Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Lawrence Durrell

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Lawrence Durrell - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lawrence Durrell   Lawrence Durrell - Page 2 Icon_minitimeVen 24 Mai 2013 - 22:25

intense reflexion intense reflexion Le quatuor d'Alexandrie est-il susceptible de me plaire ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Lawrence Durrell - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lawrence Durrell   Lawrence Durrell - Page 2 Icon_minitimeVen 24 Mai 2013 - 22:31

C'est très baroque. La trame romanesque, même si elle existe et a des aspects vraiment très romanesques est en même temps très évanescente, nous avons droit à des versions différentes des mêmes événements, des éclairages divers. Il faut aimer se perdre dans les labyrinthes plus qui de suivre un chemin linéaire. Donc cela ne me paraît pas forcément le type de lectures que tu sembles privilégier, mais en même temps, et heureusement, il a y des surprises. Si cela te titille, tu trouveras les livres en bibliothèque, tu peux abandonner si tu n'accroches pas.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Lawrence Durrell - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lawrence Durrell   Lawrence Durrell - Page 2 Icon_minitimeLun 24 Juin 2013 - 23:35

Le Quatuor d'Alexandrie (Justine/Balthazar/Mountolive/Clea)


Je suis sur le point de terminer Balthazar. Il est encore trop tôt pour dresser un bilan mais j'ai déjà été impressionné par une écriture d'une éclatante beauté. Le récit devient alors une parenthèse tant le lecteur est absorbé par une pureté expressive et une contemplation idéalisée. Si le rapprochement avec Proust est évident dans la perception d'une mémoire, la réappropriation d'un passé, l'obsession de figures féminines, Durrell construit un univers qui lui est propre et particulièrement singulier. Tout se rattache à la ville d'Alexandrie, ses mystères, son syncrétisme, son histoire. Elle enveloppe chaque protagoniste et précipite une fascination mortifère.
L'ampleur poétique des descriptions dévoile des instants, des miroirs d'un état émotionnel qui ne pourra pas être retrouvé. Des images s'évanouissent, arrachées à l'oubli par l'évocation des mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Lawrence Durrell - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lawrence Durrell   Lawrence Durrell - Page 2 Icon_minitimeJeu 4 Juil 2013 - 23:38

Sur le point d'achever ce parcours littéraire, l'impression de suivre un mouvement musical est de plus en plus forte. Mountolive apporte une linéarité, une concision et une clarté affective qui manquaient jusqu'alors, tandis que Clea esquisse une coda marquée par la fragilité de la mémoire et le poids du temps passé. Encore une fois, le style est magnifique par sa poésie, sa recherche permanente de transcendance. Les relations se nouent et se délitent dans un ballet éphémère, ébloui par la magie d'un lieu hanté par l'angoisse de la perte et de la destruction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Lawrence Durrell - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Lawrence Durrell   Lawrence Durrell - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Lawrence Durrell
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés "ailleurs" qu'en Grande Bretagne-
Sauter vers: