Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 [BD] Nicolas de Crécy

Aller en bas 
AuteurMessage
K
Main aguerrie
K

Messages : 352
Inscription le : 30/11/2007
Age : 46
Localisation : Belgique

[BD] Nicolas de Crécy Empty
MessageSujet: [BD] Nicolas de Crécy   [BD] Nicolas de Crécy Icon_minitimeMer 9 Avr 2008 - 20:17

[BD] Nicolas de Crécy Bd6211

Nicolas de Crécy
Nicolas de Crécy est reconnu aujourd'hui comme un des meilleurs (et des plus originaux) auteurs de BD contemporains. Son parcours débute en 1984 où il recoît son baccalauréat en Arts Appliqués, puis se retrouve diplômé de l'école des Beaux-Arts d'Angoulème en 1987, en classe de Bande dessinées. Il travaille un temps pour les studios Disney de Montreuil mais se tourne véritablement vers la BD en 1991 avec un premier album salué par la critique : "Foligatto".

En 1994 paraît le premier tome d'une de ses meilleures oeuvres, Le bibendum céleste et un an après, il collabore avec le scénariste Chomet pour le célèbre Léon la came qui sera suivi de deux suites, le second Laid, pauvre et malade, recevant l'Alph-Art du meilleur album au Festival d'Angoulème 1998. Il varie ses techniques picturales et narratives (couleur directe, noir et blanc, narration muette) au fil des albums, certains indubitablement expérimentaux ("Prosopopus").
Le graphisme de Nicolas de Grécy est unique en son genre : étrange, expressionniste, le trait volontairement hésitant parfois proche du "griboullis", on pourrait même le qualifier de "laid" si du moins ce qualificatif signifiait quelque chose dans le domaine de l'art. On est certes loin de la BD classique façon "école belge" avec son trait soigneux et ses couleurs claires. Chez lui, pas de personnages au physique aimable, de décors tracés à la règle. Le monde de Grécy grouille de figures grotesques, monstrueuses même, un univers sombre et parfois délirant, où se mêlent humains et animaux aux caractères anthropomorphes. Mais le style graphique de cet auteur est parfaitement en adéquation avec les histoires racontées. Quant à ces histoires,souvent complexes, qu'elles soient dûes à Chomet (dont il ne faut pas oublier le talent de scénariste) ou à Crécy lui-même, elle se partagent entre la satire sociale et la fable philosophique.

Quelques albums :

[BD] Nicolas de Crécy Bd3510 [BD] Nicolas de Crécy Bd3610[BD] Nicolas de Crécy Bd6810

Léon la came (1995)
L'album par lequel il faut commencer.
Geraldo-Georges (Gégé) est un jeune homme timide et perpétuellement angoissé, une mauviette qui n'inspire que le mépris autour de lui, en particulier de sa famille bourgeoise qui possède un entreprise de cosmétiques. Coincé dans cet univers étriqué et conformiste, Gégé somatise son mal-être par des problèmes intestinaux permanents. C'est alors qu'arrive un beau jour Léon, son grand-père qu'il n'a jamais connu et qui s'était absenté durant trente ans sans donner signe de vie. Bien qu'il soit sur le point de fêter ses cent ans, le vieillard est encore incroyablement actif et lucide sur le monde qui l'entoure. D'un esprit provocateur, méprisant les valeurs bourgeoises, ancien communiste, Léon sera une bouffée d'air frais pour Gégé qui apprend peu à peu à s'affirmer à son contact. Mais le vieil homme est bientôt rattrapé par le système et de vieux démons personnels. Il aura cependant encore l'occasion de faire un dernier bras d'honneur à la société ultra-libérale dans une scène mémorable qui clôt l'album.
"Léon La came" est un chef-d'oeuvre de la BD contemporaine, une oeuvre sans concessions, une satire dure, parfois cruel, sombre mais aussi émouvante et pleine d'un humour (noir) ravageur. Le genre de BD que l'on garde en mémoire longtemps après avoir tourné la dernière page.

Laid, pauvre et malade (1997)
L'histoire se situe dix ans après "Léon la came". Géradlo-Georges (Gégé) s'est installé avec son épouse Suzie dans un petit village où il travaille comme marionnetiste. Mais influencé par la lecture d'un ouvrage, "Le manuel du Savoir-Winner", Gégé se met à avoir la grosse tête. Gégé veut être un "winner", un gagnant. Il réussit à se faire élire maire du village et fréquente les notables. Encouragé par ce premier sucès, il abandonne tout pour se rendre à Paris. Là, il fait connaissance avec le monde des affaires mais aussi la corruption qui est omniprésente. Après avoir accepté son premier pot-de-vin, Gégé retombe au bas de l'échelle, plus pauvre encore qu'au départ.
Cette suite, principalement axée sur le personnage de Gégé (le pépé étant mort) est d'aussi bonne qualité que le précédent album et reçut d'ailleurs le premier prix à Angoulème. Nouvelle variation sur le thème du candide qui veut s'éléver dans un monde qui n'est pas fait pour lui.

Priez pour nous (1998)
Troisième et dernier opus. Géraldo-Georges, toujours aussi naïf, incapable de tirer les leçons de ses erreurs, se voit cette fois-ci manipuler par un gourou illuminé et psychopathe en pleine croisade punitive. Pendant ce temps, la vieille dame qui apparaissait dans le "Laid, pauvre et malade", se rend à Paris pour tenter de ramener Gégé dans le droit chemin, aidée en cela par trois chômeurs. Mais rien ne se passera comme prévu et l'histoire se terminera dans la tragédie.


[BD] Nicolas de Crécy Bd3710

Le bibendum céleste (1994) [3 tomes]
Nous sommes à New-york-sur-Loire, un New-york fantasmagorique. Diego, un phoque fraîchement débarqué, figure emblématique de l'innocence et de la gentillesse, se retrouve embarqué dans une série d'événements étranges où se débattent toute une galerie de personnages inquiétants qui cherchent à le manipuler pour réaliser leurs ambitions. Ainsi du gouvernement, qui encourage l'ignorance et la bêtise du citoyen et voit en Diego l'incarnation idéale de son discours doctrinal et démagogique. Ou encore le diable en personne, qui se sert du phoque pour imposer le Mal sur terre.
Une fable grincante et surréaliste sur la manipulation et la liberté individuelle bafouée par les puissants. Plus délirant (et coloré) sur le plan graphique que "Léon la came" et appuyé par un scénario plus proche de l'allégorie, "Le bibendum céleste" est une BD déconcertante, moins accessible que "Léon..." mais tout aussi brillante et inspirée.


[BD] Nicolas de Crécy Bd3910

Salvatore (2005) [2 tomes actuellement]
Salvatore est un chien mais il est aussi le roi de la mécanique. Son garage se trouve dans la montagne, bien éloigné des gens et de l'agitation de la vie moderne. Salvatore est un peu misanthrope et aime par-dessus tout sa tranquilité. Mais Salvatore est aussi un amoureux transi qui compte bien retrouver celle qu'il aime.
Avec "Salvatore", De Crécy abandonne (provisoirement ?) les ambiances sombres et étouffantes, les délires visuels, pour une BD pleine de fraîcheur tant dans le dessin que dans le scénario. La jolie couverture donne d'ailleurs un bonne idée de son contenu. Tout imprégné de poésie, habité par des personnages attachants, on se croirait presque dans une BD pour enfants si le ton ne restait malgré tout très adulte. Pour autant, l'auteur n'abandonne pas son goût pour le bizarre, le farfelu mais ces excentricités sont ici moins violentes que dans ses autres oeuvres. Graphiquement, ceux qui ont du mal à accrocher aux planches "chargées" du Bibendum devraient appécier la plus grande lisibilité de cette série qui joue moins la carte de l'onirisme. A noter que l'histoire avance assez lentement et que la lecture du premier tome (46 pages alors que "Léon la came" en compte 158 par exemple) ne permet pas d'en saisir tous les aspects, ne faisant que poser les premiers éléments. Le second permet déjà de se faire une meilleure idée.
C'est en tout cas, avec la trilogie de "Léon la came", ma série préférée de Nicolas de Grécy.


[BD] Nicolas de Crécy Bd3810

Période glaciaire (2005) [one-shot]
Cet album est né d'un projet visant à promouvoir le musée du Louvre, grâce à une collection de BD - coéditée par le musée - de quatre albums réalisés par quatre auteurs différents. De Crécy est de ceux-là.
Dans un lointain futur, le monde connaît une nouvelle période glaciaire. Une expédition scientifique, voyageant à travers des étendues glacées afin de retrouver des traces de notre civilisation, tombe par hasard sur un site sous-terrain où s'accumulent des oeuvres d'art par milliers. Il s'agit bien sûr de l'emplacement du Musée du Louvre.
Un peu anecdotique, cette BD est surtout un prétexte pour (re)découvrir les oeuvres du Louvre à travers le regard de ces hommes du futur qui s'interrogent sur ce patrimoine artistique oublié depuis longtemps. Scénario futé et graphisme très réussi.


Dernière édition par K le Ven 11 Avr 2008 - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maryvonne
Zen littéraire
Maryvonne

Messages : 4259
Inscription le : 03/08/2009
Localisation : oui, merci.

[BD] Nicolas de Crécy Empty
MessageSujet: Re: [BD] Nicolas de Crécy   [BD] Nicolas de Crécy Icon_minitimeMar 4 Aoû 2009 - 13:06

Une de mes préférées reste Prosopopus, BDs muette, atypique,
ou un pikachu géant (et très collant) contraste avec le gris de la ville.

[BD] Nicolas de Crécy Prosopopus

une planche ici

Mais pourquoi est-il aussi méchant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

[BD] Nicolas de Crécy Empty
MessageSujet: Re: [BD] Nicolas de Crécy   [BD] Nicolas de Crécy Icon_minitimeMar 4 Aoû 2009 - 17:29

Maryvonne a écrit:
Une de mes préférées reste Prosopopus, BDs muette, atypique,
ou un pikachu géant (et très collant) contraste avec le gris de la ville.

[BD] Nicolas de Crécy Prosopopus

une planche ici

Mais pourquoi est-il aussi méchant ?

Hé! Merci pour cette planche, ça me donne envie!

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

[BD] Nicolas de Crécy Empty
MessageSujet: Re: [BD] Nicolas de Crécy   [BD] Nicolas de Crécy Icon_minitimeMar 3 Juil 2012 - 22:12

Je suis enthousiaste de ce projet "Le Louvre en BD" et après Christian Durieux: ici et David Prudhomme: ici, j'avais dit que je me ferais la totale.. voilà un autre volet de cette aventure

Et K a fait un si bien commentaire, il ne me reste plus rien à ajouter Very Happy
K a écrit:
[BD] Nicolas de Crécy Bd3810
Période glaciaire (2005) [one-shot]
Cet album est né d'un projet visant à promouvoir le musée du Louvre, grâce à une collection de BD - coéditée par le musée - de quatre albums réalisés par quatre auteurs différents. De Crécy est de ceux-là.
Dans un lointain futur, le monde connaît une nouvelle période glaciaire. Une expédition scientifique, voyageant à travers des étendues glacées afin de retrouver des traces de notre civilisation, tombe par hasard sur un site sous-terrain où s'accumulent des oeuvres d'art par milliers. Il s'agit bien sûr de l'emplacement du Musée du Louvre.
Un peu anecdotique, cette BD est surtout un prétexte pour (re)découvrir les oeuvres du Louvre à travers le regard de ces hommes du futur qui s'interrogent sur ce patrimoine artistique oublié depuis longtemps. Scénario futé et graphisme très réussi.

Adoré son approche pour ce défi, montrer le Louvre à travers des gens du futur qui ne savent plus rien de ce pays qu'était la France, n'en parlons pas de Paris ni du Louvre.. vraiment bien..
Une visite qui a donné envie de voir plus

[BD] Nicolas de Crécy A3763

au suivant Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MezzaVoce
Envolée postale
MezzaVoce

Messages : 290
Inscription le : 13/07/2012
Age : 54
Localisation : Lyon

[BD] Nicolas de Crécy Empty
MessageSujet: Re: [BD] Nicolas de Crécy   [BD] Nicolas de Crécy Icon_minitimeDim 9 Sep 2012 - 10:30

Maryvonne a écrit:
Une de mes préférées reste Prosopopus, BDs muette, atypique,
ou un pikachu géant (et très collant) contraste avec le gris de la ville.

[BD] Nicolas de Crécy Prosopopus

une planche ici

Mais pourquoi est-il aussi méchant ?

Sur le point de pénétrer dans sa limousine, un homme est abattu froidement. Ses gardes du corps, impuissants, ne rattrapent pas le meurtrier. Ce dernier, visiblement satisfait, retrouve une femme au lit. Alors qu'il rentre chez lui, d'étranges effluves flottent dans l'atmosphère, faites de sang, de sperme, de l'air vicié qui plane sur la ville. Et se matérialisent en un magma informe et grotesque : Prosopopus est né, monstre moderne au but implacable. Gare à ceux qui croisent son chemin.

Un vrai plaisir de lecture, sans cesse tiraillée entre effroi (l'expressionnisme du graphisme y est pour beaucoup) et fou rire, très déstabilisante.

Je crois que le "monstre" érotomane n'est ni bon ni méchant mais qu'il confronte simplement les humains à leurs propres actes et leurs multiples ramifications. D'ailleurs, il semble naître d'un mélange de sang, de sperme et de fumée de cigarette : mort, vie et art ? mort vie et éphémérité (effets mérités) ? ou quelque chose comme ça...

Dans sa délectable introduction, Laetitia Bianchi cite un extrait du Tombeau pour New York d'Adonis :
Tombeau ou toute chose provenant du tombeau
Le soleil est funérailles
Et le jour un tambour noir à
New York sur Loire


J'ai beaucoup apprécié la non-chronologie du récit qui accentue l'effet "effet papillon".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

[BD] Nicolas de Crécy Empty
MessageSujet: Re: [BD] Nicolas de Crécy   [BD] Nicolas de Crécy Icon_minitimeLun 9 Déc 2013 - 15:12

[BD] Nicolas de Crécy A735
New York-sur-Loire
Citation :
Présentation de l'éditeur
La nouvelle édition de l’un des plus beaux recueils d’illustrations de Nicolas de Crécy, enrichie d’une soixantaine d’images inédites.
La mégapole bien connue, New York sur Loire, fait ici l’objet d’une étude sérieuse, aussi bien architecturale qu’ethnologique. Architecturale d’abord, et pour bien comprendre les éléments fonctionnels et les influences culturelles qui ont façonné cette incroyable cité, un petit détour par l’histoire -la grande et les petites- est nécessaire. Où l’on découvre qu’après avoir été achetée 25 dollars à des phoques moines par le navigateur Peter Minuit il y a moins de 4 siècles, la région montagneuse qui plongeait dans l’océan est devenue, par le travail acharné des hommes, la ville la plus mythique du monde. Avec quel talent ont été sculptés, dans la matière brute des montagnes, les buildings les plus variés, inspirés des plus belles villes d’Europe. Ethnologique ensuite, grâce aux études du professeur Barovki, qui retrace les rapports conflictuels entre les animaux –phoques moines, chiens mous, aigles surdiplômés- et descendants de Peter Minuit, émigrés d’Europe à la fois indestructibles et aux principes moraux rigides. Comment ce cocktail explosif a su donner une culture si riche, une population si diverse et une aura internationale à cette mégapole dans laquelle chacun rêve de vivre un jour.

Quand l’imaginaire de Nicolas de Crécy rencontre New York…

Ne cherchez pas dans vos atlas, vous n’allez pas trouver New York-sur-Loire, bien qu’il se puisse que cette ville ait des similitudes avec une ville qu’on connaît assez bien.

Le texte d’introduction est tout à fait à la hauteur des images (changer World Trade Center en York Trade December n’est qu’une preuve).
À partir de ce texte on est dépaysé, on veut bien croire Nicolas de Crécy qu’il ne s’agit pas de New York et on oubli toutes les images qu’on connaît d’elle pour faire la visite avec cet artiste. Et on aura plein les yeux avec ses images. Faut pas s’étonner de voir des gens et situations étranges, jusqu’à grotesque, on est à New York-sur-Loire, tout est possible.

Fascination et jubilation devant cette œuvre qui n’est plus une BD mais une œuvre d’art. Chapeau !

[BD] Nicolas de Crécy A736

[BD] Nicolas de Crécy A737

[BD] Nicolas de Crécy A738

[BD] Nicolas de Crécy A739

[BD] Nicolas de Crécy A740

[BD] Nicolas de Crécy A741

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

[BD] Nicolas de Crécy Empty
MessageSujet: Re: [BD] Nicolas de Crécy   [BD] Nicolas de Crécy Icon_minitimeDim 20 Déc 2015 - 10:40

Période glaciaire

Dans une  époque future, une équipe d'explorateurs accompagnés de leurs chiens-cochons transgéniques, affrontent les immensités glaciaires à la recherche d'une civilisation disparue... la nôtre. Luttes d'influences et de pouvoir au sein de l'équipe...Ils tombent sur les ruines du Louvre et ses trésors enfouis. D'où des interprétations  archéologiques fantaisiste, auxquelles répondent des luttes d'influences et de pouvoir entre les objets découverts qui en retrouvent la parole... et joyeuse issue fantasmagorique...

Jolie histoire, drôle et touchante à la fois, pleine d'humour et de petites allusions cocasses. Le dessin à l'aquarelle tout en douceur, allie de la tendresse pour Hulk ce chien bizarre dont le flair  est révélateur de l'Histoire, et de la dérision pour les hommes imbus de leur pseudo toute-puissance. Un chouette moment.

[BD] Nicolas de Crécy Index13     [BD] Nicolas de Crécy Images11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




[BD] Nicolas de Crécy Empty
MessageSujet: Re: [BD] Nicolas de Crécy   [BD] Nicolas de Crécy Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[BD] Nicolas de Crécy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un samedi à Trèves
» Le "Cassini"
» Je t'aime, pour le meilleur et pour le pire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Les Bédés et mangas-
Sauter vers: