exactions et d’imposition de la loi de plus fort…nous sommes pris par le devenir de tous les personnages, pas toujours sympathiques mais vrais.

Ce roman est non seulement une très belle œuvre d’érudit qui nous informe et nous fait réfléchir mais aussi une belle aventure romanesque…
Une lecture à conseiller !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aimiliona
Posteur en quête


Messages : 69
Inscription le : 29/04/2007

Matthew Kneale Empty
MessageSujet: Re: Matthew Kneale   Matthew Kneale Icon_minitimeMar 1 Mai 2007 - 15:08

Les Passagers anglais font partie de ma pile à lire depuis quelques années et ils vont bientôt remonter à son sommet grâce au Bibliomane ! Merci pour cette présentation alléchante. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellonzo
Sage de la littérature
Bellonzo

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 70
Localisation : Picardie

Matthew Kneale Empty
MessageSujet: Re: Matthew Kneale   Matthew Kneale Icon_minitimeJeu 7 Aoû 2008 - 21:09

Je vous rejoins pour dire du bien de ce roman:

Les diables de Tasmanie

Cet homme s'appelle Matthew Kneale et c'est l'auteur d'un roman génial qui convoque Stevenson, Conrad, Darwin, De Foe entre autres.Ceci est une introduction très quelconque car Kneale n'a besoin d'aucun parrainage.Il suffit de lire Les passagers anglais(Belfond,Presses Pocket) pour qu'éclate son talent de conteur et de moraliste.Le livre tient à la fois du conte des Lumières et de l'épopée à la Jules Verne.Mais assez de name dropping comme dirait Delerm.Plongez vous dans ce voyage au bout du monde d'un navire dont le capitaine convoie un jeune botaniste, un pasteur plutôt fondamentaliste comme on dit aujourd'hui,un médecin convaincu de supériorité.Ce voyage les mène en Tasmanie,cette île du sud de l'Australie où vivent des autochtones ce qui est bien leur droit.

Que de questions à l'arrivée après les périls des océans sur la terre de Tasman pas trop hospitalière!Y trouve-t-on le Jardin d'Eden?Le racisme est-il justifié par les théories scientifiques très pointues sur la forme des crânes aborigènes?Les colons ont-ils des orteils?La contrebande a-t-elle un avenir entre Sydney et Hobart?Le diable de Tasmanie de nos dessins animés est-il porteur d'un virus?A dire vrai j'ai rajouté cette dernière question pour faire rigolo.Matthew Kneale a choisi pour son récit la forme d'un journal de bord tenu par de nombreux personnages et ceci vivifie encore le bouquin.

Comme les Anglais sont privés de bien des choses mais pas d'humour Kneale aborde des choses sérieuses comme le progrès et la paix avec des moments drôles et assassins pour nos certitudes d'avant le Musée du Quai Branly.Jerome k.Jerome ou Redmond O'Hanlon sont eux aussi des voyageurs anglais qui avaient bien compris la grandeur à savoir parler des choses graves avec l'humour,cette politesse du désespoir(ça n'est pas de moi mais je revendique).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Matthew Kneale Empty
MessageSujet: Re: Matthew Kneale   Matthew Kneale Icon_minitimeVen 12 Juin 2009 - 11:51

Matthew Kneale A60

Matthew Kneale est sans doute l’un des meilleurs auteurs britanniques du moment : Les passagers anglais, Petits crimes dans un âge d’abondance, entre autres, l’ont prouvé. Son dernier roman, Maman, ma soeur, Hermann et moi, est malheureusement une grosse déception. En se mettant dans la peau d’un garçon de 9 ans qui vit des aventures trop grandes pour lui, il tente une expérience qui n’est pas neuve, avec cette écriture enfantine, bourrée de fautes d’orthographe volontaires, censée refléter les pensées confuses d’un petit homme déboussolé par les errements de sa mère. Redondant et mené à bride abattue, le livre ressemble plus à un exercice de style gratuit qu’à un vrai roman. Un coup d’épée dans l’eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Agnès
Main aguerrie
Agnès

Messages : 343
Inscription le : 11/07/2015
Age : 47
Localisation : Nord-Isère

Matthew Kneale Empty
MessageSujet: Re: Matthew Kneale   Matthew Kneale Icon_minitimeVen 21 Aoû 2015 - 10:19

Je viens de terminer Cauchemar nippon et j'aurais mieux fait de m'abstenir Matthew Kneale 192279 Daniel, professeur d'anglais en situation irrégulière au Japon, entretient une liaison plutôt molle avec un de ses étudiantes, divorcée et plus âgée que lui, Keiko. Le roman raconte la façon dont la famille de Keiko va tenter de l'obliger à l'épouser et comment il essaie de se défaire de Keiko, de sa famille, du Japon tout court... C'est un livre que j'ai trouvé peu intéressant, peu drôle, sans rien de remarquable dans le style ni dans la narration. Je ne connais pas le Japon donc je ne suis pas en mesure de dire si le portrait que Kneale dresse de la société japonaise est fidèle; si oui ça n'a rien de terriblement attirant (ni de terriblement repoussant d'ailleurs, l'ensemble du bouquin m'a fait penser à une tasse de thé tiède, amer parce qu'on a oublié trop longtemps le sachet, peu plaisant parce qu'on a oublié de mettre du sucre, mais qu'on se force à finir parce qu'on n'aime pas gaspiller). Bref, je ne l'achèterai pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://orbispictura.wordpress.com
Contenu sponsorisé




Matthew Kneale Empty
MessageSujet: Re: Matthew Kneale   Matthew Kneale Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Matthew Kneale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MATTHEW&ALESSIA ? Alessia à la rescousse.
» Une soirée tout les deux MATTHEW&EDEN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: