Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Amos Oz [Israël]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 27
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Amos Oz [Israël]   Dim 10 Aoû 2014 - 20:33

shanidar a écrit:
ensuite que les postes importants soient raflés par quelques hommes désireux de commander la communauté (allant à l'encontre des préceptes de partage des biens et des pouvoirs). Ce qui d'ailleurs va à l'encontre des propos tenus par Amos Oz dans le livre que j'ai lu et dans lequel il expliquait que la plupart du temps chaque année la personne désignée pour gérer l'ensemble du kibboutz se trouvait bien embêtée à l'idée de cette responsabilité (d'où peut-être la possibilité pour certains de 's'emparer' d'un pouvoir dont personne ne voulait...?).

Toute ressemblance avec une situation similaire... dentsblanches

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Amos Oz [Israël]   Mar 12 Aoû 2014 - 21:16

Le seul livre que j'ai lu d'Amos Oz qui évoque les kibboutz, c'est le recueil de nouvelles Entre amis. C'est très intéressant, parce que cela se passe à un moment où cette vie communautaire n'est plus à la page, où les habitants ont déjà expérimenté, et pour certains n'ont plus forcément envie de respecter les règles aussi rigides. Et c'est vraiment centré sur les personnes, cette vie en communauté, malgré un peu l'ambition du concept, n'a au final pas vraiment transformé les individus, même ceux qui y sont nés, ce sont toujours les mêmes êtres humains qu'ailleurs, avec les mêmes questionnements et soucis. C'est vraiment un très beau livre.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 27
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Amos Oz [Israël]   Ven 15 Aoû 2014 - 15:02

Allez, noté à ma LAL  content 

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Judas   Lun 23 Mar 2015 - 19:58

L’année dernière Amos Oz a publié en hébreu un nouveau roman « L’évangile selon Judas Iscariote ». La version allemande vient de sortir et la traductrice Mirjam Pressler a gagné le prix de la foire du livre de Leipzig en 2015. C’est ce qui m’a finalement décidée de ne pas hésiter et de lire ce roman tout de go.

L’histoire est une pièce de théâtre intime se situant dans une maison individuelle de Jérusalem et se joue  à trois protagonistes : un étudiant de 25 ans en rupture d’études, un vieil homme railleur et sage ainsi que sa belle-fille, jeune veuve de 45 ans, farouche et désirable. Mais à vrai dire Amos Oz parle du conflit contemporain Israël-Palestine et pose des questions pertinentes aussi bien d’histoire, de religion et de science politique.

Si je le mentionne ici, ce n’est pas pour faire venir l’eau à la bouche et les larmes aux yeux de certains car je n’ai encore pas vu trace d’une traduction en français, mais d’espérer que quelqu’un chez Gallimard (l’éditeur français des derniers livres d’Amos Oz) passe par ici et alerté la maison. Oui, je sais, Amos Oz est loin d’être p.c. mais c’est justement la pluralité des opinions qu’il présente dans son roman et qui en fait son charme. En attendant, germanophones (je pense surtout à toi, tom léo) n’hésitez pas de jetez un long coup d’œil dans ce livre, « Judas » est son titre allemand, Il le vaut.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Amos Oz [Israël]   Lun 23 Mar 2015 - 21:12

Maline a écrit:

Si je le mentionne ici, ce n’est pas pour faire venir l’eau à la bouche et les larmes aux yeux de certain


pleurs    humeur    colere

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MartineR
Main aguerrie
avatar

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

MessageSujet: Re: Amos Oz [Israël]   Dim 24 Mai 2015 - 17:41

Arabella a écrit:
Le seul livre que j'ai lu d'Amos Oz qui évoque les kibboutz, c'est le recueil de nouvelles Entre amis. C'est très intéressant, parce que cela se passe à un moment où cette vie communautaire n'est plus à la page, où les habitants ont déjà expérimenté, et pour certains n'ont plus forcément envie de respecter les règles aussi rigides. Et c'est vraiment centré sur les personnes, cette vie en communauté, malgré un peu l'ambition du concept, n'a au final pas vraiment transformé les individus, même ceux qui y sont nés, ce sont toujours les mêmes êtres humains qu'ailleurs, avec les mêmes questionnements et soucis. C'est vraiment un très beau livre.

La nouvelle : Deir Ajloun est la plus visionnaire...Utopie le kibboutz où l'idéologie était la religion....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Amos Oz [Israël]   Dim 24 Mai 2015 - 18:11

Je suis justement en train de lire Une histoire d'amour et de ténèbres...C'est dense!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Amos Oz [Israël]   Dim 24 Mai 2015 - 20:59

Bonne lecture, Coline. Il est dans ma PAL.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Amos Oz [Israël]   Dim 24 Mai 2015 - 21:25

coline a écrit:
Je suis justement en train de lire Une histoire d'amour et de ténèbres...C'est dense!

J'ai cru comprendre que l'adaptation par Natalie Portman n'était pas une grande réussite (trop appliqué, trop respectueux).
Un extrait :


Je ne sais pas quand il sortira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Maline
Zen littéraire
avatar

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

MessageSujet: Re: Amos Oz [Israël]   Dim 12 Juin 2016 - 15:48

eXPie a écrit:
coline a écrit:
Je suis justement en train de lire Une histoire d'amour et de ténèbres...C'est dense!

J'ai cru comprendre que l'adaptation par Natalie Portman n'était pas une grande réussite (trop appliqué, trop respectueux).
... et beaucoup trop noir. J'ai vu le film hier lors d'une première présentation pendant la quinzaine du filme juif et avant sa sortie officielle dans quelques semaines.
Il y a des bons points à retenir, Nathalie Portman est parfaite dans le rôle de la mère, d'ailleurs tout le casting est excellent.
La photo est bonne mais j'ai eu le ressentiment qu'on a voulu faire un film d'art à tout prix et je n'ai pas compris les fréquents changements de couleurs comme un terrain vague en sépia, en couleurs une autre fois, en noir et blanc encore.
Le scénario présente des faiblesses, des redits.
Bref, ce film n’est pas vraiment la transcription visuelle du livre que j’avais lu. Mais il donne beaucoup de matière à discussion et pour ça il vaut la peine d’être vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 49
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Amos Oz [Israël]   Ven 17 Juin 2016 - 23:12

Soudain dans la forêt profonde

Beaucoup aimé ma première lecture d’Amos Oz. J’ai lu qu’il est le cofondateur du mouvement « La paix » qui milite pour la solution d’un double état au conflit Israélo-Palestinien. Il fait partie aussi de « La nouvelle gauche » Un parti qui est favorable à un partage territorial et qui veut contrer la droite nationaliste.

Ce bouquin, ce conte, est un récit charmant, en faveur des animaux et contre la cruauté des hommes. Un petit récit qui semble, par des moyens détournés, nous amener à réfléchir. Son écriture est assez enivrante….

Dans un petit village, tous les animaux sont partis. Il n’y a plus de chiens ou de chats pour nous tenir compagnie, plus d’oiseaux dans le ciel, plus de poissons dans les rivières et les étables sont vides. Personne n’en parle. Les humains restent entre eux à s’écharper, les plus « spéciaux » d’entre eux préfèrent hennir plutôt que de parler et finissent par disparaître dans la forêt où personne ne va. Nehi, le démon rode dès la tombée de la nuit et enferme les gens dans le village. Matti et Maya, deux enfants, décident d’aller au-delà des frontières du village pour «enquêter ».

Emmanuela  l’institutrice leur parla de l’ours, de la respiration des poissons et du cri de la hyène, la nuit. Elle accrocha aussi des photos d’animaux  et d’oiseaux aux murs de la classe. La plupart des enfants se moquèrent d’elle parce qu’ils n’en avaient jamais vu de leur vie. Ils ne croyaient pas vraiment à l’existence d’autres créatures vivantes. En tous cas, il n’y en avait pas dans les parages. Et comme, en plus, la maitresse n’avaient pas réussi à se trouver un mari, on pensait qu’elle avait une araignée au plafond et des idées farfelues plein la tête, comme tous les solitaires.




Aleko et Zemphira au clair de lune (1942)

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Amos Oz [Israël]   Sam 18 Juin 2016 - 6:20

pia a écrit:
Beaucoup aimé ma première lecture d’Amos Oz.
puisque tu n'es pas insensible à une certaine poésie (je viens de revoir le fil de Christophe Ransmayr et sa montagne volante Wink ), je ne peux que te conseiller Seule la mer drunken comme prochaine lecture de cet auteur

(j'en ai parlé un tout petit peu sur la première page de ce fil)

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 49
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Amos Oz [Israël]   Sam 18 Juin 2016 - 6:39

Je t'ai lu. ça a l'air beau ce livre. J'avais en effet adoré La montagne volante qui a une construction de phrase qui ressemble un peu à l'extrait qu'Arabella a mis un peu plus haut. J'avais été surprise au début et je m'étais laissée prendre. Dom a beaucoup aimé aussi. Dès que je peux mettre la main dessus.... sourire

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
avatar

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 44
Localisation : Toulouse

MessageSujet: Re: Amos Oz [Israël]   Sam 30 Juil 2016 - 17:32

Soudain dans la forêt profonde
Citation :
Emmanuela l'institutrice leur parla de l'ours, de la respiration des poissons et du cri de la hyène la nuit. Elle accrocha aussi des photos d'animaux et d'oiseaux aux murs de la classe. La plupart des enfants se moquèrent d'elle parce qu'ils n'en avaient jamais vu de leur vie. Ils ne croyaient pas vraiment à l'existence d'autres créatures vivantes. En tout cas, il n'y en avait pas dans les parages. Et comme, en plus, la maîtresse n'avait pas réussi à se trouver un mari, on pensait qu'elle avait une araignée au plafond et des idées farfelues plein la tête, comme tous les solitaires.
Pourtant Nimi y croit, et parle de ses rêves d'animaux aux autres élèves. Mais peut-ont croire quelqu'un toujours dans la lune, perpétuellement enrhumé et avec les dents du bonheur, en plus ? Un jour il part dans la forêt, ce que tous les parents interdisent à leurs enfants car c'est, avec la nuit, une des choses les plus dangereuses, où rôde le sorcier de la montagne. Il revient plusieurs jours après, galopant, grimpant aux arbres et n'arrête pas de hennir  Il a attrapé une hennite ! Maya et Matti, s'interrogent. Leur cache t'on quelque chose ? Ils décident d'enquêter.

Un conte sur les faux-semblants, les non-dits,  les dangers de l'exclusion et la tolérance. Une parenthèse métaphorique, bouillonnante d'idées et enchanteresse ! Vraiment pas les livres que je lis d'habitude, mais qui m'a procuré un certain plaisir. Je ferai peut-être ce genre de pause pour me changer les idées après des lectures qui secouent, chamboulent. Restera à les trouver, ce qui n'est pas une mince affaire pour un néophyte en la matière !

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Merci Pia pour cette proposition !

_________________
"Depuis des siècles on exhorte à "la grand fraternité humaine" -le dimanche - et au "patriotisme" les jours de la semaine. Mais le patriotisme implique le contraire même de la fraternité humaine." Mark TWAIN, "La place de l'homme dans le monde animal"


Dernière édition par Exini le Ven 5 Aoû 2016 - 20:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 49
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Amos Oz [Israël]   Mer 3 Aoû 2016 - 22:38

Exini a écrit:


Un conte sur les faux-semblants, les non-dits,  les dangers de l'exclusion et la tolérance. Une parenthèse métaphorique, bouillonnante d'idées et enchanteresse ! Vraiment pas les livres que je lis d'habitude, mais qui m'a procuré un certain plaisir. Je ferai peut-être ce genre de pause pour me changer les idées après des lectures qui secouent, chamboulent. Restera à les trouver, ce qui n'est pas une mince affaire pour un néophyte en la matière !


Merci Pia pour cette proposition !

Très contente que le livre t'ait plu! Ouf. Pour moi aussi ce livre est une première lecture de lui. Et c'est reposant, assez magique. Je continuerai avec plaisir à le lire et je découvrirai surement d'autres facettes de lui.

Ce qui m'a plu aussi dans ce livre, à part les non-dits, les dangers de l'exclusion que tu soulignes, c'est une sorte de parti pris pour les animaux...Un engagement (tres séduisant) en faveur des animaux. Les habitants de ce village sont punis d'avoir exploité les animaux. Ils ont tous désertés! Et la vie est moins belle sans eux.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amos Oz [Israël]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amos Oz [Israël]
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Conflit israélo-palestinien
» Marine israélienne - Israeli Navy
» Selon Wikileaks, Israël aurait déja déjà détruit des infrastructures nucléaires de l’Iran
» Un diplomate israélien, a récemment fait sourire la communautés diplomates aux Nations Unies :
» ISRAËL SAYERET MATKAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature du Moyen-Orient (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: