Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Laurent Gaudé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 15 ... 27  Suivant
AuteurMessage
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18132
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Mar 18 Déc 2007 - 18:54

coline a écrit:


Razz En France...après un discours (genre après un match de foot ou de rugby...) on chante:
"Il aaaaaaaaaaaaaaa très bien parlé
Buvoooooooooooooooooooooons à sa santé!"
(Attention...Ce n'est pas très "classe" comme chanson Razz

C'est quoi qu'elle nous chante là Coline Shocked laugh
Moi j'en connais d'autres encore moins classes, mais impossible de m'en rappeler...jemetate
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sieglinde
Posteur en quête


Messages : 67
Inscription le : 08/03/2008
Age : 26
Localisation : Val d'Oise

MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Jeu 13 Mar 2008 - 19:30

Laurent Gaudé aime
J'ai des dizaines de souvenirs à son sujet. C'était l'auteur clé du programme du club théâtre de mon lycée l'année dernière.
Du coup, j'ai lu tous ces livres, pour me mettre dans l'ambiance. A l'exception du dernier.
Sur le coup, je les ai tous aimés je crois mais avec le recul il n'y en a que cinq qui m'ont vraiment marquée:
- Les sacrifiées
- La mort du roi Tsongor
- Cris
- Le tigre bleu de l'euphrate
- Cendres sur les mains

Par contre, je n'ai quasiment plus aucun souvenir du Soleil des Scorta et d'Eldorado... Ils n'ont pas du me toucher tant que ça.

Et puis j'ai vu en janvier dernier La mort du roi Tsongor au théâtre. Avec un conteur (Olivier Letellier) et une violoncelliste (Julie Läderach) sur scène. C'était une semaine après avoir vu une version "opéra" des Sacrifées absolument monstrueuse et j'étais donc franchement sceptique quant à celui-là (ils allaient quand même pas me massacrer tous les plus beaux Gaudé ces empaffés de théâtreux !! diablotin ). Et finalement c'était génial. Une des meilleurs pièces de théâtre que j'aie jamais vue. Comme quoi, pas besoin de douze décors et de toute une troupe de comédiens pour faire de bons, de très bons spectacles.
D'ailleurs celui-là est passé par la suite à l'opéra de Massy, il y en a peut-être parmi vous qui l'ont vu ?


Concernant l'écriture même de Gaudé, je trouve aussi que c'est très agréable, fluide, plein de poésie, de force, de violence. Et c'est aussi très jouissif à interpréter sur scène ! Very Happy J'ai vraiment adoré jouer des extraits de ses pièces toute l'année, et en faire une présentation publique en manière de conclusion, à la fin de celle-ci. J'y avais joué Saïda des Sacrifées. Un rôle palpitant, d'une grande richesse. J'ai encore ses monologues dans la tête. Et puis, il y avait Raïssa qui était aussi un rôle passionnant, de femme brisée. Son monologue de femme enceinte surtout nous faisait vibrer.

De toute façon, quand j'y pense, tous les personnages de Gaudé me font vibrer. Alexandre du Tigre bleu de l'euphrate, la rescapée de Cendres sur les mains, les soldats de Cris, Médée aussi, et tous les autres.... :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Ven 14 Mar 2008 - 0:30

[quote="Sieglinde"]Laurent Gaudé aime
J'ai des dizaines de souvenirs à son sujet. C'était l'auteur clé du programme du club théâtre de mon lycée l'année dernière.
Du coup, j'ai lu tous ces livres, pour me mettre dans l'ambiance. A l'exception du dernier.
Sur le coup, je les ai tous aimés je crois mais avec le recul il n'y en a que cinq qui m'ont vraiment marquée:
- Les sacrifiées

coline a écrit:
Le texte qui me tient le plus à coeur:aime:

Sieglinde a écrit:
vu une version "opéra" des Sacrifées absolument monstrueuse
Je n'arive même pas à imaginer!affraid C'est à cause des choeurs qu'ils ont imaginé un opéra?

Sieglinde a écrit:
Et c'est aussi très jouissif à interpréter sur scène ! Very Happy J'ai vraiment adoré jouer des extraits de ses pièces toute l'année, et en faire une présentation publique en manière de conclusion, à la fin de celle-ci. J'y avais joué Saïda des Sacrifées. Un rôle palpitant, d'une grande richesse. J'ai encore ses monologues dans la tête. Et puis, il y avait Raïssa qui était aussi un rôle passionnant, de femme brisée. Son monologue de femme enceinte surtout nous faisait vibrer.

Alors nous sommes deux du forum à avoir joué ce texte des Sacrifiées!

Moi j'ai joué Raïssa, la vieille exclue dans son cimetière, que sa fille Leïla vient retrouver au pays. Tu te souviens de ces scènes de retrouvailles bouleversantes?...
Saïda, persécutée, vitriolée par les jeunes gens amis de ses frères qui la trouvent trop libre, trouve refuge chez Raïssa et Saïda...Quelle pièce merveilleuse!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sieglinde
Posteur en quête


Messages : 67
Inscription le : 08/03/2008
Age : 26
Localisation : Val d'Oise

MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Ven 14 Mar 2008 - 9:04

Citation :
Moi j'ai joué Raïssa, la vieille exclue dans son cimetière, que sa fille Leïla vient retrouver au pays. Tu te souviens de ces scènes de retrouvailles bouleversantes?...

Oui oui bien-sûr ! Tout est magnifique dans cette pièce de toute façon^^
Et du coup c'était d'autant plus énervant de voir qu'en deux heures de temps, une troupe de "chanteurs" arrive à vous en dégoûter totalement ! On était là, avec les autres jeunes de mon groupe, éberlués, entre le rire et les larmes, à se dire que franchement, même nous on jouait mieux que ça Razz

Dans notre spectacle, nous n'avons malheureusement pas eu le temps de tout représenter, alors on a choisi les extraits les plus représentatifs de cette pièce et de Cendres sur les mains. Et malgré les nombreux découpages que nous avons opérés, ça se tenait plutôt bien. Je pense que c'est parce que chacun de ces textes a une espèce de portée qui va bien au delà de l'histoire en elle-même...

Je me rappelle aussi que nous avons eu un long débat sur le personnage de La rescapée de Cendres sur les mains : Etait-elle vivante ou morte ? Bienfaisante ou destructrice ?
Et les fossoyeurs étaient-ils coupables ?

C'est incroyable ce qu'une pièce en apparence si simple et facile à lire peut soulever d'interrogations...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Ven 14 Mar 2008 - 10:07

Sieglinde a écrit:
Du coup, j'ai lu tous ces livres, pour me mettre dans l'ambiance. A l'exception du dernier.
Sur le coup, je les ai tous aimés je crois mais avec le recul il n'y en a que cinq qui m'ont vraiment marquée:
Et bien.. moi j'ai lu ce dernier.. et je suis toujours sous le choc.. l'incompréhension.. le doute qu'il s'agit d'un texte de Gaudé.. le silence.. parfois ce n'est pas bon de suivre un auteur 'partout' Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Ven 14 Mar 2008 - 11:00

kenavo a écrit:
Et bien.. moi j'ai lu ce dernier.. et je suis toujours sous le choc.. l'incompréhension.. le doute qu'il s'agit d'un texte de Gaudé.. le silence.. parfois ce n'est pas bon de suivre un auteur 'partout' Wink

Shocked Alors moi je n'en ai pas douté un instant...
Pour qui a travaillé la langue de Gaudé, se l'est mise "en bouche" par le théâtre (en ce moment, je travaille encore sur Eldorado) , il n'y a pas de doute possible...content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Ven 14 Mar 2008 - 12:14

coline a écrit:
Shocked Alors moi je n'en ai pas douté un instant...
Pour qui a travaillé la langue de Gaudé, se l'est mise "en bouche" par le théâtre (en ce moment, je travaille encore sur Eldorado) , il n'y a pas de doute possible...content
pas de doute concernant l'écriture.. mais contenu Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sieglinde
Posteur en quête


Messages : 67
Inscription le : 08/03/2008
Age : 26
Localisation : Val d'Oise

MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Ven 14 Mar 2008 - 17:36

Citation :
Et bien.. moi j'ai lu ce dernier.. et je suis toujours sous le choc.. l'incompréhension.. le doute qu'il s'agit d'un texte de Gaudé.. le silence.. parfois ce n'est pas bon de suivre un auteur 'partout'

A ce point ?
Tu m'étonnes là, parce que jusqu'ici il n'y a aucun de ses livres que j'aie trouvé vraiment "mauvais".
J'avais surtout l'impression que celui-ci faisait un peu redite des thèmes précédemment abordés, avec des textes supplémentaires à partir de ses différents ouvrages.
Un livre sans doute assez commercial rien que par ce fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Ven 14 Mar 2008 - 18:14

Sieglinde a écrit:
A ce point ?
Tu m'étonnes là, parce que jusqu'ici il n'y a aucun de ses livres que j'aie trouvé vraiment "mauvais".
J'avais surtout l'impression que celui-ci faisait un peu redite des thèmes précédemment abordés, avec des textes supplémentaires à partir de ses différents ouvrages.
Un livre sans doute assez commercial rien que par ce fait...
Je crois qu'on est en train de parler de livres différents Wink
Je parle de son dernier livre paru, qui est Sofia Douleur (paru 30.01.08 ) et qui est une pièce de théâtre!
(si tu parles de Dans la nuit Mozambique - ces récits sont adorables et je les aime!!! :heart:

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sieglinde
Posteur en quête


Messages : 67
Inscription le : 08/03/2008
Age : 26
Localisation : Val d'Oise

MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Ven 14 Mar 2008 - 19:37

Houlala en effet ! J'ai raté celui-là. Dis donc il publie souvent notre ami Gaudé !

Il parle de quoi Sofia Douleur pour être aussi terrible ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire


Messages : 63648
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Ven 14 Mar 2008 - 20:22

Sieglinde a écrit:
Houlala en effet ! J'ai raté celui-là. Dis donc il publie souvent notre ami Gaudé !

Il parle de quoi Sofia Douleur pour être aussi terrible ?

Pour te donner une idée:
Citation :

Présentation de l'éditeur
Sofia a le diable au corps. Elle est née ainsi, avec un appétit profond de jouissance. Ses trois mères, scandalisées par ce dérèglement obscène, la mutilent et la bannissent. Commence alors pour elle une longue quête parmi les hommes, à l'endroit et à l'envers du monde. Laurent Gaudé construit ici une pièce qui oscille entre plaisir et frustration, fantasme et mélancolie, désir d'être au monde et crainte de s'y perdre. Dans cet univers tour à tour voluptueux et menaçant, les personnages s'étreignent et se cherchent avec fièvre, mus tout entiers par l'urgence de vivre.
Ce qui m'a bouleversé était que les trois mères ne peuvent pas vivre avec le fait que leur Sofia a un énorme appétit sexuel et pour empêcher qu'elle se délivre trop à sa faim - elles la 'traitent' avec un couteau.
Je connais l'intérêt de Gaudé pour l'Afrique.. mais je ne sais après la lecture pas s'il voulait parler de la circoncision.. ou quoi??

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bibliomane
Zen littéraire


Messages : 3403
Inscription le : 21/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Ven 14 Mar 2008 - 20:46

Sieglinde a écrit:
Et puis j'ai vu en janvier dernier La mort du roi Tsongor au théâtre. Avec un conteur (Olivier Letellier) et une violoncelliste (Julie Läderach) sur scène. C'était une semaine après avoir vu une version "opéra" des Sacrifées absolument monstrueuse et j'étais donc franchement sceptique quant à celui-là (ils allaient quand même pas me massacrer tous les plus beaux Gaudé ces empaffés de théâtreux !! diablotin ). Et finalement c'était génial. Une des meilleurs pièces de théâtre que j'aie jamais vue. Comme quoi, pas besoin de douze décors et de toute une troupe de comédiens pour faire de bons, de très bons spectacles.
D'ailleurs celui-là est passé par la suite à l'opéra de Massy, il y en a peut-être parmi vous qui l'ont vu ?

Je garde un excellent souvenir de ce spectacle. Le public était littéralement "scotché".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebibliomane.blogspot.com/
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Ven 14 Mar 2008 - 21:07

kenavo a écrit:
Je crois qu'on est en train de parler de livres différents Wink
Je parle de son dernier livre paru, qui est Sofia Douleur (paru 30.01.08 ) et qui est une pièce de théâtre!

Ah!...Je comprends mieux...J'ai cru effectivement que tu parlais de Dans la nuit Mozambique...Celui-ci, je ne l'ai pas lu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile


Messages : 17335
Inscription le : 06/07/2007
Age : 71
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Dim 4 Mai 2008 - 14:41

Je viens de terminer mon premier livre de Gaudé : l'Eldorado.

L'écriture se lit facilement, très prenante. L'opération sauvetage des bateaux d'immigrés donne la chair de poule. J'ai souffert lors de la traversée des Frères Lybiens, puis celui qui continue l'aventure.
Les actualités nous relatent parfois les repéchages d'immigrés, mais de façon si impersonnelle et avec un goût de "on n'y peut rien" que ce récit qui nous fait découvrir l'espoir de ces immigrés et toutes les lâchetés qui s'attachent à leur périple est un témoignage évident.

C'est vrai que la démarche du Commandant est improbable, mais son refus de cacher l'interprète le hante certainement, il veut se racheter, alors je dis pourquoi pas ? aucune attache ne le retient en Sicile d'ailleurs.  Ce n'est pas une autobiographie.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche


Dernière édition par Bédoulène le Lun 30 Déc 2013 - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Dim 4 Mai 2008 - 15:24

Bédoulène a écrit:


C'est vrai que la démarche du Commandant est improbable.

C'est une utopie...Et elle est magnifique!

Prenez les cinq minutes pour regarder ce document (très haché)...Les images qui collent avec Eldorado...
clic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Aujourd'hui à 2:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Laurent Gaudé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 27Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 15 ... 27  Suivant
 Sujets similaires
-
» La mort du roi Tsongor (Laurent Gaudé)
» Bon anniversaire à Laurent Massu (32)
» laurent de smet
» Laurent L'Hermitte "De la terre à mes semelles".
» Saint-Laurent-en-Caux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: