Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Hubert Haddad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Hubert Haddad   Mar 17 Sep 2013 - 14:50

Jimmy a écrit:
Et quelqu'un a t-il lu les haïkus du peintre d'éventail ?
oui, moi : ici
à recommander si on aime les haïkus

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11733
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Hubert Haddad   Mar 17 Sep 2013 - 14:58

coline a écrit:
[
Mais...mais...mais...Le peintre d'éventail ne ferait-il pas jusque-là l'unanimité chez les Parfumés?content 
Vous voulez que je m'y mette diablotin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Hubert Haddad   Mar 17 Sep 2013 - 23:58

topocl a écrit:
coline a écrit:
[
Mais...mais...mais...Le peintre d'éventail ne ferait-il pas jusque-là l'unanimité chez les Parfumés?content 
Vous voulez que je m'y mette diablotin ?
Basketball 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire


Messages : 5260
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Hubert Haddad   Mer 18 Sep 2013 - 12:36

coline a écrit:
topocl a écrit:
coline a écrit:
[
Mais...mais...mais...Le peintre d'éventail ne ferait-il pas jusque-là l'unanimité chez les Parfumés?content 
Vous voulez que je m'y mette diablotin ?
Basketball 
Pour le moment, je ne suis pas convaincu. Je n'ai pas converti mon premier essai. Et franchement, un haïku atypique me sonnait moins «naturel».

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hubert Haddad   Ven 20 Sep 2013 - 12:52

coline a écrit:

Mais...mais...mais...Le peintre d'éventail ne ferait-il pas jusque-là l'unanimité chez les Parfumés?content 
Pas la totale unanimité car j'avoue que je n'ai vraiment pas accroché et que j'ai abandonné au bout d'une vingtaine de pages..jypeurien Pourtant il avait tout pour me plaire, mais bon, je préfère me consacrer aux livres pour lesquels j'ai un meilleur feeling d'emblée.


églantine a écrit:
Que de belles lectures en ce mois de septembre : j'ai terminé dans la nuit "Le peintre d'éventail " ..........

Un vrai bijou aime ......... Je déplore le fait qu'il ne soit qu'un emprunt à la médiathèque : C'est un ouvrage que je souhaite acquérir un jour pour le garder dans ma boîte à trésor qui recèle toutes ces belles choses que l'on aime ressortir à certains moments pour nourrir l'âme ..........
Je me ferais un plaisir de t'offrir mon exemplaire qui a donc très peu servi.sourire  (donne moi juste ton adresse par MP).
Revenir en haut Aller en bas
Heyoka
Zen littéraire


Messages : 5060
Inscription le : 16/02/2013
Age : 28
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Hubert Haddad   Ven 20 Sep 2013 - 12:55

nezumi a écrit:
Je me ferais un plaisir de t'offrir mon exemplaire qui a donc très peu servi.sourire  (donne moi juste ton adresse par MP).
Oh c'est adorable ça Nezumi, elle va être contente Eglantine.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
églantine
Zen littéraire


Messages : 6797
Inscription le : 15/01/2013
Age : 51
Localisation : Peu importe

MessageSujet: Re: Hubert Haddad   Ven 20 Sep 2013 - 20:35

nezumi a écrit:
coline a écrit:

Mais...mais...mais...Le peintre d'éventail ne ferait-il pas jusque-là l'unanimité chez les Parfumés?content 
Pas la totale unanimité car j'avoue que je n'ai vraiment pas accroché et que j'ai abandonné au bout d'une vingtaine de pages..jypeurien Pourtant il avait tout pour me plaire, mais bon, je préfère me consacrer aux livres pour lesquels j'ai un meilleur feeling d'emblée.


églantine a écrit:
Que de belles lectures en ce mois de septembre : j'ai terminé dans la nuit "Le peintre d'éventail " ..........

Un vrai bijou aime ......... Je déplore le fait qu'il ne soit qu'un emprunt à la médiathèque : C'est un ouvrage que je souhaite acquérir un jour pour le garder dans ma boîte à trésor qui recèle toutes ces belles choses que l'on aime ressortir à certains moments pour nourrir l'âme ..........
Je me ferais un plaisir de t'offrir mon exemplaire qui a donc très peu servi.sourire  (donne moi juste ton adresse par MP).

Oh tu es adorable Nézumi !!!!bisous  Je suis heureuse mais gênée aussi....Embarassed Que dire ? Merci ....INFINIMENT ...............bisous

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zazy
Sage de la littérature


Messages : 2492
Inscription le : 19/03/2011
Age : 67
Localisation : bourgogne

MessageSujet: Re: Hubert Haddad   Ven 20 Sep 2013 - 20:38

J'ai terminé "Palestine"


Qu’est-ce qui différencie Cham le soldat israélien et Nessim le palestinien ? A priori tout les oppose. Hubert Haddad, nous offre, par un jeu de miroir saisissant l’antagonisme des deux parties.

Cham, soldat israélien, victime d’un rapt est devenu amnésique. Un vieux ferrailleur palestinien, le prenant pour l’un des siens, le conduit mourant dans la maison d’une veuve aveugle Asmahane et de sa fille Falastin. Sans papier sur lui, il devient Nessim, le frère disparu. Cham-Nessim sans mémoire antérieure, va vivre de l’intérieur l’occupation israélienne et tomber amoureux de Falastin (d’où le rapport avec Antigone). Il entrera dans un réseau terroriste pour terminer en bombe humaine en Israël sous la nouvelle identité de Cham auquel il ressemble étrangement (tiens donc !!) Haddad nous décrit un des chemins menant vers le terrorisme, vers la bombe humaine par trop de souffrance devant la mort d’un amour, la mort d’une famille, la mort inutile et lâche.

Ces deux populations sont si proches morphologiquement que l’un prend l’identité de l’autre sans aucun problème. Cham parle l’arabe en plus de l’hébreu, physiquement très proche de Nessim, cela facilite les choses.

Sans trancher, Hubert Haddad nous promène de part et autre de la frontière, du côté des assaillants comme du côté des assaillis ou l’inverse. Les salauds, les va-t-en-guerre, les pacifistes, la misère, la peur, la haine, l’amour sont dans les deux camps. Hélas, ce sont les extrémistes qui gagnent. Sans souvenirs de sa réelle identité, Cham-Nessim rompt le pain donné par un jeune palestiniens infirme suite à sévices (p91) n’est-ce pas une belle image ?

Palestine est un livre puissant, ce jeu de miroir est fascinant. La pression augmente doucement mais sûrement vers un choix draconien, L’engagement y est toujours présent. Le style d’Hubert Haddad, que j’avais découvert dans le peintre d’éventail, très poétique et réaliste en fait roman prenant, un régal de lecture.
En conclusion, la religion fanatisée ne mène qu’à la désolation. Israéliens et palestiniens devraient penser plus souvent au tombeau des Patriarches où se trouvent une mosquée et une synagogue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zazymut.over-blog.com
jack-hubert bukowski
Zen littéraire


Messages : 5260
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Hubert Haddad   Sam 21 Sep 2013 - 7:57

Palestine m'intéresserait encore plus a priori comme livre. Je note cette référence.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zazy
Sage de la littérature


Messages : 2492
Inscription le : 19/03/2011
Age : 67
Localisation : bourgogne

MessageSujet: Re: Hubert Haddad   Sam 21 Sep 2013 - 9:34

le peintre d'éventail et Palestine touchent des sujets d'actualité traités avec beaucoup de poésie dans les descriptions, surtout le peintre d'éventail
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zazymut.over-blog.com
Cassiopée
Main aguerrie


Messages : 346
Inscription le : 28/07/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Hubert Haddad   Mer 25 Sep 2013 - 21:57

Le peintre d'éventail

Citation :
« Toute chose disparaît dans sa propre apparence. »
C’est un livre qui ressemble à un jardin japonais : calme, paisible, même lorsqu’un violent orage s’abat sur les plantes. Il est parsemé de Haïkus comme le jardin est parsemé de fleurs, de ci, de là, sans ordre, pour le plaisir des yeux… pour la beauté tout simplement…tout comme les oiseaux parsèment les éventails ….

C’est un de ces livres « bijoux » que l’on ne veut pas laisser, qu’on ne souhaite partager qu’avec ceux qui seront touchés par la musique des mots et qui le comprendront (merci à Mimi qui m’a jugée digne de ce trésor littéraire).

Citation :
« Une sérénité d’un autre siècle émanait de ce globe de clarté au sein duquel un éventail assombri s’agitait de temps à autre comme l’aile d’un papillon de nuit. »
C’est un livre dont il ne faut presque rien dire tant en parler serait le déflorer….
L’écriture poétique est ciselée pour nous emporter dans ce coin de Japon où certains peignent des éventails, d’autres herborisent, tout un chacun vivant en harmonie avec ce qu’offre la nature … La diversité est là et malgré tout, tous semblent reliés par cette sérénité qui « transpire »…

Lorsqu’on lit ce très court roman, on se retrouve dans une « bulle » de douceur, les mots, les phrases défilant comme autant de petites touches d’un tableau prenant vie sous nos yeux…
Ou comme une symphonie car on aurait parfois envie de dire « chut écoutez… » tant les mots sont comme les notes d’une délicieuse partition jouant un hymne à la vie près de nos oreilles ...


Dernière édition par Cassiopée le Mer 25 Sep 2013 - 23:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Hubert Haddad   Mer 25 Sep 2013 - 22:44

Cassiopée...Il est magnifique ton commentaire!content 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire


Messages : 5260
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Hubert Haddad   Jeu 26 Sep 2013 - 7:08

Idem pour la beauté du commentaire de Cassiopée. On en veut d'autres comme ça... Wink

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.


Dernière édition par jack-hubert bukowski le Ven 27 Sep 2013 - 6:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature


Messages : 2673
Inscription le : 02/03/2013

MessageSujet: Re: Hubert Haddad   Jeu 26 Sep 2013 - 11:22

jack-hubert bukowski a écrit:
Idem pour la beauté du commentaire de Cassiopée. On en veux d'autres comme ça... Wink
@Cassiopée : Oui encore ...
Tu donnes forcément envie de le lire dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
domreader
Zen littéraire


Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Hubert Haddad   Jeu 26 Sep 2013 - 17:05

coline a écrit:
Cassiopée...Il est magnifique ton commentaire!content 
jack-hubert bukowski a écrit:
Idem pour la beauté du commentaire de Cassiopée. On en veux d'autres comme ça... Wink
GrandGousierGuerin a écrit:
jack-hubert bukowski a écrit:
Idem pour la beauté du commentaire de Cassiopée. On en veux d'autres comme ça... Wink
@Cassiopée : Oui encore ...
Tu donnes forcément envie de le lire dentsblanches
Je suis séduite moi aussi...bravo 

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hubert Haddad   Aujourd'hui à 2:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Hubert Haddad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Criquebeuf en Caux HUBERT-LOISEL-LEMESLE-MAUCONDUIT
» anniversaire Hubert
» St hubert 41
» Ti problème avec St-Hubert de Rivière-du-Loup
» Kilomètres conteurs - de Hubert Lauth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: