Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 David Lodge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: David Lodge   Dim 16 Mar 2008 - 0:34



David Lodge (né le 28 janvier 1935 à Londres) est un écrivain britannique.
David Lodge est issu d'une famille catholique modeste, d'une mère secrétaire et d'un père professeur de danse.

Bien que très jeune durant la Seconde Guerre mondiale, il fut particulièrement marqué par ses conséquences lors d'un voyage à Heidelberg en 1951, afin de voir sa tante qui travaillait au quartier général de l'armée américaine, en constatant les différences entre l'Angleterre en reconstruction et l'Allemagne en plein essor économique.

Après avoir envisagé de devenir journaliste, il fait ses études à Londres puis à Birmingham où il a ensuite enseigné la littérature anglaise jusqu'en 1987 avant de se consacrer à l'écriture.

A l'age de 18 ans, il rédige son premier roman "Le Diable, le Monde et la Chair".

Plusieurs de ses romans dépeignent avec humour les milieux universitaires et littéraires. La société de l'Angleterre contemporaine en général, se trouve sous la critique de sa plume. Il est aussi chevalier de l'ordre des arts et des lettres.

(Wikipédia)


Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)


Roman
1965 La chute du British Museum, Pages 2, 3
1970 Hors de l'abri, Pages 4
1975 Changement de décor, (Hawthornden Prize) Pages 1, 2
1980 Jeux de maux.
1984 Un tout petit monde, Pages 1
1988 Jeu de société,
1991 Nouvelles du paradis, Pages 1
1995 Thérapie, Pages 1, 2
1999 Les quatre vérités,
2001 Pensées secrètes, Pages 1, 2
2004 L'auteur ! L'auteur!, Pages 3
2008 La Vie en sourdine, Pages 2, 3
2011 Un homme de tempérament, Pages 3

Nouvelles
1998 L'Homme qui ne voulait plus se lever et autres nouvelles,

Citation :
mise à jour le 03/03/2013, page 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: David Lodge   Dim 16 Mar 2008 - 0:38

J'aime énormément cet auteur avec et humour anglais si reconnaissable et que j'adore.
Mais je n'ai lu que très peu de ses oeuvres, uniquement par plaisir de savoir que j'ai plein de choses à lire de lui.

Je n'ai donc lu que:
Changement de décor et Un tout petit monde, Nouvelles du paradis.
Mais m'attendent: Hors de l'abri, L'auteur!L'auteur!,Jeux de société et d'autres mais je ne sais plus lesquels.

Changement de décor:

Philip Swallow et Morris Zapp sont tous deux professeurs de littérature anglaise. Le premier enseigne à l'université de Rummidge en Angleterre, le second à Euphoria, une nouvelle université californienne. Depuis des années, les deux établissements procèdent à un programme d'échange d'une durée de six mois entre professeurs.

Philip n'avait pas de prime abord l'intention de se porter candidat pour ce jumelage, mais un désistement lui en fournit l'opportunité. Malgré quelques accommodements financiers bienvenus, il part avec quelques scrupules d'abandonner pour si longtemps son épouse, Hilary, et ses trois enfants dans la grisaille anglaise. Par contre, Morris Zapp abandonne la Californie soulagé d'avoir provisoirement sauvé son mariage. En effet, sa femme, Désirée, accepte de ne pas divorcer tout de suite, s'il quitte le domicile conjugal pour une longue période.


Les lois de l'hospitalité conféreront à cet échange culturel une dimension bien plus chaleureuse encore…

Un tout petit monde:

McGarrigle est un jeune professeur d'anglais moderne dans une université irlandaise. Il vient de terminer son mémoire de maîtrise sur la poésie de T. S. Eliot. Comme tout universitaire qui se respecte, Persse se doit de participer à un de ces fameux congrès dont tout le monde parle. C'est ainsi qu'il choisit comme baptême du feu un colloque de la modeste université anglaise de Rummidge.
Malgré la médiocrité des conférences qui y sont données à laquelle s'ajoute une mauvaise organisation, Persse y fait la connaissance de nombreuses personnes très intéressantes : Morris Zapp, un professeur renommé qui donne une conférence sur la critique ; Angelica L. Pabst, une jeune étudiante dont il tombe amoureux ; Philipp Swallow, un des organisateurs du colloque et vieil ami de Morris ainsi que mademoiselle Maiden, une retraitée qui participe à des congrès dans le monde entier pour conserver la forme tant physique qu'intellectuelle.
Bien qu'il en sache peu de choses, Persse est fasciné par Angelica. Sans prévenir personne, celle-ci quitte prématurément le congrès. Persuadé que c'est la femme de sa vie, il cherche à la retrouver à tout prix ce qui le conduit à parcourir le monde de congrès en congrès...


J'ai découvert David Lodge avec ces romans et j'ai pris énormément de plaisir à les lire. J'ai aimé l'hmour anglais; alors forcément, si on n'y est pas sensible, Lodge n'est pas l'auteur idéal. Mais si on aime, il est vraiment à découvrir.
Il est ironique, moqueur mais jamais vraiment méchant et a l'avantage de parler de ce qu'il connaît: le monde universitaire.

Nouvelles du paradis:
Bien qu'il ait perdu la foi, Bernard Walsh continue à enseigner la théologie à Rummidge. Il mène là une vie morne et sans relief jusqu'au jour où Ursula, la vieille tante, le supplie de faire ses valises avec son père afin de la rejoindre à Hawaï. Il court sur elle les rumeurs les plus folles. Elle avait fui l'Angleterre, il y a bien longtemps, et hormis sa présence à Hawaï, elle avait laissé sa famille sans nouvelles. Celles qu'elle donne maintenant ne sont pas bonnes : un cancer la ronge inexorablement ce qui explique pourquoi elle tient tant à revoir une dernière fois son frère.
Après bien des tractations, Bernard parvient à convaincre son père, un homme bougon et peu amène, d'entreprendre ce long voyage. Arrivés à Hawaï, Mr Walsh senior est renversé par une voiture. Entre hôpitaux et compagnies d'assurance, la vie de Bernard prend alors un rythme endiablé et une tournure qu'il n'aurait jamais pu imaginer…


Ce ne sont pas des nouvelles contrairement au titre mais le récit de "vacances" à Hawaii d'un homme paisible qui se retrouve tout perdu si loin de chez lui.
C'est un roman très plaisant mais, à mon avis moins réussi que les précédents.

Un site très détaillé sur Lodge, sur lequel j'ai pioché les résumés:
http://www.ecoles.cfwb.be/arizel/LODGE/


Dernière édition par Sophie le Dim 16 Mar 2008 - 6:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 57
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: David Lodge   Dim 16 Mar 2008 - 2:36

J'ai lu aussi Changement de décor et, il me semble, mais je n'en suis pas certaine honte un tout petit monde. En tout cas, je garde un bon souvenir du premier. Je crois même avoir un livre de lui en attente dans ma PAL, il va falloir que je vérifie ça.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
avatar

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: David Lodge   Dim 16 Mar 2008 - 6:41

J'en ai lu pas mal...il y a longtemps. Il avait de l'humour, et ce milieu universitaire était intéressant à découvrir.
J'ai lu aussi Nouvelles du paradis, une histoire de vacances assez drôle. En dire plus me serait difficile....mais ça fait trois, c'est bon, Sophie!!! cheers

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 40
Localisation : Tahiti

MessageSujet: Re: David Lodge   Dim 16 Mar 2008 - 6:58

Marie a écrit:
mais ça fait trois, c'est bon, Sophie!!! cheers

swing singe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
soliman
Envolée postale


Messages : 124
Inscription le : 17/02/2008
Age : 49

MessageSujet: Re: David Lodge   Dim 16 Mar 2008 - 8:16

J'ai lu Pensées secrètes.Déception!Je n'ai pas accroché.
je note quelques titres ( deux c'est le minimum pour gagner des smiles!) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: David Lodge   Dim 16 Mar 2008 - 10:27

Thérapie qui ne se passe pas dans le milieu universitaire, mais est une satire très drôle du monde de la télévision et des thérapeutes.
L'histoire d'un homme, auteur de sitcoms et obsédé par Kierkegaard, qui est atteint d'un mal mystérieux au genou, un Problème Interne du Genou, qu'aucun thérapeute ne peut soigner, signe d'un mal être profond...
Revenir en haut Aller en bas
Babelle
Zen littéraire
avatar

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

MessageSujet: Re: David Lodge   Dim 16 Mar 2008 - 12:36

J'étais persuadée d'avoir lu un ou deux titres de David Lodge, mais je l'ai toujours confondu avec Jonathan Coe, dont j'aime beaucoup l'humour et la dérision...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
mimi
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2032
Inscription le : 19/07/2007
Localisation : Auvergne

MessageSujet: Re: David Lodge   Dim 6 Avr 2008 - 18:19

soliman a écrit:
J'ai lu Pensées secrètes.Déception!Je n'ai pas accroché.
je note quelques titres ( deux c'est le minimum pour gagner des smiles!) .

J'ai lu aussi, y a déjà quelques temps/moi/années, pour découvrir l'auteur. A vrai dire, je n'en garde pas beaucoup de souvenirs si ce n'est que certaines idées du roman étaient originales et plutôt drôles et bien ficelées (mais je ne me souviens plus lesquelles). alien
Bon, je file le mettre dans ma PAR (pile à relire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: David Lodge   Mar 8 Avr 2008 - 13:09

mimi a écrit:
soliman a écrit:
J'ai lu Pensées secrètes.Déception!Je n'ai pas accroché.
je note quelques titres ( deux c'est le minimum pour gagner des smiles!) .

J'ai lu aussi, y a déjà quelques temps/moi/années, pour découvrir l'auteur. A vrai dire, je n'en garde pas beaucoup de souvenirs
Essayez autre chose de lui, Pensées secrètes n'est pas son meillueur livre
Revenir en haut Aller en bas
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: David Lodge   Mer 23 Avr 2008 - 21:30

"Changement de décor"


Encore un auteur dont j'avais beaucoup entendu parler en bien et que je n'avais jamais eu l'occasion de lire.
"Deux avions se croisent en plein ciel quelque part au-dessus du pôle Nord : l'un transporte un professeur américain brillant, spécialiste de Jane Austen, qui arrive d'une grande université de la côte Pacifique, l'autre un professeur anglais un peu médiocre qui vient d'une université des Midlands et n'a d'autre titre de gloire que de savoir concocter des épreuves d'examen. Ils ont décidé d'échanger leur poste pour une durée de six mois."
A partir de cette situation, somme toute banale, de l'échange de poste entre deux professeurs d'université, David Lodge écrit un roman aussi drôle que grave, utilisant plusieurs styles d'écriture au fil du récit.
Philip Swallow est professeur dans une université anglaise, un peu terne presque inodore et sans saveur. Il mène sa vie sans faire de bruit, au rythme des naissances et des dépenses parcimonieuses du ménage, au fil des années universitaires qui ne lui offrent guère d'avancement. Il a peu publier, il n'est pas célèbre, il n'est pas parmi les professeurs les plus populaires et pourtant, ce sera lui qui participera à l'échange de poste.
Morris Zapp enseigne dans une belle et célèbre université américaine, sous un climat idéal où la grisaille n'est qu'anecdotique et vit dans une maison de rêve. Il a publié moult articles et livres et c'est un spécialiste de Jane Austen...normalement il a tout pour plaire et pourtant le personnage n'est pas vraiment agréable ni charmant: il est imbu de sa personne, arrogant et sûr de lui-même à l'excès, parfois condescendant avec ses collègues et ses potentiels adversaires, il est l'exemple parfait de l'Américain satisfait de lui et se rengorgeant de sa réussite. Normalement, il n'était pas prévu au programme d'échange de poste mais comme il est en délicatesse sentimentale avec son épouse il sollicite un éloignement afin de tenter de sauver son couple.
Voilà donc nos deux professeurs dans les airs, au-dessus de l'Atlantique, laissant leur quotidien et abordant avec curiosité leur prochaine vie. Dans l'avion, chacun fera une rencontre importante: Philip rencontre un jeune trublion, Boon, qui de fil en aiguille en fera une figure de proue du mouvement contestataire étudiant; Morris rencontre une jeune femme qui se rend en Angleterre pour avorter et qu'il tente de dissuader.
Autant Philip Swallow s'adapte à ses nouvelles conditions de vie malgré la révolution sexuelle et politique qui secoue l'Amérique qui commence à s'enliser au Vietnam, autant Morris Zapp est confronté à un véritable choc culturel et thermique! La grisaille et l'humidité hivernales ont raison de son moral d'autant que ses collègues anglais semblent ne pas le remarquer. Peu à peu, Philip comme Morris prennent leurs marques, se retrouvent mêlés à d'extraordinaires péripéties et sont amenés à avoir des affinités dans la vie de l'autre.
Armé d'un humour tant subtil que parfois grossier (il force un peu le trait), David Lodge offre au lecteur deux vies qui se superposent dans une narration des plus variées: en effet, on passe du roman classique aux longues descriptions et mises en situation dignes de Balzac, au roman épistolaire savoureux puis aux coupures de presse ou au synopsis cinématographique! Les multiples effets narratifs donnent un rythme endiablé au roman et une saveur particulière à l'humour des personnages hauts en couleur qui voient s'épanouir en eux des facettes inconnues de leur personnalité!
"Changement de décor" est un roman sur les destins et les routes qui se croisent, s'emmêlent alors que rien ne les y préparaient. L'ironie de la vie et de l'Histoire apportent des changements inattendus dans le quotidien et l'intimité des personnages: le coup de pouce du hasard provoque des choix et des bifurcations plus insolites les uns que les autres, les transparents deviennent visibles et égéries d'une cause, les beaux parleurs sont contraints à devenir plus humbles et les timides prennent de l'assurance (notamment les épouses qui s'offrent une liberté inespérée grâce aux MLF!). Le cadre de vie, des circonstances et des situations particulières peuvent-ils influer sur une destinée? Philip, Morris, Hilary et Désirée offrent cette probabilité.
Un roman amusant, drôle, fourmillant de personnages plus excentriques les uns que les autres et de situations plus cocasses les unes que les autres...un bon moment de lecture où le rire est toujours présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: David Lodge   Sam 26 Avr 2008 - 17:19


En faisant des recherches sur Internet, je suis tombé sur le très joli lien du journal anglais The Guardian où ils montrent les lieux où des auteurs divers écrivent.
Ceci est le bureau de David Lodge.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: David Lodge   Sam 26 Avr 2008 - 17:21

Ce bureau me paraît bien confortable et très propice à l'inspiration...entre la bibliothèque et les baies donnant sur le jardin....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Héri
Envolée postale
avatar

Messages : 193
Inscription le : 16/04/2008
Age : 25
Localisation : Yvelines

MessageSujet: Re: David Lodge   Sam 26 Avr 2008 - 18:00

Très joli ce bureau, le bureau juste en face de la fenêtre avec je n'en doute pas, une très belle vue sur la nature...

Et puis le petit coin lecture derrière avec le gros fauteuil et la bibliothèque bien garnis...

En tout cas merci pour ce lien ! content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://librheri.wordpress.com
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: David Lodge   Sam 26 Avr 2008 - 19:19

kenavo a écrit:

En faisant des recherches sur Internet, je suis tombé sur le très joli lien du journal anglais The Guardian où ils montrent les lieux où des auteurs divers écrivent.
Ceci est le bureau de David Lodge.

Un autre fil?...Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: David Lodge   

Revenir en haut Aller en bas
 
David Lodge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Françoise David appuie les revendications
» Leçons de vie, d'Elisabeth Kübler Ross et David Kessler
» David Bekam pour Amporio Armani !
» David Beckham fait tatouer son fils de 10 ans
» L'Homme qui expliquait l'impossible - de David Verdier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: