Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Laurent Gaudé

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 23 ... 27  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Laurent Gaudé - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 20 Icon_minitimeMar 8 Sep 2009 - 17:07

Queenie a écrit:
Amélie Nothomb et Woody Allen. (Gniark)
avant l'entrée dans ta nouvelle résidence à Vichy tu voulais encore une fois montrer ton côté rebel?? Cool

Queenie a écrit:
Et Gaudé a bien fait de résister au cercle de la rentrée littéraire ! Il monte d'un cran dans mon estime (pas que je lui en veuille de quoique ce soit, c'est juste qu'il ne me passionne pas, il m'indiffère même).
quand je vois le flood sur son fil j'aurais préféré qu'il sort un livre.. on aurait parlé au moins de celui-là Razz

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Menyne
Agilité postale
Menyne

Messages : 864
Inscription le : 26/04/2008
Age : 48
Localisation : dis z'y mieux !

Laurent Gaudé - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 20 Icon_minitimeMer 16 Déc 2009 - 18:03

La mort du roi Tsongor

'Yé- krik, yé-krak' et le récit commence.
C'est presque un conte mythologique (je ne sais pas si ça existe un truc pareil !!!! jemetate ).
J'ai vraiment apprécié cette lecture, je l'ai savourée. Chaque soir un petit peu. J''imaginais un conteur me relatant la vie de ce roi.
Comme dit Marko , cela ressemble à une tragédie grecque. Dès le départ, on sait que cela finira mal. La violence est omniprésente : physique, psychologique. Les personnages s'entêtent et s'aveuglent.

Je cite Epi qui résume très bien le contenu du livre :
Epi a écrit:

Histoire de pouvoir, de guerre où l’on finit par ne plus savoir pour quoi ou pour qui on se bat, jusqu'à l'absurde, parce qu'une fois la guerre commencée, il faut un vainqueur. Parce que l’entêtement de l'un et de l'autre ne peut finalement mener qu’à la destruction de tous. Histoire de renoncement, de devoir, d'orgueil, d'amitié, de doutes et de souffrance, de la difficulté de vivre ses passions, de vaincre ses peurs.
Histoire d'amour…
.

Au fil des lectures, je deviens donc aussi une fan de Laurent Gaudé ! dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys
Sage de la littérature
krys

Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 60
Localisation : sud ouest

Laurent Gaudé - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 20 Icon_minitimeDim 14 Fév 2010 - 14:04

Je viens de lire La Porte des Enfers et j'ai le même ressenti qu'Eve-Lyne : une histoire magnifique malgré quelques personnages caricaturaux ! cheers

Et puis je veux un café aux épices !!! Very Happy

Il faut que je continue de lire cet auteur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bulle
Zen littéraire
bulle

Messages : 7175
Inscription le : 02/07/2007
Age : 62
Localisation : Quelque part!

Laurent Gaudé - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 20 Icon_minitimeDim 14 Fév 2010 - 14:52

menine a écrit:
La mort du roi Tsongor
Au fil des lectures, je deviens donc aussi une fan de Laurent Gaudé ! dentsblanches

krys a écrit:
Je viens de lire La Porte des Enfers et j'ai le même ressenti qu'Eve-Lyne : une histoire magnifique malgré quelques personnages caricaturaux ! cheers

Et puis je veux un café aux épices !!! Very Happy

Il faut que je continue de lire cet auteur...
cheers de plus en plus d'adeptes de Gaudé content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Laurent Gaudé - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 20 Icon_minitimeDim 14 Fév 2010 - 19:36

krys a écrit:
Il faut que je continue de lire cet auteur...
voilà une bonne nouvelle Wink
bien que je serais curieuse de voir comment tu vas éprouver les autres lectures de lui, moi qui ai adoré tous ses autres livres beaucoup plus que Porte d'enfer..
tu nous diras

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys
Sage de la littérature
krys

Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 60
Localisation : sud ouest

Laurent Gaudé - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 20 Icon_minitimeDim 14 Fév 2010 - 20:34

J'ai déjà lu Le soleil des Scorta, mais il ne m'a pas fait le même effet... beaucoup de chaleur, de soleil, une histoire magnifique, mais je me suis un peu embrouillée dans les personnages qui portent des noms trop semblables !
demain je vais à la bibli voir s'il y en a d'autres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys
Sage de la littérature
krys

Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 60
Localisation : sud ouest

Laurent Gaudé - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 20 Icon_minitimeSam 20 Fév 2010 - 22:04

Eldorado
Un récit prenant, plein de tristesse, de misère, qui raconte l'errance de ceux qui cherchent l'eldorado, le lieu de promesses, au delà des frontières.

Toujours, cette écriture pleine de charme, où les images surgissent, pleines d'émotions ; mais pourquoi le roman est-il si court ?

j'en veux encore miammiam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Laurent Gaudé - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 20 Icon_minitimeSam 20 Fév 2010 - 22:37

Je suis revenue de la bibliothèque avec La mort du roi Tsongor. Je vais essayer de le lire pendant ces vacances.

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys
Sage de la littérature
krys

Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 60
Localisation : sud ouest

Laurent Gaudé - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 20 Icon_minitimeLun 1 Mar 2010 - 22:42

La mort du roi Tsongor


Le roi de Massaba a décidé de marier sa fille unique, et ce doit être une fête mémorable, que prépare la ville enfiévrée, croulant sous les somptueux cadeau du fiancé. Mais ce sera la guerre, amenée par un autre prétendant, ami d'enfance de la jeune fille, et qui se considère comme promis à elle depuis toujours. Le roi préfère se réfugier dans la mort, abandonnant son royaume à son sort. Mais ce qu'il a légué en réalité à ses enfants, ce n'est pas un empire, mais le goût du sang, de la violence et du meurtre, avec lesquels il a conquis son royaume.
Une vrai tragédie antique, mais qui ne m'a pas trop passionnée, malgré le style flamboyant. Un beau récit, cependant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Laurent Gaudé - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 20 Icon_minitimeVen 5 Mar 2010 - 17:54

SODOME MA DOUCE

En 2009, Laurent Gaudé nous gratifiait d’un nouveau texte de théâtre qui serait presque passé inaperçu s’il n’avait pas été lu par Dominique Blanc au Théâtre de l’Odéon.
Il s’agit de Sodome, ma douce
Un monologue extraordinaire où je goûte à nouveau la perfection d’un style que j’avais découvert lors de mes premières lectures de textes de Laurent Gaudé, tous des textes de théâtre. La dramaturgie, c’est à cet art qu’il se destinait…Et il y excelle !…Mais le théâtre ne nourrit pas ses auteurs…Et Laurent Gaudé avait aussi les talents de romancier qu’on lui connaît et qu’il a su exploiter puisqu’on le retrouve à presque chaque rentrée littéraire. . Je préférerai cependant toujours chez lui le dramaturge.


Sodome, ma douce est un long monologue où parle « Celle de Sodome »…La dernière femme de Sodome, qui fut pendant des siècles conservée dans le sel, et à laquelle la pluie vient de rendre la vie…
Rien ne la fera plus taire, elle qui sait …qui a vécu les derniers jours de Sodome.

« Je suis bien.
Je souris.
Je laisse la pluie me grêler le visage.
[…]Le sel me quitte.
C’est le signe que je vais vivre.
Que la pluie tombe et balaie les façades.
Qu’elle martèle les villes
Et lave les visages.
Le ciel craque enfin. »


Dans La Bible, Sodome, ville des plaisirs, est châtiée par Dieu, détruite par « le soufre et le feu »

« Vous souvenez-vous de Sodome ?
Je viens d’une ville qui n’est plus que ce nom que l’on prononce avec horreur.
Sodome,
Terre de mes souvenirs
Où le parfum lourd des lys sauvages emplissait les rues et donnait à l’eau de nos fontaines un goût sucré.
Sodome qui vivait avec joie et outrance.
Vous connaissez ce nom.
A sa simple évocation, de longues cohortes de corps voluptueux défilent en vos esprits.
Vous imaginez les orgies, les nuits sans fin et le vin coulant sur le torse des hommes.
Vous imaginez et vous avez raison.
A Sodome, tout cela était vrai,
Et bien plus encore. »



« Celle de Sodome », la femme de sel de Laurent Gaudé, donne une autre version de la façon dont Sodome fut frappée.

Au loin, les habitants de Sodome voient l’incendie de Gomorre. Ils se barricadent et attendent à leur tour l’ennemi qui ne vient pas. Se présente seulement un ambassadeur extrêmement séduisant, et ils vont le recevoir avec tout le faste et la générosité de leurs corps, hommes et femmes, comme ils savent le faire. On croit qu’on négocie, on semble se comprendre par caresses.

« La rumeur naquit dans la ville qu’un ambassadeur venait et qu’il n’y aurait peut-être pas combat…
S’ils ne chargeaient pas, c’est qu’ils voulaient négocier.
S’ils voulaient négocier, nous connaîtrions la paix à nouveau.
Sodome était riche.
Et nous pouvions payer.
L’homme s’approcha,
Nous l’avons laissé entrer.
C’était un homme magnifique,
Au corps puissant et au sourire doux.
Dans la salle des cérémonies,
Il parla de paix, admira l’architecture de notre ville
Et loua la beauté de nos femmes.
Il accepta les plats que nous lui offrîmes.
Il écouta les conditions que nous posâmes.
Il avait les gestes courtois d’un homme avisé.
Aucune violence dans la voix.
Il avait l’air calme et apaisé.
Nous lui avons offert de rester parmi nous,
De dormir dans nos palais,
Il accepta.
Nous organisâmes pour lui une fête douce comme la rondeur d’un sein.
Il était beau.
Nous nous sommes offertes à lui.
Il caressa nos corps avec une calme curiosité.
Puis, saisi d’une fièvre subite,
Il se plongea dans des étreintes pressantes,
Enlaçant, indifféremment, les femmes et les hommes qui se présentaient à lui.
Il avait pris goût à la douceur de Sodome.
Et nous avons cru que la guerre s’éloignait. »


Mais l’homme était porteur de la vérole et la propageait volontairement. Tous les habitants de Sodome meurent dans d’atroces souffrances. Les ennemis gagnent une ville décimée dont ils enterrent dans le sel la dernière survivante: Celle de Sodome, qui après des siècles revient…

« Je vais vivre.
Je sors dans vos villes et je veux laisser derrière moi l’odeur de Sodome que vous ne connaissez pas.
Elle vous intriguera d’abord, puis vous inquiétera.
C’est bien.
Il n’y a pas d’autre fureur en moi que celle de reprendre ma vie là où vous l’aviez arrêtée. »


Comme toujours dans le théâtre de Laurent Gaudé, le texte prend des accents mythiques.

Il est très agréable pour un comédien (ici une comédienne) de porter à l’oral cette langue simple aux phrases courtes, aux mots comptés comme s’il ne devait rester que l’essentiel. Mais il s'agit cependant d'une langue lyrique et poétique.

Laurent Gaudé - Page 20 02-sod10
Sodome et Gomorre par John Martin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Laurent Gaudé - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 20 Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 11:53

Parution le 18 août.

Laurent Gaudé - Page 20 Arton18621
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Laurent Gaudé - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 20 Icon_minitimeMer 30 Juin 2010 - 11:56

traversay a écrit:
Parution le 18 août.
avec le sujet de Katrina et Nouvelle Orléans.. je suis curieuse de lire sa version.. après un Leroy qui m'a enthousiasmée Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Laurent Gaudé - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 20 Icon_minitimeVen 30 Juil 2010 - 14:34

Je l'ai dit déjà mais Laurent Gaudé fut d'abord un auteur de théâtre. Ce qui se ressent, je trouve, dans ses romans.
Parmi ses pièces, Onysos le furieux

AVIGNON JEUDI 22 JUILLET 2010à 11h50
Théâtre La condition des Soies


ONYSOS LE FURIEUX
(texte de Laurent Gaudé)


Laurent Gaudé - Page 20 Wb_vis11

Une belle salle de forme arrondie aux murs de pierres.
Lorsqu’on y pénètre, un comédien est déjà en posture, sur un banc, dans un décor de papiers sales au sol et d’affiches superposées, déchirées. Le décor figure le métro de New York et l’homme, un sans-abri en haillons, semble vieux. Il a le visage recouvert de poussière.

Le spectacle commence. L'homme interpelle un passant. Ce dernier devra l’écouter conter sa longue histoire, vieille de plus de trois mille ans.
L’homme du banc, c’est Onysos (reprise du mythe de Dyonisos).
Le passant, c’est nous, spectateurs. Son lyrisme, sa voix rauque ou douce, son regard, nous happent dès les premiers mots et ne nous lâcheront plus.

Onysos, est le fils d'Ino et de Jupiter. A sa naissance, à Tepe Sarab, il a été coupé en morceaux par un groupe d’hommes qui l’ont dévoré. Mais son cœur est resté intact alors Onysos renaît, il va se venger. Et venger aussi les pauvres, les sans voix.
A Babylone il détruit tout.
Il se rend ensuite aux enfers pour y chercher sa mère (j’ai pensé au roman de Gaudé paru il y a deux ans, La porte des Enfers)
Ouis au bord du Nil, il tue Penthée.
A Akko il découvre l’amour.
A Troie il crée le théâtre.
Et pour finir, aujourd’hui, il vit dans les couloirs du métro de New York.

Laurent Gaudé - Page 20 Onysos10

Le comédien, Giovanni Vitello, magnifique, est complètement habité par la fureur d’Onysos.
C’est la lumière qui nous fait voyager à travers les lieux évoqués et les époques.
Peu à peu, Onysos rajeunit, la crasse s’efface de son visage tandis qu’il raconte. Il se redresse.
Le texte est violent et beau.

Un grand moment de théâtre comme j'aime!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Laurent Gaudé - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 20 Icon_minitimeDim 22 Aoû 2010 - 20:17

Laurent Gaudé - Page 20 A129
Ouragan
Citation :
Présentation de l'éditeur
A La Nouvelle-Orléans, alors qu'une terrible tempête est annoncée, la plupart des habitants fuient la ville. Ceux qui n'ont pu partir devront subir la fureur du ciel. Rendue à sa violence primordiale, la nature se déchaîne et confronte chacun à sa vérité intime : que reste-t-il en effet d'un homme au milieu du chaos, quand tout repère social ou moral s'est dissous dans la peur ? Seul dans sa voiture, Keanu fonce vers les quartiers dévastés, au coeur de la tourmente, en quête de Rose, qu'il a laissée derrière lui six ans plus tôt et qu'il doit retrouver pour, peut-être, donner un sens à son existence... Dans un saisissant décor d'apocalypse, Laurent Gaudé met en scène une dizaine de personnages qui se croisent ou se rencontrent. Leurs voix montent collectivement en un ample choral qui résonne comme le cri de la ville abandonnée à son sort. Roman ambitieux à l'écriture empathique et incantatoire, Ouragan mêle la gravité de la tragédie à la douceur bienfaisante de la fable pour exalter la fidélité, la fraternité, et l'émouvante beauté de ceux qui restent debou

Quand j'ai vu que Laurent Gaudé serait présent pour la rentrée, j'étais trop contente. J'ai vu le titre de son livre et lu la première phrase de la présentation par l'éditeur. Je ne voulais pas en savoir plus.
Mais mes pensées sont allées vers Gilles Leroy et sa Zola Jackson et pour tout dire, j'avais un peu peur qu'il s'est non seulement choisi le même sujet, mais qu'il ne pouvait pas faire mieux parce que Zola Jackson reste un livre à part sur ce sujet.
Et bien, ma 'peur' était injustifiée. J'aurais dû savoir que Laurent Gaudé est capable de faire bien.. peut être mieux sur le même sujet. Surtout il a fait différent et donc il ne s'agit plus de comparer mais d'apprécier.
Puisqu'il est aussi auteur de théatre, il a donné une voix à plusieures personnes et fait en sorte un "choeur" pour cette ville.
Il sait donner de sentiments, pensées, actions à plusieurs différentes personnes lors de ces terribles événements qu'était Kathrina et je ne sais pas comment et pourquoi un auteur se choisit un sujet, mais en tout cas Laurent Gaudé a bien fait de se choisir ce moment.
Très bon moment de lecture et plus que jamais sûre que je vais le suivre encore et encore et encore ...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Laurent Gaudé - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 20 Icon_minitimeDim 22 Aoû 2010 - 20:32

Je pense que ce sera mon premier achat de la rentrée littéraire... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Laurent Gaudé - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 20 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Laurent Gaudé
Revenir en haut 
Page 20 sur 27Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21 ... 23 ... 27  Suivant
 Sujets similaires
-
» La mort du roi Tsongor (Laurent Gaudé)
» laurent de smet
» Lieutenant-colonel Laurent DEPUI.
» AGASSE Jacques-Laurent
» Histoire des communes - Le Havre-Danton-Douanes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: