Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Milan Kundera [République tchèque]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
lekhan
Main aguerrie
lekhan

Messages : 324
Inscription le : 20/08/2007
Age : 30
Localisation : Poitiers-Biarritz

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 EmptyVen 31 Aoû 2007 - 22:41

Kundera s'est fait naturalisé il y a bien longtemps non? Pourquoi ne pas mettre le sujet dans littérature francophone?
Revenir en haut Aller en bas
http://collectif-ennui.blogspot.com/
Burlybunch
Agilité postale
Burlybunch

Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 EmptySam 29 Sep 2007 - 21:00

je dois avouer que j'ai très peu apprecié la Valse aux Adieux, en tout cas assez peu pour ne pas être motivé dans la poursuite de l'oeuvre de Kundera Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 EmptySam 29 Sep 2007 - 21:05

Pourquoi ne pas faire un nouvel essai avec "L'insoutenable légèreté de l'être"?
"La valse aux adieux" a été mon premier Kundera et le début d'une longue lecture de ses oeuvres.
Qu'est-ce qui t'a déplu dans la lecture de "La valse aux adieux" ? Le traitement des personnages? L'atmosphère de cette ville d'eaux? Les personnages féminins? celui du médecin?
ça m'intéresse d'avoir des avis divergents car comme je suis un peu trop fan, je ne vois pas forcément les défauts, les manquements qu'il peut y avoir cat
Revenir en haut Aller en bas
http://chatperlipopette.blogspot.com
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 EmptySam 29 Sep 2007 - 21:07

lekhan:
Citation :
Kundera s'est fait naturalisé il y a bien longtemps non? Pourquoi ne pas mettre le sujet dans littérature francophone?
oui et il écrit depuis "La lenteur", je crois, directement en français.
Qu'en pense Porteouverte?
Revenir en haut Aller en bas
http://chatperlipopette.blogspot.com
Burlybunch
Agilité postale
Burlybunch

Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 EmptySam 29 Sep 2007 - 22:54

Chatperlipopette a écrit:
lekhan:
Citation :
Kundera s'est fait naturalisé il y a bien longtemps non? Pourquoi ne pas mettre le sujet dans littérature francophone?
oui et il écrit depuis "La lenteur", je crois, directement en français.
Qu'en pense Porteouverte?
je crois savoir également qu'il a revu personnellement la traduction de ses ouvrages.

pour répondre à Chatperlipopette, je n'ai pas du tout adhéré au style d'écriture et au traitement des personnages. J'ai trouvé des très longues longueurs!
Après, le fait que je sois à 600 km de chez moi et que je n'aie rien d'autre à lire m'a forcé à persevérer, et je n'ai été pris par l'histoire que très tard dans la progression de cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 EmptySam 29 Sep 2007 - 23:10

Merci beaucoup pour ces ressentis de lecture burlybunch cat
Kundera peut être rébarbatif parfois Wink
Les personnages qui m'agacent le plus dans ses premiers romans sont les personnages masculins qui restent profondément égoïstes. Mais je craque pour ses personnages féminins! Pourtant, Kundera est considéré par beaucoup comme étant misogyne confused
Revenir en haut Aller en bas
http://chatperlipopette.blogspot.com
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 EmptyDim 30 Sep 2007 - 2:02

Je doute que l’on puisse qualifier Kundera de francophone…certes, il a acquis la nationalité française voilà maintenant 26 ans à l’âge de 52 ans mais je trouve sa littérature typiquement est européenne.
Revenir en haut Aller en bas
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 EmptyDim 30 Sep 2007 - 11:14

Merci de cette précision Sousmarin cat Et quelque part je suis bien d'accord avec toi: la majorité de son oeuvre est représentative de la littérature de la Mittel Europa! sunny
Je suis plus subjuguée par ses romans écrits en tchèque que par ses romans écrits directement en français Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://chatperlipopette.blogspot.com
bertrand-môgendre
Sage de la littérature
bertrand-môgendre

Messages : 1299
Inscription le : 03/02/2007
Age : 64
Localisation : ici et là

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 EmptyVen 19 Oct 2007 - 17:42

lekhan demande
Citation :
Kundera s'est fait naturalisé il y a bien longtemps non? Pourquoi ne pas mettre le sujet dans littérature francophone?
Et voilà qu'à présent son pays d'origine le glorifie.
http://www.radio.cz/fr/article/83905
un article à lire pour savoir de quel bord il choisira d'être (j'ai déjà ma petite idée sur le sujet) relire à ce propos "l'ignorance"
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope
Posteur en quête
Pénélope

Messages : 61
Inscription le : 05/09/2007
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 EmptyLun 5 Nov 2007 - 21:03

Isidore Ducasse a écrit:
On détecte beaucoup de sagesse et même d'une sorte de douceur derrière ce récit, je trouve. J'étais toujours très calme en le lisant, comme s'il était aimable avec nous, volontairement. .

J'ai ressenti exactement la meme sensation que toi en lisant L'ignorance. quand je le lisais, c'etait toujours avec tendresse, avec douceur. D'ailleurs, ce qui est marrant est que si tu ne l'avais pas écrit, je ne l'aurais meme pas relevé tellement c'etait instinctif et pas contrôlé...
Revenir en haut Aller en bas
Alfred Teckel
Envolée postale
Alfred Teckel

Messages : 259
Inscription le : 16/11/2007
Localisation : Lorrain en exil à Paris

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 EmptyLun 31 Déc 2007 - 19:44

L’insoutenable légèreté de l’être, Milan Kundera

J’en attendais sans doute trop…

Voici un roman installé depuis belle lurette sur un piédestal, et son auteur. J’avais déjà lu, voici un certain temps, un livre de Kundera, dont le titre m’échappe, mais qui m’avait laissé un souvenir de lecture agréable.

Au moment de m’attaquer à cette fameuse « insoutenable légèreté de l’être », force m’est de constater que j’y pénètre avec respect et une haute idée du roman. Hélas, rapidement, je me trouve déçu par Kundera. L’écriture est nette et précise, mais sans la limpide précision qu’on trouve chez un Camus ou chez certains auteurs américains. Il y manque un petit quelque chose qui fait qu’on à peine à s’intéresser réellement aux déboires amoureux sans grand intérêt de nos petits personnages : Sabina, Tereza, Tomas, Franz, chassé-croisé amoureux entre France, Suisse et Bohème. Bon, pas de quoi fouetter un chat, une lecture rapide et pas désagréable mais pas forcément à la hauteur de ce qu’on attend d’un « grand écrivain » comme Kundera. Enfin bref. Passées les premières parties, je commence enfin à comprendre un peu ce qui semble faire l’intérêt de cet ouvrage chez tant de personnes. Car en effet, les pages sur la vie sous la dictature, les atermoiements et difficultés des intellectuels tchèques, me paraissent plus intéressantes et plus éclairantes sur Kundera lui-même et sur l’ouvrage en entier. Mais pourquoi diable attendre 200 pages avant de traiter de cela ? Cela dit, de temps en temps, une ou deux perles émergent à la surface de ce bouillon où l’on se noie sans plaisir et la fin est tout de même un peu apte à éveiller une brise d’intérêt. Mais pas plus.

Bref, Kundera est un très grand auteur, ce livre un très grand livre, mais soit je ne suis vraiment pas réceptif, soit je suis un pitre qui n’a rien compris (et ce n’est pas à exclure), mais je trouve que la fin rattrape un petit peu un début infiniment tarte, sans toutefois me laisser un souvenir impérissable, bien loin de là. Tiens, si je veux lire des choses sur le vide, la vacuité de l’être, l’attente, je vais plutôt me relire une énième fois un ouvrage du regretté Julien Gracq, ça vaudra mieux que de dire du mal des gens reconnus…
Revenir en haut Aller en bas
http://feuillesdautomne.spaces.live.com
Pénélope
Posteur en quête
Pénélope

Messages : 61
Inscription le : 05/09/2007
Age : 33
Localisation : Bruxelles

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 EmptyJeu 10 Jan 2008 - 23:53

C'est assez marrant de constater qu'on a tous des gouts si différents les uns des autres...
Je viens tout juste de terminer L'insoutenable légèreté de l'être. Ce roman a été pour moi un réel coup de coeur. J'ai commencé à le lire hier et dès les premiers instants, je sus... Je sus que qqch allait se passer entre lui et moi. Puis, j'ai passé la soirée avec mon amoureux mais j'étais ailleurs: j'étais avec Kundera et avec ses personnages. Je les trouve touchants et surtout je me retrouve en chacun d'eux. J'ai l'impression de me lire. Tout comme Frank, je suis une rêveuse; tout comme Sabina, je suis légère et "libre. Enfin, je m'exprime mal avec des mots mais je me comprends. C'est subtil, c'est profond. Cette oeuvre est profonde, psychologique, et je pense que tout comme les films d'auteurs que certains peuvent trouver soporifiques, ce roman n'est aprécié que par une quantité infime de personnes qui peuvent en voir la beauté. Oui, ce roman, cette oeuvre est belle...

Je suis émue...et je remercie l'auteur de nous faire partager son trésor...
Revenir en haut Aller en bas
Bellonzo
Sage de la littérature
Bellonzo

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 70
Localisation : Picardie

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 EmptyJeu 8 Jan 2009 - 21:49

J'ai oublié de me souvenir de l'oublier


Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 97820710

Un blogueur enthousiaste m'a convaincu de lire Kundera.L'univers de Milan Kundera m'était étranger.Ca tombe bien car L'ignorance parle de l'exil et surtout du retour et la figure tutélaire d'Ulysse traverse ce récit,emblême des retrouvailles difficiles dans son île d'Ithaque.L'Ithaque de Josef et Irena c'est la Prague d'après la Révolution de Velours.J'ai du mal à trouver les mots pour dire mon sentiment devant L'ignorance mais le voyage vaut la peine.

Que retrouve-t-on après tant d'années d'absence,tant de boulevesements,la chute des différents murs et souvent l'édification d'un autre mur,celui de l'incompréhension?Quand le départ a été mal compris les retrouvailles ne peuvent qu'être superficielles et désillusionnées.Kundera procède par courtes captations-chapitres et certaines phrases sont déchirantes sans jamais d'outrances.C'est manifestement la preuve d'un talent immense pour un auteur qui écrit maintenant en français.La relation brève et intense que vont vivre Josef et Irena,dont le premier n'est même pas sûr de reconnaître la seconde,est véritablement un enchantement qui tient en quelques pages.L'ignorance de son prénom,c'est quand même vertigineux,non.

Et si le destin de l'homme après sa mort était celle de ce grand poète islandais que l'on a cru exhumer d'un cimetière de Copenhague pour le transférer en terre d'Islande alors qu'on avait en fait déterré un boucher danois.Ces variations,ces courtes digressions émaillent le récit de Kundera et lui donnent beaucoup de véracité.Et ces quelques pages sur Schönberg,sur la musique devenue bruit me semblent d'une évidence démoralisante tant la musique est souvent devenue effectivement subie.Ce court roman très littéraire est aussi d'une portée universelle sur l'identité et l'idée de patrie au sens très large.Je crois que quelqu'un venu de l'autre côté du Rideau était le mieux placé pour l'exprimer
Revenir en haut Aller en bas
http://eeguab.canalblog.com
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 EmptyJeu 8 Jan 2009 - 21:54

Bellonzo a écrit:
J'ai oublié de me souvenir de l'oublier


Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 97820710
J'aimerais retrouver le bonheur de lire Kundera et ce sera peut-être avec ce livre qui me tente même si je doute un peu, il m'a tellement déçue ! Pourtant, je l'ai aimé lui !

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 EmptyJeu 8 Jan 2009 - 21:57

Bellonzo a écrit:
J'ai oublié de me souvenir de l'oublier


Que retrouve-t-on après tant d'années d'absence,tant de boulevesements,la chute des différents murs et souvent l'édification d'un autre mur,celui de l'incompréhension?Quand le départ a été mal compris les retrouvailles ne peuvent qu'être superficielles et désillusionnées.Kundera procède par courtes captations-chapitres et certaines phrases sont déchirantes sans jamais d'outrances.C'est manifestement la preuve d'un talent immense pour un auteur qui écrit maintenant en français.La relation brève et intense que vont vivre Josef et Irena,dont le premier n'est même pas sûr de reconnaître la seconde,est véritablement un enchantement qui tient en quelques pages.L'ignorance de son prénom,c'est quand même vertigineux,non.


C'est un titre qui pourrait me plaire pour une prochaine lecture de Kundera...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Milan Kundera [République tchèque]
Revenir en haut 
Page 2 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» La République Frêchoise
» Syndic des gens de mer
» Lettre de notre chef de file à Sarko 1er
» Sarkozy à Versailles?
» Tremblement de terre en Italie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: