Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
thomas212
Envolée postale
thomas212

Messages : 177
Inscription le : 27/06/2009
Age : 51
Localisation : Marrakech

Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE]   Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Icon_minitimeLun 29 Juin 2009 - 19:54

Merci,Je m'en doutais un peu.
Les avis que j'ai lu sont également partagés.
Tout cela n'est peu etre que beaucoup de bruit pour pas grand chose,mais je suis quand meme curieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thomassaliot.com
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE]   Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Icon_minitimeMar 30 Juin 2009 - 12:10

Pour Bolano, dans le monde de la littérature germanophone, c'est un peu le phénomène: un auteur culte qu'on doit lire Wink
j'en ai lu il y a des années un livre.. pas mauvais.. mais ne me donnait pas envie de retourner tout de suite.. et là à l'instant je n'ai pas le temps pour son pavé 2666.. on va voir.. un jour peut être.. mais en tout cas, un fil serait vraiment pas si mal Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE]   Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Icon_minitimeVen 3 Juil 2009 - 19:42

un livre pour lequel il y a une page wikipedia: ici woohoo je veux le lire


Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 180px-11

Vazquez Angel, La Chienne de Vie de Juanita Narboni


site de l'éditeur :heart:



"La Chienne de vie de Juanita Narboni", d'Angel Vazquez : la femme-ville

Le Monde des Livres | 02.07.09 |
Raphaëlle Rérolle


C'est un mystère comme il s'en produit parfois, dans la circulation des oeuvres littéraires : en France, personne (ou presque) n'a jamais entendu parler d'Angel Vazquez. De fait, hormis les spécialistes, qui connaît seulement le nom de cet écrivain tangérois, lauréat du prix Planeta en 1962 pour son premier livre et mort à Madrid en 1980 ? Pas très loin, pourtant, de l'autre côté des Pyrénées, Vazquez est considéré comme une figure marquante de la prose en langue espagnole. Et son oeuvre, quoique maigre (trois romans répartis sur quinze ans, plus une petite poignée de nouvelles), de celles qui dégagent une lumière brillante, durable.

Par quelle absurdité, le tamis de la traduction, qui retient quantité de livres oubliables, a-t-il laissé filer ceux d'un auteur si frappant ? Est-ce la figure de Vazquez, écrivain maudit, tourmenté, qui mourut dans la misère et la solitude ? Ou la singularité de sa langue, mélange extraordinaire d'andalou et de judéo-séfarade (la haketia), parsemé d'expressions en arabe et en français ?

Le lecteur moderne, persuadé que tout passe les frontières, la littérature comme le reste, voit ses certitudes battues en brèche. Le voilà troublé, mais avec délice : découvrir La Chienne de vie de Juanita Narboni, unique ouvrage traduit de Vazquez, revient à mettre la main sur un trésor inattendu. Car à travers le monologue intérieur d'une Tangéroise, c'est à la fois la physionomie de la ville qui affleure, son histoire, son atmosphère, mais aussi beaucoup plus que cela : tout un paysage intime et mouvant, miraculeusement vivant, crédible, tour à tour tragique et désopilant, qui donne au lecteur l'illusion d'entrer directement dans la tête d'un autre - fantasme que la littérature seule peut assouvir.

Que peut-il bien se passer dans la tête des autres ? Par quelles idées, quelles sensations, quels sentiments sont traversés tous ces gens qui ne sont pas nous ? L'une des grandes forces du genre romanesque est d'offrir au lecteur quelques éléments de réponse. Notre connaissance de la nature humaine serait bien réduite sans la littérature, sans Flaubert, Proust ou Joyce et ce qu'ils nous ont montré du fonctionnement d'autres êtres.

Voici donc une femme entre deux âges, assise dans un café au bord de la mer. La scène se passe à Tanger. Elle s'appelle Juanita Narboni Cortès, elle a perdu ses parents, sa soeur vit à Casablanca, peut-être même qu'elle dissimule un ou deux "bourrelets" disgracieux sous a robe, mais après ? Que sait-on d'elle ? Que connaît-on du cheminement de son imagination, de ses soucis, de ses regrets, de ses remords, de ses désirs les plus enfouis ? Rien - ou presque.

Sa nature véritable restera plus obscure qu'une tache d'encre, sauf pour son confesseur (et encore) ou si un romancier décide de parler pour elle. Il peut la décrire de l'extérieur, devenir ce narrateur omniscient du roman classique, ou bien choisir la manière audacieuse, comme l'a fait Angel Vazquez, ou James Joyce avant lui : s'introduire directement dans le cerveau de son personnage pour suivre, de l'intérieur, les circonvolutions de sa pensée. Nous précipiter en plein milieu d'une tempête de regrets, de joies, de chagrins, de remords ou de rancunes, sans aucun bastingage auquel se raccrocher.

Dans le cas de Juanita, la tempête n'agite pas un océan, mais plutôt un verre d'eau : rien de remarquable dans l'existence de celle qui se considère volontiers comme "une de ces pauvres filles qu'on traîne comme un paquet et qui finissent par se fabriquer un petit bonheur parce qu'on finit par se faire à n'importe quoi".

Rien, si ce n'est sa ville, qu'elle connaît par coeur, et les époques dont elle est le témoin, puisque son monologue brasse presque indistinctement plusieurs périodes de sa vie : Tanger sous statut international, puis envahi par l'armée espagnole, puis rattaché au Maroc ; Tanger, où se côtoient des juifs, des Arabes, des chrétiens, des Français, des Espagnols, des Anglais ; Tanger où l'histoire passe et repasse dans la chaleur des jours d'été, où les communautés voisinent, où les chants des uns résonnent dans les oraisons des autres : "Hier matin, pendant la messe de 11 heures, il y a eu un moment de silence et on a entendu les prières dans la synagogue d'à côté."

Tout se bouscule, s'enchaîne ou se chevauche dans un incroyable chaos narratif qui veut restituer la manière dont les pensées se succèdent chez un individu. L'écrivain ventriloque loge à l'intérieur de son personnage, dont l'esprit ressemble à une tour de guet. Car Juanita voit tout, entend tout, partant du principe que "plus on en sait, moins on observe". Mais sa manière est sans hiérarchie, sans intention apparente : comme la plupart des gens, elle ne poursuit aucun but spécifique, si ce n'est de vivre ou de survivre. Spécialiste du coq-à-l'âne, elle mêle donc tout dans un même souffle : des considérations sur ses bas qui filent, sur un bateau qui ne vient pas, sur la mort de ses parents, sur la guerre d'Ethiopie, sur sa solitude ou le souvenir de sa mère adorée, la faillite d'un commerce, la vulgarité de sa soeur, son propre désir de posséder un homme.

Son soliloque fond dans un même creuset des souvenirs, des conversations avec des absents, des remarques sur les gens qui passent ("Et je te salue, je souris, regarde-moi ce sourire, aussi faux que ma bague, aussi faux que toute ma vie"), des méchancetés délectables ("Mais c'est que cela me rend absolument malade de voir mourir des gens beaux, alors que le monde est plein d'enfants de salauds bien vivants et moches à faire peur"), des constats sans douceur.

A la mosaïque de ses pensées fait écho celle de la langue, ce fameux parler tangérois, où s'entendent la musique et les mots de plusieurs cultures et d'époques variées. Comme si telle était finalement la vraie personnalité de Juanita Narboni, ou du moins la plus intense : être cette femme-ville, qui fait entendre, à elle seule et magnifiquement, tous les sons de l'humanité.



source

Cachemire cheers on parle de Tanger Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE]   Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Icon_minitimeSam 19 Sep 2009 - 22:30

Pas seulement concernant littérature espagnole.. mais en bonne partie.. drunken

Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Aaa60
Dictionnaire des Littératures Hispaniques
Citation :
Présentation de l'éditeur
Voici le premier dictionnaire en langue française des littératures de langue espagnole.

Autour de vingt spécialistes, ce sont près de cent cinquante universitaires renommés qui ont contribué à faire de ce livre une somme unique sur les littératures hispaniques. Des universitaires français, mais aussi argentins, chiliens, colombiens, espagnols, portoricains, salvadoriens, uruguayens et vénézuéliens ont croisé leurs regards pour faire apparaître ici dans toute leur acuité les caractères originaux et les lignes de force communes d'une histoire caractérisée par une diversité littéraire inscrite dans un socle linguistique commun. Avec la rigueur et l excellence reconnues des dictionnaires « Bouquins », l'ouvrage offre un vaste panorama des littératures d Espagne et d Amérique latine depuis les origines jusqu à la modernité la plus immédiate. Le lecteur pourra trouver dans les notices toutes les informations nécessaires sur les auteurs et leurs uvres, mais aussi découvrira de nombreux articles précis et approfondis sur les genres, les courants et les notions, comme entre autres l autobiographie, l essai, la littérature épistolaire, érotique ou populaire, ou par exemple des notices portant sur le conceptisme, le culteranismo, le costumbrismo, l indigénisme, ou la littérature gauchesca. Tous les articles visent à donner au lecteur les clefs nécessaires pour comprendre les contextes et les enjeux politiques, sociaux, culturels et artistiques. Grâce à un système de renvois permanents, la fresque vivante de l histoire du monde hispanique se déploie sous ses yeux, restituant les littératures dans leur dynamique et richesse natives. Dictionnaire et uvre littéraire tout à la fois, cet immense ouvrage, écrit de manière vive, ardente et savante, se parcourt comme le roman passionnant d une aventure

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE]   Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Icon_minitimeSam 19 Sep 2009 - 22:47

kenavo a écrit:
Pas seulement concernant littérature espagnole.. mais en bonne partie.. drunken

Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Aaa60
Dictionnaire des Littératures Hispaniques
Ah, merci Kenavo, ça me tente bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE]   Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Icon_minitimeSam 19 Sep 2009 - 23:12

eXPie a écrit:
Ah, merci Kenavo, ça me tente bien !
1.600 pages pour te donner des envies de lectures jusqu'à Sankt Nimmerleinstag - et grâce à Wikipedia, j'ai trouvé en français: Saint Glinglin Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE]   Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Icon_minitimeJeu 8 Oct 2009 - 19:46

Pas encore de fil pour Quim Monzo? je viens de voir qu'il y a un nouveau receuil de lui publié.. ce serait un bon moment de l'introduire chez les Parfumés Wink

Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Aa159
Mille crétins
Citation :
Dans la nouvelle qui ouvre le recueil, M. Beneset, le narrateur rend visite à son père dans une maison de retraite, sans paraître remarquer, pas plus que les infirmières d'ailleurs, que c'est un travesti. Si le déterminisme social rend comiques les situations les plus graves, il se dénonce aussi en elles. En prenant conscience de notre aveuglement sur ce qui semble aller de soi, de notre bénignité de moutons de Panurge, nous rions mais nous rions de nous, du bonheur d'être lucides.

si on aime les nouvelles, on va adorer Quim Monzo Very Happy


Petits contes cruels

Thierry Clermont

«Mille crétins» de Quim Monzó - Un regard aigu sur l'absurdité de notre quotidien.

Après cinq ans de silence, le Catalan Quim Monzó revient avec un nouveau recueil de nouvelles, Mille Crétins, toujours marqué par son même regard aigu sur l'absurdité ou l'incongruité de notre quotidien ou la banalisation de scènes improbables. Une convivialité familiale déjà mise à mal par la télévision omniprésente et détruite par l'intrusion des ordinateurs personnels, détestation conjugale symbolisée par une fourchette tombée, amour compassionnel qui condamne un jeune époux à la monotonie matrimoniale, réunions familiales réduites à la prise et aux échanges de photos, hospices peuplés de candidats au suicide ou à l'euthanasie (les « mille crétins », ce sont eux), prince pas assez charmant pour réveiller la princesse, malgré ses efforts besogneux, personnage qui, par désœuvrement, passe son temps à regarder par la fenêtre pour « s'abstraire du reste de l'univers »…

Subtil conteur, parfois à la tendresse crue, Quim Monzó, on l'aura compris, règle ses comptes avec la famille, l'illusion conjugale et une société déshumanisée où chacun est devenu un obstacle à l'autre.

C'est en observant nos travers ou nos lâches abandons qu'il dénonce les illusions dont nous sommes bien souvent les complices, silencieux ou dépités. Au passage, dans les textes de la seconde partie qui sont autant de petites estampes ou de vignettes, de quelques pages à peine, Quim ­Monzó en profite pour rendre un bel hommage à la boulimie de lecture (un petit clin d'œil à son compatriote catalan Enrique Vila-Matas ?).

Un des rares livres qui peuvent, par leur pertinence, obliquer notre regard sur les choses de la vie. Ce qui n'est pas rien.

source

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE]   Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Icon_minitimeVen 9 Oct 2009 - 8:41

Noté!

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE]   Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Icon_minitimeVen 9 Oct 2009 - 11:47

Je ne connaissais pas du tout cet auteur mais je le note aussi !
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE]   Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Icon_minitimeVen 9 Oct 2009 - 17:21

ah cela me fait plaisir si vous avez envie de découvrir cet auteur.. je l'ai lu il y a quelques années - mais je vais voir pour lui ouvrir un fil un de ces jours Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE]   Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Icon_minitimeDim 18 Oct 2009 - 14:36

un fil pour Ignacio Aldecoa

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE]   Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Icon_minitimeVen 12 Mar 2010 - 12:35

Un fil pour Miguel Delibes ici


et dans le premier message de ce fil, vous avez une vue d'ensemble sur les auteurs espagnols présents sur parfum
(ceux avec un Like a Star ont un fil)

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE]   Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Icon_minitimeDim 14 Mar 2010 - 14:47

copie d'un message de Dom du fil Miguel Delibes:

Dom a écrit:
Alors, voilà une petite liste, confectionnée par moi, qui ne suis pas prof de littérature espagnole, mais simple « liseuse ». Donc, ce sera très subjectif ! Ce sont des auteurs qui ont contribué à ce que l’Espagne continue à avoir une vie littéraire pas trop bêlante, pas trop embourbée dans le conformisme officiel.
Je ne sais pas si ce message doit rester chez Delibes. Enfin, il se sentira moins seul comme ça….
Ceux qui sont marqués * sont ceux que j’ai lus et dont je me souviens. Les autres ne sont là que parce que je crois qu’ils doivent faire partie de la liste.
• *Martín Santos, psychiatre et écrivain, Tiempo de silencio. (très noir, très pessimiste) Alors, là oui, il rappelle Camus : né en Afrique du Nord et mort très jeune en accident de voiture !
• *Buero Vallejo, un auteur que j’aime beaucoup : Historia de una escalera
• *Rafael Sanchez Ferlosio El Jarama roman très moderne par son style un peu “minimaliste”
• *Carmen Martin Gaite Entre visillos.
• *Ramon J. Sender. J’ai beaucoup aimé Requiem por un campesino español. Un chef-d’œuvre.
• *Merce Reboreda. La plaza del diamante. Une catalane , un très beau roman.
• * Carmen Laforet. Nada. Intéressant, mais il y a tellement longtemps que je l’ai lu….
• * une petite place pour Ignacio Aldecoa, que je n’ai pas lu, mais j’ai beaucoup apprécié sa femme Josefina Aldecoa. Historia de una maestra
Et puis il y en a d’autres : le grand poète Agustin Garcia Calvo, que je connais surtout grâce aux adaptations musicales de Amancio Prada, Pio Barroja (lui exilé en France une bonne partie de sa vie) Rosa Chacel, que je connais peu…Cela, mais lui tout le monde le connaît…. Et tous ceux que j’oublie…..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE]   Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Icon_minitimeDim 14 Mar 2010 - 14:59

Dom a écrit:
Alors, voilà une petite liste, confectionnée par moi, qui ne suis pas prof de littérature espagnole, mais simple « liseuse ».
aucun problème avec cela.. on est -presque- tous plutôt lecteurs que prof Wink

Dom a écrit:
• *Rafael Sanchez Ferlosio El Jarama roman très moderne par son style un peu “minimaliste”
j'ai adoré ce roman.. beaucoup de mes lectures se sont faits avant de rejoindre les parfumés, tout comme
Dom a écrit:
• * Carmen Laforet. Nada.
et Rosa Chacel .. je compte sur une relecture pour leurs ouvrir un fil.. mais cela va prendre probablement du temps.. peut être quelqu'un d'autre va le faire Wink

Dom a écrit:
• *Ramon J. Sender. J’ai beaucoup aimé Requiem por un campesino español. Un chef-d’œuvre.
je lui ai ouvert un fil ici

Dom a écrit:
• *Merce Reboreda. La plaza del diamante. Une catalane , un très beau roman.
je lui ai ouvert un fil ici

je note les autres noms Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE]   Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Icon_minitimeDim 14 Mar 2010 - 15:22

Merci pour ces rensignements et ces auteurs que je connaissais pour la plupart...
Je pense qu' une romancière comme Carmen Martin Gaité plairait à pas mal de parfumés....

Par contre, si tu pouvais avoir quelques renseignements, toi ou Swallow, sur les écrivains suivants :

Azua, Biedma, Rosa Chancel, Cunqeiro, Miguel Espinosa, Gandara, Garcia Sanchez, Mateo Diez, Merino... Et de plus récents...

Je ne les connais que de noms, mais je pense qu' en Espagne, ils doivent etre lus et connus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE]   Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE] - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Littérature espagnole [INDEX 1ER MESSAGE]
Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» vive la littérature équitable !!
» A propos de l'édition
» Questions diverses et variées, sur stages et formations
» Muhammad, Vie du Prophète
» Littérature jeunesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Espagne et du Portugal (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: