Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Sylvain Trudel

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sylvain Trudel Empty
MessageSujet: Sylvain Trudel   Sylvain Trudel Icon_minitimeVen 23 Fév 2007 - 19:41

Sylvain Trudel Sylvai10

La Mer de la Tranquillité
:

cette sombre nouvelle évoque la rencontre, dans un parc, d'un vieillard avec le narrateur dont on saura vraiment qui il est dans les dernières lignes.
« Oui, vieillir, à ses yeux, peut se résumer à cela : devenir seul ; devenir une maladie ; sentir mauvais. »

«Sois heureux, a dit le vieillard, mais n'oublie pas : dans notre vallée de larmes, nos espoirs sont comme les canards sur la Mer de la Tranquillité

« Les enfants, dit-il, on ne les fait pas, les pauvres, mais on les commet, comme des erreurs irréparables, et des erreurs de jeunesse, en plus, les pires. C’’est pourquoi il faut les aimer beaucoup. »

« Le temps n’arrange rien, au contraire, il aggrave tout, mais je fais comme si de rien n’était, je ne dis rien à personne, pas même à mes enfants, tu es le seul à tout savoir, tu as quelque chose de plus que mes propres enfants. »

Et quand le vieillard s’est levé et qu’il est parti, c’est le narrateur qui dit :

« Étrange lune embaumée, couleur d’os, qui me fixe de ses yeux de cadavre. Et c’est seulement alors qu’une révélation me perce le cœur, par-delà les années et les voix, par-delà les deuils et les visages de cette vie mienne où je rôde comme la gale à travers la foule assourdie, pourchassant l’ombre fuyante des êtres chers, prenant mon impatience pour de la foi, mes rêvasseries pour des vertus, mes errances pour un destin – et c’est seulement alors, le visage tourné vers la solitude et l’abandon lunaires, que je dénoue l’énigme tombée de la bouche empoisonnée d’un aïeul : il n’y a pas de canards, pas de canards sur le mer de la Tranquillité. »


Dernière édition par coline le Sam 19 Juil 2008 - 20:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sylvain Trudel Empty
MessageSujet: Re: Sylvain Trudel   Sylvain Trudel Icon_minitimeVen 23 Fév 2007 - 19:43

En 1963, Sylvain Trudel naissait à Montréal , à l'hôpital des filles mères.

Sylvain Trudel fut marqué par sa grand-mère, une femme pieuse et gaie qui lui offrit ses premiers livres(Mon petit missel , Petite histoire sainte et aussi une encyclopédie.).
Il était fasciné par la mort, se prenait pour un saint et voulait devenir un savant.
Il écrivit son premier poème à sept ans : La mour et la mitié. (Il y fait allusion dans une des neuf nouvelles)

Devenu adulte, Sylvain Trudel exerça divers petits métiers ( quincaillier, clown, déménageur, cueilleur de concombres, analyste commercial, Bonhomme Carnaval), voyagea un peu (de la Turquie à l'Arctique où il vécut un an chez les Inuits), s'intéressa aux sciences et aux Arts puis il devint romancier.

Aujourd'hui, Sylvain Trudel vit à Québec convaincu que les hommes doivent s'occuper de questions politiques et sociales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sylvain Trudel Empty
MessageSujet: Re: Sylvain Trudel   Sylvain Trudel Icon_minitimeVen 23 Fév 2007 - 19:44

La mer de la tranquillité est un recueil de neuf nouvelles. L'une porte ce titre. C'est de cette nouvelle que je viens de parler.

L'ensemble du recueil est noir (comme la jacquette de ce livre), violent mais juste et profond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sylvain Trudel Empty
MessageSujet: Re: Sylvain Trudel   Sylvain Trudel Icon_minitimeVen 23 Fév 2007 - 19:48

La mer de la tranquillité

Une autre nouvelle, La Mort heureuse:

Un adolescent «révolté contre tout, contre le monde, la laideur, les hommes et leurs dieux» raconte le suicide de son frère.

Ce dernier, un torturé qui abusait de drogue et de boisson, s'était fait tatouer sur l'avant-bras gauche le nombre 2011842, chez un Monsieur Tatoo, Hell's Angel notoire...
"20 janvier 1942, date de la conférence de Wannsee, quand les Allemands avaient mis au point l'application de la solution finale"...
"Peu après, au sortir de l'établissement, mon frère m'avait lancé en riant, son bras fraîchement tatoué lancé en direction du salon dans un simulacred'érection:"Ils sont tellement débiles qu'ils prennent ça pour un hommage aux Nazis!"

Le récit commence ainsi: «Ma mère pleurait des larmes de sang, mon père sombrait dans une profonde dépression mentale dont il ne se dépêtrerait pas de sitôt, mes grands-parents peinaient à nous ramasser à la petite cuillère, mais nul ne pouvait m'aider et je n'étais d'aucun secours pour personne.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sylvain Trudel Empty
MessageSujet: Re: Sylvain Trudel   Sylvain Trudel Icon_minitimeVen 23 Fév 2007 - 19:50

La mer de la tranquillité

Une autre nouvelle: Vaisseau négrier.

Dans celle-ci, les derniers instants d'un vieil homme malade. Il écrit à son fils.
Les hypocrisies, les mensonges médicaux: «On nie par lâcheté la détresse humaine et on culpabilise les malades de leur état pour préserver les mièvreries mystiques sur lesquelles on a stupidement assis l'univers. Résultat : notre monde est infesté de gourous frelatés qui saoûlent leurs brebis d'utopies nuageuses, de bouillie pour cancéreux et de sagesse de soins palliatifs.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sylvain Trudel Empty
MessageSujet: Re: Sylvain Trudel   Sylvain Trudel Icon_minitimeVen 23 Fév 2007 - 19:51

La mer de la tranquillité

Une autre nouvelle: Deux visages

Dans celle-ci, un enfant sensible et poète observe avec sa sœur les étoiles filantes. C’est alors que passe entre leurs jambes un chat en flammes propulsé par la douleur. Un chat martyrisé par de jeunes voisins.
Ce souvenir hante l’enfant.
« Le soir venu, nous nous balancions dans le jardin, Françoise et moi, comme si de rien n’était, croquant des rhubarbes au sucre, nous demandant si les pommes avaient un équateur, si nos lèvres sont gonflées de jus de pruneaux, si les saules pleureurs meurent de chagrin, s’il y a vraiment de l’eau jusqu’au fond de la mer, mais le chat flambant agonisait sous toutes mes pensées et j’écoutais battre à mes tempes mon nouveau coeur à deux visages. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sylvain Trudel Empty
MessageSujet: Re: Sylvain Trudel   Sylvain Trudel Icon_minitimeVen 23 Fév 2007 - 19:52

La mer de la tranquillité

Une autre nouvelle : Tulipes et coquelicots.

Le voisin du narrateur, qui a fait la Seconde Guerre mondiale, se permet de faire la morale au nom de sa religion.
Mais... «J'ai bombardé l'Allemagne, dira-t-il sans jamais douter un instant sa vérité, comme si j'avais bombardé au cobalt mon propre cancer.» est-il capable de dire.

« Hardi mais très pieux, mon voisin, dans la guerre, ne prenait jamais le ciel sans sa médaille de Bernadette Soubirous attachée à sa mitrailleuse, dans sa tourelle. Son zinc sanctifié, il flottait parmi les étoiles, le Christ cloué sous son bombardier cruciforme. Le sang du Messie gouttait des stigmates dans le firmament, explosait en chapelets de feu sur les terres d’Outre-Rhin, pendant que Sainte Bernadette veillait sur Maurice Gagnon et sur son équipage, déviant les obus anti-aériens et les tirs de la chasse de nuit. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sylvain Trudel Empty
MessageSujet: Re: Sylvain Trudel   Sylvain Trudel Icon_minitimeVen 23 Fév 2007 - 19:55

La mer de la tranquillité

Ce n'est peut-être pas le genre de livre qui retient habituellement mon attention...eh bien, celui-ci, je l'ai apprécié!...Bien qu'il soit d'une noirceur absolue.

Parce qu'il est très bien écrit, parce qu'il m'a donne de grandes claques (j'en ai besoin parfois! :) ...)...Parce qu'il est d'une puissance incroyable...un témoignage tragique sur notre monde...tendance plutôt nihiliste...
Je n'irais pas jusqu'à penser que c'est là le reflet de notre monde dans son ensemble... mais plutôt d'un versant qu'il convient de regarder...et d'affronter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sylvain Trudel Empty
MessageSujet: Re: Sylvain Trudel   Sylvain Trudel Icon_minitimeVen 23 Fév 2007 - 19:56

La mer de la tranquillité

Une autre nouvelle : L’Oiseau-Tonnerre

Celle-ci pourrait apparaître un peu plus lumineuse…encore que…
Sylvain Trudel y a mis ses souvenirs d’enfance à la campagne, chez ses grands-parents. Des vacances heureuses en contact avec la nature, les animaux, avec des gens rustres mais plutôt sympathiques.
La découverte de l’amour aussi, avec la voisine Fatima…Fatima, rousse et affligée d'un bec-de-lièvre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sylvain Trudel Empty
MessageSujet: Re: Sylvain Trudel   Sylvain Trudel Icon_minitimeVen 23 Fév 2007 - 19:59

Sylvain Trudel a aussi écrit "Du mercure sous la langue"...

Les critiques ont encensé ce livre mais le sujet fera fuir plus d'un...

Editeur:
Frédéric a seize ans et le cancer qui lui grignote l'os de la hanche aura vite fait de clore sa courte existence. À l’hôpital, entouré d’autres adolescents, il profite en accéléré des joies de sa jeunesse avortée. Mais face à sa fin toute proche, Frédéric crie sa révolte. Sous le pseudonyme du «poète Métastase», il fustige dans ce monologue les quêteurs de bons sentiments et met à nue l’âme des pleureurs. Son courage, il le puise dans le regard de ses parents qui devront l’accompagner dans sa disparition. Au-delà de l’angoisse, son chemin de croix se transforme en un message vibrant d'amour et de générosité. Il se servira de sa mort pour leur apprendre la vie.

Critique dans Télérama:
«Autant l'avouer tout de suite, lire ce Mercure sous la langue, cinquième roman du Québécois Sylvain Trudel, quarante ans à peine, est un choc. Terrible. Fantastique. Frédéric, le jeune narrateur, est magnifique de lucidité, d'authenticité: il a l'humour rageur et la tendresse tonique. Mais ce qui bouleverse, c'est surtout l'écriture que lui prête Sylvain Trudel. Chorégraphie en apnée, feux d'artifice musicaux, elle explose à chaque page. On est ébloui - presque aveuglé - par tant de déflagrations de beauté, de rafales de poésie.»
Martine Laval, Télérama
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caro
Posteur en quête
Caro

Messages : 50
Inscription le : 08/03/2007
Age : 38
Localisation : Montréal, Québec

Sylvain Trudel Empty
MessageSujet: Re: Sylvain Trudel   Sylvain Trudel Icon_minitimeJeu 8 Mar 2007 - 18:59

Sylvain Trudel est un excellent auteur qui gagne à être connu.

Il est aussi l'auteur de Le souffle de l'Harmattan, un très bon roman sur la quête d'identité pour deux enfants qui se sentent étrangers dans leur famille, dans la société et qui se créent un monde à eux.

Trudel donne la narration à l'un de ses personnages et il adapte très bien sa langue à un niveau réaliste pour un enfant de cet âge, c'est merveilleux et c'est ludique en même temps. J'ai vraiment beaucoup aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sylvain Trudel Empty
MessageSujet: Re: Sylvain Trudel   Sylvain Trudel Icon_minitimeJeu 8 Mar 2007 - 22:54

Caro a écrit:
Sylvain Trudel est un excellent auteur qui gagne à être connu.


Je suis absolument d'accord avec toi!...Bien que son univers soit sombre (l'est-il aussi dans Le souffle de l'Harmattan?), j'ai vraiment apprécié la lecture de La mer de la Tranquillité.

Sylvain Trudel a-t-il une grande notoriété au Québec?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caro
Posteur en quête
Caro

Messages : 50
Inscription le : 08/03/2007
Age : 38
Localisation : Montréal, Québec

Sylvain Trudel Empty
MessageSujet: Re: Sylvain Trudel   Sylvain Trudel Icon_minitimeVen 9 Mar 2007 - 4:40

Il n'est pas si sombre parce que c'est un univers un peu plus ludique, et je n'ai pas lu le livre dont tu parles donc c'est difficile pour moi de faire la comparaison.

Sylvain Trudel a une bonne réputation au Québec, ses livres se vendent bien, mais il est entre deux mondes, il n'est pas un auteur qui fait partie des auteurs très populaires, mais il ne fait pas tout à fait partie du corpus universitaire. Je dirais que par rapport à sa position dans le champ littéraire il jouit d'une bonne réputation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Sylvain Trudel Empty
MessageSujet: Re: Sylvain Trudel   Sylvain Trudel Icon_minitimeVen 9 Mar 2007 - 13:12

Merci de cette réponse Caro.

A propos de ta signature:
Connais-tu cette pièce de Perrine Griselin: 1+1=3 ou de la reconstruction en période de décroissance soutenable ?
Je ne pense pas que ta citation en soit extraite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caro
Posteur en quête
Caro

Messages : 50
Inscription le : 08/03/2007
Age : 38
Localisation : Montréal, Québec

Sylvain Trudel Empty
MessageSujet: Re: Sylvain Trudel   Sylvain Trudel Icon_minitimeVen 9 Mar 2007 - 15:35

Non je ne connais pas, mais j'aimerais en savoir plus...

Cette partie de ma signature est plutôt inspirée de Bernard Werber, qui présente cette vision surtout dans Les fourmis mais qui l'inclut directement ou indirectement dans ses autres bouquins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Sylvain Trudel Empty
MessageSujet: Re: Sylvain Trudel   Sylvain Trudel Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Sylvain Trudel
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Frites à la Sylvain (cuisson au four )
» RDI EN DIRECT CE MIDI (12h30)
» Les boues du port de Rouen.
» Brève : Un elfe sylvain dépecé par un cornu !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature canadienne-
Sauter vers: