Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Les ours, les loups et les abeilles...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Les ours, les loups et les abeilles... Empty
MessageSujet: Les ours, les loups et les abeilles...   Les ours, les loups et les abeilles... Icon_minitimeSam 15 Mar 2008 - 23:14

Il y a quelques temps, j'ai vu un documentaire sur l'ours brun...
C'était sur Arte et c'était excellent.
Le film montrait longuement sa vie, avec des images surprenantes et toujours superbes sur la gestation des ourses.
Le film insistait sur les moyens de préserver l'espèce, parceque la conclusion était que leur avenir était précaire...

Un survol de l'Europe permet de se rendre compte que la situation de l'ours et le regard qu'on lui porte est différent selon qu'on est dans les Balkans,
en Autriche, en Grèce, en Espagne ou ... en France.
En effet, alors que partout ailleurs, on le respecte, on l'admire, on
cohabite sans problèmes, et on cherche à le protéger, pourquoi la France est elle le seul pays où l'ours
soulève une polémique ?

Les interets des éleveurs sont ils seuls en cause et leur rejet de l'ours
est il réellement fondé ?
C'est la question qu'on peut se poser apès avoir vu ce film.
Mon intention n'est pas de polémiquer sur la question. Je dirai meme que si
l'opposition et le rejet de l'ours sont trop vifs en France, mieux vaut ne
pas essayer de le réintroduire...

Les rapports avec l'ours ont été pourtant meilleurs dans notre pays. Incontestablement.
Au Moyen Age, l'ours était à la fois craint et admiré. On le considérait meme comme le roi des animaux avant qu'on connaisse le lion.
Des nobles familles cherchaient des parentés avec l'animal et on le retrouvait dans leur nom et sur leurs armes. A commencer, à tout seigneur tout honneur, par le roi Arthur.
Si on remonte encore plus loin dans le temps, on découvre que l'ours et l'homme ont partagé les memes grottes pour s'abriter.
Les peintures rupestres en témoignent et elles sont nombreuses dans toute l'Europe.

Et c'est ce qu'on apprend en lisant le livre de Michel Pastoureau :
L'ours. Histoire d'un roi déchu (Seuil, 2OO6).panda

J'ai lu une histoire splendide sur l'ours racontée par l'explorateur danois
Knud Rasmussen. Et je n'oublie ni le le loup ni les abeilles...
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Les ours, les loups et les abeilles... Empty
MessageSujet: Re: Les ours, les loups et les abeilles...   Les ours, les loups et les abeilles... Icon_minitimeSam 15 Mar 2008 - 23:25

je suis tenté par ce livre que j'aperçois régulièrement en librairie...

Il y avait deux ours dans une fosse à Tours, au jardin botanique. contre nature. un est mort. l'autre je crois a enfin été recasée dans un parc du coin.

deux grosses vieilles bêtes à bouffer des pommes au fond d'une poignée de mètres carrés.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Les ours, les loups et les abeilles... Empty
MessageSujet: Re: Les ours, les loups et les abeilles...   Les ours, les loups et les abeilles... Icon_minitimeDim 16 Mar 2008 - 6:46

J'ai entendu beaucoup de choses sur le livre de Pastoureau, mais déjà



Citation :
le regard qu'on lui porte est différent selon qu'on est dans les Balkans,
en Autriche, en Grèce, en Espagne ou ... en France.
Sans parler au passé, il suffit d'aller dans les Rocheuses canadiennes! Justement pour voir des ours. A vos risques et périls, car ce que j'ai compris, c'est que les gardes se déplaceront plus sûrement pour un ours qui a un problème, que pour vous! Grimpez aux arbres, disent-ils! Ben voyons!! Et on descend quand?
Ceci dit, c'est une région extraordinaire..

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Les ours, les loups et les abeilles... Empty
MessageSujet: Re: Les ours, les loups et les abeilles...   Les ours, les loups et les abeilles... Icon_minitimeDim 16 Mar 2008 - 8:26

J'ai vu un documentaire sur l'ours brun, c'était peut-être le même.

Même état d'esprit pour les Loups, mais l'Homme oublie t-il qu'il est le plus grand prédateur ?

Si l'ours bénéficie auprès des enfants de l'image de compagnon de douceur, il n'en est pas pour ce qui concerne le loup, mal aimé, et qu'à notre siècle on continue à associer au mal (fables, expressions)
Quant aux abeilles, leur extinction est bien le forfait de l'Homme (pesticide en particulier)

En France on peut aussi citer le lynx (abattu aussi d'ailleurs) le renard.

Les animaux entrent en concurrence avec les chasseurs, ceci explique celà ?

Hélas sur toute la planète nombreuses sont les espèces animales en voie de disparition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Les ours, les loups et les abeilles... Empty
MessageSujet: Les ours, les loups et les abeilles   Les ours, les loups et les abeilles... Icon_minitimeDim 13 Avr 2008 - 20:31

Knud Rasmussen (1879-1933), n'est pas le premier venu.
Fils de missionnaire danois et d'une Inuit. Explorateur et anthropologue,
il fut le premier à traverser le passage du nord ouest du Groenland à l'aide
d'un traineau à chiens.
Au cours de ses voyages, il rassembla des chansons et légendes sur les Inuit et écrivit plusieurs livres sur le Groenland.
Quand on lui demandait quel était l'évenement qui l'avait le plus impressionné, il racontait l'histoire suivante :

Il se trouvait alors en expédition au Groenland. C'était la pleine nuit polaire,
et il s'apperçut ques ses provisions étaient épuisées.
Loin de toute habitation, le seul gibier possible en ce lieu et en cette saison, c'était l'ours.
Accompagné de son équipier Inuit, chacun avec son attelage de chiens de traineaux dréssés à la chasse à l'ours, il partit...

Ils finirent par trouver une piste fraiche, mais l'ours qui les avait entendus s'enfuit vers un bloc de glace pour chercher son salut.
Rasmussen ayant distancé son compagnon se lança seul à la poursuite de l'ours, bientot talonné, harcelé par les chiens qui ralentissaient sa fuite.

"C'était un jeune male, écrit Rasmussen, un de ces promeneurs solitaires
des déserts blans, à la démarche royale, à la la fourrure longue et jaunatre, brillante d'un splendide éclat..., un géant svelte, entrainé au combat...
C'était une jolie proie.
J'étais à peine à six metres lorsqu'il me vit. Les corps chauds et fumants des chiens volaient entre nous, et l'on entendait le bruit du souffle rapide qui sortait des poumons en travail. Des jappements hargneux accompagnaient chaque attaque et de profonds et sourds grognements
y répondaient...
A l'instant où l'ours m'aperçut, il écarta les chiens avec violence et se dressa sur ses pattes de derrière, plus beau et plus grand qu'avant, ...et me regarda fixement. Il resta debout quelques secondes, le temps de se remplir les poumons; alors il se souleva dans dans un saut
énorme par dessus les chiens et se laissa retomber sur la glace de tout
le poids de son corps massif et de toute la force de ses muscles tendus.
Il exécutait ainsi la manoeuvre préférée de tous les ours... Il voulait
briser la glace nouvelle et y faire un trou par où il pourrait échapper et
à moi et aux chiens, car dans l'eau il avait tous les avantages.
J'étais parfaitement préparé à ce que faisait l'ours... Je savais qu'il devait
plonger sous l'eau comme un phoque, mais il ne faudrait pas attendre trop longtemps avant qu'il ne vint respirer, ce qui me laisserait le temps de
tirer."

En fait les choses se passèrent autrement cette fois, la glace se rompit
sous les pieds de Rasmussen qui se retrouva à l'eau avec l'ours qui nageait devant lui.
Il était mort de peur, s'attendant à chaque instant qu'il se retourna contre lui.

"Ma situation étit tragique, écrit il, et trout ce que je pouvais faire était
de me maintenir le plus loin possible de lui. Ce fut un soulagement certain de constater rapidement qu'il avait aussi peur de moi que moi de lui...
J'essayais à nouveau de grimper sur la glace, mais je me fatiguais en pure perte. Chaque fois que je bougeais, l'ours grognait et grinçait des dents, comme s'il s'attendait lui aussi que je l'attaque....
Sans que je puisse expliquer pourquoi, je me mis à étudier avec attention mon extraordinaire camarade.
Malgré le danger de la situation, je prenais grand interet à mon compagnon du moment et mon esprit travaillait avec rapidité et clarté.
Moi qui étais pourtant habitué à tuer, je n'avais jamais su que des yeux d'ours pouvaient etre pleins d'expression. Au début, je n'avais vu qu'angoisse et colère, mais au fur et à mesure qu'il s'habituait à moi comme je m'étais habitué à lui, il cessa de me montrer les dents.
Et je fus frappé que je ne le regardais plus comme une pièce de gros gibier qu'il fallait tuer, mais comme un etre pensant et intelligent qui
était dans le meme danger que moi. C'était comme si je pouvais voir ses pensées se former... Il semblait se demander pourquoi j'avais aussi sauté dans l'eau. Il savait à présent que je ne lui voulais rien de mal. Est ce que je ne me serais pas mis dans le trou pour échapper aux chiens...?
Quand j'en fus là de mes pensées, j'avais presque le sentiment que l'ours me comprenait et qu'il me suivait. Mais j'allais plus loin dans mes conclusions. A mon avis l'ours remarquait que les chiens ne cessaient de
le harceler... alors qu'il se tenaient à distance de moi, comme s'ils me
craignaient...
Mais voila qu'il tournait la tete vers moi et je ne pouvais m'empecher
de trouver dans son expression quelque chose d'amical. Et à ma grande
stupéfaction, il commença très lentement à venir dans ma direction comme pour chercher uen protection...
Il ne fut bientot plus qu'à quelques mètres de moi...Les attaques répétées des chiens pouvaient finir par le mettre hors de lui... Obéissant
à une impulsion subite, je criai de toute la la force de mes poumons et commandai aux chiens de reculer... et bien que cela prit du temps, ils obéirent...
Pour la première fois depuis le début de la chasse, l'ours était laissé à lui meme, et alors, il se passa quelque chose que je n'oublierai jamais.
Il comprenait que j'avais chassé ses assaillants, et il tournait la tete vers moi. Cette fois, je ne pouvais me tromper, il y avait une expression de reconnaissance dans ses yeux...
Cet ours qui aurait pu me tuer, non seulement épargnait ma vie, mais me considérait dans ce trou d'eau glacée comme un ami qui l'aidait...
Je promis que, si je me tirais de cette aventure sain et sauf, je ferais tout ce qui serait en mon pouvoir pour sauver aussi la vie de l'ours.
Grelottant de froid, je me promis que ni moi, ni aucun autre ne tuerions
cet ours tant que cela dépendrait de moi...

J'étais dans l'eau depuis une dizaine de minutes, mais par - 25°, chaque minute semblait une éternité.
Je ne pouvais résister beaucoup plus longtemps si le secours n'arrivait pas...
J'avais presque abandonné tout espoir, lorsque tout à coup Qolutanguaq
surgit à quelques centaines de mètres de moi. A peine m'eut il vu aupres de l'ours presque épaule contre épaule, alors que les chiens semblaient dédaigner la bète qu'il sauta à bas de son traineau... Je compris que j'étais
sauvé. Dans une ou deux minutes, je serais tiré de mon trou. Il était temps de penser à ma promesse, et rassemblant mes dernières forces, je criai : "Ne tire pas sur l'ours ! Ne tire pas sur l'ours !"
Je claquais tellement des dents que mon cri ne fut qu'un hurlement inarticulé. je dus le répéter plusieurs fois avant que Qolutanguaq ne le comprit. Finalement il sembla avoir saisi et répondit de toutes ses forces :
"Non naturellement, je t'aiderai d'abord".
Alors, il lacha tous ses chiens, tandis qu'il lançait vers moi une ligne de harpon dont je m'emparai.

La dernière chose que je vis de l'ours c'est le saut qu'il fit sur la glace pour écarter le nouvel ennemi...
J'étais à peine hors de l'eau que le froid me terrassa avec une telle violence que je perdis connaissance. j'essayai de parler, mais les mots
moururent sur mes lèvres comme un souffle ; "ne tire pas... ne tire pas..."
et tout fut noir autour de moi.

Quand je revins à moi, mes habits humides gisaient, durs comme pierre sur la glace à coté de moi ; j'étais moi meme couché au chaud et plein de vie dans mon sac de couchage; mon ami était debout devant moi, il avait à la main une tasse de thé bouillant qu'il tenait devant mes lèvres.
Ma première pensée fut pour l'ours.
"Mais l'ours. Où est l'ours ?"
L'Esquimau rit de toutes ses dents...
"Ne t'en fais pas pour l'ours, fit il avec un sourire taquin, je l'ai déjà dépouillé."

Ce texte a été publié par le Ministère danois des affaires étrangères, il
y a près de 3O ans. Introuvable depuis, je le crains. C'est pour cela que je
vous ai cité de larges extraits.
Et aussi parce que c'est un témoignage extraordinaire.
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bulle
Zen littéraire
bulle

Messages : 7175
Inscription le : 02/07/2007
Age : 62
Localisation : Quelque part!

Les ours, les loups et les abeilles... Empty
MessageSujet: Re: Les ours, les loups et les abeilles...   Les ours, les loups et les abeilles... Icon_minitimeDim 13 Avr 2008 - 23:46

Marie a écrit:


il suffit d'aller dans les Rocheuses canadiennes! Justement pour voir des ours. A vos risques et périls, car ce que j'ai compris, c'est que les gardes se déplaceront plus sûrement pour un ours qui a un problème, que pour vous! Grimpez aux arbres, disent-ils! Ben voyons!! Et on descend quand? Ceci dit, c'est une région extraordinaire..

j'ai une réponse pour toi Marie, mon frère demeurant au Yukon
et croisant souvent des ours, je lui ai demandé que fais tu
pour les éviter.
mon frère asperge le sol de gaz il fait comme une ligne en cercle
l'odeur d'essence éloigne l'ours.

et de plus, mon frère m'a dit que pour délimiter son territoire
l'ours fait **** un tas de merde grandiose****
donc, une odeur nauséabonde avertit quiconque
qu'un ours est dans les parrages, et ce de très loin.
donc on suit l'ours à l'odeur Suspect mais moi, je passe mon tour pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Les ours, les loups et les abeilles... Empty
MessageSujet: Les ours, les loups et les abeilles...   Les ours, les loups et les abeilles... Icon_minitimeLun 12 Mai 2008 - 21:26

Les abeilles

Depuis 2002, des milliers d'abeilles meurent dans les ruches en France et les apiculteurs, à force de protester, ont fini par obtenir l'interdiction de
produits comme le Régent et le Gaucho, directement impliqués dans cette
disparition.

Mais, il y a pire. Au printemps 2OO7, on a remarqué aux Etats Unis la disparition massive d'abeilles encore inexplicable.
Les abeilles ne reviennent pas à la ruche et disparaissent donc sans laisser de traces.
On a invoqué l'utilisation abusive de pesticides. Et il serait urgent d'interdire au plus tot les pesticides systémiques, notamment les nouvelles générations d'insecticides qui empoisonnent les abeilles, meme à faible dose, en détruisant leur système immunitaire.
on a parlé aussi de maladies et de pollution électro magnétique des portables et des antennes relais.
Il y a encore d'autres causes, mais toutes sont liées à la détérioration de
l'environnement et pas seulement pour les abeilles...

colibri

Les abeilles constituent un élément essentiel dans la chaine des éco systèmes et leur disparition est un signal d'alarme.
Plus d'abeilles, plus de miel, mais surtout non reproduction et disparition de certaines espèces végétales et aussi de certaines espèces animales.

Les signaux de cette espèce se multiplient... mais la plupart des dirigeants
politiques de la planète sont sourds, aveugles et débiles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Les ours, les loups et les abeilles... Empty
MessageSujet: Re: Les ours, les loups et les abeilles...   Les ours, les loups et les abeilles... Icon_minitimeMar 13 Mai 2008 - 22:43

Effectivement les insecticides que tu cites tuent les abeilles et si les abeilles ne pollinisent plus les végétaux l'Homme disparaitra (peut-être le mérite-t-il ?)

Il y a déjà + de 10 ans que les apiculteurs se sont battus pour l'interdiction des insecticides comme ceux-ci.

Bien que ce soit un autre problème ils protestent aussi contre les cultures OGM car elles polluent aussi et les gens ne veulent pas manger de miel ayant des OGM.

Les dirigeants politiques de la planète ne sont pas excusables, ils ont certainement de "mauvaises" raisons pour expliquer leur non implication.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Les ours, les loups et les abeilles... Empty
MessageSujet: Re: Les ours, les loups et les abeilles...   Les ours, les loups et les abeilles... Icon_minitimeMer 28 Mai 2008 - 13:44

grrrrrrrrrrrrrrrr ! un nouveau pesticide nuisible aux abeilles le Cruiser !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Les ours, les loups et les abeilles... Empty
MessageSujet: Re: Les ours, les loups et les abeilles...   Les ours, les loups et les abeilles... Icon_minitimeMar 3 Juin 2008 - 9:58

Vu un reportage de national geographic sur les abeilles, un passage particulierement glaçant:
Au Sichuan en chine (avant les tremblements de terre) l'utilisation massive de pesticide dans les cultures céréalieres a totalement éradiquer les abeilles, les arboriculteurs en sont réduit à poliniser eux mêmes leur vergers (avec des pinceaux). pale
Revenir en haut Aller en bas
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Les ours, les loups et les abeilles... Empty
MessageSujet: Re: Les ours, les loups et les abeilles...   Les ours, les loups et les abeilles... Icon_minitimeMar 3 Juin 2008 - 11:38

froid dans le dos Sigtuna !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Les ours, les loups et les abeilles... Empty
MessageSujet: Les ours, les loups et les abeilles...   Les ours, les loups et les abeilles... Icon_minitimeDim 8 Juin 2008 - 21:22

Je me demande si un animal autre que le loup a suscité autant de haine et de crainte.
En Europe en tout cas.
Combien de mères exaspérées par leurs enfants les ont menacés de la sorcière ou du loup !
Alors meme que le loup avait pratiquement disparu, il est devenu une sorte d'épouvantail, un fantasme dépourvu de réalité.
On sait à présent que la fameuse bète du Gévaudan n'était pas un loup, mais probablement un ou plusieurs gros chiens dréssés par un pervers pour tuer.
Et que le loup garou n'est qu'une création de l'esprit.
Mais ce rejet a quand meme des raisons historiques.
Il y eut des époques où les loups étaient nombreux et s'attaquaient aux
troupeaux. Plus rarement à l'homme malgré les craintes qu'il inspirait.
Mais on lui reprochait d'autres choses moins évidentes.

Au Moyen Age, l'Eglise catholique fut pour beaucoup dans l'éradication
du loup.
En choisissant l'agneau pascal pour symbole, le loup devenait le diable.
On lui reprochait une sexualité débordante depuis longtemps et le loup
était le coté diabolique de la sexualité.
Très vite la littérature prit le relais. Dans le Roman de Renart, le loup
incarne la cruauté sanguinaire, la fourberie.
Accusation qui sera reprise par La Fontaine et Perrault. Et les contes
ont maintenu la tradition, le plus souvent dans un but moralisateur
évident. Mais avec des infléchissements inattendus. Les conteurs
les plus récents ont tendance à réhabiliter le loup ou du moins à en présenter une image plus aimable... Et puis, il y a eu quand meme Le livre
de la Jungle de Kipling qui joua son role, en tout cas pour moi.

Mais à propos d'images, les artistes admiratifs du néolithique traçaient
des silhouettes de loups et d'ours sur les parois des cavernes.
Et le loup est à l'origine de bien des civilisations. La louve de Rome en est
l' exemple.
Les Egyptiens en faisaient la divinité qui mène les ames vers la lumière.
Le loup est l'ancetre du peuple Turc.
Mais ce sont les Indiens d'Amérique du Nord qui ont peut etre le plus respecté le loup, parcequ'ils avaient un mode de vie et des techniques de chasse assez semblables. Ils le considéraient donc comme un ami et un maitre de chasse.
Quant aux Inuit, ils n'ont jamais pensé que le loup pouvait etre méchant ou nuisible.
Ils en ont toujours parlé avec admiration et gratitude, et il est un mythe
pour eux.
Le contexte est différent en Occident, c'est évident.
Et on ne réconcilie personne de force avec la représentation préconçue qu'il se fait d'une chose
ou d'une idée.
Pourtant les choses bougent. Un cévenol, un éthologue passionné, Gérard Ménatory réintroduit le loup dans le Gévaudan, au coeur meme d'une région traumatisée par l'image du loup, et il y consacrera une grande part de sa vie.
En 1985, la création du Parc à loups du Gévaudan est entérinée, et
depuis 1992, il attire plus de 1OO.OOO visiteurs par an.
Ainsi les efforts d'un homme ont permis de conaitre le loup et de lui
reconnaitre une existence en dissipant la crainte et la haine.
Encore une chose qui m'a troublé. J'ai souvent remarqué que des gens,
marginaux par choix ou rejetés par la société s'occupaient souvent des loups, vivaient plus ou moins avec eux et se chargeaient de les nourrir.
Il y a aussi cette grande pianiste classique, Hélène Grimaud, qui semble
préférer la présence des loups à certains moments de sa vie.

Je crois qu'il n'est pas inutile de rappeler que les hommes -et surtout les occidentaux- ne sont pas les propriétaires de la planètes, ni les seuls
habitants.
Et qu'il n'est jamais bon d'entretenir des peurs irrationnnelles. Qu'elles concernent le loup ou l'étranger.
colibri


Dernière édition par bix229 le Lun 9 Juin 2008 - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
feuilllle
Sage de la littérature
feuilllle

Messages : 1285
Inscription le : 04/08/2007
Age : 64
Localisation : un trou normand

Les ours, les loups et les abeilles... Empty
MessageSujet: Re: Les ours, les loups et les abeilles...   Les ours, les loups et les abeilles... Icon_minitimeDim 8 Juin 2008 - 22:08

je vois que tu es toi aussi passionné par les reportages Arté.
cette chaine est formidable pour les documentaires en tout cas.

l'ours et le loup ne sont vécus comme étant dangeureux chez nos amis Espagnols.
la cohabitation se fait bien, les territoires sont respectés surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://feuilllle.canalblog.com/
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Les ours, les loups et les abeilles... Empty
MessageSujet: Les ours, les loups et les abeilles   Les ours, les loups et les abeilles... Icon_minitimeDim 8 Juin 2008 - 22:25

L'homme est un loup pour l'homme ? Il vaudrait mieux sans doute !

Non l'homme est un homme pour l'homme et pour les animaux. Trop souvent !
Sauf effectivement les hommes qui vivent étroitement avec les animaux, comme les Indiens
ou les Inuit. Et qui les les tuent pour se nourrir. Mais sans crauté !
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Les ours, les loups et les abeilles... Empty
MessageSujet: Les ours, les loups et les abveilles   Les ours, les loups et les abeilles... Icon_minitimeMer 17 Sep 2008 - 16:37

Après une ourse tuée accidentellement par un automobiliste en aout 2007, une autre a été blessée récemment par un chasseur qui l'avait prise
pour un sanglier.
Se trompent souvent de cibles les chasseurs !

Je pense comme d'autres, qu'il faudrait peut etre arreter de réintroduire
des ours dans les Pyrénées, puisque, apparemment, trop de gens ne le
souhaitent pas.
Et puis à quoi bon, si c'est pour les flinguer ?!
En Slovénie -et ailleurs-, au moins, les ours sont nombreux, ils sont en terrain connu,
et ça ne pose pas problème pour personne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Les ours, les loups et les abeilles... Empty
MessageSujet: Re: Les ours, les loups et les abeilles...   Les ours, les loups et les abeilles... Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les ours, les loups et les abeilles...
Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les loups ne se mangent pas entre eux
» nom des personnages du miel et les abeilles
» Série TV la Vallée des Loups
» Bonne Mercredi
» Le miel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: L'humain, la société, la nature...-
Sauter vers: