Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Jens Christian Grondahl [Danemark]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Jens Christian Grondahl [Danemark]   Dim 6 Avr 2008 - 15:12



Source calounet (page perso)
Citation :
Jens Christian Grondahl est né en 1959 à Copenhague. Il a mené à terme une formation de réalisateur à l'école danoise de cinéma et a collaboré à un journal.
Depuis 1985, il a publié 10 romans.
En 1995, il reçoit une bourse du Fond artistique danois et le prix Herman Bang.
Il est aujourd'hui un auteur vedette dans son pays et ses romans sont traduits dans de nombreux pays. "Silence en Octobre" l'a également fait connaître en France.

Bibliographie en France:

Eté indien (éditions Serpent à plume 1996)
Silence en octobre (Gallimard 1999)
Bruits du coeur (Gallimard 2002 / Folio 2004)
Virginia (Gallimard 2004 / Folio 2006)
Sous un autre jour (Gallimard 2005 )
Piazza Bucarest (Gallimard 2007)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Jens Christian Grondahl [Danemark]   Dim 6 Avr 2008 - 15:16

Virginia


Eté 1943, deux adolescents, le narrateur et la fille de la couturière de sa tante, passent leurs vacances en bord de mer. Elle est distante, il la trouve belle et fascinante. Malgré les passages d'avions, l'occupation allemande et la guerre semblent lointaines et irréelles jusqu'au jour où un avion allié est abattu et s'abîme dans les dunes. Les champs inondés et la cabane sur les dunes vont voir se nouer un drame silencieux entre les deux adolescents et le pilote. Drame muet et malaise indicible qui se solde par le départ précipité de la jeune fille. Pourquoi cette fuite? Seul le narrateur a une partie de la réponse et cela le rend malade.
Jens Christian Grondahl plonge le lecteur dans le souvenir et la mélancolie de blessures passées et d'occasions manquées. L'évocation des plages et des dunes danoises, parsemées d'élymes des sables, chevelures vertes aux pointes blondes, accentue la mélancolie du récit. Le coeur ne cesse de s'étreindre au fil des années lorsque les élymes des sables bercent les souvenirs du narrateur.
Derrière la douceur amère du souvenir d'un amour déçu d'adolescence, se dessine le portrait d'une jeune fille puis d'une femme étrangement lointaine, inconnue même pour ses proches, peu diserte et réservée. Une femme qui se met en spectatrice de la vie et qui regarde le temps s'écouler sans rien dire. Tout est décrit avec délicatesse et tendresse donnant au roman une atmosphère riche d'émotions muettes et de poésie qui nous laisse tout chose une fois refermé. Ma lecture a été accompagnée par la musique du film "Un été 42" et je ne saurais absolument pas l'expliquer...peut-être la présence de la mer et des dunes ou la beauté de l'instant qui donne à la vie ses plus beaux atours. J'ai aimé le filigrane des quotidiens vécus au cours des années qui façonnent des vies et des destins, le déroulement des souvenirs auxquels on s'attache, les regrets que l'on cache et qui se disent tant d'années plus tard. On ne peut rester insensible à l'écriture juste, sobre et sensible de l'auteur qui pose des mots sur des sentiments difficiles à exprimer.

"Lorsqu'elle est venue ici le matin, le soleil bas éclairait déjà les planches en bois blanc. Un point doré se reflétait clairement dans l'eau, entre les petites rides dans la surface lisse et immobile. Les hirondelles tournoyaient autour de l'abri comme une volée de flèches qui montentd ans le ciel et s'abattent d'un trait. Elle ne pouvait savoir qu'elle allait revenir dans la nuit, inquiète d'être vue par quelqu'un, et tout aussi alarmée par sa témérité. Elle n'avait même pas eu l'intention de se rendre à la remise isolée quand elle avait enfourché sa bicyclette, ce matin-là. Elle avait eu seulement envie d'être seule et de rouler au petit bonheur. Ainsi, elle s'est retrouvée à l'endroit le plus déserté qu'elle connaissait. On rencontrait presque toujours quelqu'un sur la plage, mais pas ici.
Elle laissa son vélo lorsque le chemin se rétrécit et continua à pied sur la sente étroite qui menait à l'abri. Elle s'assit contre le mur et ferma les yeux. L'herbe était humide, mais le soleil avait déjà réchauffer les planches, et elle sentit la chaleur dans son dos. Autour d'elle, les hirondelles décrivaient des cercles larges ou rapprochés. leurs cris faisaient penser à un millier de portes invisibles qui grincent sur leurs gonds."
(p 33 et 34)


"Nous étions assis devant une porte-fenêtre donnant sue le balcon étroit qui courait sur toute la longueur de la façade. Les arabesques entrelacées de la grille en fonte se mêlaient aux feuilles et aux branches des arbres en face. On entrapercevait quelques silhouettes isolées qui passaient sur la pelouse du parc, des personnes âgées, des femmes avec une poussette ou un enfant à la main. De temps en temps, la brise fraîche gonflait les rideaux légers pendant un instant, puis ils retombaient. Il y eut un éclair, suivi d'un coup de tonnerre, plus proche cette fois. puis les premières gouttes de pluie lourdes sont tombées, et, rapidement, la vue a été voilée par des fils d'eau étincelants." (p 63)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jens Christian Grondahl [Danemark]   Dim 6 Avr 2008 - 15:25

Merci pour ce fil Chatperlipopette - et avec ce livre tu nous présentes tout de suite mon livre favori de lui Wink
(et de lui j'en ai tout lu - un des seuls auteurs des pays du nord qui m'a tout à fait touché)
Si tu veux faire un autre essai avec cet auteur, je te recommanderai Silence en octobre drunken

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Jens Christian Grondahl [Danemark]   Dim 6 Avr 2008 - 15:34

Comme je suis sous le charme de son écriture, lui qui sait bien mettre en mots les instants, les quotidiens, je compte bien poursuivre ma lecture de ses romans!!!
Je les ai d'ailleurs tous notés (ceux traduits en français:6 sur les 10..pour moi 5 à découvrir swing )!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jens Christian Grondahl [Danemark]   Dim 6 Avr 2008 - 15:38

Chatperlipopette a écrit:
(ceux traduits en français:6 sur les 10..pour moi 5 à découvrir swing )!!!!
oui.. je viens juste de découvrir qu'il y a au moins encore un de plus en Allemand que j'ai lu de lui Lucca.. mais avec les autres 5 tu en auras déjà pour un moment.. (et je crois qu'en plus ta PAL n'a pas disparu tout à fait Wink )

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Jens Christian Grondahl [Danemark]   Dim 6 Avr 2008 - 15:54

Ma pauvre PAL...je ne sais pas si elle dimuera un jour: à peine un livre a-t-il été lu qu'un autre, imprévu, fait son apparition....c'est dingue, non? innocent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Jens Christian Grondahl [Danemark]   Dim 6 Avr 2008 - 17:12

Ma pauvre PAL elle n'ont plus ne va pas s'arranger, je ne vous remercie pas les filles de donner tout le temps plein d'envie de découvrir de nouveaux auteurs. Wink
Mais celui-ci il semble vraiment fait pour moi; enfin pour me donner bonne conscience je vais d'abord essayer d'emprtunter en biblio. innocent

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Jens Christian Grondahl [Danemark]   Dim 6 Avr 2008 - 17:16

Et en plus ils ont cinq de ses livres à la médiathèque, ma LAL opérationnelle s'allonge. Cela dit elle était tombée à moins de 30 titres, dont ce n'est pas grave Wink

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Jens Christian Grondahl [Danemark]   Lun 28 Juil 2008 - 20:43

Virginia


Chappy a très bien résumé ce court roman, je vais donc me contenter de donner quelques impressions de lecture. C'est une histoire très sensible, tout est dans les ressentis subtils, dans des choses entreperçues, un tant soit peu incertaines. Tout cela dégage beaucoup de charme et de poesie.
L'auteur a eu l'intelligence supreme de rester modeste, de ne pas étirer cette histoire, de ne pas dramatiser les choses, c'est juste une très jolie photo, un discret parfum qui se dissipe vite mais qui laisse dans son sillage un souvenir persistant.
L'écriture est fluide et légère et rend pleinement justice aux personnages, les nimbe d'une douce lumière, mais garde leur part de mystère.
J'ai vraiment beaucoup apprecié cette lecture, mais j'hésite un peu de poursuivre à lire l'auteur, je me suis en effet rappellé que j'avais lu Bruits du coeur et là en revanche je n'avais pas du tout accroché, la preuve c'est que je m'en souviens pour ainsi dire pas.
Alors une question pour notre spécialiste Kenavo, est-ce que les autres romans ressemblent plus à Virginia ou aux Bruits du coeur ?[b]

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jens Christian Grondahl [Danemark]   Lun 28 Juil 2008 - 20:53

Arabella a écrit:
Alors une question pour notre spécialiste Kenavo, est-ce que les autres romans ressemblent plus à Virginia ou aux Bruits du coeur ?
Very Happy
Aucun autre livre de cet auteur ressemble –malheureusement- à Virginia
C’est un livre à part dans ses écrits.
Mais moi je l’ai découvert avec Silence en octobre – peinture, mode de vie des couples en Suède des années 60-80.. et pour moi son écriture était là au plus haut niveau.

Eté indien est pour moi le moins fort..
Bruits de cœur, Sous un autre jour et Piazza Bucarest sont pour moi des « livres de cet auteur » mais ceux là je les recommande à quelqu’un qui est vraiment tombé sous le charme de cet auteur..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque


Dernière édition par kenavo le Mar 29 Juil 2008 - 11:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Jens Christian Grondahl [Danemark]   Mar 29 Juil 2008 - 8:52

Merci Kenavo, je pense que je vais attendre un peu avant d'aller plus loin, peut être avec Silence en octobre.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jens Christian Grondahl [Danemark]   Mer 15 Oct 2008 - 14:16

Il faut faire bouger les fils Wink vient de paraître en poche..


Citation :
Présentation de l'éditeur
À la faveur d'un reportage à Bucarest, Scott, photographe de presse d'origine américaine, rencontre Elena, sa guide, qu'il épouse pour l'aider à fuir la Roumanie de Ceausescu. Mais Scott s'attache beaucoup plus que prévu à cette jeune femme secrète, et lorsqu'elle le quitte, après quelques mois de vie commune, il est désespéré. Il demande alors au fils de sa première femme de partir à la recherche d'Elena. Le narrateur devient, presque malgré lui, la première personne à qui elle fera le douloureux récit de sa vie.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jens Christian Grondahl [Danemark]   Ven 11 Sep 2009 - 20:52


Les mains rouges

Ecrire une 4e de couverture est aussi un art – il commence surtout avec le fait de lire le livre ou au moins se renseigner de quoi le livre parle.
L’auteur de la 4e de couverture de ce livre a perdu le fil lors du début et veut se rattraper sur la fin. En tout cas dans les premières lignes il y a deux fautes et par après il raconte presque tout le livre.
En ce qui concerne Jens Christian Gondahl je ne lis pas les 4e de couverture (seulement après la lecture du livre) – je prends parce que je suis cet auteur depuis des années et ne veut pas savoir de quoi il me parle – je sais que cela va me plaire.

Mais maintenant il y a un autre ‘hic’ – concernant ce ‘plaire’.. oui.. je vais dire que le livre m’a plu – concernant son écriture je suis toujours rassurée chez Grondahl.. je trouve ce qui me séduit.. mais je ne le comprends cette fois ci pas pour son histoire.
Il prend des fait réels, il met son intrigue sur le fond de l’histoire – les années RAF en Allemagne.

Citation :
La Fraction armée rouge (en allemand Rote Armee Fraktion, également connue sous le sigle RAF), était une organisation terroriste d'extrême gauche - se présentant comme un mouvement de guérilla urbaine - qui opéra en Allemagne de l'Ouest de 1968 à 1998, contribuant au climat des années de plomb. Elle fut également surnommée Bande à Baader et groupe Baader-Meinhof, du nom de ses leaders historiques.
source: wikipedia


Et voilà que mon ‘mal’ commence – je n’ai pas besoin d’avoir l’explication d’un écrivain pourquoi il veut ‘refaire’ l’histoire.. mais je reste quand même indécis sur ses intentions.
Le fil de son histoire laisse présumer qu’il cherche à faire pardonner une jeune femme qui était dans le temps dans l’entourage d’un des groupuscules de la RAF et qui n’avait nullement d’idées à qui elle s’était attachée.
Je veux bien croire à son innocence, à son non-savoir.. mais est-ce assez de me montrer qu’elle n’était vraiment qu’une jeune femme naïve en train de se chercher elle et qui se retrouve presque vingt ans après avec la lourdeur de sa culpabilité ?
En tout cas je n’ai pas ressenti un vrai ‘besoin’ de ce livre.. l’écriture, les personnages, l’histoire.. tout cela coule un peu trop fluide et sans me donner le grand coup de cœur (ou l’inverse – et je pense qu’un livre qui laisse indifférent est le pire)

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Jens Christian Grondahl [Danemark]   Ven 11 Sep 2009 - 23:04

kenavo a écrit:
(ou l’inverse – et je pense qu’un livre qui laisse indifférent est le pire)
C'est bien vrai !

Ce que tu as dit du thème du livre m'a un petit peu rappelé Les Trois vies de Rita Vogt ("Die Stille nach dem Schuß, 2000), de Volker Schlöndorff, sauf que le film est sans doute plus complexe que le livre (car elle n'est pas naïve, l"'héroïne")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Jens Christian Grondahl [Danemark]   Ven 11 Sep 2009 - 23:48

eXPie a écrit:
Ce que tu as dit du thème du livre m'a un petit peu rappelé Les Trois vies de Rita Vogt ("Die Stille nach dem Schuß, 2000), de Volker Schlöndorff, sauf que le film est sans doute plus complexe que le livre (car elle n'est pas naïve, l"'héroïne")
ah oui.. tout à fait autre chose..
en quelque sorte il me semble qu'il a aussi voulu 'raconter' un peu un aspect de la RAF - mais il faut surtout bien savoir de quoi il s'agit - sans les informations dont il ne fait que citer les noms, les lieux.. je ne sais pas si quelqu'un qui n'a aucune information sur la RAF va se retrouver

il y a certainement des débuts d'idées qui sont valables et sur lesquels on peut réfléchir et discuter.. mais est-ce suffisant pour traiter un sujet si complexe.. de le montrer d'une vue d'angle très personnelle et presque 'romantique' parce qu'il s'agit aussi en quelque sorte d'une histoire, je dirais pas d'amour, mais d'attrait entre un homme et une femme?
Je ne pense pas.. Ausschwitz chez Bernhard Schlink dans son Liseur ne marche pas et la RAF chez Grondahl non plus jypeurien


Plus de temps séparait le présent des années soixante-dix que les années soixante-dix des années quarante.
[...]
On croit comprendre, alors que Gudrun Ensslin, Andreas Baader et Ulrike Meinhof sont encore incompréhensibles. Ne sont-ils pas morts depuis assez longtemps ?
[...]
Un de ces Européens soignés et entre deux âges avait été capable de tuer Max Keller, et ni les anciens nazis, ni Benno Ohnesorg, ni le Vietnam ou la Palestine ne suffisaient à l’expliquer.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jens Christian Grondahl [Danemark]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jens Christian Grondahl [Danemark]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Havre - JENS x LE CLERC
» Votez pour notre ami Christian De Mitri ce chanteur talentueux !
» La Maison du Danemark.
» MémoArt de Quais de Christian AFFAGARD
» creation museum - christian fundamentalists' new project

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: