Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Kirino Natsuo

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Kirino Natsuo Empty
MessageSujet: Kirino Natsuo   Kirino Natsuo Icon_minitimeMar 11 Mar 2008 - 14:12

Kirino Natsuo Kirino10

Natsuo Kirino (de son vrai nom Mariko Hashioka), née en 1951 à Kanazawa, est l'un des auteurs de littérature policière les plus appréciés et reconnus de sa génération. Son oeuvre d'une vingtaine de romans a été récompensée par plusieurs prix.
Best-sellers au Japon, ses thrillers (et en particulier Out) ont fait sensation aux USA, où la critique s'est répandue en éloges dithyrambiques.

Trois d'entre eux ont été traduits en français:

Out (Auto), 1997, Prix Naoki, Grand Prix du roman policier du Japon.
Disparitions (Yawarakana hoho), 1999.
Monstrueux (Gurotesuku), 2003.

Site officiel, en japonais et en anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Kirino Natsuo Empty
MessageSujet: Re: Kirino Natsuo   Kirino Natsuo Icon_minitimeMar 11 Mar 2008 - 16:49

Monstrueux

La couverture de cet épais thriller représente une mouche épinglée en gros plan. Et en effet, cruauté, observation minutieuse, acérée sont au programme.
Yuriko et Kazue, deux prostituées, viennent d'être assassinées, à un an d'intervalle, dans des conditions assez similaires.Pourtant, vingt ans plus tôt, elles étaient toutes deux élèves au prestigieux lycée K de Tôkyô et leur avenir s'annonçait sous les meilleurs auspices. Comment et pourquoi leur vie a t'elle pris un tel tour et s'est-elle terminée de façon aussi prématurée et sordide ?

"Deux femmes si complètement opposées en termes de beauté, d'intelligence et de parcours, qui tombent dans la prostitution et finissent par se faire tuer, puis abandonner par le même homme? Plus on y réfléchit, moins il paraît probable de trouver récit plus bizarre. Les mésaventures de Yuriko et Kazue ont changé ma vie de manière irrévocable".

Roman à quatre voix, Monstrueux suit essentiellement la soeur aînée de Yuriko, qui tente de répondre à cette question et mêle à son récit des extraits des journaux intimes tenus par les deux mortes, ainsi que la confession de Zhang, leur assassin, à la police.

Alors que s'ouvre le procès de Zhang, la soeur entreprend de raconter cette "drôle d'histoire", et remonte le temps, jusqu'à leur enfance, leurs années de lycée. Mais point de bons sentiments ou de nostalgie ici. Depuis toujours, la narratrice, d'un physique assez quelconque, est traumatisée par la beauté surnaturelle, "monstrueuse" de Yuriko. Elle a en outre l'habitude d'imaginer, lorsqu'elle croise un homme, l'aspect qu'auraient leurs "hypothétiques enfants".
Du coup, son récit sera à fois teinté par la haine vouée à sa jeune soeur , le regard peu amène qu'elle jette sur son environnement et son goût pour le "fantasme génétique". On est d'abord surpris, voire déprimé, par cette étude d'une cruauté minutieuse des individus, de leurs physiques, comportements et défauts. Ceux de sa famille, de Yuriko, sublime idiote, de Kazue, son ex-condiscipline, brillante mais laide, de la jeunesse dorée du lycée de K...
Et puis on est fasciné par cette description qui épingle, au delà des individus, la "monstruosité" d'une société japonaise profondément inégalitaire et machiste, obsédée par les apparences et les origines sociales, gangrenée par l'exploitation sexuelle des femmes. Et on en vient en effet à comprendre ce qui a inexorablement conduit Yuriko et Kazue à la prostitution, la déchéance puis la mort.

Monstrueux est donc un thriller assez déroutant , où l'on perd un peu de vue l'intrigue criminelle (les quatre témoignages superposés offrent de toutes façons un éclairage différent sur la "vérité" du crime), et sommes davantage frappés par la noirceur de la critique sociale, son mélange de réalisme et d'outrance, de subjectivité et de froideur clinique.
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Kirino Natsuo Empty
MessageSujet: Re: Kirino Natsuo   Kirino Natsuo Icon_minitimeMer 12 Mar 2008 - 12:58

Tu l'as bien vendu, Nezumi !

Ca m'a l'air bien tordu, ça me parle donc !
J'ai Disparition qui doit toujours être dans ma bibliothèque (je me méfie, avec un titre pareil).
Je vais déjà commencer par là, même si je ne respecte pas l'ordre chronologique).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Invité
Invité



Kirino Natsuo Empty
MessageSujet: Re: Kirino Natsuo   Kirino Natsuo Icon_minitimeMer 12 Mar 2008 - 21:29

Oui, c'est vraiment un roman tordu, qui joue avec habileté sur la fiabilité du narrateur, la distorsion de la réalité, les points de vue différents...La réflexion sur l'identité est intéressante aussi.
Ce n'est pas un polar haletant avec révélations fracassantes mais on est bien scotché (et sidéré par ce ton si grinçant).

J'espère que le reste de son oeuvre est à l'avenant.
Revenir en haut Aller en bas
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Kirino Natsuo Empty
MessageSujet: Re: Kirino Natsuo   Kirino Natsuo Icon_minitimeJeu 13 Mar 2008 - 5:16

J'ai Out, sur une étagère... Comment il y est arrivé est un mystère . Il est en poche.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Kirino Natsuo Empty
MessageSujet: Re: Kirino Natsuo   Kirino Natsuo Icon_minitimeJeu 12 Juin 2008 - 23:57

Disparitions

A dix-huit ans, Kasumi s'est enfuie de son village côtier de Hokkaïdo pour aller faire des études de graphisme à Tôkyô.
Quinze ans plus tard, elle revient dans cette région, accompagnée de son mari et ses deux filles, passer quelques jours de vacances dans le chalet de son amant.
Un matin, sa fille aînée, Yuka, disparaît de façon inexplicable. Kasumi, ravagée par la culpabilité et l'incertitude, ne se résout pas à sa perte et mène sa propre enquête, qui lui fera rencontrer Utsumi, ancien inspecteur de police condamné par la maladie.

Une ambiance oppressante du début à la fin pour ce polar, à l'image de la nature de Hokkaïdo, entre mer et montagne, décrite comme froide, sombre et menaçante.
Comme dans Monstrueux, il ne faut pas s'attendre à un suspense haletant et l'analyse psychologique prime sur l'enquête policière. Disparitions pourrait aussi bien s'appeler "changements", car il s'attache davantage à l'impact qu'a eu la disparition de la fillette sur chacun des protagonistes, leurs vies s'en trouvant profondément modifiées et prenant des tours inattendus.
Natsuo Kirino détaille leur personnalité, leurs parcours, leurs milieux sociaux et surtout leur évolution. Les amateurs de fiction policière plus dynamique pourront trouver certains passages longuets. Et pourtant, en variant les points de vue et en jouant sur la subjectivité, Kirino maintient et renforce le mystère. Ce qui fait qu'on ne lâche pas cet épais polar (500 pages!) jusqu'à sa fin, originale, entre rêves et réalité, et qui ne cède pas à la facilité.

J'ai l'impression d'avoir lu d'autres romans sur ce même thème de l'enfant disparu agissant comme un catalyseur, mais je ne me rappelle plus lesquels exactement (peut-être Le Petit Copain, de Donna Tartt ).
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Kirino Natsuo Empty
MessageSujet: Re: Kirino Natsuo   Kirino Natsuo Icon_minitimeDim 20 Sep 2009 - 13:26

Il me reste "Disparitions " à lire , j'ai adoré les 2 autres , c'est du thriller mais en même temps un passage au crible sans fioritures de la société japonaise , c'est très intéressant .


Dernière édition par darkanny le Dim 20 Sep 2009 - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Kirino Natsuo Empty
MessageSujet: Re: Kirino Natsuo   Kirino Natsuo Icon_minitimeDim 20 Sep 2009 - 13:29

Et moi il me reste encore Out, considéré comme son chef d'œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Kirino Natsuo Empty
MessageSujet: Re: Kirino Natsuo   Kirino Natsuo Icon_minitimeDim 20 Sep 2009 - 13:37

Je vais aller y jeter un oeil (même les 2!) miammiam

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Kirino Natsuo Empty
MessageSujet: Re: Kirino Natsuo   Kirino Natsuo Icon_minitimeDim 20 Sep 2009 - 18:44

Kirino Natsuo Rworld10
Un autre roman, Real World, est déjà paru en poche en anglais. Je me demande si je ne vais pas me laisser tenter...

Citation :
A dark tale of teen angst and despair in suburban Tokyo. Through alternating first-person narratives, four girls and one boy tell a story of murder and deception. Descriptions of the hot, humid summer enhance the oppressive feeling of the novel. Characters are well drawn and real, though not always sympathetic–they make life-altering mistakes, dont trust or confide in adults, and are absorbed in their individual worlds. Kirino offers insight into the teens through chapters that read like diary entries as they divulge the deepest secrets, fears, and longings of Toshi, Terauchi, Yuzan, Kirarin, and the boy they call Worm. Readers glimpse at the cliques, social pressures, and academic expectations endured by adolescents in contemporary Japan.
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Kirino Natsuo Empty
MessageSujet: Re: Kirino Natsuo   Kirino Natsuo Icon_minitimeDim 20 Sep 2009 - 19:01

Nezumi a écrit:
Kirino Natsuo Rworld10
Un autre roman, Real World, est déjà paru en poche en anglais. Je me demande si je ne vais pas me laisser tenter...
... d'autant qu'il me semble que le texte français des oeuvres de Kirino est traduit de l'anglais, alors... autant lire en anglais (quand on le peut, bien sûr).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Invité
Invité



Kirino Natsuo Empty
MessageSujet: Re: Kirino Natsuo   Kirino Natsuo Icon_minitimeDim 20 Sep 2009 - 19:29

eXPie a écrit:

... d'autant qu'il me semble que le texte français des oeuvres de Kirino est traduit de l'anglais, alors... autant lire en anglais (quand on le peut, bien sûr).

Non, il n'y a que Monstrueux qui soit traduit de l'anglais (et plutôt bien, d'ailleurs). Disparitions et Out sont bien traduits du japonais (respectivement par Sylvain Chupin et Ryoji Nakamura/René de Ceccatty)
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Kirino Natsuo Empty
MessageSujet: Re: Kirino Natsuo   Kirino Natsuo Icon_minitimeDim 20 Sep 2009 - 19:37

Nezumi a écrit:
eXPie a écrit:

... d'autant qu'il me semble que le texte français des oeuvres de Kirino est traduit de l'anglais, alors... autant lire en anglais (quand on le peut, bien sûr).

Non, il n'y a que Monstrueux qui soit traduit de l'anglais (et plutôt bien, d'ailleurs). Disparitions et Out sont bien traduits du japonais (respectivement par Sylvain Chupin et Ryoji Nakamura/René de Ceccatty)
Oups, je dis des bêtises alors que j'ai Disparitions qui attend que je le lise... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Invité
Invité



Kirino Natsuo Empty
MessageSujet: Re: Kirino Natsuo   Kirino Natsuo Icon_minitimeDim 20 Sep 2009 - 19:38

eXPie a écrit:

Oups, je dis des bêtises alors que j'ai Disparitions qui attend que je le lise... Embarassed

La punition sera donc de lire un Natsuo Kirino sans plus attendre! Wink
Revenir en haut Aller en bas
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Kirino Natsuo Empty
MessageSujet: Re: Kirino Natsuo   Kirino Natsuo Icon_minitimeJeu 18 Fév 2010 - 22:28

Il est sorti !

Kirino Natsuo KIRINO-2010
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Kirino Natsuo Empty
MessageSujet: Re: Kirino Natsuo   Kirino Natsuo Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Kirino Natsuo
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature japonaise-
Sauter vers: