Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Laurent Gaudé

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 27  Suivant
AuteurMessage
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Laurent Gaudé - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 21 Icon_minitimeJeu 26 Aoû 2010 - 20:22

kenavo a écrit:
Ouragan : (...) Puisqu'il est aussi auteur de théâtre, il a donné une voix à plusieurs personnes et fait un "chœur"...
Je me délecte très lentement. Le chœur gicle dès la fin du premier chapitre lorsque chaque voix vient interrompre la précédente par une simple virgule. Pages 30 et 31. Un chœur, mais où chacun se fait soliste de sa propre partition. - Sublime autoportrait de Josephine Linc. Steelson, négresse que je suis depuis presque cent ans.
(Merci pour ce retour sur le théâtre Coline, j'ignorais complètement ce travail chez Laurent Gaudé).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Laurent Gaudé - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 21 Icon_minitimeJeu 26 Aoû 2010 - 23:45

Babelle a écrit:

(Merci pour ce retour sur le théâtre Coline, j'ignorais complètement ce travail chez Laurent Gaudé).

Mais si! Mais si!...Remonte ce fil, tu verras...Je l'ai déjà évoqué plusieurs fois...Ses premiers écrits publiés étaient des textes de théâtre... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Laurent Gaudé - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 21 Icon_minitimeVen 27 Aoû 2010 - 21:29

Je ne remonte pas toujours nos fils de lecture (comme les mômes je fais un passage rapide et je ne remonte qu'au moment où ça m'intéresse).
Mais là, dans cette espace d'intertextualité et de correspondances*, sur ces deux pages précisément, c'est tellement frappant!
Je visualise chaque personnage, ils parlent chacun leur tour dans le faisceau de lumière qui leur est propre, les autres restant dans l'ombre de la scène. Puis la lumière se déplace pour éclairer le personnage suivant, l'un dans son église, l'autre dans sa cellule, l'enfant à sa fenêtre. Entre temps, "les réverbères tanguent comme des palmiers", on "se bat contre le vent", on "s'arc-boute car il faut "devenir une boule compacte de volonté et de muscle pour ne laisser aucune prise", on n'ouvre pas la bouche "sans quoi, trop d'air y pénètrerait", "la fenêtre claque", "la bourrasque s'engouffre"...
Le lecteur est vraiment dans la salle. D'ailleurs, ce chœur qui démarre à la fin de ce premier chapitre, dans ce jeu de virgules que seuls de rares auteurs peuvent créer avec coordination, il tombe comme une fin de séquence ou comme un générique où la musique prendrait enfin feu.
Laurent Gaude devrait se mettre au cinéma.

J'emprunterais bien 1 ou 2 de ses pièces au rayon théâtre à ma prochaine visite à la bibliothèque.
*Ce fil que vous avez initié est très riche, il dénote autant d'émotions que de lectures passées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
Babelle
Zen littéraire
Babelle

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

Laurent Gaudé - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 21 Icon_minitimeSam 28 Aoû 2010 - 20:10

Citation :
"-La littérature passe son temps à chanter ça, le deuil de ceux qui perdent tout"
clic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Laurent Gaudé - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 21 Icon_minitimeMar 31 Aoû 2010 - 10:05

La porte des Enfers

Laurent Gaudé est un grand, un très grand écrivain de l'émotion, de la violence, de la tendresse quand la vie devient lourde, insupportable, pire, insurmontable. A cet instant-là, quand tout bascule, quand l'horreur de la mort prend la gorge avec des phrases très courtes, des illuminations, des beautés de sauvage, on se dit non, comme c'est beau la mort chez Gaudé...
Roman difficile, roman lourd, roman de Naples, la ville puante, la ville des égarés et des infirmes, des "tapettes" et des curés abandonnés, la ville dans laquelle s'ouvre l'une des dernières portes ouvrant sur les Enfers.
La plongée est dantesque (je ne peux le dire autrement, pour avoir lu et relu tant de fois le texte de Dante, on y retrouve les arbres, les ombres torturées, le fleuve, les gardiens immondes), et Gaudé mène son texte comme Charron sa barque, un texte intense, écrit au plus près des cris qui déchirent la gorge d'un père partit sortir son fils du lieu sordide. Un texte dur comme la porte contre laquelle le fils luttera en vain, frappant, cognant, hurlant, une dernière fois pour dire le lien.
Impressionnant de subtilités, de force, de ce réalisme fantastique qui fait que cette descente, on pourrait y croire, on pourrait aller voir à Naples si la porte ne s'y trouve pas encore...
Bref un texte à la hauteur de son sujet, ce qui est déjà fort, comme les cafés servit par ce Garibaldo, père de substitution, un texte qui se range à l'égal de La Mort du roi Tsongor parmi les grands classiques, les incontournables, ceux qui donnent du poids aux mots.
Laurent Gaudé - Page 21 56221

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Laurent Gaudé - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 21 Icon_minitimeMar 31 Aoû 2010 - 10:23

J'ai beaucoup aimé La porte des enfers, je compte d'ailleurs le relire prochainement, ton billet m'y incitant d'autant plus Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Laurent Gaudé - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 21 Icon_minitimeMar 31 Aoû 2010 - 10:36

Il y a une belle galerie de personnages dans ce livre, certains m'avaient vraiment marquée. Un très beau souvenir pour moi.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Laurent Gaudé - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 21 Icon_minitimeMar 31 Aoû 2010 - 11:30

Contente de lire que ta lecture était si positive, comme Epi le dit pour les personnages, j'en garde quelques souvenirs pour eux.. mais à part cela malheureusement pas une lecture qui m'a marqué plus..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Laurent Gaudé - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 21 Icon_minitimeMar 31 Aoû 2010 - 12:26

Babelle a écrit:
Citation :
"-La littérature passe son temps à chanter ça, le deuil de ceux qui perdent tout"
clic

J'étais passée à côté de cette vidéo. Merci Babelle!
J'aime écouter Laurent Gaudé autant que j'aime le lire...

Shanidar a écrit:
Laurent Gaudé est un grand, un très grand écrivain de l'émotion, de la violence, de la tendresse ...
C'est un conteur, parfois lyrique , qui sait donner chair et âme à ses personnages...Très doué pour leur donner aussi une parole...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Laurent Gaudé - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 21 Icon_minitimeLun 6 Sep 2010 - 0:06

kenavo a écrit:
Laurent Gaudé - Page 21 A129
Ouragan
Citation :
Présentation de l'éditeur
A La Nouvelle-Orléans, alors qu'une terrible tempête est annoncée, la plupart des habitants fuient la ville. Ceux qui n'ont pu partir devront subir la fureur du ciel. Rendue à sa violence primordiale, la nature se déchaîne et confronte chacun à sa vérité intime : que reste-t-il en effet d'un homme au milieu du chaos, quand tout repère social ou moral s'est dissous dans la peur ? Seul dans sa voiture, Keanu fonce vers les quartiers dévastés, au coeur de la tourmente, en quête de Rose, qu'il a laissée derrière lui six ans plus tôt et qu'il doit retrouver pour, peut-être, donner un sens à son existence... Dans un saisissant décor d'apocalypse, Laurent Gaudé met en scène une dizaine de personnages qui se croisent ou se rencontrent. Leurs voix montent collectivement en un ample choral qui résonne comme le cri de la ville abandonnée à son sort. Roman ambitieux à l'écriture empathique et incantatoire, Ouragan mêle la gravité de la tragédie à la douceur bienfaisante de la fable pour exalter la fidélité, la fraternité, et l'émouvante beauté de ceux qui restent debout

Un véritable film catastrophe. Vous savez, comme dans 2012 ou Le jour d'après, ces fins du monde où l'homme devient un loup pour l'homme parce qu'il n'est plus question que de survie au milieu du chaos. Si Ouragan de Laurent Gaudé fait penser à un film apocalyptique, c'est parce qu'il a faculté d'évoquer, par la plume, des scènes qui prennent littéralement vie sous nos yeux. Une différence de taille, tout de même, les blockbusters précités ne sont que du divertissement conçu à grand coups de technologie numérique et de mise en scène pyrotechnique, là ou l'écrivain n'utilise que les sentiments humains et un style hors du commun, proche de la tradition orale noire, "effets spéciaux" autrement plus efficaces que n'importe quelle machinerie hollywoodienne à laquelle ne manque qu'une toute petite chose : une âme.

Le roman choral qu'a imaginé Gaudé lui permet d'explorer toutes les facettes du comportement de cet animal que l'on appelle l'homme, dans des situations extrêmes. Certains personnages marquent davantage que d'autres, mais en croisant habilement leurs destins, dans une Nouvelle-Orléans dévastée et sous les eaux, il accentue encore les réactions paroxystiques et révèlent les vraies natures des uns et des autres, entre le bien et le mal. Il y a quelque chose de biblique dans ce déluge où la vie et la mort dansent une sarabande effrénée, joue contre joue.

Quand les digues cèdent, la folie s'installe dans ce roman fiévreux et certains lecteurs reprocheront peut-être à l'auteur d'en faire trop dans la description éruptive de douleurs et de violences polyphoniques où chaque personnage aura rendez-vous avec son destin. C'est oublier qu'on n'arrête pas un fleuve en crue et que des volets fermés ne peuvent rien contre une tornade. Et c'est bien de cela qu'il s'agit, d'un livre qui vous agrippe dès ses premières lignes et ne vous lâche plus. Comme un ouragan.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Laurent Gaudé - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 21 Icon_minitimeLun 6 Sep 2010 - 8:28

Very Happy que c'est beau ce que tu as écrit.. merci pour ce commentaire

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Laurent Gaudé - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 21 Icon_minitimeLun 6 Sep 2010 - 10:06

kenavo a écrit:
Very Happy que c'est beau ce que tu as écrit.. merci pour ce commentaire
Oui, je me sens tout émue moi. Et ça me donne même envie de le lire.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Laurent Gaudé - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 21 Icon_minitimeLun 6 Sep 2010 - 15:04

traversay a écrit:
Ouragan
Quand les digues cèdent, la folie s'installe dans ce roman fiévreux et certains lecteurs reprocheront peut-être à l'auteur d'en faire trop dans la description éruptive de douleurs et de violences polyphoniques où chaque personnage aura rendez-vous avec son destin. C'est oublier qu'on n'arrête pas un fleuve en crue et que des volets fermés ne peuvent rien contre une tornade. Et c'est bien de cela qu'il s'agit, d'un livre qui vous agrippe dès ses premières lignes et ne vous lâche plus. Comme un ouragan.

C'est tentant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Laurent Gaudé - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 21 Icon_minitimeLun 6 Sep 2010 - 16:21

Merci pour ce beau commentaire traversay ! Cela donne vraiment envie de lire Ouragan.

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Laurent Gaudé - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 21 Icon_minitimeMer 8 Sep 2010 - 21:44

Ouragan

Sur ce coup là je ne vois pas trop quoi ajouter au post de Traversay. J'ai moi aussi été emporté par la tempête et j'ai aimé la façon dont il entrelace ces quelques destinées avec la bonne idée de faire parfois s'exprimer dans une même phrase plusieurs personnages successifs. C'est un procédé théâtral qu'il avait déjà utilisé dans "Cris" en donnant un côté incantatoire. ça fonctionne bien ici dans la tourmente.

Il y a parfois trop de lyrisme et la 2e partie m'a moins emballé que tout le démarrage. Notamment cette histoire d'amour qui me semble trop prévisible et à la limite du pathos. La folie du prêtre face aux monstres surgis des eaux (les crocodiles) m'a bien plu en me rappelant au passage "The mist" de Stephen King dont le sujet se rapproche.

Cette vieille femme noire est merveilleuse et le personnage le plus incarné. La comparaison avec Zola Jackson est inévitable mais elles tiennent la route toutes les deux. J'ai malgré tout préféré d'une manière plus générale le parcours humain de cette dernière. Peut-être que le fait de s'être consacré à un seul personnage et d'avoir donné à son récit une dimension plus naturaliste m'a davantage séduit finalement mais c'est un bon Gaudé pour les amateurs.




_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Laurent Gaudé - Page 21 Empty
MessageSujet: Re: Laurent Gaudé   Laurent Gaudé - Page 21 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Laurent Gaudé
Revenir en haut 
Page 21 sur 27Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22 ... 27  Suivant
 Sujets similaires
-
» La mort du roi Tsongor (Laurent Gaudé)
» laurent de smet
» laurent Gretchanovsky - l.gretcha@free.fr
» Lieutenant-colonel Laurent DEPUI.
» AGASSE Jacques-Laurent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: