Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Milan Kundera [République tchèque]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 EmptyDim 2 Déc 2012 - 20:07

sentinelle a écrit:
eXPie a écrit:
Je n'ai guère lu que la Lenteur qui, comme tu l'écris pour "Le livre du rire et de l’oubli", à moi non plus ne m'a pas laissé un souvenir impérissable...
Le fait qu'un livre ne laisse pas un souvenir impérissable en fait-il un mauvais livre ? Je ne le pense pas pour ma part. J'ai souvent ce problème avec les récits courts ou les nouvelles, je peux beaucoup aimer un recueil de nouvelles mais le format fait qu'il ne va plus m'en rester grand chose après quelques mois ou quelques années, même si je les avais trouvées excellentes au moment de ma lecture.

Alors il y a des livres excellents et marquants, et d'autres excellents mais non marquants... (marquant, pour moi, ça marque, ça laisse une trace).
C'est sûr que les nouvelles restent moins que les gros romans, mais d'un autre côté dans les gros romans, on ne se souvient plus des détails.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
Invité
Invité



Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 EmptyDim 2 Déc 2012 - 20:16

Dans le cas de ce livre de Kundera, Le livre du rire et de l'oubli, les récits se rapprochent fort de courtes nouvelles, raison pour laquelle j'ai invoqué le fait que cela ne me laissera pas une empreinte indélébile. Les histoires sont trop fugaces pour s'en souvenir longtemps après...

J'en profite pour ajouter que la qualité des récits est assez homogène, c'est important de le souligner Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Esperluette
Sage de la littérature
Esperluette

Messages : 1660
Inscription le : 09/04/2012

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 EmptyDim 2 Déc 2012 - 20:56

eXPie a écrit:
Esperluette a écrit:
On ne touche pas à Kundera! Laughing

Il a quand même écrit quelques essais plus que pertinents sur la littérature...
Comment ça je ne suis pas objective? Razz
Ah oui, j'ai le Rideau dans ma PAL. Tu fais bien de me le rappeler...

Quand tu as un doute, appelle-moi! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 EmptyDim 2 Déc 2012 - 21:04

Cela fait si longtemps pour moi, je l'ai découvert quand j'étais au lycée, La valse aux adieux, La plaisanterie, L'insoutenable légèreté de l'être...J'aimais beaucoup beaucoup. Et puis j'ai moins aimé, et plus eu envie. Et maintenant un peu peur de relire ceux que j'avais aimé et ne pas y retrouver ce je ne sais quoi. D'autant plus, qu'en effet, je n'en ai pas gardé tellement la mémoire. J'ai un peu la sensation de personnages tous un peu semblables et interchangeables. Mais j'ai la trace de quelque chose dont je ne voudrais pas trop abîmer le souvenir

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Esperluette
Sage de la littérature
Esperluette

Messages : 1660
Inscription le : 09/04/2012

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 EmptyDim 2 Déc 2012 - 21:08

Arabella a écrit:
Cela fait si longtemps pour moi, je l'ai découvert quand j'étais au lycée, La valse aux adieux, La plaisanterie, L'insoutenable légèreté de l'être...J'aimais beaucoup beaucoup. Et puis j'ai moins aimé, et plus eu envie. Et maintenant un peu peur de relire ceux que j'avais aimé et ne pas y retrouver ce je ne sais quoi. D'autant plus, qu'en effet, je n'en ai pas gardé tellement la mémoire. J'ai un peu la sensation de personnages tous un peu semblables et interchangeables. Mais j'ai la trace de quelque chose dont je ne voudrais pas trop abîmer le souvenir

Tu peux toujours (re)lire ses Essais, tu ne prends guère de risques avec les personnages, ainsi.
dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 EmptyLun 3 Déc 2012 - 8:04

Peut être, je ne les ai jamais lu.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 EmptyLun 3 Déc 2012 - 9:20

Citation :
"C'est que, à leurs yeux, Kundera était légitimé par les persécutions subies en tant qu'écrivain tchèque, et par le fait qu'il avait perdu la grande bataille historique de libération menée par le peuple tchécoslovaque. La dimension ludique de son oeuvre ne leur paraissait pas frivole, nullement frivole. Le livre du rire et de l'oubli, ils l'adoraient. Il y avait quelque chose qui inspirait confiance, dans cet écrivain. Son côté Europe de l'Est; Sa nature inquiète d'intellectuel. Le fait que tout semblait difficile pour lui. Ils étaient tous deux conquis par sa modestie, son attitude d'anti-star, et tous deux croyaient à son ethos de la pensée et de la souffrance. Toutes ces tribulations intellectuelles. Et puis son physique. Delphine était emballée par son physique de boxeur retouché par la poésie, où elle lisait le signe des collisions inhérentes à son être.
(Philip Roth, La tache, folio, page 353).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
Esperluette
Sage de la littérature
Esperluette

Messages : 1660
Inscription le : 09/04/2012

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 EmptyLun 3 Déc 2012 - 12:38

Arabella a écrit:
Peut être, je ne les ai jamais lu.

Simple taquinerie de ma part.
Wink


eXPie a écrit:
Citation :
"C'est que, à leurs yeux, Kundera était légitimé par les persécutions subies en tant qu'écrivain tchèque, et par le fait qu'il avait perdu la grande bataille historique de libération menée par le peuple tchécoslovaque. La dimension ludique de son oeuvre ne leur paraissait pas frivole, nullement frivole. Le livre du rire et de l'oubli, ils l'adoraient. Il y avait quelque chose qui inspirait confiance, dans cet écrivain. Son côté Europe de l'Est; Sa nature inquiète d'intellectuel. Le fait que tout semblait difficile pour lui. Ils étaient tous deux conquis par sa modestie, son attitude d'anti-star, et tous deux croyaient à son ethos de la pensée et de la souffrance. Toutes ces tribulations intellectuelles. Et puis son physique. Delphine était emballée par son physique de boxeur retouché par la poésie, où elle lisait le signe des collisions inhérentes à son être.
(Philip Roth, La tache, folio, page 353).

Merci de ce bel hommage à Kundera, eXPie.
Je ne connaissais pas ce livre.
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 EmptyLun 3 Déc 2012 - 13:06

Esperluette a écrit:
Arabella a écrit:
Peut être, je ne les ai jamais lu.

Simple taquinerie de ma part.
Wink


eXPie a écrit:
Citation :
"C'est que, à leurs yeux, Kundera était légitimé par les persécutions subies en tant qu'écrivain tchèque, et par le fait qu'il avait perdu la grande bataille historique de libération menée par le peuple tchécoslovaque. La dimension ludique de son oeuvre ne leur paraissait pas frivole, nullement frivole. Le livre du rire et de l'oubli, ils l'adoraient. Il y avait quelque chose qui inspirait confiance, dans cet écrivain. Son côté Europe de l'Est; Sa nature inquiète d'intellectuel. Le fait que tout semblait difficile pour lui. Ils étaient tous deux conquis par sa modestie, son attitude d'anti-star, et tous deux croyaient à son ethos de la pensée et de la souffrance. Toutes ces tribulations intellectuelles. Et puis son physique. Delphine était emballée par son physique de boxeur retouché par la poésie, où elle lisait le signe des collisions inhérentes à son être.
(Philip Roth, La tache, folio, page 353).

Merci de ce bel hommage à Kundera, eXPie.
Je ne connaissais pas ce livre.
Je ne sais pas si c'est un hommage, en fait. J'ai un doute. Et comme c'est écrit par un écrivain qui raconte l'histoire de quelqu'un qu'il ne connaît pas directement... comment savoir ce qu'en pense vraiment Philip Roth, ou ce qu'il a voulu dire...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 EmptyLun 3 Déc 2012 - 14:41

Esperluette a écrit:
On ne touche pas à Kundera! Laughing

Il a quand même écrit quelques essais plus que pertinents sur la littérature...
Comment ça je ne suis pas objective? Razz
Oui mais bon, ses romans, à partir de La lenteur justement, c'est vraiment pas terrible.

Arabella a écrit:
Cela fait si longtemps pour moi, je l'ai découvert quand j'étais au lycée, La valse aux adieux, La plaisanterie, L'insoutenable légèreté de l'être...J'aimais beaucoup beaucoup. Et puis j'ai moins aimé, et plus eu envie. Et maintenant un peu peur de relire ceux que j'avais aimé et ne pas y retrouver ce je ne sais quoi. D'autant plus, qu'en effet, je n'en ai pas gardé tellement la mémoire. J'ai un peu la sensation de personnages tous un peu semblables et interchangeables. Mais j'ai la trace de quelque chose dont je ne voudrais pas trop abîmer le souvenir
C'est tout à fait ce que je ressens, j'en ai un souvenir intense, une période où je les dévorais tous et puis un livre m'a déçue, puis le suivant, alors maintenant je n'y touche plus du tout, je préfère garder intacts les bons souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 EmptyLun 3 Déc 2012 - 16:19

Epi a écrit:
Esperluette a écrit:
On ne touche pas à Kundera! Laughing

Il a quand même écrit quelques essais plus que pertinents sur la littérature...
Comment ça je ne suis pas objective? Razz
Oui mais bon, ses romans, à partir de La lenteur justement, c'est vraiment pas terrible.
Quand il a commencé à écrire en français, donc...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 EmptyLun 3 Déc 2012 - 17:30

eXPie a écrit:
Epi a écrit:
Esperluette a écrit:
On ne touche pas à Kundera! Laughing

Il a quand même écrit quelques essais plus que pertinents sur la littérature...
Comment ça je ne suis pas objective? Razz
Oui mais bon, ses romans, à partir de La lenteur justement, c'est vraiment pas terrible.
Quand il a commencé à écrire en français, donc...
Exactement, à partir de ce moment là, il n'avait plus trop (et même plus du tout je crois) de problèmes avec son pays, c'est comme si du coup, il n'avait plus rien à dire de vraiment percutant. Enfin, c'est la sensation que j'ai eue mais je n'ai pas continué à le lire, il a peut-être changé plus tard.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 EmptyLun 3 Déc 2012 - 18:15

Epi a écrit:
eXPie a écrit:
Epi a écrit:
Esperluette a écrit:
On ne touche pas à Kundera! Laughing

Il a quand même écrit quelques essais plus que pertinents sur la littérature...
Comment ça je ne suis pas objective? Razz
Oui mais bon, ses romans, à partir de La lenteur justement, c'est vraiment pas terrible.
Quand il a commencé à écrire en français, donc...
Exactement, à partir de ce moment là, il n'avait plus trop (et même plus du tout je crois) de problèmes avec son pays, c'est comme si du coup, il n'avait plus rien à dire de vraiment percutant. Enfin, c'est la sensation que j'ai eue mais je n'ai pas continué à le lire, il a peut-être changé plus tard.
Tu dois avoir raison. C'est l'éternel problème de l'aspect positif, pour la littérature, des problèmes qui peuvent se poser dans un pays...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.plathey.net
Esperluette
Sage de la littérature
Esperluette

Messages : 1660
Inscription le : 09/04/2012

Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 EmptyLun 3 Déc 2012 - 20:39

eXPie a écrit:


eXPie a écrit:
Citation :
"C'est que, à leurs yeux, Kundera était légitimé par les persécutions subies en tant qu'écrivain tchèque, et par le fait qu'il avait perdu la grande bataille historique de libération menée par le peuple tchécoslovaque. La dimension ludique de son oeuvre ne leur paraissait pas frivole, nullement frivole. Le livre du rire et de l'oubli, ils l'adoraient. Il y avait quelque chose qui inspirait confiance, dans cet écrivain. Son côté Europe de l'Est; Sa nature inquiète d'intellectuel. Le fait que tout semblait difficile pour lui. Ils étaient tous deux conquis par sa modestie, son attitude d'anti-star, et tous deux croyaient à son ethos de la pensée et de la souffrance. Toutes ces tribulations intellectuelles. Et puis son physique. Delphine était emballée par son physique de boxeur retouché par la poésie, où elle lisait le signe des collisions inhérentes à son être.
(Philip Roth, La tache, folio, page 353).

Merci de ce bel hommage à Kundera, eXPie.
Je ne connaissais pas ce livre.
Je ne sais pas si c'est un hommage, en fait. J'ai un doute. Et comme c'est écrit par un écrivain qui raconte l'histoire de quelqu'un qu'il ne connaît pas directement... comment savoir ce qu'en pense vraiment Philip Roth, ou ce qu'il a voulu dire...[/quote]

Tant mieux si tu as un doute...cela me laisse toute liberté pour l'interpréter à ma façon! diablotin

eXPie a écrit:
Epi a écrit:
eXPie a écrit:
Epi a écrit:
Esperluette a écrit:
On ne touche pas à Kundera! Laughing

Il a quand même écrit quelques essais plus que pertinents sur la littérature...
Comment ça je ne suis pas objective? Razz
Oui mais bon, ses romans, à partir de La lenteur justement, c'est vraiment pas terrible.
Quand il a commencé à écrire en français, donc...
Exactement, à partir de ce moment là, il n'avait plus trop (et même plus du tout je crois) de problèmes avec son pays, c'est comme si du coup, il n'avait plus rien à dire de vraiment percutant. Enfin, c'est la sensation que j'ai eue mais je n'ai pas continué à le lire, il a peut-être changé plus tard.
Tu dois avoir raison. C'est l'éternel problème de l'aspect positif, pour la littérature, des problèmes qui peuvent se poser dans un pays...

Je vois c'est une coalition, c'est ça? Laughing
A première vue, j'ai la même impression mais il a quand même revue et corrigé ses premiers livres traduits ...
Bon je vais tâcher de me renseigner quand même.

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 EmptyLun 3 Déc 2012 - 20:41

eXPie a écrit:
Je ne sais pas si c'est un hommage, en fait. J'ai un doute. Et comme c'est écrit par un écrivain qui raconte l'histoire de quelqu'un qu'il ne connaît pas directement... comment savoir ce qu'en pense vraiment Philip Roth, ou ce qu'il a voulu dire...
Oui, j'ai comme un doute également. C'est plus caustique qu'autre chose à mon avis.

Tout n'est peut-être pas à lire mais il me reste encore quelques-uns à découvrir visiblement (La valse aux adieux, La plaisanterie, L'insoutenable légèreté de l'être), c'est plutôt une bonne nouvelle !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 Empty
MessageSujet: Re: Milan Kundera [République tchèque]   Milan Kundera  [République tchèque] - Page 6 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Milan Kundera [République tchèque]
Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» La République Frêchoise
» Syndic des gens de mer
» Lettre de notre chef de file à Sarko 1er
» Sarkozy à Versailles?
» Tremblement de terre en Italie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: