Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Rick Bass

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Rick Bass - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rick Bass   Rick Bass - Page 2 Icon_minitimeVen 5 Oct 2012 - 23:25

Les derniers grizzlys

Le récit de trois "expéditions" dans les montagnes du sud du Colorado pour essayer de trouver la trace, des preuves de l'existence, de grizzlys supposés disparus de la région depuis une dizaine d'année. Ce n'est donc pas de la fiction. Entreprises en petits comités ces marches, avec notamment Doug Peacock autre acharné du grizzly et de la préservation de la nature, puis des étudiants aussi.

Le contact est direct, emprunt de doute, de peur et d'émerveillement, d'un mysticisme indécis, d'un besoin d'éprouver. L'écriture fluide et simple et "nature" de Rick Bass n'en fait jamais trop. Il se place pourtant dans la lignée d'un Thoreau par la célébration de cette nature immense, immédiate, puissante et fragile, mystérieuse à la fois, la célébration du contact, l'espoir d'une compréhension.

C'est aussi un beau bouquin sur l'Ouest et un très bon bouquin sur l'écologie et ses enjeux, ses moyens, ce que ça signifie, au-delà des acharnés qui vont se perdre des jours dans les bois comme ces quelques hommes. Parce que c'est l'enjeu de ces balades au milieu de nulle part, faire bouger les choses, former des gens, changer des regards, construire, détourner le cours des choses. Pas de misérabilisme non plus. Du doute, de l'action, du contact... et des histoires brutes à peine croyables.

C'est inlâchable comme livre et inoubliable. Et on se demande alors qu'il partage ce qui lui passe par la tête, lui qui est partie aux marges de la nature mais qui vit encore dans le monde, on se demande ce qu'il nous reste à nous du lien à la nature.

Les évocations de l'ours son baroque, le pouvoir de l'ours, de la nature, de toute la nature, le besoin de sentir...

Et puis envie de lire Doug Peacock et Edward Abbey. De se demander encore c'est engagement concret, comment, pourquoi.

J'ai bien aimé mes précédentes lectures du bonhomme, c'est définitivement un auteur qui fait du bien et qui le fait bien je trouve dans sa façon d'écrire.

J'ai tellement aimé ce livre et je crois tellement en ce qui est dedans.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Rick Bass - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rick Bass   Rick Bass - Page 2 Icon_minitimeDim 7 Oct 2012 - 9:42

Ça donne envie ce que tu dis, j'ai un peu remonté le fil pour voir les autres livres, les autres avis... et là : ça donne Oursement envie !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Rick Bass - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rick Bass   Rick Bass - Page 2 Icon_minitimeDim 7 Oct 2012 - 12:35

Deux petits extraits :

Citation :
Nous allons chercher des empreintes et des déjections, mais ce n'est là que l'aspect technique de ce voyage. Au cœur de cette expédition est la conscience que l'ours peut encore exister - une chose presque aussi importante que le fait lui-même.
Un cinglé new age, un rêveur impénitent, un amoureux de la nature encore plus frénétique que je ne le suis moi-même prétendrait sûrement que cette conscience est le vrai sujet de ce livre - et non là présence d'un assemblage de trois ou quatre cents livres de chair et de sang connu sous le nom de grizzly. Que cette histoire parle d'esprit et non de chair. Et pourtant, j'aimerais bien découvrir la partie physique, la partie charnelle.
"Ceux qui se sont aventurés au pays des grizzlys savent bien, écrit John Murray, que la présence d'un seul grizzly fait que les montagnes paraissent plus élevées, les canyons plus profonds, le vent plus glacé, les étoiles plus brillantes, la forêt plus sombre, et qu'elle fait battre plus vite le cœur de celui qui y pénètre. Et ils savent aussi que la mort d'un ours entraîne la mort d'un élément sacré, caché dans tout ce qui vit au contact de son royaume."
Quelque chose de sacré. J'aime ma famille et j'aime mes amis. Et au delà, j'aime la nature, les espaces sauvages, les grizzlys et les loups. Ce que je vais devoir apprendre, c'est à aimer toute chose ici-bas., jusqu'à l'élément le plus insignifiant, jusqu'à ce qui m'est le plus étranger tomber amoureux du simple fait de respirer, du miracle d'être en vie.
Je dois déjà être un peu cinglé, finalement. Et partir avec ce groupe au cœur des montagnes enneigées ne va certainement pas améliorer la situation - il y a peu de chance que cela me confère une sensibilité, disons, de jeune républicain.

Citation :
Un jour pourtant, ce sera bien là la question. Que l'on trouve ou pas des preuves de l'existence de grizzlys dans le Colorado, faudra-t-il, oui ou non, faire venir des ours d'ailleurs ?
Doug tient beaucoup à l'idée d'une forte culture maternelle transmise par la femelle. La façon dont la connaissance du lieu est transmise de génération en génération, de mère en fille et de mère en fils permet seule d'affronter un avenir effrayant. Doug appelle ça la culture des super femelles, des ourses "amazones" - les dernières mères-ours de cette fin de siècle. Arracher une femelle à un tel système pour essayer de l'adapter à un autre constituait une véritable rupture. Et puis se pose aussi la question des sous-espèces - de la manière dont un lieu donné influence au fil du temps un animal et fait naître des caractéristiques nouvelles dans une population donnée. Les San Juan devraient recommencer toute leur histoire génétique à zéro si des ours venus d'ailleurs y étaient introduits.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Rick Bass - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rick Bass   Rick Bass - Page 2 Icon_minitimeDim 7 Oct 2012 - 14:14

merci pour ton commentaire Animal, ce livre me plairait je pense.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Rick Bass - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rick Bass   Rick Bass - Page 2 Icon_minitimeDim 7 Oct 2012 - 20:58

Je l'aurai !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Rick Bass - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rick Bass   Rick Bass - Page 2 Icon_minitimeDim 7 Oct 2012 - 21:08

Les animaux, la nature, l' écologie et un auteur que j' apprécie, c'est pour moii aussi.. Oui, mais quand ? Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Rick Bass - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rick Bass   Rick Bass - Page 2 Icon_minitimeLun 8 Oct 2012 - 8:14

Merci pour les extraits !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noémie
Sage de la littérature
Noémie

Messages : 1290
Inscription le : 24/11/2010
Localisation : Au pied des Pyrénées...

Rick Bass - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rick Bass   Rick Bass - Page 2 Icon_minitimeLun 15 Oct 2012 - 13:29

animal, merci de nous donner envie de lire ce livre........je ne vais pas pouvoir résister !!! Rick Bass - Page 2 519158
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Rick Bass - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rick Bass   Rick Bass - Page 2 Icon_minitimeLun 15 Oct 2012 - 22:51

mais il ne faut pas résister !

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Rick Bass - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rick Bass   Rick Bass - Page 2 Icon_minitimeMar 6 Nov 2012 - 22:07

Les derniers grizzlys

Citation :
Quel est notre devoir ? Vivre une vraie vie
. C’est aussi simple et difficile que cela.



Ce qu’il y a de bien en Amérique, c’est qu'il n'y a pas que des pro-Romney et des pro-Obama, pas que des frénétiques de la consommation et des allumés de la jouissance accélérée, il y a aussi des types comme Rick Bass, qui montent dans leur pick-up pourri pour s'immerger dans les immensités sauvages du Colorado, apprécient « De remuer des braises avec un bâton. De contempler les flammes d'un feu de camp. ».

Citation :
À chaque fois que je me rends en montagne, je m'efforce d'emporter le sac le plus lourd possible parce que je sais que bientôt je serai vieux et incapable de porter un pareil chargement. Je veux tout faire, tout voir, tout goûter, tout sentir, tout imaginer.



Des « doux dingues » qui s'excitent à rencontrer une crotte d’ours, n'ont même pas besoin de croiser réellement l'ours pour planer, qui mènent, en quelque sorte « un combat contre l'arrogance ». Suivre Rick Bass dans les derniers grizzlys, c'est ressentir à chaque instant la beauté transcendante de la nature, partager avec lui ses émotions, ses courbatures, ses peurs, sa fatigue, ses réflexions, son combat d'un optimisme déterminé pour la préservation et le respect de la vie, contre les ravages d'une civilisation insouciante.


Citation :
Quelle importance ont nos vies ? Quelle importance a une espèce qui survit ? Aux yeux de Dieu, comme de l'esprit de ces montagnes, l'homme ne se distingue pas de l’ours. Il y a plus qu'une simple métaphore dans l'idée qu'il se pourrait bien que nous soyons aussi à la recherche de nous-mêmes.




À sentir mon coeur battre devant ces évocations de paysages sublimes, cette pensée d'une intelligence réfléchie, cette grande douceur à appréhender et respecter le monde qui nous entoure, sa mise en application avec une simplicité et une humilité qui ressortent à chaque page, je me suis un peu sentie comme ces « grands sportifs », qui ont pour seul sport de regarder le foot à la télé : ça me plaît, ça m'emballe, mais, moi, qu'est-ce que je fais, douillettement assise à lire mon bouquin ?

Et puis, Rick Bass ne parle pas que de la nature, de l'écologie, il parle aussi du tranquille bonheur d'être un homme :

Citation :
C’est étrange de se retrouver assis sous la véranda à l'arrière de la maison de Georges Fischer, à Salt LakeCity, en ce beau samedi d juin de l'année suivante, avec notre bébé Mary Katherine. Élisabeth, ma femme, est là aussi, qui boit une bière. Le soleil brille, le ciel est parfaitement bleu. Et cette nouvelle famille donne à toute chose un aspect miraculeux.
Citation :
J'aime marcher seul. C'est aussi différent de la marche avec un ami que, disons, soulever des rochers est différent de soulever des haltères. On pense à tout autres choses. Votre propre rythme et le rythme du jour ne sont plus les mêmes. Marcher seul me donne le sentiment d'être « ailleurs », comme détaché. J'aime la façon dont une belle journée s'étire en longueur quand on en dispose pour soi seul. On peut gravir la pente la plus raide à son propre rythme. On peut escalader la montagne en suivant les chemins de traverse, au gré de sa fantaisie, en s'arrêtant pour observer un détail ou rien du tout, libre aussi d'envisager des idées les plus saugrenues, les plus ridicules, pour s'apercevoir, arrivé au sommet, que ces idées étaient moins décousues qu'elles n'en avaient l'air et qu'une fois rassemblées elles constituent un nouveau point de vue, une découverte.

Un homme qui tout à la fois pense et s’émeut, réfléchit et ressent :

Citation :
Puisqu'il existe des hommes et des femmes capables de se remplir le cœur et l'esprit des infinies connexions du savoir intellectuel, il doit sûrement exister des sauvages qui, de la même façon, doivent parvenir à maîtriser les nuances infinies de l'intelligence naturelle. Aujourd'hui je me sens l'un de ces sauvages.

(Merci, Animal!)




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Rick Bass - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rick Bass   Rick Bass - Page 2 Icon_minitimeMar 6 Nov 2012 - 22:12

En prime la couverture de mon livre , édité chez Gallmeister, qui mérite qu'on la regarde, avec des parties mates et des parties brillantes (du vernis sélectif, ça s'appelle, j'ai appris ça y'a pas lontemps)
Rick Bass - Page 2 Image132
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Rick Bass - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rick Bass   Rick Bass - Page 2 Icon_minitimeMar 6 Nov 2012 - 22:13

ah ! c'est un plaisir de partager une lecture comme celle-ci et un autre plaisir de lire un commentaire comme celui-là qui présente très bien le livre. ça correspond plus que le mien d'une certaine manière, c'est plus juste sur le ressenti et puis il y a ce mot très important : humilité.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Rick Bass - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rick Bass   Rick Bass - Page 2 Icon_minitimeMer 7 Nov 2012 - 10:43

J'aime bien trouver de temps en temps un livre qui me permet de jeter un oeil dans la bulle de ceux qui ne lisent pas dans le même univers que moi sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Rick Bass - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rick Bass   Rick Bass - Page 2 Icon_minitimeMer 7 Nov 2012 - 10:46

un commentaire particulièrement apaisé et intime, qui donne très envie de découvrir ce livre.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Rick Bass - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rick Bass   Rick Bass - Page 2 Icon_minitimeMer 7 Nov 2012 - 17:05

J'ai envie de lire tous les livres de Rick Bass, et je n'en ai aucun...

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Rick Bass - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rick Bass   Rick Bass - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Rick Bass
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Topic Officiel] Je cherche une chanson, aidez-moi!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: